400 ans d tude des satellites galil ens
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 18

400 ans d ’étude des satellites galiléens PowerPoint PPT Presentation


  • 53 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

400 ans d ’étude des satellites galiléens. préparé par Jean-Eudes Arlot IMCCE/observatoire de Paris. Les satellites galiléens de Jupiter. Ce que l’on voit dans une petite lunette. Le premier, Galilée observe Jupiter avec une lunette d’approche. La découverte.

Download Presentation

400 ans d ’étude des satellites galiléens

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


400 ans d tude des satellites galil ens

400 ans d ’étude des satellites galiléens

préparé par Jean-Eudes Arlot

IMCCE/observatoire de Paris


Les satellites galil ens de jupiter

Les satellites galiléens de Jupiter

Ce que l’on voit dans une petite lunette

Le premier, Galilée observe Jupiter avec une lunette d’approche


La d couverte

La découverte

En observant Jupiter attentivement jour après jour, Galilée remarque que des petites étoiles le suivent et tournent autour de lui.


400 ans d tude des satellites galil ens

Observations de Galilée comparées aux éphémérides récentes

Les mesures de Galilée sont trop imprécises pour être utiles aujourd’hui (de 20 secondes à 1 minute de degré)


Les satellites de jupiter sont clips s par la plan te chaque r volution

Les satellites de Jupiter sont éclipsés par la planète à chaque révolution

  • La première éclipse est observée par Galilée en 1612

  • Les observations de ces phénomènes vont servir à établir leur mouvement et la prédiction de leurs positions: les éphémérides


D couverte de la vitesse finie de la lumi re

Découverte de la vitesse finie de la lumière

  • Les éclipses devraient se produire très régulièrement mais elles sont en avance ou en retard…

  • C’est dû à la vitesse finie de la lumière (Römer 1676) qui met plus ou moins de temps pour nous parvenir de Jupiter selon la distance Terre-Jupiter

  • Cela est dû aussi à l’excentricité de l’orbite de Jupiter


La mod lisation du mouvement des satellites un probl me difficile

La modélisation du mouvement des satellites: un problème difficile

  • Jusqu’à Newton, les modèles de mouvement des satellites sont cinématiques

  • En 1749, Bradley remarque l'inégalité de 437 jours de période dans le temps des éclipses des trois premiers satellites. Maraldi signale l'action mutuelle des satellites et on commence à soupçonner les excentricités des orbites et la nature des inégalités.

  • Wargentin va publier des tables améliorées en 1757. A cette époque, le mouvement des satellites est mis sous forme d'équations empiriques, purement cinématiques et Lalande peut dire dans la "Connaissance des Temps" de 1763 que « les inclinaisons et les noeuds des orbites éprouvent des variations qui sont encore peu connues ». 

  • Ensuite, place à la mécanique céleste reposant sur la mécanique et la gravitation avec Bailly et Laplace


400 ans d tude des satellites galil ens

Les observations d’éclipses de Delambre en 1799 sont faites avec soin et sont encore utilisée aujourd’hui


La d termination des longitudes pr dictions d clipses horloge

La détermination des longitudesprédictions d’éclipses = horloge

  • L’amélioration des tables de prédiction des phénomènes fait des satellites une horloge céleste visible de tous

  • Les satellites de Jupiter permettront ainsi de cartographier la Terre

Extrait de la CDT de l’an IV (1796)


La mod lisation th orique au xix me si cle

La modélisation théorique au XIXème siècle

  • Le problème posé par les satellites de Jupiter est ardu:

    • Jupiter est aplati

    • Les satellites se perturbent mutuellement

    • Leur mouvement est perturbé par le Soleil et par la planète Saturne

    • Leurs orbites sont en résonance:

      L1 – 3 L2 + 2 L3 = 180° + libration


400 ans d tude des satellites galil ens

Les observations d’éclipses sont peu nombreuses: on va observer directement les positions des satellites

  • Comment mesurer une position dans l’espace?

  • On pratique la mesure angulaire en faisant appel à des instruments de précision


Les h liom tres et microm tres permettent d observer les distances entre satellites

Les héliomètres et micromètres permettent d’observer les distances entre satellites.


400 ans d tude des satellites galil ens

Les observations photographiques (dès la fin du XIXème siècle) permettent de conserver les observations

  • Une plaque permet d’effectuer plusieurs poses successives (ici 5) et de mesurer les positions des satellites 

  • Les CCD permettent de faire facilement beaucoup d’observations


Les missions spatiales

Les missions spatiales

 Voyager

Galileo 

Observation de Jupiter et Ganymède par le HST


Le spatial va apporter beaucoup notre connaissance des satellites galil ens

Le spatial va apporter beaucoup à notre connaissance des satellites galiléens

  • Les missions Pioneer, Voyager et Galileo envoie des images époustouflantes

Banquise sur Europe

Volcans de Io


Les mar es la recherche d une acc l ration s culaire signature de la dissipation d nergie

Les marées: la recherche d’une accélération séculaire, signature de la dissipation d’énergie

Modèle et observations sont suffisamment précis pour détecter le rapprochement de Io vers Jupiter


Conclusion

Conclusion

  • Après 400 ans d’études, les satellites de Jupiter nous sont des mondes familiers

  • Beaucoup de questions se posent encore: préparons maintenant la mission Laplace-EJSM vers Europe et le système des Galiléens


  • Login