Fonction technicien méthode « atelier »
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 23

Fonction technicien méthode « atelier » PowerPoint PPT Presentation


  • 60 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Fonction technicien méthode « atelier ». Sommaire : Contexte professionnel Situation dans le cycle de développement d’un produit Illustration au travers d’un exemple : usinage sur centre de fraisage 5 axes Compétences requises Autres exemples d’application. Contexte professionnel :

Download Presentation

Fonction technicien méthode « atelier »

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Fonction technicien m thode atelier

Fonction technicien méthode « atelier »

  • Sommaire :

  • Contexte professionnel

  • Situation dans le cycle de développement d’un produit

  • Illustration au travers d’un exemple : usinage sur centre de fraisage 5 axes

  • Compétences requises

  • Autres exemples d’application.


Fonction technicien m thode atelier

Contexte professionnel :

Dans quelles situation le technicien IPM est-il amené à participer au lancement d’une production ?

  • Quand les réglages à effectuer sur le moyen de production à mettre en œuvre sont "délicats“ et qu’il faille une connaissance plus complète du processus et de la programmation utilisée pour agir sur les paramètres de réglage, le professionnel titulaire d’un BEP ou d’un BAC PRO peut utilement faire appel aux compétences du technicien supérieur. Par exemple dans les cas suivants :

  • Machines 5 axes, poly-morphes, robots d’usinage, …

  • Machines d’assemblage

  • Usinage en panoplie

  • Usinage de pièces déformables et sujettes aux vibrations

  • Mise en œuvre d’outils et d’outillages spécifiques

  • ...


Fonction technicien m thode atelier

Besoin

CdCF produit

Produit

Processus

Matériau

Procédé

Moyens

Conception

préliminaire

Pré conception

du produit

Conception

détaillée et pré

industrialisation

Pré conception

de la pièce

Par pièce, analyse de la relation

produit – matériau – procédé

Conception

détaillée pièce

Par pièce, élaboration du processus prévisionnel,

validation du procédé, définition d’un brut capable

Validation d’un

principe d’outillage

Conception

détaillée produit

Par pièce, spécification dimension-

nelle et géométrique critique

Élaboration du CdCF outillage

Conception

spécifiée pièce

Choix des moyens

Industrialisation

Définition du processus et des

paramètres de production

Validation du processus par

simulation

Étude, réalisation et qualification

des outillages

Optimisation du processus

Rédaction du dossier

d’industrialisation

Production

Configuration des moyens

Lancement de la production

Production

Qualification

du produit

Contrôle et suivi de la production

Gestion des ressources

humaines et matérielles


Fonction technicien m thode atelier

Validation du processus par

simulation

Étude, réalisation et qualification

des outillages

Optimisation du processus

Rédaction du dossier

d’industrialisation

Configuration des moyens

Lancement de la production

Production

Contrôle et suivi de la production

Gestion des ressources

humaines et matérielles

Situation de cette activité professionnelle dans le cadre du développement d’un produit :

Dans la démarche que nous cherchons à mettre en place, l’étape de lancement d’une production est placée après la qualification et l’optimisation du processus.

A priori, toutes les précautions ont été prises pour que le lancement de la production se passe sans problèmes. On se situe bien dans une phase début de production et non pas dans une phase d’optimisation du processus.


Fonction technicien m thode atelier

Application :

Réalisation sur machine 5 axes d’un verrou de porte pour avion.


Fonction technicien m thode atelier

Quelles sont les difficultés que présente cette pièce, qui ont été prises en compte lors de la qualification et l’optimisation de processus ?

  • Les entités d’usinage identifiées sur la pièce nécessitent 4 directions d’accès,

  • Les stries sur la face arrière sont réalisées à l’aide d’une fraise à strier spécifique,

  • Le matériau de la pièce est un alliage de titane qui conduit à une usure importante et rapide des outils mis en œuvre,

  • La mise en position et le maintien en position de la pièce obtenus à l’aide d’un montage dédié ne permettent pas une bonne stabilité pendant l’usinage,

  • La programmation est faite par sous-programmes qui présentent un nombre important de paramètres de réglage.


Fonction technicien m thode atelier

Les données

Tous les documents et fichiers qui ont été obtenus lors de l’optimisation du processus et rassemblés dans le dossier d’industrialisation sont des données de départ pour le lancement de la production :

  • La fiche de phase définissant les paramètres de coupe pour chacune des opérations à réaliser ainsi que la mise en position et le maintien en position de la pièce, la cotation de fabrication,

  • Les fiches outil décrivant avec précision les outils et porte-outils utilisés ainsi que leur lieu de stockage,

  • La fiche outillage décrivant le porte-pièces ainsi que son lieu de stockage,

  • Le (ou les) programmes de commande fournis sous forme d’un fichier numérique, avec une définition précise de leur emplacement et de la version à utiliser,

  • Les fiches de contrôle définissant les protocoles de mesure de la pièce de réglage, les programmes de mesure éventuels,

  • Les protocoles de réglage et d’organisation des moyens à mettre en œuvre.


Fonction technicien m thode atelier

Le contrat de phase

Toutes les données de coupe sont validées et ne peuvent être remises en cause à ce stade de l’industrialisation


Fonction technicien m thode atelier

Les spécifications de fabrication, en particulier leur tolérance sont figées et ne peuvent être remises en cause à ce stade.

La cotation de fabrication


Fonction technicien m thode atelier

OUTIL N°1

Emplacement Changeur: 1

Correcteur T1, Tranchant D1

OUTIL N°2

Emplacement Changeur: 2

Plaquette :

Sandvik R390-11 T3 08E-KL H13A

Emplacement : Armoire outil,tiroir 4, plate-forme UGV

Correcteur T2, Tranchant D1

Porte Plaquette :

Sandvik R390-40 T16-11M

Emplacement : Armoire porte-outil,tiroir 2, plate-forme UGV

Attachement :

EPB 292.410T-63 16 134

Emplacement : Armoire porte-outil,tiroir 3, plate-forme UGV

Jauges de référence : L=185 R=20

Jauges réelles : L=………… R=………..

Les fiches outil

Tous les choix d’outil et de porte-outils sont arrêtés et validés; ils ne peuvent pas être remis en cause. Les jauges de référence doivent être respectées de façon à éliminer les collisions lors du lancement de production. Les jauges réelles qui sont à déterminer doivent s’approcher des jauges de référence


Fonction technicien m thode atelier

Décalage d’origine G54

Valeurs de référence :

X-407.233

Y-265.23

Z-527.025

Décalage d’origine G54

Valeurs installées :

X=………………..

Y=………………..

Z=………………..

Emplacement :

Local montages

Armoire FORGEAVIA

Les composantes du décalage d’origine qui sont à déterminer doivent s’approcher des valeurs de référence.

La fiche porte-pièce


Fonction technicien m thode atelier

g54

g64

jerk_on(80)

basculement2

m8

m81

offn=4

extcall "contour_eb"

offn=3.5

extcall "contour_eb"

offn=3

extcall "contour_eb"

offn=2.5

extcall "contour_eb"

offn=2

extcall "contour_eb"

offn=1.5

extcall "contour_eb"

offn=1

extcall "contour_eb"

offn=0.5

extcall "contour_eb"

offn=0.15

extcall "contour"

R2=370

G0 X50.000 Y65.500

Z6.000

G1 Z2.500 F=R1

cfc

G1 G41 X41.373 Y55.500 F=R2

G1 X43.812 Y43.723

G2 X44.290 Y37.214 CR=25

G1 X43.737 Y28.177 RND=4

G1 X27.950 Y23.500 RND=10

G1 X14.000 Y23.500

G2 X10.292 Y26.000 CR=4 RND=10

G1 X0.500 Y26.000

G3 X-9.500 Y16.000 CR=10

G1 X-9.500 Y12.500

G3 X0.500 Y2.500 CR=10

G1 X53.883 Y2.500

G3 X63.866 Y11.924 CR=10

G1 X65.325 Y37.214

G2 X66.548 Y43.625 CR=25

G1 X70.475 Y55.500

G1 G40 X62.000 Y65.500

cfin

G0 Z40.000

ret

CONTOUR.SPF

APPEL.MPF

Les fichiers programme CN

Le programme de pilotage est constitué d’un programme principal et de 14 sous-programmes

BASCULEMENT1.SPF

APPEL.MPF

APPUI1.SPF

LAMAGE1.SPF

TROU1.SPF

RAINURE.SPF

DESSUS.SPF

CONTOUR _EB.SPF

CONTOUR.SPF

Les trajectoires des outils ne sont pas à remettre en cause en général


Fonction technicien m thode atelier

Les fiches de contrôle

La mesure du profil intérieur ainsi que les 4 perçages de diamètre 9.5 est réalisée sur machine à mesurer MITUTOYO BHN 400 CN. Le programme de mesure est fourni.

La mesure de la position des stries par rapport à la structure de 4 perçages de diamètre 9.5 est réalisée sur projecteur de profil.


Fonction technicien m thode atelier

Réalisation de la première pièce

Brut moulé

Usiné


Fonction technicien m thode atelier

La mesure de la première pièce


Fonction technicien m thode atelier

Les constats :

  • Le profil intérieur n’est pas conforme,

  • Les stries verticales ne sont pas positionnées

  • correctement par rapport aux perçages repérés D,

  • Les deux réseaux de stries ne sont pas assez profonds,

  • Les lamages ne sont pas assez profonds,

  • La hauteur de la pièce n’est pas conforme …

Excédent de matière non uniforme


Fonction technicien m thode atelier

Les réglages à effectuer

  • Plusieurs paramètres de réglage peuvent être modifiés :

  • Chaque outil est défini par un paramètre de longueur et un paramètre de rayon,

  • La situation de la pièce dans l’espace machine est défini par 3 paramètres de position et 2 d’orientation,

  • Chaque direction d’usinage est caractérisée par un angle de basculement,

  • Chaque sous-programme est positionné par rapport à l’origine du programme d’appel par 3 paramètres,

  • Chaque entité d’usinage est définie par un ensemble de coordonnées de points.

Plusieurs solutions de réglage sont possibles. Il faut choisir celle qui est la plus efficace. Elle sera consignée pour être reproduite en cas de relancement de cette production.


Fonction technicien m thode atelier

Les réglages à effectuer

  • Les réglages effectués sont :

  • Modification de la jauge de rayon de l’outil de finition du profil intérieur,

  • Modification de la position du sous-programme stries2 (stries verticales),

  • Modification de la jauge de diamètre de l’outil à strier,

  • Modification de la jauge de longueur de l’outil réalisant le lamage,

  • Modification de la position des sous-programme appui_1 et appui_2 (surfaçage des deux faces d’appui striées),

  • Modification de la position du sous-programme dessus (surfaçage du dessus de la pièce),

  • ...


Fonction technicien m thode atelier

Conclusions

  • Les compétences nécessaires pour effectuer le lancement de la production illustré précédemment sont les suivantes :

  • Configurer l’unité de production…...........………...C17

  • Configurer l’environnement de production……….C18

  • Valider la configuration des moyens………………C20

  • Lancer la production………………………………..C21

Le lancement de la production doit être fait dans le respect de l’organisation de l’atelier.

Les protocoles de mise en œuvre des moyens de production et de mesure doivent être respectés.


Fonction technicien m thode atelier

Autre application :

Usinage en panoplie

Réalisation de l’ébauche avant trempe et rectification de chariots de guidage linéaire INA.

Le brut est forgé.

L’usinage est réalisé en panoplie de 4 pièces sur étau Allmatic à serrage symétrique.


Fonction technicien m thode atelier

  • Difficultés rencontrées :

  • Réalisation d’une panoplie de pièces avec des posages symétriques,

  • Réalisation de perçages profonds (15 x d) au foret hélicoïdal sans débourrage,

  • Mise en oeuvre d’un outil de forme spécifique,


Fonction technicien m thode atelier

Autre application :

Usinage de pièces comportant des tolérances réduites

Ø22,95 ±0,05

Ø30,025 ±0,025

Réalisation d’une famille morpho dimensionnelle d’arbres de pompe haute pression pour l’industrie chimique.

La matière usinée est un acier inoxydable 316L.

Ø35 k6

Ø35 k6

Axe en zone commune

Ø24 k6


Fonction technicien m thode atelier

  • Difficultés rencontrées :

  • Réalisation de pièces à tolérances dimensionnelles et géométriques réduites,

  • Réalisation d’une pièce de tournage en montage mixte avec entraîneur frontal,

  • Nécessité de compenser les défauts géométriques de la machine par la programmation,

  • Compte tenu du coût important du brut, la stratégie de réglage doit permettre de minimiser les rebuts (objectif : 0 rebut),


  • Login