Atelier international sur la certification du cacao h tel sawa douala cameroun 24 27 juin 2013
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 14

ATELIER INTERNATIONAL SUR LA CERTIFICATION DU CACAO Hôtel Sawa , Douala, Cameroun 24-27 JUIN 2013 PowerPoint PPT Presentation


  • 50 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

M. YAO ANDRÉ PRODUCTEUR DIRECTEUR GÉNÉRAL DE TALENTS. ATELIER INTERNATIONAL SUR LA CERTIFICATION DU CACAO Hôtel Sawa , Douala, Cameroun 24-27 JUIN 2013. PLAN DE L’EXPOSE. INTRODUCTION LES PRINCIPAUX STANDARDS DE CERTIFICATION L’EXPÉRIENCE EN MATIERE DE CERTIFICATION

Download Presentation

ATELIER INTERNATIONAL SUR LA CERTIFICATION DU CACAO Hôtel Sawa , Douala, Cameroun 24-27 JUIN 2013

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


M. YAO ANDR

PRODUCTEUR

DIRECTEUR GNRAL DE TALENTS

ATELIER INTERNATIONAL SUR LA CERTIFICATION DU CACAO

Htel Sawa, Douala, Cameroun

24-27 JUIN 2013


PLAN DE LEXPOSE

INTRODUCTION

LES PRINCIPAUX STANDARDS DE CERTIFICATION

LEXPRIENCE EN MATIERE DE CERTIFICATION

LES BESOINS AUXQUELS RPOND LA CERTIFICATION

LES PRINCIPAUX DFIS DE LA CERTIFICATION

CONCLUSION


INTRODUCTION

  • La certification des produits a dbut avec le concept de dveloppement durable

  • En Cte dIvoire, la certification concerne plus le cacao

  • Les initiatives ont t amplifies du fait du travail abusif des enfants dans la cacaoculture.


LES PRINCIPAUX STANDARDS

  • UTZ

  • RAINFOREST

  • FAIRTRADE

  • BIO


LEXPRIENCE EN MATIERE DE CERTIFICATION

  • Elle a dbut en Cte dIvoire dans les annes 2003, 2004

  • Elle concerne aujourdhui environ 530

    Coopratives


LES BESOINS AUXQUELS RPOND LA CERTIFICATION

  • Production saine et scurisante

  • Commercialisation de fves de bonne qualit

  • Consommation de produit fini de bonne qualit

  • Augmentation de la valeur ajoute

  • Protection de lenvironnement (utilisation raisonne de pesticides)

  • limination de la main-duvre infantile dans la cacaoculture


LES PRINCIPAUX DFIS DE LA CERTIFICATION

  • Mettre en place une rglementation nationale et internationale en matire de certification

  • Mettre en place un organe national et international de suivi et contrle de la certification

  • Harmoniser les processus de certification

  • Harmoniser et rduire les cots de certification


LES PRINCIPAUX DFIS DE LA CERTIFICATION

  • Dfinir, harmoniser et faire respecter un barme de primes de certification rentables pour les producteurs

  • Organiser des rencontres entre producteurs et chocolatiers pour permettre des changes directs sur les ralits et contraintes des uns et les proccupations relles des autres.

  • Former les producteurs


Ecabossage le jour mme de la rcolte

  • QUELQUES MTHODES DE TRAVAIL RESPECTANT LES NORMES DE LA CERTIFICARION BIOLOGIQUE

  • Fermentation en caisse de bois


QUELQUES MTHODES DE TRAVAIL RESPECTANT LES NORMES DE LA CERTIFICARION BIOLOGIQUE

  • Schage des fves sur des claies et sous une serre en plastique

  • Brassage frquent pour avoir un schage homogne

  • Triage et limination des impurets, des fves dfectueuses et des corps trangers


QUELQUES METHODES DE TRAVAIL RESPECTANT LES NORMES DE LA CERTIFICARION BIOLOGIQUE

  • Conditionnement en sac en polythylne

  • Utilisation dun schoir amlior


CONCLUSION


  • La certification serait plus profitable pour le producteur si lon le mettait au premier plan en tablissant un partenariat gagnant-gagnant et que lon harmonisait les normes et les primes de certification.

  • A lheure actuelle, la certification profite plus aux ONGs, aux exportateurs et aux chocolatiers.

  • Pour une cacaoculture durable, la certification devrait tre synonyme de richesse et non de pauvret pour les producteurs.


MERCI DE VOTRE

AIMABLE ATTENTION


  • Login