Impact écologique des incendies
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 21

Impact écologique des incendies sur des espèces animales rares ou d'intérêt patrimonial PowerPoint PPT Presentation


  • 73 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Impact écologique des incendies sur des espèces animales rares ou d'intérêt patrimonial. Roger PRODON, Marc CHEYLAN, Françoise POITEVIN E.P.H.E. Montpellier G.I.S. Incendies de forêt. La Tortue d’Hermann

Download Presentation

Impact écologique des incendies sur des espèces animales rares ou d'intérêt patrimonial

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Impact écologique des incendies

sur des espèces animales rares ou

d'intérêt patrimonial

Roger PRODON, Marc CHEYLAN, Françoise POITEVIN

E.P.H.E. Montpellier

G.I.S. Incendies de forêt


La Tortue d’Hermann

Une espèce méditerranéenne en régression, très menacée et à forte valeur patrimoniale

- Annexe 2 Convention Berne et Convention de Washington

- Annexe 2 Directive européenne « Habitats »

- Liste rouge UICN


Les taux de mortalité enregistrés après incendie sont très élevés


Les paramètres démographiques de la Tortue d’Hermann rendent les populations très vulnérables

  • Maturité sexuelle tardive : 10 à 12 ans chez la femelle

  • Fécondité faible : 5 à 7 œufs an / femelle

La faible mobilité des individus constitue un handicap à la recolonisation de zones incendiées

Domaines vitaux de deux mâles suivis durant 6 années en Corse (Nougarède, inédit)


La reconstitution des populations est très lente

60 transects ont été réalisé dans la plaine des Maures (Var)

18 ans après incendie, les densités en zone incendiée sont 4 fois

inférieures à celles des les zones non brûlées adjacentes.


18 ans après l ’incendie, des marques de brûlures sont encore visibles sur de nombreuses tortues

Félix et al 1989 trouvent 21 % d ’individus brûlés parmi les survivants du feu de 1986 dans les Albères


L’impact des feux peut être apprécié par la juxtaposition des zones incendiées ces 25 dernières années avec la distribution de l ’espèce


S’ajoutent aux effets des feux ceux de la défense contre l ’incendie …


La tortue Cistude

Maturité sexuelle tardive :

10-11 ans femelle

Fécondité faible :

1 à 2 pontes/an de 4 œufs

Une espèce rare et protégée,

mais non strictement méditerranéenne


Le site d ’étude

  • - Massif des Maures, Var.

  • 4 incendies :

  • 1970, 1982, 1990, 2003

  • - Suivi de 1988 à 2004 (16 ans).

  • - plus de 500 tortues marquées et 1000 recaptures


Effets directs du feu

et mortalité immédiate


Le feu provoque une chute drastique des effectifs

Mortalité 63 %

Mortalité 65 %


La reconstitution des effectifs est assez rapide, contrairement au cas de la tortue d ’Hermann

  • Structure démographique de la population:

  • en 1982 (feu),

  • en 1989 (7 ans après le 1° feu)

  • en 1996 (6 ans après le 2° feu).

  • La classe adulte chute à chacun des feux mais le recrutement des jeunes est satisfaisant.


Tortue d ’Hermann

L’incendie apparaît comme la cause majeure de disparition de l’espèce

Le rythme actuel des incendies est incompatible avec les faibles capacités de récupération de cet animal.

Tortue cistude

L’incendie ne constitue pas une menace majeure (seules les populations des ruisseaux sont réellement concernées).

L’espèce fait preuve de bonnes capacités de recupération notamment grâce à la forte survie des pontes et des juvéniles.

Mais un pas de temps de 20 ans semble nécessaire à la reconstitution d’une population normale.


Brûlé

Témoin

Maquis du Pic Joan (Cerbère, Pyrénées-Orientales)


Dynamique postincendie d’une « Species of European Concern »

Corse

Continent

Années après incendie


SPEC (Species of European Conservation Concern )

From 2 (species of unfavourable conservation status, whose population is concentrated in Europe)

to 4 (species of favourable conservation status, whose population is concentrated in Europe)

Level of threat on species

E : endangered

V : vulnerable

R : rare

S : secure

Impact of environmental factors:

 () : the impact of the factor considered is globally favourable (detrimental) to the species)

“then” : separates the short-term (immediate) impact from the longer-term effects of the factor

“L” , “H” : refer to the impact of the factor at a low intensity or at a high intensity, respectively

Prodon R. 2000 in Trabaud

(ed) Life and Environment in the Mediterranean. WIT Press,Southampton - Boston


Espèces de la liste rouge

Nombre total d’espèces


Valeur patrimoniale de l’avifaune …

… et fermeture

de la végétation


Le Traquet rieur Oenanthe leucura

espèce des milieux ouverts, arides, dégradés, brûlés

disparu de ses dernières stations françaises en 1996


  • Login