Scot du val maubu e
Download
1 / 18

SCoT du Val Maubuée - PowerPoint PPT Presentation


  • 100 Views
  • Uploaded on

SCoT du Val Maubuée. LE SCoT, QU ’ EST-CE QUE C ’ EST ? Le Schéma de Cohérence Territorial (ou SCoT) est un document de planification urbaine à l ’ échelle intercommunale.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' SCoT du Val Maubuée' - thao


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

LE SCoT, QU’EST-CE QUE C’EST ?

Le Schéma de Cohérence Territorial (ou SCoT) est un document de planification urbaine à l’échelle intercommunale.

Il a pour objet de définir la stratégie globale d’aménagement du territoire sur les six communes du Val Maubuée, pour les vingt prochaines années.

Il doit également permettre d’assurer la cohérence entre les différentes politiques sectorielles des collectivités, en particulier celles relatives aux questions de l’habitat (PLH), de déplacements (PLD), de développement commercial (DAC), d’environnement et d’organisation de l’espace.

Les documents propres à ces politiques doivent être compatibles avec le SCoT.


LE CONTENU DU SCOT :

Il se compose de trois documents structurants :

  • Un rapport de présentation,qui présente le diagnostic du territoire intercommunal,

  • Un Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD),quiexpose la vision politique de l’avenir du territoire du Val Maubuée à l’horizon 2030, partagée par les six communes,

  • Le Document d’Orientations et d’Objectifs (DOO), qui détermine les orientations générales de l’organisation de l’espace. C’est la seule partie du SCoT opposable aux tiers.


LES GRANDES CONCLUSIONS DU DIAGNOSTIC :

  • Le diagnostic a identifié trois enjeux transversaux liés à :

  • La gestion équilibrée des disponibilités foncières : le développement futur du Val Maubuée passe par une optimisation et une affectation réfléchie des dernières réserves foncières (délaissés de l’ex A199 et de l’ex A103, potentiel à évaluer autour des gares et dans les quartiers).

  • L’accessibilité du territoire, d’une part par les grands axes régionaux, d’autre part à l’intérieur des quartiers.

  • La préservation mais aussi l’amélioration du cadre de vie, des paysages urbains, la préservation de la richesse écologique et des ressources naturelles (y compris énergétiques) du Val Maubuée.


LES GRANDES ORIENTATIONS DU PADD :

  • Le PADD place les problématiques de renouvellement urbain en tête des préoccupations intercommunales. En effet, après une phase d’urbanisation massive, la communauté d’agglomération du Val Maubuée arrive aujourd’hui dans une phase de maturité et se trouve confrontée à des problématiques de renouvellement de la ville sur elle-même.

  • A ce titre, le PADD affirme plusieurs objectifs principaux :

  • Un développement urbain basé sur une reconquête des secteurs déjà urbanisés du Val Maubuée, permettant une utilisation économe des espaces, en particulier naturels.

  • Une diversité et une répartition équilibrée des fonctions de la ville, permettant de maintenir la mixité sociale des quartiers et de favoriser une ville des courtes distances.

  • La préservation de l’environnement, axée sur la valorisation du patrimoine local et du cadre de vie existant.


  • LES GRANDES LIGNES DU DOO :

  • A partir du PADD, des orientations générales d’aménagement ont été définies, afin de préciser les modalités d’application à l’échelle locale des ambitions affichées.

  • Faire évoluer le territoire de la communauté d’agglomération, actuellement marquée par le polycentrisme, vers un territoire structuré par des pôles de vocation, d’attractivité et de taille différentes et complémentaires.

  • Accompagner l’ensemble des six communes dans une politique de renouvellement de la ville sur elle-même, avec un souci de prise en compte et d’intégration de la préservation de l’environnement naturel et du patrimoine.

  • Maintenir le dynamisme démographique du Val Maubuée et renforcer son attractivité notamment résidentielle,conformément aux objectifs imposés par la loi relative au Grand Paris.


UNE GRANDE PLACE ACCORDÉE À LA CONCERTATION:

Consultée tout au long de la procédure d’élaboration du SCoT, notamment dans le cadre des comités de pilotage, la commune de Lognes a pu émettre ses remarques et faire valoir son point de vue.

Parallèlement, la communauté d’agglomération a informé la population par le biais d’une exposition installée à son siège et la diffusion d’informations régulières sur son site Internet.

Quatre réunions publiques d’information et d’échanges, annoncées notamment dans la presse locale, se sont tenues en juin 2009, février 2010, septembre 2010 et juillet 2012.


Les grands enjeux

du territoire DE LOGNES


Rappel des grandes étapes du développement urbain de la commune

Aux débuts des années 1970, Lognes n’est qu’un bourg rural de quelques centaines d’habitants, entourés de champs et de fermes.

Intégré au périmètre de l’Opération d’Intérêt National du Val Maubuée, la commune subit en quelques années un développement urbain extrêmement rapide, suivant les plans d’aménagement conçus par l’aménageur public, l’EPAMarne.

Lognes en 1986


Aujourd commune’hui, une période charnière…

Les espaces libres pour de nouveaux projets de construction se raréfient.

Néanmoins, la commune doit continuer d’accueillir de nouveaux habitants, afin d’assurer la continuité de fonctionnement de ses équipements (en particulier scolaires), limiter la baisse de population induite par le départ des jeunes en âge de décohabiter et la diminution consécutive de ses ressources financières (le montant de plusieurs dotations d’Etat étant fonction du nombre d’habitants).

De plus, de nombreux jeunes lognots souhaitent rester sur Lognes et ont massivement investis dans les derniers programmes de logements réalisés, signe de leur ancrage fort sur le territoire communal.

Lognes en 2000


De grands principes d commune’aménagement à préserver :

  • Il faut donc maintenir un effort de construction et continuer à accueillir de nouveaux logements, tout en préservant les grands principes d’aménagement qui ont fait l’identité de la commune :

  • Une large place faite aux espaces verts aménagés autour des plans d’eau,

  • Un équilibre entre espaces bâtis et espaces non bâtis,

  • Une ville à taille humaine composée de petits ensembles de hauteur limitée.

Il faut donc explorer de nouveaux modes de mutation du tissu urbain plus adaptés aux thématiques de développement durable, de gestion économe du foncier et de renouvellement de la ville sur elle-même : densification des dents creuses, opérations de transformation de bureaux en logements, opérations de démolition/reconstruction…



1 LOGNESer axe – Le développement urbain

  • Il s’agit de faire évoluer le tissu urbain polycentrique vers une trame plus structurée.

  • Dans ce cadre, deux centralités locales à affirmer sur le territoire communale de Lognes :

  • Le secteur de la gare,

  • Le quartier du Segrais.


  • 2 LOGNESème axe – Le développement économique et social

Sur le territoire de Lognes, le SCoT préconise :

- Une requalification et une densification des zones d’activités (ZAE Pariest, zone d’activités du Mandinet-Segrais),

- L’optimisation de l’espace et des usages de l’aérodrome en favorisant ses liens avec la ZAE de Pariest,

- La valorisation des activités des pôles gares, en particulier le secteur s’étendant entre les gares de Lognes et Noisiel.


  • 2 LOGNESème axe – Le développement économique et social

  • Sur le territoire de Lognes, le Document d’Aménagement Commercial (DAC) a identifié :

  • Un pôle de niveau d’agglomération, le centre commercial Valorée,

  • Un pôle de niveau « pluricommunal », le centre mairie de Lognes,

  • Des polarités de quartier, comme la place Charles Cros, le Segrais ou la place des Colliberts.


  • 3 LOGNESème axe – La préservation de l’environnement et la valorisation du patrimoine

  • Afin d’assurer la protection des espaces naturels, en les protégeant de la pression foncière et des pollutions urbaines, la carte des protections a classé le bois de la Grange et la chaîne des étangs en zone de protection.



Le projet sera soumis à LOGNESenquête publique pendant 1 mois, du 28 janvier au 02 mars 2013.

Le commissaire enquêteur disposera ensuite d’un mois pour rendre son rapport et ses conclusions motivées.

Le Conseil communautaire de la communauté d’agglomération pourra alors approuver définitivement le SCoT du Val Maubuée.

* * *

L’ensemble du dossier de SCoT est consultable sur le site Internet de la communauté d’agglomération à l’adresse suivante : http://www.valmaubuee.fr/grands-dossiers/schema-de-coherence-territoriale/documents/


ad