Calendula officinalis ast rac es
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 10

Calendula officinalis (Astéracées) PowerPoint PPT Presentation


  • 68 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Calendula officinalis (Astéracées). Présentation de la plante 2. Constituants chimiques 3. Extractions 4. Cosmétologiques 5. Usages en dermo-cosmétique. Marigold, Holligold, Mary-bud, Goldbloom Origine du nom : latin “solsequia” = qui suit le soleil.

Download Presentation

Calendula officinalis (Astéracées)

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Calendula officinalis ast rac es

Calendula officinalis(Astéracées)

  • Présentation de la plante

  • 2. Constituants chimiques

  • 3. Extractions

  • 4. Cosmétologiques

  • 5. Usages en dermo-cosmétique

Marigold, Holligold, Mary-bud, Goldbloom

Origine du nom :

latin “solsequia” = qui suit le soleil.

Les fleurs se ferment la nuit et se rouvrent avec le soleil.


1 pr sentation de la plante

1. Présentation de la plante

  • Origine : Sud de l’Europe et Asie

  • Botanique : Plante herbacée annuelle à fleurs jaunes à orangées fleurissant du printemps à la fin de l’été.

    • Fleurs : ligulées et femelles en périphérie et fleurs hermaphrodites au centre.

    • Feuilles : alternes et sessiles

  • Culture : Plante de jours longs facultative, héliophile, aime tous types de sols, peu de fertilisation.facile à cultiver quasiment partout dans le monde

  • Parties utilisées : pétales et sommités fleuries (fleurs oranges)

  • Note : utile pour falsifier le safran


2 constituants chimiques sommit s fleuries

2. Constituants chimiques (sommités fleuries)

  • Saponosides triterpéniques [Kasprzyk et al, 1968];

  • Flavonoïdes : hétérosides de l’isorhamnétine et hétérosides de la quercétine;

  • Alcools triterpéniques: helianol; faradiol-3-O-Laurate/ Palmitate/ Myristate;

  • 8 acides et esters organiques : a.caféïque, a. vanillique, a. p-coumarique, a. gentisique, a. salicylique;

  • 19 caroténoïdes : carotènes, lycopène, lutéïne, flavoxanthine;

  • Huiles essentielles;

  • Alcanes;

  • Principes amers : loliolide [G. Willuhn, 1987];

  • Coumarines : esculétine, scopolétine, ombelliferone [Derkach et al.,1986];


3 extractions

3. Extractions

  • Teinture (Extraction de la plante dans une solution alcoolique)

    -> Obtention des composés solubles

  • Extraction huileuse

    -> Obtention d’essences, de caroténoides et d’alcools triterpéniques

  • Extraction hydroglycolique 

    -> produits hydrosolubles (flavonoïdes, saponosides, mucilages…)

    -> et substances liposolubles (caroténoides, vitamines A et D, huiles essentielles)


4 calendula en cosm tologiques

4. Calendula en cosmétologiques

Propriétés :

  • Pouvoir cicatrisant

    • test in-vivo d’une teinture alcoolique [Tetau, 1954]

  • Pouvoir anti-microbien et anti-bactérien

    • [Dumesnil, 1980]

    • Etude d’une teinture sur la flore de la peau humaine [Chapou, 1982]

  • Pouvoir anti-inflammatoire :

    • Rôle des caroténoides et du manganèze [Gracza L. 1987];

    • Rôle des triterpènes et notamment le faradiol monoester [Della Logia, 1994];

    • Rôle de Helianol [Akihisa, 1996];

    • Purification des faradiol-3-O-Laurate/ palmitate/ myristate [Hamburger, 2003].

  • Pouvoir anti-oxydant

    • Fraction butanolique (flavonoïdes et triterpénoïdes) [Cordova, 2002]

    • Extrait hydroalcoolique [Herold, 2003]

      Utilisation :

  • Adoucissant : peaux sèches ou flasques, peaux sensibles, irritations et érythèmes solaires;

  • Antiseptique : peaux irritées et inflammées, peaux grasses à sebum et acnéïques;

  • Anti-squameux : dartres;

  • Contre les dermatites de grade 2[Pommier et al. 2004]


5 usages en dermo cosm tique

5. Usages en dermo-cosmétique

  • Gamme Bébé:

  • Gamme Enfant

  • Gamme Adolescent

  • Logona

  • Klorane

Soin de la peau enflammée et pour la prévention des irritations

  • Weleda

I: pour l’hygiène des couches superficielles de l'épiderme par élimination des excès de sécrétions sébacées

C: Eau distillée de Sauge, Extrait de Sauge, Saponaire, Calendula et Mauve, Concentrée d’Eau de Rose. Extrait de Pépins de Pamplemousse, Complexe d’huiles essentielles spécifiques, Vitamine E.Sans conservateur ni colorant.

I: peaux jeunes à prb, à action réhydratante, rétructurante, antibactérienne et apaisante

  • Phyto-aromatica

  • Bioderma


5 usages en dermo cosm tique1

5. Usages en dermo-cosmétique

I : Apaise les irritations de la peau dues au soleil ou aux insectes

C :Extrait de Calendula : 10 %, Huile de Calendula : 2.5 %, Huiles Essentielles de Lavande, Géranium et de Ylang Ylang

I: peaux sensibles, rugueuses et couperosées , irritations, les brûlures, les crevasses

C: teinture de C.officinalis

  • Gamme Adulte

  • Gamme Propolis

I: Gel calmant et adoucissant pour les irritations cutanées-

C: extrait hydroalcoolique de C. officinalis

  • Lab + Santé

  • Ladrome

  • Boiron

Gamme complète : Crème, baume, savon, savon liquide, lait corporel, bain moussant, shampoing, gel douche, crème nourrissantes pour le visage

Produits protecteurs et hydratants pour peaux sensibles

  • Europ-Labo


Conclusion

Conclusion

Cultivée depuis le moyen âge …

Plante utilisée depuis le 12e siècle en France, comme anti-inflammatoire………………………

…..pendant la guerre de sécession (18e s) aux Etats-Unis comme cicatrisant.

Fait partie des remèdes de Grand-mère

Aujourd’hui, toujours utilisé en tant qu’anti-inflammatoire, ses propriétés ont été prouvées et le Calendula est utilisé par toutes les grandes entreprises dermo-cosmétiques.


Sources

Sources

PUBLICATIONS

  • Akihisa T., Yasukawa K., Oinuma H., Kasahara Y., Yamanouchi S.,Takido M., Kumaki K. and Tamura T., Tretierpen alcohols from the flowers of compositae and their anti-inflammatory effects, Phytochemistry, Vol. 43, No. 6, pp, 1255-1260, 1996

  • Chapou B. Etude comparée de deux antiseptiques. Application à la teinture de Calendula et à la PVPI. Thèse de pharmacie, Toulouse (1982)

  • Cordova CA, Siqueira IR, Netto CA, Yunes RA, Volpato AM, Cechinel Filho V, Curi-Pedrosa R, Creczynski-Pasa TB. : Protective properties of butanolic extract of the Calendula officinalis L. (marigold) against lipid peroxidation of rat liver microsomes and action as free radical scavenger. Redox Rep. 2002;7(2):95-102

  • Della Loggia R., Tubaro A., Sosa S., Becker H., Saar S. Isaac O.,The role of triterpenoids in the topical anti-inflammatory activity of Calendula officinalis flowers, Planta Med. 1994 Dec 60(6):516-20.

  • Derkach et Komissarenko, Khim. Pris Soedin, (6), 777 in C.A. 106 : 135330k, (1986)

  • Diemunsch Sophie, Calendula officinalis, thèse de pharmacie, 1991, Colmar.

  • Dumenil G., Chemli G., Balansard G., Guiraud G., Lallemand M., Etude des propriétés antibactériennes des fleurs de Souci, Calendula officinalis L. et des teintures mères homéopathiques de Calendula officinalis L. et Calendula arvensis L. Ann. Pharm. Franc., 38, (6), 493-499, (1986)

  • Gracza L., Oxygen containing terpene derivatives from Calendula officinalis, Planta Med., 53, 227, (1987)

  • Hamburger M., Adler S., Baumann D., Förg A., Weinreich B., Preparative purification of the major anti-inflammatory triterpenoids esters from Marigold Fitoterapia 74 (2003) 328–338


Calendula officinalis ast rac es

Sources

PUBLICATIONS (suite)

  • Herold A, Cremer L, Calugaru A, Tamas V, Ionescu F, Manea S, Szegli G., Antioxidant properties of some hydroalcoholic plant extracts with antiinflammatory activity. Roum Arch Microbiol Immunol. 2003 Jul-Dec;62(3-4):217-27.

  • Kasprzyk Z., Wojciechowski Z., The structure of triterpenic glycosides from the flowers of Callendula officinalis. Phytochem, 6, 69-75, (1967)

  • Pommier P, Gomez F, Sunyach MP, D'Hombres A, Carrie C, Montbarbon X. : Phase III randomized trial of Calendula officinalis compared with trolamine for the prevention of acute dermatitis during Pommier P, Gomez F, Sunyach MP, D'Hombres A, Carrie C, Montbarbon X. : Phase III randomized trial of Calendula officinalis compared with trolamine for the prevention of acute dermatitis during irradiation for breast cancer. J Clin Oncol. 2004 Apr 15;22(8):1447-53

  • Tetau J. et M. 1954, Nommé par Boyer J. dans son etude comparée des propriétées pharmacologiques de Calendula officinalis et de Calendula arvensis, Thèse de pharmacie, Monptellier, (1949)

  • Willuhn G. et Westhaus G., Loliolide from Calendula officinalis. Planta Med. 53, 304, 1987

    SITES INTERNET

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Souci_officinal#column-one

    http://www.sens-nature.com/product_info.php?cPath=209&products_id=818

    http://www.weleda.at/pfl_kind.htm

    http://www.boiron.fr/htm/public/produits_hygi2_3_1.htm

    http://www.logona.com/Logona_F/Bebe/index.html

    http://www.europlabo.com/html_fr/sommaire_cosmetique.htm


  • Login