MARIJO  VOUS    OFFRE
Download
1 / 27

MARIJO VOUS OFFRE - PowerPoint PPT Presentation


  • 53 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

MARIJO VOUS OFFRE. ÉZE-VILLAGE.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha

Download Presentation

MARIJO VOUS OFFRE

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


MARIJO VOUS OFFRE


ÉZE-VILLAGE


Isolée sur son piton rocheux, en à-pic sur la mer à 427 mètres, la petite cité médiévale est un enchantement. Les ruelles formant d’étroits couloirs pavés, bordées de constructions en calcaire, les pierres de la Turbie, semées de placettes pittoresques, s’entrelacent jusqu’au sommet. Leur étroitesse permet à la fois de faire un gain d’espace et de se protéger de l’ardeur du soleil de l’été…

A partir d’Éze enbord de mer, une longue route serpente jusqu’à la base du village que l’on doit alors atteindre à pied.


L’on pénètre dans la vieille cité par la Poterne. Avec les remparts, deux tours et un pont-levis, elle assurait la défense de la cité. Au XVIe siècle, alors que la maison de Savoie alliée à Charles-Quint, était en guerre contre François Ier et le Turc Soliman le Magnifique, cette défense ne réussit pas à empêcher les troupes, commandées par Barberousse, d’entrer et d’occuper la cité pendant près de 60 ans.


Vue plongeante sur les splendides propriétés…


A l’origine, cet hôtel de luxe était un ensemble d’habitations qui furent réhabilitées par le violoniste et compositeur américain Blakovic, au début des années 20. Ce fut d’abord un restaurant avant de devenir un hôtel réputé qui reçut , et reçoit encore, des hôtes illustres comme le prince Rainier III de Monaco et Walt Disney…


La chèvre d’Or est un animal fabuleux chanté par Mistral.


Les venelles étroites sont coupées d’escaliers ou cheminent sous des passages voûtés.

Le village d’Éze a été complètement restauré depuis de nombreuses années. Tout est parfait, tout est coquet, fleurs et verdure foisonnent…

En période touristique, de nombreuses boutiques d’artisanat et de souvenirs accrochent les passants mais ne déparent pas les lieux.


Les très beaux portails en fer forgé.


La chapelle Sainte-Croix est dite Chapelle des Pénitents blancs. Cette confrérie de laïcs fut fondée en 1306. Elle avait pour vocation d’assurer les soins aux malades et pestiférés ainsi que l’accueil des voyageurs. Les membres de la confrérie portaient une tunique dite « le sac » et une cagoule. En 1782, ils étaient au nombre de 89 hommes et 95 femmes.

Le culte y fut interdit en 1793.

Les 15 et 16 avril 1860, c’est là que se tint le vote concernant le rattachement à la France : 133 votants, 133 Oui. Au dévoilement des résultats retentirent les « Vive la France! » et « Vive l’Empereur! »


Une nef unique précédée d’un porche.


L’église, reconstruite entre 1764 et 1772, arbore un trompe-l’œil en façade qui lui donne un effet théâtral, allié à sa couleur jaune et blanche. Son clocher carré présente deux étages.

A l’intérieur, le baroque triomphe.


Dominant le village, le jardin exotique, royaume des cactus, propose, au hasard de la promenade, des vues remarquables sur la mer et le cap Ferrat. C’est particulièrement vrai de la terrasse qui domine, encadrée par les ruines du château médiéval. Plusieurs sculptures de marbre, très harmonieuses, y sont installées. C’est aussi l’endroit parfait pour admirer les toits orangés en contrebas.


Musique : Mike Oldfield In Dulci Jubilo de R.L Pearsall

Photos et réalisation : Marie-Josèphe Farizy-Chaussé Septembre 2006


Au revoir


ad
  • Login