Chapitre 4
Download
1 / 55

Chapitre 4 - PowerPoint PPT Presentation


  • 78 Views
  • Uploaded on

Chapitre 4. Mlle Hobden Sciences humaines 10. Le Nord-Ouest en 1800. La Compagnie de la baie d’Hudson. Depuis 1616, les français contrôlaient la région de la baie d’Hudson. En 1670 le roi accord la Terre de Rupert à la CBH. La Compagnie de la baie d’Hudson.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' Chapitre 4' - tamra


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Chapitre 4

Chapitre 4

Mlle Hobden

Sciences humaines 10



La compagnie de la baie d hudson
La Compagnie de la baie d’Hudson

  • Depuis 1616, les français contrôlaient la région de la baie d’Hudson.

  • En 1670 le roi accord la Terre de Rupert à la CBH.


La compagnie de la baie d hudson1
La Compagnie de la baie d’Hudson

  • En 1670, le roi accord sa charte royale qui leur donne des droits de commerce exclusifs dans une région immense.

  • Les trappeurs assiniboines, cris et ojibways ont été encouragé d’apporter leurs fourreurs aux postes de traite près des embouchures des rivières.

    • la politique de “proximité de la baie”


La compagnie de la baie d hudson2
La Compagnie de la baie d’Hudson

  • Le castor était la fourrure la plus prisée, utilisaient comme monnaie d’exchange. (appelée “plue”)

  • La CBH avait une hiérarchie rigide.

  • Seuls les associés de Londres avaient droit aux profits du commerce des fourrures.


La compagnie du nord ouest
La compagnie du Nord-Ouest

  • La Compagnie du Nord-Ouest (CNO) a été établit en 1783.

  • La CNO a établit des postes a l’intérieur des terres.

  • Vers la fin des années 1870, la CBH a également créé des postes a l’intérieur pour concurrencer.


La compagnie du nord ouest1
La compagnie du Nord-Ouest

  • Lorsque la Nouvelle-France tombe en 1763, les ‘Montréalers” ont acheté la partie français du commerce des fourrures.

  • Il y avait des raisons géographiques

    pour où ils ont établit leurs postes.

  • La CNO était beaucoup moins

    rigides et sa structure était basé sur

    les associés


La compagnie du nord ouest2
La compagnie du Nord-Ouest

  • Les Hivernants étaient des associés qui passaient l’hiver dans le Nord-Ouest a faire le commerce de fourrures qui avaient part aux profits.

  • Les Voyageurs transportaient des marchandises en canot.


La compagnie du nord ouest3
La compagnie du Nord-Ouest

  • La CNO était moins stricte : elle acceptait de marchander le prix des fourrures et elle échangeait également de l’alcool contre des fourrures.

  • Cette tactique finit par lui porter fruit – elle a établit un réseau de postes de traite extensives (regardez à la page 133).


Activit
Activité

  • Lisez la boîte à la page 134

  • Complétez la feuille de travaille qui compare la CHB et la CNO.

  • Énumère les renseignements pour chaque catégorie: la conception de la compagnie, leur pratique commerciale, le mariage aux autochtones, leur placement géographique, et le structure de la compagnie



Les peuples indig nes du nord ouest1
Les peuples indigènes du Nord-Ouest

  • Lecture: lisez les pages 135 et 136.

  • Appliquer vos connaissances:Lisez les informations et la carte à la page 137 et 138.Répondez aux questions 1-4 de l'activité.Directives pour l'activité:Assurez-vous d'inclure toute autres éléments que vous pensez devrait être inclus sur votre carte mentale.

    Devoirs:Questions 1 et 2, page 138


Le nord ouest de 1800 1860
Le Nord-Ouest de 1800 à 1860

  • La guerre des fourrures 1800 - 1810

  • Au début des années 1800, la compétition  est intensifiée entre la CBH et la CNO.



Les m tis
Les Métis biens plus précieux en échange pour les fourrures.

  • Comme les commerçants 

    CNO ont commencé à

    hiverner dans leur régions

    de commerce, ils sont restés avec les autochtones locaux.

  • En conséquence de nombreux mariages entre les commerçants de fourrures et les peuples autochtones ont eu lieu.


Les m tis1
Les Métis biens plus précieux en échange pour les fourrures.

  • Cela a été encouragé par la CNO et les Autochtones

  • Contrairement à la CNO, la CBH a interdit à ses employés de se marier avec les peuples autochtones.

  • La CBH a essaye d’enforcir le célibat parmi ses employés.


La colonie de la rivi re rouge
La colonie de la rivière Rouge biens plus précieux en échange pour les fourrures.

  • Thomas Douglas – le 5ième baron de Selkirk

  • Il était un démocrate libéral.


Probl mes en cosse
Problèmes en Écosse biens plus précieux en échange pour les fourrures.

  • Les fermiers ont été expulsés

    hors de leurs fermes.

  • La laine était très précieux à

    l'époque.

  • Agriculteurs déplacés avaient

    2 choix: ils pourraient soit travailler dans les grandes villes industrielles, ou émigrer vers l'Amérique du Nord britannique


Colonies agricoles
Colonies agricoles biens plus précieux en échange pour les fourrures.

  • Selkirk a créé des colonies

    agricoles en Amérique du

    Nord britannique avec sa fortune.

  • Selkirk a réalisé qu'il pourrait aider la CBH et les agriculteurs déplacés en établissant une colonie agricole dans la vallée fertile du rivière Rouge.


La concession de selkirk
La concession de Selkirk biens plus précieux en échange pour les fourrures.

  • En 1811, Selkirk a reçu des terres de la CBH

  • Selkirk n'a pas consulte les peuples autochtones.

  • Il a également oublié de considérer le climat de la région.


Le r glement
Le règlement biens plus précieux en échange pour les fourrures.

  • Miles Macdonell a été mis en

    charge de mener les premiers

    colons de la colonie.

  • L’établissement de la colonie

    était retarder grâce a un

    manque d'organisation et des

    mauvaises récoltes


Proclamation sur le pemmican
Proclamation sur le pemmican biens plus précieux en échange pour les fourrures.

  • Craignant que les colons seront court de nourriture, Macdonell a émis une interdiction sur la vente et l'exportation de pemmican de la rivière Rouge.

  • Les Métis ont été furieux.


Plus de probl mes
Plus de problèmes biens plus précieux en échange pour les fourrures.

  • Macdonell force les employés

    de la CNO à évacuer

  • Sous la direction de Duncan

    Cameron, le CNO et les Métis

    ont riposté.

  • Cameron a convaincus les colons

    de quitter et il a arrêté Macdonell.


Retour la colonie
Retour à la colonie biens plus précieux en échange pour les fourrures.

  • Colin Robertson, un commerçant de la CBH, fait la paix avec les Métis et commence le repeuplement de la colonie.

  • MAIS Robert Semple, le successeur de

    Colin Robertson, attaque un postes

    CNO.

  • Les Métis ont vu cela

    comme un acte de guerre.


Repr sailles
Représailles biens plus précieux en échange pour les fourrures.

  • En mai 1816, les Métis, dirigés par Cuthbert Grant, ont attaqué une poste de la CBH et ont volé le pemmican comme compensation pour la Proclamation sur le pemmican.

  • La «bataille de Seven Oaks» suive et les vaincre rapidement les colons.


La bataille de seven oaks
La «bataille de Seven Oaks» biens plus précieux en échange pour les fourrures.


Selkirk arrive
Selkirk arrive biens plus précieux en échange pour les fourrures.

  • Accompagnés par 95 soldats suisses, Selkirk récupère la Rivière-Rouge pour une troisième fois.

  • Selkirk a signe des traités

    avec les peuples

    autochtones de la région

    pour obtenir des terres.


Bataille judiciaire
Bataille judiciaire biens plus précieux en échange pour les fourrures.

  • Selkirik retourné à Londres pour être confronté à de nombreuses suites des actions de ses employés de la colonie.

  • Épuisée par le processus judiciaire, Selkirk est mort en 1820 à l'âge de 49 ans.


Activit1
Activité biens plus précieux en échange pour les fourrures.

  • Écrivez dans un journal comme un colon dans la colonie de la Rivière-Rouge ou comme un Métis / commerçant de fourrures NWC.Expliquez pourquoi vous êtes contrarié à propos de l'interaction avec de nouvelles personnes dans la région de la rivière Rouge.


La fusion de la cbh et de la cno
La fusion de la CBH et de la CNO biens plus précieux en échange pour les fourrures.

  • Lecture:En classe, lisez les pages 147 à 150.Seul, lisez l'encadré a la page 149.

  • Débat: La CNO vs CBHQui a le droit de posséder la terre de la colonie de la rivière Rouge?


Le r glement de la rivi re rouge 1821 1860
Le règlement de la rivière Rouge 1821-1860 biens plus précieux en échange pour les fourrures.

  • Après 1821, la colonie de la rivière Rouge a connu une période de paix.

  • La population a été 1/3 métis, 1 / 3 country-born, 1 / 3 des colons européens.

  • Les familles larges


Conomie
Économie biens plus précieux en échange pour les fourrures.

  • La croissance économique basée sur les besoins de la CBH.

  • Métis ont contribué avec la chasse au bison.

  • Country-born ont 

    tenu les emplois

    de cols blancs.


La d saccord
La désaccord biens plus précieux en échange pour les fourrures.

  • Il était contre la loi pour quiconque de traiter les fourrures ou les autres biens en raison du monopole de la CBH.

  • Les Métis voulaient le commerce des fourrures.

  • Un tribunal a trouvé le métis coupable, mais n'a donné aucune peine.

  • La monopole de la HBC a été brisé


Une communaut autosuffisante
Une communauté autosuffisante biens plus précieux en échange pour les fourrures.

  • A cause de l'isolement de la rivière Rouge c’était autosuffisante.

  • Les moulins à eau et à vent fournies le pouvoir.

  • Les femmes et les hommes partagent les mêmes devoirs.


Le r le des femmes
Le rôle des femmes biens plus précieux en échange pour les fourrures.

  • Travaux plus dur que les hommes

  • Une fois que les hommes se reposaient dans la soirée, les femmes cuit le bannock   .


  • Petite ville de province biens plus précieux en échange pour les fourrures.

  • Les secrets sont difficiles à garder.Reportez-vous aux

    histoires dans le texte.


De 1860 a 1870 une d cennie de changements pour la colonie de la rivi re rouge
De 1860 a 1870: Une décennie de changements pour la colonie de la rivière Rouge 

  • Durant les années 1860 de nombreux colons ont immigré à la Rivière-Rouge (il y avait un manque de terres agricoles en Canada).

  • Le Canada est devenu un dominion.

  • La CBH a commencé à décliner.


Les orangistes
Les orangistes la colonie de la rivière Rouge 

  • Des Canadiens protestants, farouchement anti-français, anticatholique.

  • Ont des préjugés envers les Métis


Shultz
Shultz la colonie de la rivière Rouge 

  • Le docteur John Schultz était un immigrant canadien.

  • Il a achète le seul journal.

  • Il a commencé le Parti canadien.

  • Il était Anti-Métis.


Des probl mes conomiques
Des problèmes économiques la colonie de la rivière Rouge 

  • Les mauvaises récoltes

  • La bison disparaître.

  • CBH perdait de l’intérêt dans la régions.


Les probl mes de terre
Les problèmes de terre la colonie de la rivière Rouge 

  • Métis n‘ont jamais revendiqué la terre.

  • Ils pensaient qu'ils avaient droit à la terre qu'ils avaient défriché.


La terre de rupert
La Terre de Rupert la colonie de la rivière Rouge 

  • L’Amérique du Nord

    britannique (1867) 

    décrit l'inclusion éventuelle de toutes les colonies.

  • Macdonald et McGee voulait voir un dominion d’une mer a l’autre.

  • CBH a voulu donner le contrôle de la Terre de Rupert.


Les n gociations
Les négociations la colonie de la rivière Rouge 

  • HBC avait besoin de se diversifier.

  • Le Canada et CHB discuté le transfert de la Terre de Rupert, sans consulter les gens qui vivaient dans la colonie de la Rivière-Rouge.

  • Les Métis étaient particulièrement en colère.


Canada ach te la terre de rupert
Canada achète la Terre de la colonie de la rivière Rouge Rupert

  • Le Canada a payé 1,5 millions

    de dollars pour la CBH en

    Novembre 1869.

  • La CBH a été donner 2,8 millions d'hectares et le droit a continuer la traite des fourrures.

  • Le Canada s'est joint la Terre de Rupert et le Territoire du Nord Ouest dans les Territoires du Nord-Ouest


1868 la colonie de la rivière Rouge 

  • Les arpenteurs et les spéculateurs fonciers arrivent et ne reconnaissent pas la propriété ou le modèle seigneurial de fermes dans la région de la rivière Rouge.

  • Louis-Riel retourne (fils du chef métis).


La r bellion de la rivi re rouge
La Rébellion de la rivière Rouge la colonie de la rivière Rouge 

  • La montée des tensions

  • Les arpenteurs et les spéculateurs fonciers concernent les colons.

  • Riel organise des bandes de Métis à observer et à confronter les spéculateurs.

  • Riel forme le comité national des Métis.


Les d buts de la r bellion
Les débuts de la rébellion la colonie de la rivière Rouge 

  • Les Métis confrontent le gouverneur William McDougall.

  • Les Métis saisissent Fort Garry.


Le gouvernement provisoire
Le gouvernement provisoire la colonie de la rivière Rouge 

  • Riel a organisé un gouvernement provisoire.

  • L'objectif était d'entrer dans la confédération comme la province du Manitoba.

  • Riel craint que McDougall favoriserait le Parti canadien.


La liste des droits des m tis
La liste des droits des Métis la colonie de la rivière Rouge 

  • Regardez à la page 159.


  • Riel a voulu protéger les droits de tous les groupes dans la colonie.

  • Riel et les Métis ont pris Schultz et 48 membres de la Parti canadien comme otages.

  • Riel a déclaré qu'ils sont maintenant prêts à négocier, mais Macdonald ne les reconnaître pas.


Thomas scott
Thomas Scott groupes dans la colonie.

  • Schultz s’échappe, mais se battre avec les Métis de nouveau.

  • Thomas Scott a été capturé par les Métis.

  • Le belligérant Scott a été exécuté


Probl mes
Problèmes groupes dans la colonie.

  • La délégation de la rivière Rouge de vont à Ottawa pour négocier.

  • Mais Schultz a arrivé à Ottawa avant la délégation de Riel et se tourna Thomas Scott en martyr.


Manitoba
Manitoba groupes dans la colonie.

  • Le 2 mai 1869, le gouvernement

    canadien accepte l'admission du

    Manitoba à la Confédération.

  • MacDonald accorde l'amnistie à tous les membres du gouvernement provisoire, sauf Riel.

  • Riel s'enfuit aux États-Unis pendant 15 ans.


Activit s
Activités groupes dans la colonie.

  • Les questions à la page 162 (#1-3, 5): activité d'affiche


ad