His 4656 histoire et civilisation du monde arabe cours 13 le sultanat maml k
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 26

HIS 4656 Histoire et civilisation du monde arabe - cours 13 - Le sultanat maml ū k PowerPoint PPT Presentation


  • 75 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

HIS 4656 Histoire et civilisation du monde arabe - cours 13 - Le sultanat maml ū k. La « dynastie » mamluk État et société. Stefan Winter Département d’Histoire. questions…. 1258 : point tournant dans l’histoire islamique ?

Download Presentation

HIS 4656 Histoire et civilisation du monde arabe - cours 13 - Le sultanat maml ū k

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


His 4656 histoire et civilisation du monde arabe cours 13 le sultanat maml k

HIS 4656 Histoire et civilisation du monde arabe- cours 13 -Le sultanat mamlūk

  • La « dynastie » mamluk

  • État et société

Stefan Winter

Département d’Histoire


Questions

questions…

  • 1258 : point tournant dans l’histoire islamique ?

  • les mamluks : rupture ou continuité dans le système politique du P.-O. ?

  • le gouvernement par les esclaves militaires : cime du despotisme ou fonctionnalisme moderne ?


I la dynastie mamluk

I. La « dynastie » mamluk

  • Les esclaves d’al-Salih Ayyub

  • Les mamluks « Bahri » qipchaqs, 1260-1382

  • Les mamluks « Burji » circassiens, 1382-1517


1 les esclaves d al salih ayyub

1. Les esclaves d’al-Salih Ayyub

  • Ayyubides : confédération de provinces sous différents frères

    • Égypte, Damas, Jazira

    • aide mutuel, mais aussi concurrence

  • al-Salih Ayyub s’achète une armée d’esclaves militaires turcs qipchaks

    • provenance : la Horde d’Or / Russie

  • meurt en 1249 ; son esclave préférée cache sa mort et détient le pouvoir


La sultane shajar al durr m 1257

la sultane Shajar al-Durr (m. 1257)

  • révolte des mamluks en faveur de Shajar al-Durr, 1250

    • lors du retour du fils d’al-Salih

  • règne pendant 80 jours

    • pas reconnu par le calife

  • abdique en faveur de son mari Aybak

    • détient toujours le pouvoir

    • seul cas d’une femme comme chef d’État dans l’histoire islamique


Le nouveau r gime

le nouveau régime

  • fait tuer son mari, est tuée à son tour

  • instabilité politique ; prise de pouvoir par le mamluk Baybars

  • scelle son pouvoir avec une importante victoire sur les Mongols à ‘Ayn Jalut (Palestine), 1260

  • instaure le gouvernement

    des mamluks Bahri

    (garnison du Nil)

barque de rivière, Égypte, 15e siècle(cuir peint, pour théâtre d’ombres)


2 les mamluks bahri turcs qipchaqs 1260 1382

Baybars : la consolidation du pouvoir

conquête et reconstruction de la plupart des châteaux croisés

remplacé par son mamluk Qalawun

sa faction domine jusqu’en 1382

mais : principe d’hérédité pas reconnu

al-Nasir Muhammad (3 règnes, 1293-1341) : apogée de l’État mamluk

complètent la reconquête, 1292/1302

2. Les mamluks « Bahri » (Turcs qipchaqs), 1260-1382

Crac des Chevaliers (Syrie)


Le syst me mamluk

le système mamluk

  • achat (= recrutement) de jeunes Qipchaks

    • émirs de 10, de 40, de 100 (plus infanterie)

  • éducation, entraînement militaire constant

    • arts cavaliers ; polo

  • conversion à l’islam et affranchissement

    • mais gardent toujours le statut d’esclave

    • fidélité totale à la « maisonnée » de leur émir et à leurs frères d’armes (khushdash)


His 4656 histoire et civilisation du monde arabe cours 13 le sultanat mamluk 1336004

Constantinople (1453)

OTTOMANS

TURKMÈNES

MONGOLS

Alep

Damas

Bagdad (1258)

Le Caire

Les invasions mongoles (1281, 1300...)


His 4656 histoire et civilisation du monde arabe cours 13 le sultanat mamluk 1336004

Constantinople

OTTOMANS

ARMÉNIE (1375)

Alep

TIMUR (1402)

CHYPRE (1425)

Damas

Bagdad

Le Caire

HIJAZ (1290)


His 4656 histoire et civilisation du monde arabe cours 13 le sultanat mamluk 1336004

Istanbul

les recrues

OTTOMANS

KARAKOYUNLU

Alep

TIMURIDES

Damas

Bagdad

Le Caire

RASULIDES (Yémen)


3 les mamluks burji circassiens 1382 1517

3. Les mamluks « Burji » circassiens, 1382-1517

  • une nouvelle faction au pouvoir, 1382

    • provenance du Caucase

    • pas aperçu comme changement de régime

  • conquête (éphémère) de Chypre, 1425

  • 3 derniers sultans sont « ottomans » en langue et culture...

  • victoire contre les ottomans, 1485-1491


La d faite 1516 1517

la défaite, 1516-1517

  • dépendent de l’aide ottomane contre les Portugais dans la Mer rouge

  • campagne militaire ottomane contre les Safavides chiites d’Iran tournée contre les Mamluks, 1516

  • écrasante victoire ottomane à Marj Dabiq (Nord de la Syrie), 1516

    • importance de l’artillerie

    • sultan Qansuh al-Ghawri tué


La victoire ottomane

la victoire ottomane

  • défection de plusieurs émirs mamluks au camp ottoman

  • Alep, Damas ouvrent leurs portes aux Ottomans

  • 2e victoire ottomane à et entrée dans le Caire, 1517

  • peu de résistance ; beaucoup des Mamluks maintenus en leurs fonctions

Pendaison de Tumanbay, Bab Zuwayla (Le Caire)

Source : MEDOC


Ii tat et soci t

II. État et société

  • Le gouvernement

  • La religion

  • Le commerce

  • Science et culture

Bab Zuwayla (Le Caire)


1 le gouvernement mamluk

1. Le gouvernement mamluk

  • oligarchie militaire

    • élection ou preuve de force pour choisir le nouveau sultan

    • Damas comme deuxième capitale

      • lieu de préparation

    • assurance d’un successeur compétent

  • les civils exclus du pouvoir

    • participation dans l’administration

    • grande stabilité socio-politique


Le factionnalisme mamluk

le factionnalisme mamluk

  • formation de factions/maisonnées, voire de partis politiques

  • concurrence violente, mais population isolée de la politique

  • reproduction du système par l’achat des esclaves

  • Benedict Anderson, L’imaginaire national : les mamluks comme premiers cadres d’État modernes


2 la religion un r le sp cial sous les mamluks

2. La religion : un rôle spécial sous les Mamluks

  • grand besoin de légitimité religieuse

  • éducation islamique approfondie

  • instabilité personnelle des « cadres »

    • statut d’esclaves

      • expropriation de leurs biens au décès

    • grands mécènes et patrons

      de fondations pieuses

      (waqf)

Madrasa de Qaytbay, Jérusalem.Mamluk Studies Review 3 (1999), 146.


La mosqu e et la madrasa de sultan hasan m 1361

la mosquée et la madrasa de Sultan Hasan (m. 1361)

mosquée al-Mu’ayyad


Le califat

le califat

  • prise de Bagdad par Hülegü, petit-fils de Cengiz Han, 1258

  • exécution du calife abbaside al-Musta’sim

  • transfert d’un cousin au Caire

    • légitimation des sultans mamluks

    • pas d’influence politique ou religieuse


La centralisation du pouvoir religieux

la centralisation du pouvoir religieux

  • reconnaissance officielle de 4 écoles juridiques (madhhab)

  • nomination de qadi (juges) pour les grandes villes

  • grande activité en jurisprudence, composition de dictionnaires biographiques

  • marginalisation du chiisme


1 le commerce maritime

1. Le commerce maritime

  • grande expansion du commerce avec l’Europe

    • commerçants Karimi

    • épices, soie

  • mais : abandon des mers, contrôle des côtes

    • villes côtières détruites par mesure de sécurité

    • Tripoli reconstruite 4 km à l’intérieur

    • commerce maritime contrôlé par les Italiens


2 science et culture

Hammam (bain) à Tripoli

importante croissance des villes, du tissu urbain

paix et prospérité --» expansion des métiers

régime militaire --» liberté de moeurs

2. Science et culture


L architecture militaire mamluk

l’architecture militaire mamluk

Alep

Musayliha

(Liban Nord)

Damas


Le bimaristan h pital arguni d alep 1354

construction résistante aux tremblements de terre ; double citernes d’eaux

thérapie musicale pour les malades mentaux

séparation par sexe, degré de maladie

public ; soutenu par un waqf

le Bimaristan (hôpital) Argunid’Alep, 1354


Conclusions

conclusions…

  • instabilité politique permanente = grande stabilité sociale ?

  • essor urbain, artistique, religieux

  • peu d’ennemis extérieurs

  • existait-il une société ou une culture proprement « mamluk » ?

  • y avait-il manque d’innovation au Moyen-Âge ?


  • Login