L initiative des nations unies pour un socle universel de protection sociale
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 35

L’Initiative des Nations Unies pour un Socle universel de Protection Sociale PowerPoint PPT Presentation


  • 62 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Economie informelle et SPS. L’Initiative des Nations Unies pour un Socle universel de Protection Sociale. Christian Jacquier Consultant Département de la Sécurité Sociale Bureau international du Travail Genève. ECONOMIE INFORMELLE ET PS. E.I. VERSUS SECTEUR INFORMEL

Download Presentation

L’Initiative des Nations Unies pour un Socle universel de Protection Sociale

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


L initiative des nations unies pour un socle universel de protection sociale

Economie informelle et SPS

L’Initiative des Nations Unies pour un Socle universel de Protection Sociale

Christian Jacquier

Consultant

Département de la Sécurité Sociale

Bureau international du Travail

Genève


Economie informelle et ps

ECONOMIE INFORMELLE ET PS

  • E.I. VERSUS SECTEUR INFORMEL

  • EI : ABSENCE D’IMPOTS ET DE COTISATIONS SOCIALES

  • PAS DE CONTRATS DE TRAVAIL

  • IMPOSSIBLE DE DEVELOPPER UNE ASSURANCE SOCIALE OBLIGATOIRE

  • DONC E.I. SIGNIFIE ABSENCE DE PROTECTION SOCIALEET FAIBLESSE DES SERVICES SOCIAUX

  • EGALEMENT PAS DE REDISTRIBUTION ET DONC FORTES INEGALITES

  • E.I. N’EST PAS UN PHENOMENE MARGINAL ET TRANSITOIRE

  • C’EST UN PHENOMENE A TRES GRANDE ECHELLE ET EN CROISSANCE CONSTANTE

  • IL FAUT CHERCHER DES SOLUTIONS ALTERNATIVES


La ps est une necessite

LA PS EST UNE NECESSITE

  • MORALE: DROIT HUMAIN articles 22 et 25 de la Déclaration universelle

  • SOCIALE: PAUVRETE, EXCLUSION SOCIALE, INEGALITES, TRAVAIL DES ENFANTS, MALNUTRITION, ANAPHABETISME, NON ACCES AUX SERVICES SOCIAUX ESSENTIELS…

  • SANITAIRE: PAS DE VACCINATIONS, MORTALITE MATERNELLE ET INFANTILE, EPIDEMIES ET PANDEMIES, HANDICAPES…

  • ECONOMIQUE: CAPITAL HUMAIN, PRODUCTIVITE, SOUS-EMPLOI, CHOMAGE, CLIMAT DES AFFAIRES MAUVAIS …

  • POLITIQUE: TROUBLES SOCIAUX, DELINQUANCE, INSECURITE ECONOMIQUE ET POLITIQUE


L absence de ps n est plus une fatalite

L’ABSENCE DE PS N’EST PLUS UNE FATALITE

  • CERTAINS PAYS EMERGENTS (BRESIL, CHILI, Mexique…) METTENT EN PLACE DEPUIS 10 ANS DES ELEMENTS DE PROTECTION SOCIALE A GRANDE ECHELLE, RAPIDEMENT, A UN COUT RAISONABLE ET AVEC SUCCES

  • EMERGENCE DU CONCEPT NOVATEUR DE SOCLE DE PROTECTION SOCIALE (SPS)

  • INITIATIVE SPS DES NATIONS UNIES, SOUS LE LEADERSHIP DE L’OIT ET DE L’OMS

  • MISE EN PLACE DE LA COMMISSION BACHELET

  • RAPPORT BACHELET 2011

  • G20 2011

  • CIT 2011

  • CIT 2012: NOUVELLE NORME : RECOMMANDATION SUR LE SPS


The social protection floor advisory group

The Social Protection Floor Advisory Group

Chairperson

  • H.E. Ms Michelle Bachelet, President of Chile (2006 -2010),

  • Minister of Defense (2003- 2005) and Minister of Health (2002-2003).

    Members

  • Mr Aurelio Fernández, Chair of the European Union Social Protection Committee

  • Mr Ebrahim Patel, Minister of Economic Development of South Africa,

  • Ms Eveline Herfkens, Founder of the MDGs Campaign, Executive Coordinator for the MDGs Campaign (2002-2008), Minister of Development Cooperation of the Netherlands (1998-2002)

  • Mr Kemal Derviş, Vice-Chair of the Brookings Institution (since 2009), Administrator of the UNDP (2005-2009) and Minister for Economic Affairs of Turkey (2001-2002)

  • Ms Margaret Wilson, Professor of Law and Public Policy, University of Waikato (New Zealand), Minister of Labour (1999-2005).

  • Mr Martin Hirsch, Former High Commissioner for Active Solidarities against Poverty and for Young People of France (since 2010), former President of Emmaüs (2002-2007).

  • Ms Sudha Pillai, Secretary of the Planning Commission of India (since 2007), former Secretary of Labour and Employment.

    Ex-officio members

  • Mr Juan Somavía, Director-General of the ILO

  • Dr Margaret Chan, Director-General of the WHO


Concept de sps

CONCEPT DE SPS

  • ACCES EFFECTIF ET IMMEDIAT POUR TOUS, ET EN PREMIER LIEU POUR LES PLUS VULNERABLES A UNE ENSEMBLE PERTINENT, COHERENT ET ARTICULE DE :

    • SERVICES SOCIAUX ESSENTIELS: SANTE, EDUCATION, EAU, ASSAINISSEMENT, NUTRITION, CRECHES, SERVICES D’INSERTION PROFESSIONNELLE…

    • TRANSFERTS SOCIAUX DE BASE: 4 PRIORITAIRES

      • ALLOCATIONS FAMILIALES

      • COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE

      • MINIMUMS VEILLESSE ET HANDICAPES

      • ALLOCATIONS CHOMAGE / REVENU MINIMUM D’INSERTION


Caracteristiques du sps

CARACTERISTIQUES DU SPS

  • UNIVERSEL: PEUT S’APPLIQUER DANS TOUS LES PAYS INDEPENDAMMENT DE LEUR NIVEAU DE DEVELOPPEMENT

  • ADAPTABLE AUX REALITES DE CHAQUE PAYS

  • NON CONTRIBUTIFS OU SEMI-CONTRIBUTIFS, FINANCES PAR L’IMPOT

  • SOLIDAIRES ET REDISTRIBUTIFS

  • DROIT SOCIAL EXPLICITE ET GARANTI

  • REALISTES: PAQUET DE BASE PERTINENT ET EFFICIENTCORRESPONDANT A L’ESPACE FISCAL DISPONIBLE

  • CONDITIONNELS OU SEMI-CONDITIONNELS

  • MISE EN ŒUVRE A GRANDE ECHELLE IMMEDIATEMENT

  • EVOLUTIFS ET PROGRESSIFS

  • ARTICULES ET COORDONNES

  • EVALUES


Le pacte mondial pour l emploi et le sps en tant que strat gie de d veloppement

Le Pacte mondial pour l’emploi et le SPS en tant que stratégie de développement

niveaux plus élevés de

protection sociale

Investissements

dans le SPS

Le cycle vertueux

du SPS et du

développement

Employés

payant des cotisations

et des impôts

(Formalisation)

Scolarité/Formation

Santé, nutrition

Capital humain

« Employabilité »


The spf concept framework for the development of social security

The SPF ConceptFramework for the development of social security

high

  • Vertical dimension: progressively ensuring higher levels of protection guided by C.102 andhigher-level standards

Voluntary insuranceunder government regulation

Higher levels min. c102

Social security benefitsof guaranteed levels

Level of protection

Floor level

Access to essential health care and minimum income security for all

low

low

Individual / household income

high

The “social security staircase”: a framework to describe and further develop social security provisions at country level …

  • Horizontal dimension:Guaranteeing access to essential health care and minimum income security for all


Le socle de protection sociale un escalier et une histoire deux dimensions

Le socle de Protection Sociale : un escalier et une histoire àdeux dimensions

Assurance volontaire

Assurance sociale obligatoire/ prestations de sécurité sociale à un niveau garanti pour les cotisants

Améliorer le niveau des prestations de sécurité du revenu; accès à des soins de meilleure qualité

LE SOCLE: Quatre garanties essentielles

Accès aux soins essentiels de santé pour tous

Sécurité du revenu pour les enfants

Assistance

Age actif : chômeurs/ sous-employés & pauvres

Sécurité du revenu

personnes âgées et invalides

Etendre le socle à l’ensemble de la population


The spf initiative the bachelet report recommendations

The SPF InitiativeThe Bachelet report – Recommendations

  • There is no “one size fits all” solution in implementing SPFs.

  • The SPF design and implementation should be country-led and responsive to national needs, priorities and resources.

  • However a list of principlesto ensure full potential of SPF interventions

  • Combining the objectives of preventing poverty and protecting against social risks (thus empowering individuals to seize opportunities for decent employment and entrepreneurship).

  • A gradual and progressive phasing-in process, building on already existing schemes, according to national priorities and fiscal constraints.

  • Coordination and coherence between social programmes(human development on a life cycle basis, address vulnerabilities and multidimensional causes of poverty and social exclusion).

  • Combining income transfers with human development objectives (educational, nutritional and health).

  • Combining income replacement functions with active labour market policies.

  • Minimizing disincentives to labour market participation.

  • Ensuring economic affordability and long-term fiscal sustainability (predictable and sustainable domestic funding sources; international solidarity to start the process).

  • Long-term sustainable development strategy (coherence between social, employment, environmental and macroeconomic policies).

  • Maintaining an effective legal and normative framework.

  • An adequate institutional framework (sufficient budgetary resources, well trained professionals, effective governance rules, participation of the social partners / stakeholders).

  • Ensuring mechanisms to promote gender equality.

  • Effective health-financing systems to ensure quality health services.


The spf initiative the bachelet report main conclusions 1

The SPF InitiativeThe Bachelet report – main conclusions (1)

The international community can play a role in:

  • There is no “one size fits all” solution in implementing SPFs.

    • The SPF design and implementation should be country-led and responsive to national needs, priorities and resources.

  • A mechanism for collaboration and coordination should be established and would include experts of the relevant UN agencies, programmes, funds, regional commissions and international financial institutions involved in social protection-related issues.

  • Promotion of the concept

    Endorsement atglobal & national levels

    Knowledge sharing, transfer of technologies & global observatory

    Guidance & principles (e.g. Recommendation)

    Support South-South and triangular cooperation in designing, implementing, M&E, building capacities

    • The need for policy coherence and coordination with social, employment, environmental and macroeconomic policies as part of a long-term sustainable development strategy


    The spf initiative the bachelet report main conclusions 2

    The SPF InitiativeThe Bachelet report – main conclusions (2)

    • International standard setting mechanisms

      • The SPF-AG suggests that governments and social partners adopt the future ILO Recommendation on SPFs.

      • It also invites the relevant treaty bodies and committees to consider preparing a general recommendation on the contribution of the implementation of national social protection floors to the realization of the social rights under the different conventions.

    • Linking to the MDGs and beyond

      • SPF = coherent policy tool in achieving MDG objectives by 2015 and beyond…RIO +20?

      • Should be used in the design of future development commitments


    The spf initiative g20 2011 decisions

    The SPF InitiativeG20 2011 decisions

    • The SPF concept gained substantial support throughout the French presidency of the G20.

    • In Cannes, G20 Leaders recognized the importance of investing in social protection and decided to progressively implement nationally-designed social protection floors. The conclusions adopted by the G20 explicitly mention the SPF – AG’s report.

      2012 and beyond: the ILO tasks

    Employment Ministers Track

    Development Working Group

    • Strengthen policy coherence and coordination on SPFs.

    • Support countries to develop indicators to map progress towards the implementation of SPFs.

    • Suggest new ways of supplementing international solidarity arrangements (innovative financing).

    • Support countries to define fiscal policies and enhance fiscal space to implement SPFs (IMF, ILO and others).

    • Before the Mexico Summit:

    • Establish an effective knowledge sharing platform to facilitate the generation and transfer of knowledge on effective social protection approaches (particularly on the experiences of middle-income countries for the benefit of LICs).

    • Develop a mechanism to improve inter-agency coordination in support of country-led social protection measures (ILO, WB & relevant agencies).


    Les enjeux de la perennisation des sps

    LES ENJEUX DE LA PERENNISATION DES SPS

    • LA MISE EN PLACE D’UN SPS EST UN PROCESSUS COMPLEXE

    • UNE PERENNISATION FINANCIERE ET POLITIQUE A LONG TERME EST

    • NECESSAIRE

    • L’EFFICIENCE DU SPS EST DONC IMPERATIVE POUR GARANTIR L’EFFICACITE ECONOMIQUE

    • UN SPS EFFICACE DOIT AVOIR UN IMPACT POSITIF A MOYEN ET LONG TERMES SUR LA CROISSANCE ET LES REVENUS FISCAUX

    • LA PERTINENCE DU PAQUET, LES ARTICULATIONS GENERATRICES D’EFFICIENCES, DES MODES DE FINANCEMENT SEMI-CONTRIBUTIFS ET DES CONDITIONS BIEN PENSEES ET MISES EN ŒUVRE (EDUCATIVES ET INCITATIVES) SONT DES OUTILS UTILES

    • LA PARTICIPATION ET LA RESPONSABILISATION DES ACTEURS SONT EGALEMENT ESSENTIELS (DROITS ET DEVOIRS, EDUCATION EN PS)

    • UN SYSTEME INDEPENDANT ET TRANSPARENT D’EVALUATION CONTINUE DES POLITIQUES DE SPS EST AUSSI INDISPENSABLE POUR ASSURER UN AJUSTEMENT PROGRESSIF DES DISPOSITIFS ET POUR FAVORISER L’EMERGENCE D’UN CONSENSUS POLITIQUE NATIONAL


    L initiative des nations unies pour un socle universel de protection sociale

    HEALTH: China (urban & rural), India (RSBY), Thailand (UCS),Mexico (Seguro popular), Colombia (regimen subsidiado), Uruguay, Chile (plan AUGE), Burkina Faso, Rwanda …

    Comprehensive SPF: Brazil, Mexico, Chile, Uruguay

    CCTs: Brazil (Bolsa Familia), Mexico (Oportunidades)

    Social pensions: Brazil, South Africa, Bolivia (pension dignidad),

    Chile (pension basica solidaria), Thailand (500 Bath scheme), China (rural old age pension)…

    Employment guarantee schemes: India (NREGA),

    Uruguay (Política de empleo promovido),

    Argentina (Plan jefes y jefas de familias)

    • Elements of the SPF already exist in many developing countries (85)


    Exemples

    EXEMPLES

    • BRESIL

    • ARGENTINE

    • URUGUAY

    • CHILI

    • BOLIVIE

    • COLOMBIE

    • Mexique

    • AFRIQUE DU SUD

    • RWANDA

    • INDE

    • CHINE

    • THAILANDE


    National experiences technical cooperation many country examples

    National Experiences & technical cooperationMany country examples

    • A number of countries are already implementing a social protection floor, achieving substantial results in terms of poverty and inequality reduction.

    • Europe

    • France

      • Revenu de Solidarité Active links minimum income and active labour market policies

    • Latin America

    • Argentina

      • Universal child allowance (Asignación Universal por Hijo)

      • Pension plan (Plan de Inclusión Previsional)

    • Mexico

      • Oportunidades

      • Child care centres

      • 70 y mas

      • Seguro Popular

    • Brazil

      • Rural pension scheme

      • Bolsa Família conditional cash transfer

      • Universal Unified Health System (SUS)

    • Asia

    • China

      • Increased basic health coverage

      • Rural pension scheme

    • India

      • Mahatma Gandhi National Rural Employment Guarantee Scheme

      • Social insurance scheme RSBY

    • Africa

    • Cape Verde

      • Non contributory social pension scheme

      • Social insurance extension to informal economy workforce

    • South Africa

      • Child Support Grant

      • Old Persons Grant


    Affordability some country examples

    AffordabilitySome country examples

    El Salvador

    Viet Nam

    Mozambique

    Benin

    The SPF is an investment

    • International experience shows that effective country-specific floors, which can gradually expand, are not only affordable, but can pay for themselves in the long run by enhancing the productiveness of the labour force, the resilience of society and the tax revenues often forgone because of ineffective collection.


    Affordability examples of costs in of gdp

    AffordabilityExamples of costs in % of GDP


    Affordability examples of strategies for financial fiscal sustainability

    AffordabilityExamples of strategies for financial & fiscal sustainability


    Conclusions

    CONCLUSIONS

    • LA MISE EN PLACE D’UN SPS EST POSSIBLE PARTOUT ET IMMEDIATEMENT

    • UN SPS BIEN CONCU N’EST PAS UN COUT MAIS UN INVESTISSSEMENT RENTABLE

    • C’EST AVANT TOUT AU DEPART UNE QUESTION DE VOLONTE POLITIQUE

    • PROCESSUS DE LONG TERME DE GRANDE AMPLEUR, QUI VA MODIFIER PROFONDEMENT LA SOCIETE

    • NECESSITE UN ESPACE FISCAL ET POLITIQUE DURABLE

    • BATIR UN CONSENSUS NATIONAL: EDUCATION, DIALOGUE SOCIAL

    • NECESSITE UNE CONCEPTION ET UN PILOTAGE ADAPTES ET SPECIFIQUES: INNOVATION, EXPERIMENTATION, AJUSTEMENTS PROGRESSIFS

    • NECESSITE UNE CAPACITE INSTITUTIONNELLE IMPORTANTE

    • REPRESENTE UNE REPONSE ADAPTEE A L’INFORMALISATION, MAIS DOIT ETRE UN INSTRUMENT DE FORMALISATION PROGRESSIVE


    L initiative des nations unies pour un socle universel de protection sociale

    “The world does not lack the resources to eradicate poverty, it lacks the right priorities.”

    Juan Somavia, Director General of the ILO


    L initiative des nations unies pour un socle universel de protection sociale

    "The Social Protection Floor Initiative is a UN system-wide effort

    to promote common priorities and solutions,

    to ensure basic social guarantees for all"

    Ban Ki-moon, UN Secretary GeneralMessage on the World Day of Social Justice, 20 February 2010

    Lead agencies

    "The world does not lack the resources to abolish poverty,

    It only lacks the right priorities”

    Juan Somavia, ILO Director-General

    Cooperating agencies

    FAO, IMF, UNICEF,

    UNAIDS, UNDESA,

    UNDP, UNESCO,

    UNFPA, UN-HABITAT,

    UNHCR, UNICEF,

    UNODC, OHCHR,

    UN Regional Commissions,

    UNRWA, WFP, WMO,

    World Bank

    and development partners


    Le concept de socle de protection sociale

    Le concept de socle de protection sociale

    • Un ensemble de transferts essentiels, de facilités et de services sociaux fondamentaux auxquels toutes les personnes devraient avoir accès.

    • Peut être considérée comme une obligation d’assurer la réalisation des droits humains et sociaux essentiels inclus dans les différents traités internationaux.

    • Une option politiquement et économiquement abordable

    • Pas de définition universelle : Garanties de base se définissent en fonction des besoins et priorités nationales et du coût d’opportunité des garanties


    L initiative des nations unies pour un socle universel de protection sociale

    Le concept de socle de protection sociale

    Composé de deux éléments complémentaires :

    • Services sociaux : disponibilité, continuité , accès géographique et financier aux services essentiels (eau , assainissement, alimentation , santé, éducation, logement, services d’emploi...)

    • Transferts : un paquet de base de transferts sociaux, monétaires ou en nature, versés aux personnes pauvres et vulnérables pour leur assurer un revenu minimum.


    Le concept de socle de protection sociale1

    Le concept de socle de protection sociale

    Les services sociaux essentiels

    Santé de base, éducation de base, sécurité alimentaire, cantines scolaires, assainissement, eau, nutrition , logement, crèches, énergie, services pour l’emploi, services d’inclusion sociale, formation professionnelle, programme d’activation, services juridiques, …

    Garantie d’un accès effectif : services de qualité décente, infrastructures, personnel et moyens de fonctionnement disponibles partout

    Définir un ensemble explicite, garanti et réaliste de services : Cohérence avec les financements disponibles, pertinence, qualité

    Adéquation avec la réalité de l’offre de services : besoin de financements et de temps


    Le concept de socle de protection sociale2

    Le concept de socle de protection sociale

    Transferts sociaux – Quatre garanties essentielles

    • Tous les résidents ont accès à un ensemble explicite de services de soins de santé essentiels

    • Tous les enfants bénéficient d’une sécurité de revenus, au moins au niveau du seuil national de pauvreté, par l’intermédiaire de prestations familiales visant à faciliter l’accès à la nutrition, à l’éducation et aux soins de santé

    • Tous les travailleurs qui ne peuvent s’assurer un revenu suffisant sur le marché du travail doivent bénéficier de la sécurité d’un revenu minimum

    • Tous les résidents âgés et handicapés doivent bénéficier d’une sécurité de revenus, au moins au niveau du seuil national de pauvreté, par l’intermédiaire de pensions minimum de vieillesse et d’invalidité


    L initiative des nations unies pour un socle universel de protection sociale

    Les principes clés du socle de protection sociale

    • Universalité : Paquet de base accessible à tous, rapidement

    • Flexibilité et progressivité : Paquet de base réaliste, adapté au contexte, permettant une amélioration progressive et continue à moyen et long termes

    • Choix basé sur coût-efficacité et impact : Besoins énormes / ressources limitées

    • Pluralisme et coordination : Pour obtenir un impact maximum sur les populations

    • Gestion des connaissance et appui technique : Concept nouveau et complexe, importance des échanges, de communication et de supports techniques pointus.


    La protection social est un droit d claration universelle des droits de l homme

    La protection social est un droit : déclaration universelle des droits de l’Homme

    Pourquoi un socle de protection sociale ?

    • Article 22 « Toute personne, en tant que membre de la société, a droit à la sécurité sociale… »

  • Article 25« 1. Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d'invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté.

    • 2. La maternité et l'enfance ont droit à une aide et à une assistance spéciales. Tous les enfants, qu'ils soient nés dans le mariage ou hors mariage, jouissent de la même protection sociale. »

    • Article 26 : Droit universel à l’éducation


  • Pourquoi un socle de protection sociale

    Pourquoi un socle de protection sociale ?

    Un système de protection social est une nécessité morale, sociale, économique et politique

    • Pour combattre la pauvreté , l‘insécurité, l‘inégalité et atteindre les MDG.

    • Pour libérer le potentiel économique et productif d‘un pays.

    • Pour agir comme stabilisateur de l‘économie.

    • Pour maintenir la paix sociale


    L initiative des nations unies pour un socle universel de protection sociale

    Plusieurs études de cas, réalisées avec l’appui de l’unité spéciale du PNUD pour la Coopération Sud Sud et de nombreux inventaires montrent l’impact des SPS sur la réduction de la pauvreté, des inégalités ; l’accès à la santé à l’éducation , au marché du travail.

    L’ Afrique du Sud, la Namibie, le Botswana, le Lesotho, Maurice, le Rwanda et le Ghana ont mis en place des pensions sociales universelles ou ciblées, parfois couplées avec des prestations pour enfants et personnes à charge , des systèmes d’assurance maladie universels.

    En Amérique Latine, les populations du Brésil ,Chili, Mexique , Uruguay, Argentine bénéficient d’un socle de protection sociale presque complet . C’est aussi le cas en Asie pour la Thailande, les Philippines, l’Inde , la Chine,…

    D’autres pays comme le Burkina, Haiti, l’Indonesie et le Vietnam se sont engagés dans le processus de mise en place du socle

    Certaines composantes du soclesont déjà uneréalitédansplusieurs pays


    Impact d un socle de protection sociale

    Impact d’un socle de protection sociale

    • Réalisationdes Droits Humains à la protection sociale

    • Amélioration de la santé et du statut nutritionnel des enfants et de la famille

    • Augmentation de la productivité

    • Réduction de la pauvreté PLUS RAPIDEMENT => Progrès vers la réalisation desOMDs

    • Réductiondes inégalités économiques et de l’instabilité politique


    Les facteurs cl de r ussite

    Les facteurs clé de réussite

    • Sensibilisation et plaidoyer

    • Volonté politique

    • Dialogue social et consensus national

    • Processus à long terme

    • Financement durable

    • Efficience et maîtrise des coûts

    • Innovation et créativité

    • Ciblage

    • Participation et éducation des bénéficiaires

    • Coresponsabilité (conditionnalité, droits et obligations)

    • Pluralisme des acteurs et des mécanismes

    • Importance de la coordination et du développement des capacités

    • Décentralisation

    • Suivi et évaluation d’impact


  • Login