OPEN SPACE
Sponsored Links
This presentation is the property of its rightful owner.
1 / 10

OPEN SPACE Espace de liberté ? Contraintes supplémentaires ? Avis divergents… PowerPoint PPT Presentation


  • 71 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

OPEN SPACE Espace de liberté ? Contraintes supplémentaires ? Avis divergents…. J. J acques TATI 1967, on parlait de bureaux paysagers. 2008 livre choc. 60% bureaux en open space en réponse aux besoins d’accélération des échanges

Download Presentation

OPEN SPACE Espace de liberté ? Contraintes supplémentaires ? Avis divergents…

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


OPEN SPACE

Espace de liberté ?

Contraintes supplémentaires ?

Avis divergents…

J

SHE - Agnès BLANQUET juillet 2009


Jacques TATI 1967,

on parlait de bureaux paysagers

2008 livre choc

60% bureaux en open space en réponse aux besoins d’accélération des échanges

Volonté de rationaliser espace et faciliter communication,

importer efficacité en s’en donnant l’image?

SHE - Agnès BLANQUET juillet 2009


Témoignages 1ère semaine en Open Space 

Tout paraît possible:

Chefs disponibles puisque visibles

« ça bouillonne »

Sentiment appartenance entité

SHE - Agnès BLANQUET juillet 2009


Témoignages fin du 1er mois : 

Vécu comme source de stress:

Impression que chacun surveille son voisin

Partage involontaire des écrans

Impression de tél sur écoute

Nouvelles perceptions:

Inconfort de la promiscuité

Importance nouvelle d’éléments matériels (emplacement bouches aérations…)

Relations d’amitié ou d’inimitié deviennent prépondérantes, hyper importance donnée à l’emplacement (à côté de qui? où?)

Création de « nouvelles » stratégies :

RDV par mail pour se retrouver pause café dans un autre service

Les stratégies arrivée / départ « discret »

Négociations entre collègues (ouverture de fenêtres…)

SHE - Agnès BLANQUET juillet 2009


Affaire de culture?

Chaque individu a sa représentation de l’espace structurante

France : espace +mobilier essentiel pour définir identité, statut(AFNOR : 10m2, 15 si tél++ )

Allemagne: pays d’origine des bureaux paysagers, grands bureaux + 15m2 dimensions en cohérence avec activité

Pays BAS : télétravail+++

CREATION SAS INTERMEDIAIRES :

Grande Bretagne: optimisation à outrance des m2 avec espaces communs de détente, de respiration, de socialisation

JAPON: 6m2 existence syndrome de KAROCHI , création d’espaces de respiration, maisons de thé, espaces rencontres, cafés-bibliothèques

SHE - Agnès BLANQUET juillet 2009


Comment faire?

Les consignes classiques:

Les conditions physiques maitrisées:

Bruit: parois, mobilier, casque, la sonnerie des téléphones supprimées

Lumière: stores, lampes d’appoint personnelles

Température: chaud, froid, courants d’air,

Encombrement: implantation du mobilier, fixation fils électriques…

Le matériel adapté réglable facilement par chacun :bureau, siège réglable, repose pieds mis à disposition, outils bureautiques…

La posture de travail: Les changements de positions, les étirements, les micropauses oculaires, l’utilisation de la souris des 2 mains en alternance…

L’hydratation régulière

Nourriture interdite

SHE - Agnès BLANQUET juillet 2009


Les retours des installations déjà mises en place

La création de zones de travail spécialisées par zone d’activité

La possibilité de s’isoler :

salles de réunions utilisées dès discussion à 2,

salles de pause,

mise à disposition salle de travail où peut travailler seul

Mobilier modulaire

bureaux pivotants,

caissons amovibles… pour permettre à chacun d’adapterson espace au fil des différents projets

Essai musique ambiance ( relaxante ou déconcentrante…)

Code couleur sur bureau:

Disponible

Ne déranger que si urgence

Ne surtout pas déranger

SHE - Agnès BLANQUET juillet 2009


Chris RYAN (humoriste USA) a créé un KIT DE SURVIE vendu sur Internet :

Le poster donne l’illusion d’avoir une fenêtre avec vue sur la ville

Les boules Quiès permettent de s’isoler du bruit ambiant et se concentrer sur son travail.Le rétroviseur panoramique sert à voir de loin qui se pointe dans votre dos La pince à linge est très utile pour masquer l’odeur de sardines au fromage qui mijotent dans le micro-ondes tout proche.

Le panneau « Repassez plus tard » est un message suffisamment clair pour ne pas être dérangé toutes les 5 minutes par des "open spaceinvaders« .

Enfin, le « White Noise Maker » produit un bruit de fond qui élimine toute pollution sonore : conversations de collègues, sonneries de téléphones en rafale, combat d’agrafeuses, etc.

le Groupe de libération des détenus des open space.

Ça ne sert strictement à rien, mais ça défoule. ...

SHE - Agnès BLANQUET juillet 2009


Conclusion :

Facteur de réussite: démarche participative pour s’assurer cohérence travail réel / travail prescrit

nécessité CONCERTATION AVANT , puis régulièrement pour permettre possibilité à chacun d’adapter, adopter son espace

SHE - Agnès BLANQUET juillet 2009


Bibliographie:

TRAVAIL &SECURITE juillet-août 2009 « réunis pour le meilleur et le pire »

L’OPEN SPACE m’a tué ALEXANDRE DES ISNARDS –THOMAS ZUBER / HACHETTE

Internet :

kit de survie en open space

Inrs

SHE - Agnès BLANQUET juillet 2009


  • Login