R sultat cash la tr sorerie d une entit n est pas le r sultat notions
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 25

Résultat ≠ Cash (la trésorerie d’une entité n’est pas le résultat) : Notions PowerPoint PPT Presentation


  • 103 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Résultat ≠ Cash (la trésorerie d’une entité n’est pas le résultat) : Notions. Michel SECCIA. Toute opération peut être analysée de deux manières : En termes de résultat , c’est : Soit une charge ou un produit (appauvrissement ou enrichissement)

Download Presentation

Résultat ≠ Cash (la trésorerie d’une entité n’est pas le résultat) : Notions

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


R sultat cash la tr sorerie d une entit n est pas le r sultat notions

Résultat ≠ Cash

(la trésorerie d’une entité n’est pas le résultat):

Notions

Michel SECCIA


Passage du r sultat la tr sorerie income is a concept cash is a fact

Toute opération peut être analysée de deux manières :

En termes de résultat, c’est :

Soit une charge ou un produit (appauvrissement ou enrichissement)

Soit une modification d’actif et de passif (richesse non modifiée)

En termes de variation de trésorerie, c’est une dépense ou une recette

Il y a des choses qu’on a en charge qu’on n’a pas décaissées,

des choses qu’on a en produit qu’on n’a pas encaissées,

des choses à l’actif qu’on a décaissées,

des choses au passif qu’on a encaissées.

Attention :

Dépenser de l’argent ne signifie pas obligatoirement s’appauvrir,

Recevoir de l’argent ne signifie pas simplement s’enrichir.

Passage du résultat à la trésorerie « Income is a concept, cash is a fact »

Michel SECCIA


R sultat cash la tr sorerie d une entit n est pas le r sultat notions

Le bilan fonctionnel

Michel SECCIA


Bilan fonctionnel principes

BILAN FONCTIONNEL - Principes

L'élaboration du bilan fonctionnel permet unemeilleure évaluation de la situation financièred'une entreprise.

L'analyse financière permet d'évaluer lacapacité d'une entreprise à faire face à ses besoins financiers.

Pour se faire, elle dispose de ressources propres qui lui procurent une certaine marge de manœuvre notamment pour satisfaire ses besoins financiers à long terme, mais aussi pour satisfaire ses besoins à court terme

Michel SECCIA


Bilan fonctionnel pr sentation simplifi e

BILAN FONCTIONNEL - Présentation simplifiée

ACTIF

Actif immobilisé – Emplois Stables(valeurs nettes)

dont :- immobilisations corporelles- immobilisations incorporelles- immobilisations financières

Actif circulant :

dont :- stocks- créances clients

- autres créances

Trésorerie active

dont :- disponibilité- soldes bancaires débiteurs

PASSIF

Capitaux permanents (Ressources Stables)

dont :- capitaux propres- provision pour R&C

- dettes financières à long terme

Passif circulant :

dont :- dettes fournisseurs- dettes fiscales et sociales- autres dettes d'exploitation

Trésorerie passive

dont :- concours bancaires- soldes bancaires créditeurs

Michel SECCIA


R sultat cash la tr sorerie d une entit n est pas le r sultat notions

Emplois stables

Ressources

stables

Actif

circulant

Dettes

cycliques

Trésorerie

Découverts

BILAN FONCTIONNEL - Structure

Michel SECCIA


R sultat cash la tr sorerie d une entit n est pas le r sultat notions

Emplois stables

Immobilisations

  • Ressources stables

  • Capitaux propres

  • Dettes financières

FDR

  • Actif circulant

  • Stocks

  • - Clients

Dettes

Trésorerie

Découverts

Relation fondamentale entre FR, BFR, Tréso

FDR

BFR

TRESO

Tréso

FR = Fond de roulement

BFR = Besoin en fond de roulement

FR – BFR = Trésorerie

Michel SECCIA


R sultat cash la tr sorerie d une entit n est pas le r sultat notions

Notion de fonds de roulement

(FR)

Michel SECCIA


Notion de fond de roulement fr besoins et ressources financi res lt

NOTION DE FOND DE ROULEMENT (FR) : Besoins et ressources financières à LT

Lors de sa création, une entreprise doit tout d'abord procéder à desinvestissements lourdspour acquérir l'ensemble des immobilisations indispensables à son activité.

Ces investissements mobilisent desressources financières sur une longue périodeet nécessitent de fait des capacités de financement à LT

 Règle prudentielle :un besoin de financement doit être satisfait avec des ressources financières de même échéance.

Michel SECCIA


Notion de fond de roulement fr besoins et ressources financi res lt1

NOTION DE FOND DE ROULEMENT (FR) : Besoins et ressources financières à LT

Ainsi, l'entreprise se dote de plusieurs ressources financières à LT :

Actionnaires : qui apportent des capitaux

Banques : qui accordent à l'entreprise des crédits à LT

Les ressources à LT doivent être > aux besoins à LTafin qu’une partie de ces ressources permettent de financer des besoins de financement à CT.

Le fond de roulement représente donc l'excédent des ressources stables sur le total des dépenses d'investissement d'une entreprise

Michel SECCIA


Fond de roulement sch ma explicatif

FOND DE ROULEMENT Schéma explicatif

<Notes>

Calcul du FR :Ressources Stables - Emplois Stables

Question du FR :Les Ressources à LT financent-elles les investissements à LT ?

Définition du FR Partie de l’actif circulant financée par des ressources stables

Michel SECCIA


Interpr tation conomique du fond de roulement 3 cas de figures

INTERPRÉTATION ÉCONOMIQUE DU FOND DE ROULEMENT :3 cas de figures

Le Fond de roulement est positif :

Ressources stables > Actif immobilisé

L'équilibre financier est respecté : les ressources stables couvrent les besoins à LT.

L'entreprise dispose grâce au FR d'un excédent de

ressources stables qui lui permettra de financer ses

autres besoins de financement à CT

Le Fond de roulement est nul :

Ressources stables = Actif immobilisé

Les ressources stables couvrent les besoins à LT

de l'entreprise.

Mais, même si l'équilibre de l'entreprise semble atteint,

celle ci ne dispose d'aucun excédent de ressources à

long terme pour financer son cycle d'exploitation

ce qui rend son équilibre financier précaire.

Michel SECCIA


R sultat cash la tr sorerie d une entit n est pas le r sultat notions

Le fond de roulement est négatif :

Ressources stables < Actif immobilisé

Les ressources stables ne couvrent pas les besoins à long terme

de l'entreprise.

Règle prudentielle de l'équilibre financier n'est donc pas

respectée :

elle doit donc financer une partie de ses emplois à long terme

à l'aide de ressources à court terme,

ce qui lui fait courir unrisque important d'insolvabilité.

Une telle situation entraîne généralement une action rapide

de la part de l'entreprise pour accroître ses ressources

à long terme et retrouver un fond de roulement excédentaire

INTERPRÉTATION ÉCONOMIQUE DU FOND DE ROULEMENT :3 cas de figures

Michel SECCIA


R sultat cash la tr sorerie d une entit n est pas le r sultat notions

Notion de BFR

(Besoin en fonds de roulement)

Michel SECCIA


Le bfr ou la prise en compte de ces d calages besoins et ressources financi res ct

De façon générale, les fournisseurs nous accordent un délai de paiement

et nous accordons un délai à nos clients pour leur encaissement de leur créances. Entre l’encaissement et le décaissement on a :

unbesoin de financement à CT

BFR (Besoin en fonds de roulement) :

Différence entre les besoins de financement du cycle de production et commercial et les ressources apportées par le crédit fournisseurs

BFR= Actif circulant – Passif circulant

= Stocks + Créances clients – Dettes fournisseurs

Il résulte de l’activité de l’entreprise et il est nécessaire au cycle d’exploitation. C’est donc :

un investissement nécessaire au fonctionnement de l’entreprise

et financé par des capitaux permanents

Le BFR ou la prise en compte de ces décalages(besoins et ressources financières à CT)

Michel SECCIA


Notion de besoin en fonds de roulement bfr besoins et ressources financi res de l entreprise ct

Notion de Besoin en Fonds de Roulement (BFR) :besoins et ressources financières de l'entreprise à CT

Ainsi, leFR constitue un excédent de ressources stables qui va permettre de financer une partie des besoins à court termede l'entreprise appelés autrementBFR.

Une fois que l'entreprise a acquis les immobilisations indispensables à son activité de production, elle va devoir financer les besoins liés à son cycle d'exploitation.

Car il existe undécalage temporelentre

les dépenses engagées par l'entreprise pour produire

les recettes tirées de la vente des biens ou services produits par l'entreprise.

Le BFR résulte donc desdécalages temporels entre les décaissements et les encaissements des flux liés à l'activité de production de l'entreprise.

Michel SECCIA


R sultat cash la tr sorerie d une entit n est pas le r sultat notions

Le BFR est positif :

Emplois d'exploitation > aux ressources d'exploitation

L'entreprise doit donc financer ses besoins à court terme

soit à l'aide de son excédent de ressources à long terme (Fond de roulement),

soit à l'aide de ressources financières complémentaires à CT(concours bancaires...).

Le BFR est nul :Emplois d'exploitation = aux ressources d'exploitation

L'entreprise n'a doncpas de besoin d'exploitation à financerpuisque le passif circulant suffit à financer l'actif circulant.

Le BFR est négatif :Emplois d'exploitation < aux ressources d'exploitation

L'entreprise n'a doncpas de besoin d'exploitation à financerpuisque le passif circulant excède les besoins de financement de son actif d'exploitation.

L'entreprise n'a donc pas besoin d'utiliser ses éventuels excédents de ressources à long terme (FR) pour financer d'éventuels besoins à CT.

BFR : INTERPRÉTATION ÉCONOMIQUE 3 cas de figures

Michel SECCIA


R sultat cash la tr sorerie d une entit n est pas le r sultat notions

3 leviers d’actionliés au pouvoir négociation de l’entreprise :

Réduire les stocks

Réduire les créances (réduction des délais d’encaissement)

Augmenter le montant des dettes (allongement des délais de paiements fournisseurs)

BFR : INTERPRÉTATION ÉCONOMIQUE 3 leviers d’action

Michel SECCIA


R sultat cash la tr sorerie d une entit n est pas le r sultat notions

BESOIN ENFOND DE ROULEMENT Schéma explicatif

< Notes >

Calcul du FR :

Actif Circulant – Dettes Circulantes

Question du BFR:

Quel est le besoin de financement à CT ?

Définition du BFR:

Besoin de financement à CT devant être financé par le FR (sinon, nécessité d’utiliser la trésorerie)

Michel SECCIA


R sultat cash la tr sorerie d une entit n est pas le r sultat notions

NOTION DE

TRESORERIE NETTE

Michel SECCIA


Notion de tresorerie nette tn

NOTION DE TRESORERIE NETTE (TN)

TRESORERIE NETTE (TN) Trésorerie Active – Trésorerie Passive

Équation du bilan fonctionnel : FR - BFR = TN

Si FR > BFRTrésorerie positive

Si FR = BFR Trésorerie nulle

Si FR < BFRTrésorerie négative

Michel SECCIA


Exemples 1 encaissement d une vente avec d lai de paiement

EXEMPLES 1 : Encaissement d’une vente avec délai de paiement

Michel SECCIA


Cas 1 encaissement d une vente avec d lai de paiement

Cas 1 : Encaissement d’une vente avec délai de paiement

La société Cashpanet effectue une vente le 1er décembre de l’exercice comptable (qui se termine le 31 décembre) pour 10 000 € H.T. payable à crédit à 60 jours.

Question 1 :

Préciser l’impact sur le résultat de l’exercice fin de l’année

Question 2 :

Préciser l’impact sur la trésorerie à la fin de l’exercice.

Dans ce cas, le résultat sera augmenté de 10 000 € pour le montant H.T. (attention le résultat ne contient pas de montant T.T.C.)

En revanche, à la fin de l’exercice comptable, la trésorerie ne sera pas augmentée du montant de la vente T.T.C., seulement 60 jours plus tard.

La part de TVA collectée, soit 1 960 € devra être restituée à l’Etat.

 Résultat ≠ Trésorerie

Michel SECCIA


Exemples 2 achat avec d lai de paiement

EXEMPLES2 : Achat avec délai de paiement

Michel SECCIA


Cas 2 achat avec d lai de paiement

Cas 2 : Achat avec délai de paiement

La société effectue un achat le 10 octobre de l’exercice comptable (qui se termine le 31 décembre) pour 50 000 € H.T. payable à 30 jours

Question 1 : préciser l’impact sur le résultat de l’exercice fin de l’année

Question 2 :

préciser l’impact sur la trésorerie à la fin de l’exercice.

Dans ce cas, le résultat sera diminué du montant de la charge H.T. (50 K€)

Le montant de la trésorerie sera diminué du montant T.T.C (60 K€) hypothèse TVA à 20%

L’entreprise disposera d’une créance sur l’Etat du montant de la TVA à déduire (10 K€)

 Résultat = Trésorerie

Michel SECCIA


  • Login