Où en est-on avec REPROBUS ?
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 23

Où en est-on avec REPROBUS ? PowerPoint PPT Presentation


  • 81 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Où en est-on avec REPROBUS ?. Franck Lefèvre 1 , Gwenaël Berthet 2 , Philippe Ricaud 3 , Slimane Bekki 1 , Jean-Luc Attié 3 , Brice Barret 3 , The ODIN team ( 1)Service d’Aéronomie CNRS, Paris (2)Laboratoire de Physique et Chimie de l’Environnement CNRS, Orléans (3)Laboratoire d’Aérologie

Download Presentation

Où en est-on avec REPROBUS ?

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


O en est on avec reprobus

Où en est-on avec REPROBUS ?

Franck Lefèvre1,Gwenaël Berthet2, Philippe Ricaud3, Slimane Bekki1, Jean-Luc Attié3, Brice Barret3, The ODIN team

(1)Service d’Aéronomie

CNRS, Paris

(2)Laboratoire de Physique et Chimie de l’Environnement

CNRS, Orléans

(3)Laboratoire d’Aérologie

Observatoire Midi-Pyrenées

CNRS, Toulouse


O en est on avec reprobus

REPROBUS: version standard

  • - 55 espèces, 150 réactions chimiques en phase gazeuse et hétérogène

  • 40 espèces ou familles d’espèces transportées par un code semi-lagrangien

  • Résolution 2° x 2° en latitude et longitude

  • 42 niveaux verticaux du sol à 0,1 hPa

  • Utilisation des champs assimilés ECMWF: analyses opérationnelles toutes les 6 heures (Température, pression sol, vents 3D)

  • Constantes de réaction JPL 2003

  • Module de chimie hétérogène: réactions sur aérosols de fond. Différents scenarii de nuages stratosphériques polaires, sédimentation, évaporation

  • Initialisation: champs climatologiques (Arpège-climat) des espèces stratosphériques, Ozone POAM ou ozone assimilé du Centre Européen


O en est on avec reprobus

500 K (~21 km)

From

Ricaud et al.

[2005]


O en est on avec reprobus

19 km

ODIN

Symboles : modèle

ClO (ppbv)

Température (K)

Etude de ClO dans le vortex polaire de nuit: ODIN – REPROBUS

Formation du dimère :ClO + ClO + M  Cl2O2 + M

Décomposition thermique:Cl2O2 + M  ClO + ClO + M

Imprécision des constantes de vitesse de réaction aux températures stratosphériques

Berthet et al. [2005], GRL


O en est on avec reprobus

REPROBUSMODIFICATIONS 2005


Reprobus ameliorations 2005

REPROBUSAMELIORATIONS 2005

1.Transport

2. Description des composés chimiques:

  • Gaz sources à longue durée de vie

  • Initialisation

  • Description du brome

  • Description des aérosols liquides

  • Description des PSC

  • Sections efficaces UV

→ A APPLIQUER DANS MOCAGE


O en est on avec reprobus

1. TRANSPORT

Travail deLegras et al., ACP, 2005:

Champs de N2O mesurés par l’ER-2 mieux reproduits par un modèle de trajectoire forcé toutes les 3 heures avec les forecasts plutôt que toutes les 6 heures avec les analyses opérationnelles …

Application à REPROBUS:

Vents ECMWF

Utilisés dans REPROBUS

6 Hourly ope.analysis

3 Hourly forecasts

N2O

Modèle initialisé le 01/04/2002


O en est on avec reprobus

TRANSPORT

Mesures ballons (SPIRALE) vs REPROBUS CTM02/10/2002 à moyenne latitude

N2O

NO2

Données ECMWF utilisées pour forcer le transport dans REPROBUS:

. Toutes les 6 heures: oper. analysis

. Toutes les 3 heures: forecasts

. Toutes les 3 heures: analysis+forecasts

Berthet et al., ACPD, 2005

NO2

NO2: +30% à 25 km

+15% à 33 km


O en est on avec reprobus

Colonne d’ozone simulée par REPROBUS


O en est on avec reprobus

2.1. Gaz sources à longue durée de vie:N2O CH4 CFC-11 CFC-12 CFC-113 CCl4 CH3CCl3 CH3Cl HCFC-22 CH3Br H-1211 H-1301

  • Version standard:

    • Rapport de mélange troposphérique fixé «à la main» depuis le sol jusqu’au niveau ~460 hPa au départ de chaque run.

    • Ne varie pas au cours de la simulation

  • Nouvelle version:

    • Rapport de mélange troposphérique déterminé automatiquement en fonction de la date du run et du scénario WMO 2003 (1950-2010)

    • Varie au cours de la simulation

Espèces non-négligeables à présent:

HCFC-141b

HCFC-142b

H-2402

CH3CCl3* = CH3CCl3 + HCFC-141b

HCFC-22* = HCFC-22 + HCFC-142b

H-1211* = H-1211 + H-2402


Gaz sources longue dur e de vie co

Gaz sources à longue durée de vie: CO

  • Version standard:

    • CO forcé à 460 hPa par une valeur globale constante fixée à 80 ppbv.

  • Nouvelle version:

    • CO tropo forcé par les observations de MOPITT, corrigées par les mesures MOZAIC (J.-L. Attié, LA)

    • Moyennes mensuelles des observations à 500 hPa sur une grille 30°x30°.

    • Évolution du forçage en fonction du mois du run

Juillet 2004


2 2 initialisation du mod le

2.2. Initialisation du modèle

  • Version standard

    • À partir d’un run Arpège-Reprobus de 5 ans pour les conditions de 1995

    • Moyennes zonales mensuelles

  • Nouvelle version

    • À partir d’un run du modèle 2D de Slimane Bekki couvrant la période 1958-2003.

    • Moyennes zonales mensuelles


2 3 description du brome

2.3. Description du Brome

  • Version standard

    • Bry n’est pas explicitement calculé

    • Bry est déduit de la corrélation avec CFC-11:

      Bry (pptv) = 20 – 4.36x10-2 [CFC-11] – 1.1x10-4 [CFC-11]2

    • problème:

      • La relation entre Bry et CFC-11 ne varie pas dans le temps (irréaliste)

    • solution:

      • Introduire Bry explicitement comme nouvelle « espèce »

      • Inventaire des sources organiques de brome


O en est on avec reprobus

CH3Br + Halons

CH3Br + Halons + 4 pptv

CH3Br + Halons + 8 pptv


Description du brome

Description du Brome

  • Nouvelle version:

    • Bry introduit comme nouvelle espèce

    • Sources de Bry: CH3Br + Halons + 6 pptv sous la forme de CH2Br2* (dibromométhane, nouvelle espèce)

    • CH2Br2* = CH2Br2 + CHBr3 + CH2BrCl + C2H4Br2 + …


2 4 description des a rosols et pscs

2.4. Description des aérosols et PSCs

  • Version standard

    • Champ de H2SO4 inversé à partir des données de surface de SAGE-II

    • Ne varie pas au cours du temps

  • Nouvelle version

    • Champ de H2SO4 forcé par les sorties du modèle 2D avec chimie du soufre et éruptions volcaniques de Slimane Bekki (simulation 1958-2003)

    • Meilleure représentation des PSCs (Davies et al., 2003)

nouveau

standard


2 5 sections efficaces uv cl 2 o 2

2.5. Sections efficaces UV: Cl2O2

  • Version standard

    • JPL 2003: moyenne Cox and Hayman, DeMore and Tschuikow-Roux, Permien et al., Burkholder et al.)

  • Nouvelle version

    • Sections efficaces de Burkholder et al. (1990)

    • Extrapolation jusqu’à 450 nm (Stimpfle et al., 2004)

→ Plus de ClO produit de jour

et plus de destruction d’ozone ?


O en est on avec reprobus

Quelques premiers résultats


Dumont d urville

Dumont d’Urville

2002

2003

2004


O en est on avec reprobus

2004

standard

nouveau


  • Login