Dans le respect de la tradition civiliste la proc dure civile et sa codification
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 24

« …dans le respect de la tradition civiliste » La procédure civile et sa codification PowerPoint PPT Presentation


  • 53 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

« …dans le respect de la tradition civiliste » La procédure civile et sa codification. Daniel Jutras 25 mars 2014. Droit civil: La substance et la méthode. Protéger l’intégrité du droit civil? Protéger la spécificité du droit québécois?

Download Presentation

« …dans le respect de la tradition civiliste » La procédure civile et sa codification

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Dans le respect de la tradition civiliste la proc dure civile et sa codification

« …dans le respect de la tradition civiliste »La procédure civile et sa codification

Daniel Jutras

25 mars 2014


Droit civil la substance et la m thode

Droit civil: La substance et la méthode

  • Protéger l’intégrité du droit civil?

  • Protéger la spécificité du droit québécois?

  • Favoriser une lecture « civiliste » du CPC et de ses institutions?


Disposition pr liminaire

  • Le Code de procédure civile établit les principes de la justice civile et régit, avec le Code civil et en harmonie avec la Charte des droits et libertés de la personne (chapitre C-12) et les principes généraux du droit, la procédure applicable aux modes privés de prévention et de règlement des différends lorsque celle-ci n’est pas autrement fixée par les parties, la procédure applicable devant les tribunaux de l’ordre judiciaire de même que la procédure d’exécution des jugements et de vente du bien d’autrui.

  • Le Code vise à permettre, dans l’intérêt public, la prévention et le règlement des différends et des litiges, par des procédés adéquats, efficients, empreints d’esprit de justice et favorisant la participation des personnes. Il vise également à assurer l’accessibilité, la qualité et la célérité de la justice civile, l’application juste, simple, proportionnée et économique de la procédure et l’exercice des droits des parties dans un esprit de coopération et d’équilibre, ainsi que le respect des personnes qui apportent leur concours à la justice.

  • Enfin, le Code s’interprète et s’applique comme un ensemble, dans le respect de la tradition civiliste. Les règles qu’il énonce s’interprètent à la lumière de ses dispositions particulières ou de celles de la loi et, dans les matières qui font l’objet de ses dispositions, il supplée au silence des autres lois si le contexte

  • le permet.

Disposition préliminaire


Trois id es

Troisidées

  • Le Code - expression du droit commun

  • L’organisation hiérarchique et structurée du code de procédure civile

  • Le style du Code et ses principes d’interprétation


1 le cpc un droit commun

1. Le CPC: un droit commun

  • Établit les règles de la justice civile

  • En harmonie avec le Code civil, la Charte des droits et libertés de la personne et les principes généraux du droit

  • Le CPC se présente comme un système exhaustif (disposition préliminaire, art. 25, art. 49)


2 le cpc un plan

2. Le CPC: un plan

  • Structure logique et hiérarchique

  • Du général au particulier

  • Du principe vers l’exception


2 le cpc un plan1

2. Le CPC: un plan

Livre ILe cadre général de la procédure civile

Livre II La procédure contentieuse

Livre IIILa procédure non contentieuse

Livre IVLe jugement et les pourvois et rétractation et en appel

Livre VLes règles applicables à certaines matières civiles

Livre VILes voies procédurales particulières

Livre VIILes modes privés de prévention et de règlement des différends

Livre VIIIL’exécution des jugements


2 le cpc un plan2

2. Le CPC: un plan

Livre ILe cadre général de la procédure civile

Livre II La procédure contentieuse

Livre IIILa procédure non contentieuse

Livre IVLe jugement et les pourvois et rétractation et en appel

Livre VLes règles applicables à certaines matières civiles

Livre VILes voies procédurales particulières

Livre VIILes modes privés de prévention et de règlement des différends

Livre VIIIL’exécution des jugements


2 le cpc un plan3

2. Le CPC: un plan

Livre ILe cadre général de la procédure civile

Titre 1: Les principes… modes privés de prévention

Titre 2: Les principes…. l’ordre judiciaire

Titre 3: La compétence des tribunaux

Titre 4: Les droits particuliers de l’État

Titre 5: La procédure applicable à toutes les demandes

Chapitre 1: Les audiences…et les délais

Chapitre 2: L’intérêt pour agir

Chapitre 3: La représentation devant les trib.

Chapitre 4: La désignation des parties

Chapitre 5: Les actes de procédure

Chapitre 6: La notification des actes de proc.


Notes sur les principes

Notes sur les principes

  • La priorité des modes privés? (art.1)

  • Principe de saisine (art. 9 et 10)

  • Principe de publicité (art 11 et ss)

  • Principe de la contradiction (art. 17)

  • Principe de proportionnalité (art. 18)

  • Principe d’impulsion (art. 19)

  • Le principe de bonne foi (art. 19)

  • Principe de coopération et de transparence (art. 20)

  • Les règles d’interprétation et d’application du code (art.25 à 28)


Notes sur les principes1

Notes sur les principes

  • La priorité des modes privés? (art.1)

  • Principe de saisine (art. 9 et 10)

  • Principe de publicité (art 11 et ss)

  • Principe de la contradiction (art. 17)

  • Principe de proportionnalité (art. 18)

  • Principe d’impulsion (art. 19)

  • Le principe de bonne foi (art. 19)

  • Principe de coopération et de transparence (art. 20)

  • Les règles d’interprétation et d’application du code (art.25 à 28)


Le principe de la contradiction

Le principe de la contradiction

17. Le tribunal ne peut se prononcer sur une demande ou, s’il agit d’office, prendre une mesure qui touche les droits d’une partie sans que celle-ci ait été entendueoudûmentappelée.

Dans toute affaire contentieuse, les tribunaux doivent, même d’office, respecter le principe de la contradiction et veiller à le faire observer jusqu’à jugement et pendant l’exécution. Ils ne peuvent fonder leur décision sur des moyens que les parties n’ont pas été à même de débattre.


Notes sur les principes2

Notes sur les principes

  • La priorité des modes privés? (art.1)

  • Principe de saisine (art. 9 et 10)

  • Principe de publicité (art 11 et ss)

  • Principe de la contradiction (art. 17)

  • Principe de proportionnalité (art. 18)

  • Principe d’impulsion (art. 19)

  • Le principe de bonne foi (art. 19)

  • Principe de coopération et de transparence (art. 20)

  • Les règles d’interprétation et d’application du code (art.25 à 28)


Le principe de proportionnalit

Le principe de proportionnalité

18. Les parties à une instance doivent respecter le principe de proportionnalité et s’assurer que leurs démarches, les actes de procédure, y compris le choix de contester oralement ou par écrit, et les moyens de preuve choisis sont, eu égard aux coûts et au temps exigé, proportionnés à la nature et à la complexité de l’affaire et à la finalité de la demande.

Les juges doivent faire de même dans la gestion de chacune des instances

qui leur sont confiées, et ce, quelle que soit l’étape à laquelle ils interviennent. Les mesures et les actes qu’ils ordonnent ou autorisent doivent l’être dans le respect de ce principe, tout en tenant compte de la bonne administration de la justice.

(Comparer art.158 : « …imposer l’expertise commune si le respect du principe de proportionnalité l’impose et que cette mesure, tenant compte des démarches déjà faites, permet de résoudre efficacement le litige sans pour autant mettre en péril le droit des parties à faire valoir leurs prétentions »)


Notes sur les principes3

Notes sur les principes

  • La priorité des modes privés? (art.1)

  • Principe de saisine (art. 9 et 10)

  • Principe de publicité (art 11 et ss)

  • Principe de la contradiction (art. 17)

  • Principe de proportionnalité (art. 18)

  • Principe d’impulsion (art. 19)

  • Le principe de bonne foi (art. 19)

  • Principe de coopération et de transparence (art. 20)

  • Les règles d’interprétation et d’application du code (art.25 à 28)


Le principe de coop ration et de transparence

Le principe de coopération et de transparence

20. Les parties se doivent de coopérer notamment en s’informant mutuellement, en tout temps, des faits et des éléments susceptibles de favoriser un débat loyal et en s’assurant de préserver les éléments de preuve pertinents.

Elles doivent notamment, au temps prévu par le Code ou le protocole de l’instance, s’informer des faits sur lesquels elles fondent leurs prétentions et des éléments de preuve qu’elles entendent produire.


Notes sur les principes4

Notes sur les principes

  • La priorité des modes privés? (art.1)

  • Principe de saisine (art. 9 et 10)

  • Principe de publicité (art 11 et ss)

  • Principe de la contradiction (art. 17)

  • Principe de proportionnalité (art. 18)

  • Principe d’impulsion (art. 19)

  • Le principe de bonne foi (art. 19)

  • Principe de coopération et de transparence (art. 20)

  • Les règles d’interprétation et d’application du code (art.25 à 28)


3 le cpc un style l gislatif

3. Le CPC: un style législatif

  • Le nouveau lexique et la prémisse de cohérence interne et usages polysémiques

  • Règles, standards et rôle du juge


Un nouveau lexique

Un nouveau lexique

  • Notification vs. Signification (109 et ss).

  • Demande en justice vs requête (141 et ss)

  • Action collective (Art. 571 et ss)

  • Protocole préjudiciaire (art.2)?

  • Démarche(s) (Art. 2, 3, 18)?

  • Introduire l’instance (art. 10) vs. Introduire la demande (art. 53 et 543) ?

  • Affaire non-contentieuse (art. 50) vs Procédure non-contentieuse (art. 73)?


Lexique et polys mie

Lexique et polysémie

63. Les tribunaux peuvent adopter des règlements pour déterminer leurs règles de fonctionnement ou celles d’une de leurs chambres et pour assurer,dansle respect du Code, la bonne exécution de la procédure établie par ce code.


Lexique et polys mie1

Lexique et polysémie

1. Les modesprivés de prévention et de règlement des différends sont choisis d’un commun accord par les parties intéressées, dans le but de prévenir un différend à naître ou de résoudre un différend déjà né.

2. Les parties qui s’engagent dans une procédurede prévention et de

règlement des différends le font volontairement.

6. Les parties qui conviennent de recourir à un modeprivé pour prévenir un

différend ou régler celui qui les oppose déterminent, avec le tiers, le cas échéant, la procédureapplicable au modequ’elles ont choisi. Si les parties procèdent par voie de médiation ou d’arbitrage ou s’inspirent de ces modeset qu’il est nécessaire de compléter leur procédure, les règles du livre VII du présent code s’appliquent.


Lexique et polys mie2

Lexique et polysémie

30. Peuvent faire l’objet d’un appel de plein droit les jugements de la Cour

supérieure et de la Cour du Québec qui mettent fin à une instance, de même que les jugements et ordonnances qui portent sur l’intégrité, l’état ou la capacité de la personne, sur les droits particuliers de l’État ou sur un outrage au tribunal.

321. Le jugement qui tranche le litige ou qui statue sur une affaire met fin

à la demande; il doit être écrit et motivé, qu’il soit rendu à l’audience ou après délibéré.

Il dessaisit le juge et passe en force de chose jugée dès lors qu’il n’est pas

susceptible d’appel ou ne l’est plus.


R gles et standards

Règles et standards

143. …Des demandeurs peuvent présenter leurs prétentions et leurs conclusions conjointement dans la même demande si elles ont le même fondement juridique,reposent sur les mêmes faits ou soulèvent les mêmes points de droit, ou encore si les circonstances s’y prêtent. Ils peuvent aussi, s’ils s’entendent sur les faits,ne faire porter leur demande que sur la question de droit susceptible de donner lieu à un litige entre eux.

171. La défense est orale, à moins que l’affaire ne présente un degré élevé de complexité ou que des circonstances spéciales ne le justifient.

173. Le demandeur est tenu, dans un délai de six mois … de

procéder à la mise en état du dossier et, avant l’expiration de ce délai de rigueur, de déposer au greffe une demande pour que l’affaire soit inscrite pour instruction et jugement. Le tribunal peut néanmoins, lors d’une conférence de gestion, prolonger ce délai si le degré élevé de complexité de l’affaire ou des circonstances spéciales le justifient.


4 le cpc une p rennit

4. Le CPC: unepérennité?

  • Stabilité et flexibilité

  • Le Juge et le Législateur


  • Login