La contemplation devient recréation où les hypothèses que le tableau provoque chez le spectateur ...
Download
1 / 19

EIST connaissances – compétences évaluation - PowerPoint PPT Presentation


  • 100 Views
  • Uploaded on

La contemplation devient recréation où les hypothèses que le tableau provoque chez le spectateur sont mises à l’épreuve. Elles entrent en résonance et sont conservées, sinon corrigées ou éliminées. Jean Pierre Changeux – Raison et plaisir

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' EIST connaissances – compétences évaluation' - sela


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  • La contemplation devient recréation où les hypothèses que le tableau provoque chez le spectateur sont mises à l’épreuve. Elles entrent en résonance et sont conservées, sinon corrigées ou éliminées. Jean Pierre Changeux – Raison et plaisir

  • Le regard est un choix. Celui qui regarde décide de se fixer sur telle chose et donc forcément d’exclure de son attention le reste de son champ de vision. C’est en quoi le regard, qui est l’essence de la vie, est d’abord un refus. Amélie Nothomb – Métaphysique des tubes


Eist connaissances comp tences valuation

EIST le tableau provoque chez le spectateur sont mises à l’épreuve. Elles entrent en résonance et sont conservées, sinon corrigées ou éliminées. Jean Pierre Changeux – Raison et plaisirconnaissances – compétencesévaluation

9 avril 2009


Les connaissances

Les connaissances… le tableau provoque chez le spectateur sont mises à l’épreuve. Elles entrent en résonance et sont conservées, sinon corrigées ou éliminées. Jean Pierre Changeux – Raison et plaisir


Interro surprise
Interro surprise … le tableau provoque chez le spectateur sont mises à l’épreuve. Elles entrent en résonance et sont conservées, sinon corrigées ou éliminées. Jean Pierre Changeux – Raison et plaisir

  • Qui sont les abbassides et les ommeyades et que savez vous de leur rivalité?


Corrig
Corrigé… le tableau provoque chez le spectateur sont mises à l’épreuve. Elles entrent en résonance et sont conservées, sinon corrigées ou éliminées. Jean Pierre Changeux – Raison et plaisir

  • 2- Les Califats - En 661 une querelle oppose les successeurs d’un Calife mort qui appartiennent à deux familles Abbassides et Omeyyades. Les Omeyyades sont victorieux et vont dominer le monde musulman jusqu’à la fin VIIIème siècle où une division va se produire entre plusieurs familles.

  • Le programme de 5ème :


Session de rattrapage
Session de rattrapage le tableau provoque chez le spectateur sont mises à l’épreuve. Elles entrent en résonance et sont conservées, sinon corrigées ou éliminées. Jean Pierre Changeux – Raison et plaisir

  • La bataille de Marathon : date, protagonistes, importance historique? (6ème)

    • 490 av JC – victoire des athéniens sur les perses – fondateur de l’opposition entre athéniens et barbares.


Heureusement il y a google
Heureusement, il y a google! le tableau provoque chez le spectateur sont mises à l’épreuve. Elles entrent en résonance et sont conservées, sinon corrigées ou éliminées. Jean Pierre Changeux – Raison et plaisir


Heureusement il y a google1
Heureusement, il y a google! le tableau provoque chez le spectateur sont mises à l’épreuve. Elles entrent en résonance et sont conservées, sinon corrigées ou éliminées. Jean Pierre Changeux – Raison et plaisir


Conclusion
Conclusion? le tableau provoque chez le spectateur sont mises à l’épreuve. Elles entrent en résonance et sont conservées, sinon corrigées ou éliminées. Jean Pierre Changeux – Raison et plaisir

  • Nous sommes tous n…?

  • À ces historiens, alors!

    • Heureusement, en sciences, on est beaucoup mieux!!!!!


En sciences de la vie et de la terre c est beaucoup mieux
En sciences de la vie et de la Terre, c’est beaucoup mieux…

  • 5ème : Quels sont les muscles qui participent au mouvement de l’air dans les poumons?

  • 6ème : quels sont les microorganismes qui interviennent dans la fabrication du pain? Du yaourt? De la choucroute?

    • Hummmmm….


2 me chance
2 mieux…ème chance

  • On dirait que c’est plus facile?


Conclusion1
Conclusion? mieux…

  • Les connaissances sont inutiles?

    • Quelles connaissances faut-il connaître?

    • Qu’est-ce qu’une connaissance assimilée?

    • Comment faire connaissance avec ce qui est connu?

  • Et quoi d’autre que les connaissances?



Le contexte l ve
Le contexte élève mieux…

  • Connaissance et culture

  • L’orientation toujours différée

  • Le changement du monde

  • Le changement de métier


Le contexte intellectuel
Le contexte « intellectuel » mieux…

  • De même, à la Renaissance, une déperdition plus forte encore soulagea les savants de l’écrasante obligation de la documentation, appelée alors doxographie, et les ramena brusquement à l’observation nue, qui fit naître les sciences expérimentales. (Michel Serres – Hominescence)

  • Savoir apodictique / savoir assertorique (Bachelard)

  • La pédagogie devrait en outre être concentrée plutôt sur les concepts et les méthodes scientifiques que sur la seule mémorisation de l’information. Ces objectifs sont particulièrement importants dans l’enseignement secondaire. OCDE (mai 2006)


Le contexte institutionnel
Le contexte institutionnel mieux…

  • La « pédagogie de projet »

  • La démarche d’investigation

  • Le socle commun de connaissances et de compétences


Jeu de polys mie
Jeu de polysémie mieux…

  • La compétence du didacticien : somme de capacités en situations complexe

  • La compétence du socle : capacité et attitude

  • Des notions apparentées : savoir faire, savoir être


Les cons quences pratiques d enseignement
Les conséquences – pratiques d’enseignement mieux…

  • Le rapprochement des disciplines

  • La pédagogie active


Les cons quences pratiques d valuation
Les conséquences – pratiques d’évaluation mieux…

  • Les connaissances à évaluer

  • L’évaluation des capacités

  • L’évaluation des attitudes

  • L’évaluation de compétences globales

  • L’évaluation des pratiques d’enseignement


ad