Conférence Régionale sur les Partenariats Publics - Privés
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 16

Conférence Régionale sur les Partenariats Publics - Privés Dakar – 8 Mai 2008 PowerPoint PPT Presentation


  • 46 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Conférence Régionale sur les Partenariats Publics - Privés Dakar – 8 Mai 2008. REALISATION DU PROGRAMME D’EAU POTABLE ET D’ASSAINISSEMENT DU MILLENAIRE OPPORTUNITES POUR LE SECTEUR PRIVE LOCAL. Mouhamed Fadel NDAW, Coordonnateur du PEPAM [email protected] www.pepam.gouv.sn.

Download Presentation

Conférence Régionale sur les Partenariats Publics - Privés Dakar – 8 Mai 2008

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Conf rence r gionale sur les partenariats publics priv s dakar 8 mai 2008

Conférence Régionale sur les Partenariats Publics - Privés

Dakar – 8 Mai 2008

REALISATION DU PROGRAMME D’EAU POTABLE ET D’ASSAINISSEMENT DU MILLENAIRE OPPORTUNITES POUR LE SECTEUR PRIVELOCAL

Mouhamed Fadel NDAW, Coordonnateur du [email protected]

www.pepam.gouv.sn


Conf rence r gionale sur les partenariats publics priv s dakar 8 mai 2008

Présentation générale du PEPAM

PEPAM : Cadre unifié d’interventions pour l’eau potable et l’assainissement

  • Résultats à atteindre d’ici 2015 pour le milieu urbain

    • Atteindre l’universalité de l’accès à l’eau potable et passer le taux d’accès par branchement à l’eau potable de 75,7% à 88% à Dakar, et 57,1% à 79% dans les centres de l’intérieur

    • Passer le taux d’accès de l’assainissement de 56,7% à 78%, dont 85% à Dakar, 72% dans les centres assainis et 68% dans les centres non assainis.

  • Résultats à atteindre d’ici 2015 pour le milieu rural

    • Passer le taux d’accès à l’eau potable de 64% à 82%, soit + 2,3 millions de personnesà desservir

    • Passer le taux d’accès de l’assainissement de 17% à 59%, soit + 3,5 millions de personnesà desservir


Objectifs du millenaire

OBJECTIFS DU MILLENAIRE

Taux d'accès

HYDRAULIQUE

Taux d'accès

ASSAINISSEMENT

90%

100%

80%

70%

90%

60%

80%

50%

40%

70%

30%

20%

60%

10%

50%

0%

2000

2005

2010

2015

2000

2005

2010

2015

Urbain

Rural

Urbain

Rural

Source: PLT

Source: PLT


Agences d execution du pepam

AGENCES D’EXECUTION DU PEPAM

MHRRHN

MUHHHA

Direction de l’Assainissement

DAS

Direction de la Gestion et Planification des Ressources en Eau

DGPRE

Cellule de Coordination du PEPAM

RURAL

Direction de l’Hydraulique Rurale DHR

Office National de l’Assainissement du Sénégal

ONAS

Direction de l’Exploitation et de la Maintenance

DEM

URBAIN

Direction de l’Hydraulique Urbaine DHU/MHRHN

SONES

SDE


La contractualisation en milieu urbain

Contrat de concession

+

Contrat de performances

LA CONTRACTUALISATION EN MILIEU URBAIN

Eau potable

Assainissement

ETAT

Autorité concédante

ETAT

Tutelle

Contrat de performances

Contrat

d’affermage

SONES Concessionnaire

SDE Fermier

ONAS Délégataire

Actionnaires

Contrats de services

Collectivités locales

ETAT

Opérateurs privés


Investissements physiques pepam

INVESTISSEMENTS PHYSIQUES PEPAM

  • HYDRAULIQUE URBAINE

    • Production

      • + 37.200 m3/j(Régions)

      • Traitements qualité d’eau:1,7 millions m3/an

    • Distribution

      • +181.000 branchements (+82.400 sociaux)

      • + 27.000 m3 de stockage, + 2700 kmd’extension réseau

    • Renouvellements

      • 120.000branchements et 370.000 compteurs

      • 660 km de canalisation équivalent DN100 Fonte

ASSAINISSEMENT URBAIN

  • Assainissement collectif

    • + 92.400branchements (28.800sociaux)

    • + 800 km réseau collecte eaux usées

  • Assainissement autonome

    • + 135.100systèmes autonomes

    • Mise en place déposantes de boue

  • Collecte et traitement des eaux usées

    • Capacités STEP + 34.000 m3/j

    • Intercepteur Corniche Ouest

    • Intercepteurs et émissaire Cambérène

    • Dépollution Baie de Hann


Structure de financement pse plt 1996 2007

STRUCTURE DE FINANCEMENT PSE/PLT (1996_2007)


Couts des investissements en milieu urbain

COUTS DES INVESTISSEMENTS EN MILIEU URBAIN

Coût estimatif 2008-2015 : 241,4 Mds FCFA


Conf rence r gionale sur les partenariats publics priv s dakar 8 mai 2008

LICENCE D ’EXPLOITATION DE FORAGE

LA CONTRACTUALISATION EN MILIEU RURAL

Communauté

rurale

Ministère

de l’Intérieur

Gouverneur

de Région

COMMISSION

DE CONTROLE

CONTRAT DE MAINTENANCE HYDRAULIQUE

RECONNAISSANCE JURIDIQUE

ASUFOR

Opérateur de

maintenance

DEM

CONTRAT DE PRÊT + PLAN EPARGNE PROJET

CONTRAT DE

GERANCE

ATTESTATION

D ’APTITUDE

GERANT

Opérateur

financier

PROTOCOLE


Conf rence r gionale sur les partenariats publics priv s dakar 8 mai 2008

INVESTISSEMENTS PHYSIQUES EN MILIEU RURAL

(2005-2015)

HYDRAULIQUE RURALE

  • Travaux neufs

    • 300 forages

    • 524 Extensions de réseaux

    • 242 Châteaux d’eau

    • 653 Puits modernes protégés

  • Renforcements

    • 1000 densifications réseaux

    • 100 remplacements et 250 réhabilitations forages

    • 210 Électrification forages

    • 650 Compteurs production + 80.000 branch. sociaux

      ASSAINISSEMENT RURAL

  • Individuel: 355.000 latrines/TCM+bacs à laver- puisards

  • Public: 3360 édicules standard


Couts des investissements en milieu rural

COUTS DES INVESTISSEMENTS EN MILIEU RURAL

Coût estimatif 2005-2015 : 274,1 Mds

Exécution en quatre phases


Evaluation de la capacite des entreprises 2004

EVALUATION DE LA CAPACITE DES ENTREPRISES (2004)


Evaluation de la capacite des entreprises 20041

EVALUATION DE LA CAPACITE DES ENTREPRISES (2004)


Opportunites pour le secteur prive

OPPORTUNITES POUR LE SECTEUR PRIVE

  • MARCHES DE TRAVAUX

    • Grandes entreprises (forages, châteaux d’eau, adductions)

    • Petites entreprises (extensions de réseaux, branchements)

    • Entreprises locales (latrines, branchements)

  • SERVICES AUX ASUFOR

    • Pose de compteurs

    • Réparations diverses

    • Formations

  • TRANSFERT DE LA MAINTENANCE

    • 400 Forages dans la zone centre en 2009

    • 600 Forages dans la zone Nord et Sud en 2010

  • OPERATEURS LOCAUX DE SERVICES

    • Assainissement urbain (Contrat de services avec l’ONAS)

    • Axe Notto-Ndiosmone-Palmarin (116 villages)

    • Positionnement dans le futur arrangement institutionnel de l’hydraulique urbaine après 2011 (opérateurs nationaux = 30% capital SDE)


  • Recommandations au secteur prive local

    RECOMMANDATIONS AU SECTEUR PRIVE LOCAL

    • Regroupement pour les grands appels d’offres qui nécessitent un chiffre d’affaires de 2 à 3 fois la taille du marché et des références sérieuses ;

    • Rechercher des lignes de financement appropriées pour la réalisation des marchés ;

    • Formation du personnel sur les procédures de passation des marchés (État, Banque Mondiale, BAD) ;

    • Éviter la concurrence sauvage (course au moins-disant) ;

    • Culture du contrat (respect des normes et des délais) ;

    • Explorer le marché des services d’eau et d’assainissement pour l’émergence de futurs opérateurs nationaux ;

    • S’inscrire sur le portail du PEPAM pour l’actualisation de la base de données www.pepam.gouv.sn


    Conf rence r gionale sur les partenariats publics priv s dakar 8 mai 2008

    Merci de votre attention


  • Login