d pistage du vih tats des lieux et nouvelles strat gies
Download
Skip this Video
Download Presentation
Dépistage du VIH: états des lieux et nouvelles stratégies

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 14

Dépistage du VIH: états des lieux et nouvelles stratégies - PowerPoint PPT Presentation


  • 87 Views
  • Uploaded on

Dépistage du VIH: états des lieux et nouvelles stratégies. Séverine Gilard-Pioc, interne de santé publique rouen, visioconférence Roumanie. Etats des lieux: contexte épidémiologique.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' Dépistage du VIH: états des lieux et nouvelles stratégies' - santa


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
d pistage du vih tats des lieux et nouvelles strat gies

Dépistage du VIH: états des lieux et nouvelles stratégies

Séverine Gilard-Pioc, interne de santé publique rouen, visioconférence Roumanie

etats des lieux contexte pid miologique
Etats des lieux: contexte épidémiologique
  • Mondial: 39,5 millions de personnes atteintes du VIH, 2007:2,7 millions de personnes infectées, 2 millions de décès
  • Europe: 678 800 pers. Atteinte du VIH/SIDA
  • France: 137 000 pers (prévalence:0,4%)
  • Roumanie: 15 000 pers (prévalence:0,1%)
  • Population identifiées à risque: Homosexuel, Usagers de drogues intraveineux, migrants de pays de forte prévalence, personnes incarcérées
etats des lieux la notification obligatoire
Etats des lieux : la notification obligatoire
  • Notification obligatoire: Roumanie:1990, France:Mars 2003
  • Caractéristique des cas notifiés (2008): -sous notification estimée à 30%,

-mode de contamination: Hétérosexuel (60% des cas)>Homosexuel (38%)> Usagers de drogues intraveineuses (2%)

-Incidence: homosexuelle: 1006/100 000, migrants d’afriques: 237/100 000, UDI: 91/100 000, hétérosexuelle: 5/100 000

les m thodes de d pistages classique
Les méthodes de dépistages: classique
  • Diagnostic biologique= analyse de dépistage+ analyse de confirmation

1/analyse de dépistage: depuis 2008 une seule méthode combinée suffit: ELISA: dosage Ag p 24 et Ac anti-VIH

2/Si positif: analyse de confirmation: western blot :confirmation ac anti-VIH et caractérisation VIH 1 ou2

3/Si analyse de confirmation négative: detection d’ARN viral plasmatique

Si résultats négatifs: à répéter 6 semaines après la date supposée de l’exposition

les m thodes de d pistages la place des test de d pistage rapide tdr 1
Les méthodes de dépistages: la place des test de dépistage rapide (TDR) 1
  • Disponible en 2008
  • Test unitaire, simple, rapide (résultats en 30 min)
  • sur sang, sérum, salive, plasma, selon modèle
  • detection ac anti-VIH 1 et 2
  • 2 objectifs : -diagnostic rapide en situation d’urgence proposant une prise en charge adaptée -faciliter l’accès au dépistage à des populations qui ne recourt pas au dispositif classique de dépistage
les m thodes de d pistages la place des test de d pistages rapides tdr 2
Les méthodes de dépistages: la place des test de dépistages rapides (TDR) 2
  • 2 principes : consentement éclairée de la personne obligatoire, conditions d’utilisation spécifique: -accident professionnel d’exposition au sang (patient source) -accident d’exposition sexuelle (2 partenaires) -femme enceinte de statut inconnu -urgence diagnostic (pathologie évocant stade SIDA)
  • A combiner par la suite avec un test ELISA quelquesoit le résultats du TDR
les m thodes de d pistages la place des test de d pistages rapides tdr 3
Les méthodes de dépistages: la place des test de dépistages rapides (TDR) 3
  • Condition générale d’utilisation= un système d’assurance qualité:

-formation du personnel -contrôle qualité interne -traçabilité des tests -organisation du réseau d’aval et de la prise en charge médical du patient

  • A évaluer à distance
strat gie de d pistage actuel en france
Stratégie de dépistage actuel en France

Trois types de dépistages:

1-Dépistage obligatoire= sanction en cas l’absence de dépistage:

-dons de sang (1985) -dons de tissus et d’organe (1987) -procréation médicalement assistée -militaires en missions hors du territoire Français -personnes suspectées de viols ou aggressions sexuels, sur demande de l’officier de police judiciaire

slide9
2-Dépistage systématyique= proposé systématiquement dans des certaines situations, effectué avec le consentement de la personne: -première consultation de la femme enceinte -première visite médicale en cas d’incarcération

3-Dépistage volontaire= initiative laissée au patient, dispositif anonyme et gratuit, concerne l’ensemble de la population,

1990 2000 evolution et constats
1990-2000: Evolution et constats
  • Nouveaux moyens thérapeutiques et prophylactiques
  • Progrès des méthodes de dépistage et de diagnostique biologique

MAIS...

  • Persistance d’un retard diagnostique (1500/6500)
  • Modification de l’épidémiologie de l’infection VIH: stabilisation du nombre de déclarations, modifications des profils à risques
  • Stigmatisation des personnes à risques
  • VIH: toujours un problème de santé publique!
nouvelles recommandations
Nouvelles recommandations

OMS:

  • Dans les pays en voie de développement et à forte prévalence VIH disposant d’un accès aux ttt antirétroviraux : dépistage en routine : -volontariat: à l’initiative du patient, -à l’initiative des professionnels de santé dans les structures d’offre de soins = stratégies « opt-out »
  • Dans les pays à épidémies peu étendues ou concentrées, selon la situation épidémiologique locale:dépistage en routine dans: -structure prise en charge IST et tuberculose -structures de santé de population exposées -services de santé périnatales
nouvelles recommandations1
Nouvelles recommandations

USA:

  • Dépistage en routine des 13-64 ans dans population à haut risque
  • stratégies de « opt-out screening » (proposition par les soignants) avec suppression de l’obligation de recueil de consentement écrit distinct (consentement général aux soins suffit)
  • Suppression de l’obligation de consueling pré-test

consueling= consultation de prévention et d’information sur le VIH avant d’effectuer un test de dépistage

nouvelles recommandations2
Nouvelles recommandations

EUROPE

  • Dépistage universel dans: structure prise en charge IST, services de santé périnatale, structure prise en charge addiction, services acceuillants patients atteints de tuberculose, hépatite B, hépatite C, lymphome
  • Dépistage envisagées pour toutes personnes appartenant à un groupe à risque dans toutes les structures de santé et chez les praticiens libéraux
  • Dépistage proposé en routine pour: patients ayant une IST, homosexuel, partenaires de personnes infectées par le VIH, UDI, personnes originaires d’un pays de forte prévalence
conclusion
Conclusion
  • VIH= Enjeux mondial de santé publique: différents niveaux de recommandations : mondiale, européenne et nationale
  • Prise en compte des caractéristiques de chaques pays: épidémiologique, méthodes et capacités de dépistages, traitement et prise en charge proposée
  • Recommandations globales: -renforcer la prévention et le consueling -systématisation des dépistages, stratégies de « opt-out » -préserver les droits de la personnes (confidentialité, anonymat, consentement éclairé, information, accéssibilité au dépistage et à la prise en charge)
ad