La situation des langues en r publique de moldavie
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 61

La situation des langues en République de Moldavie PowerPoint PPT Presentation


  • 53 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

La situation des langues en République de Moldavie. Ana GUTU Université Libre Internationale de Moldavie Présentation faite à l’Université de Strasbourg GEPE 27 janvier 2012. Etre polyglotte. « Nous sommes tous des polyglottes…ou presque, ou nous pouvons du moins le devenir  »

Download Presentation

La situation des langues en République de Moldavie

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


La situation des langues en r publique de moldavie

La situation des langues en République de Moldavie

Ana GUTU

Université Libre Internationale de Moldavie

Présentation faite à l’Université de Strasbourg

GEPE

27 janvier 2012


Etre polyglotte

Etre polyglotte

«Nous sommes tous des polyglottes…ou presque, ou nous pouvons du moins le devenir »

(Walter H. L’aventure des mots français venus d’ailleurs. Paris, Laffont, 1997.p.9).


Questions

Questions

  • La confusion identitaire – approche linguistique.

  • Les langues et les pouvoirs


La r publique de moldavie la recherche de son identit

La République de Moldavie à la recherche de son identité

www.moldova.ru?

www.moldova.ro?

www.moldova.eu ?


Br ve incursion historique

Brève incursion historique

  • 1359 – première attestation du nom MOLDOVA – creux poussiéreux, mine;

  • 1359-1859 – principauté de Moldova / le slave, le latin, le grec, le roumain

  • 1812 – une partie de la Principauté est annexée par la Russie Tsariste (le Traité de Bucarest) – sous le nom de la Bessarabie – le russe, le roumain

  • 1 décembre 1818 -1940 – Unification avec la Roumanie – le roumain


Br ve incursion historique1

Brève incursion historique

  • 1924 – création de la RASSM – l’actuelle région sécessionniste de Transnistrie –

  • la langue moldave en base de l’alphabet cyrillique

  • 1940 – occupation soviétique par l’URSS

  • 1941 – 1944 – re-intégration avec la Roumanie – le roumain

  • 1944 -1989 – occupation soviétique –

  • le moldave

  • 1991 – proclamation de l’indépendance -

  • le roumain


La r publique de moldavie

La République de Moldavie


Qu est ce qu une langue

Qu’est-ce qu’une langue?

Nous proposons une définition fort générale de la langue, et notamment : la langue en tant qu’outil de la communication c’est ce qu’une société donnée à une époque donnée considère langue.


La langue

La langue

  • En tant que phénomène universel définissant l’humanité dans son essence primordiale – la langue, porte-parole de la raison, fera encore couler beaucoup d’encre avant de dévoiler ses secrets les plus cachés et les plus évidents, dont l’origine originelle, plus que la fonctionnalité, les structures et les rapports, a été, est et sera la pierre philosophale de la pensée linguistique. (Ana Gutu)


Langue et identit

Langue et identité

  • L’indicefondamentald’unecultureoud’unecivilisation, oud’unenationc’est la langue.

  • Iln’y a pas de problèmesidentitairesquandl’histoire de la formation de la langue et la littératurenationalesestlongue, pleine de réalisations se basantsouvent sur des turbulences, liéesauxguerres de conquêtesou de résistencesauxinvasionsétrangères.

  • En République de Moldavie le problèmeidentitaireestd’obédiencelinguistique


R volution des po tes 1989

Révolution des poètes 1989

  • Le 31 août le Soviet Suprême de la RSS Moldave a adopté la loi sur le fonctionnement des languies sur le territoire de la RSSM qui instituait le passage à l’alphabet latin de la langue moldave – résultat de l’activisme civique de l’Union des Ecrivains

  • 1991 – proclamation de l’indépendance


Constitution vs v rit scientifique

Constitution vs Vérité scientifique

  • En 1994 la Constitution de la République de Moldavie fut adoptée

  • L’article 13 de la Constitution a proclamé la langue moldave en tant que langue d’état

  • En 1995 l’Académie des Sciences prend attitude


Structure ethnique de la pupulation en

Structureethnique de la pupulation en %


Le fonctionnement des langues

Le fonctionnement des langues

  • Le roumain – langues de l’éducation préuniversitaire et universitaire pour 80% de la population.

  • Le russe langue de l’éducation préuniversitaire et universitaire pour 20% des minorités ethniques et nationales

  • Bilinguisme réel roumain-russe, y compris aux établissements d’état

  • Prépondérance des médias russes, TV, radio


L angue culture meschonnic

Langue/Culture (Meschonnic)


Langue identit

Langue-Identité


Causes de confusio identitarum bessarabie xix e si cle

Causes de confusioidentitarum Bessarabie, XIX –e siècle

Politique de dénationalisation au XIX-e siècle (1,5 mln d’analphabets selon les archives de l’époque)

Violation du droit à la confession en langue maternelle (dépendance jusqu’aujourd’hui de l’Eglise Orthodoxe Russe)

Violation du droit à l’éducation en langue maternelle (aucune école de langue roumaine)


La situation des langues en r publique de moldavie

Causes de confusio identitarumBessarabie, XX siècle

  • 1944-1989 ; Transnistrie – 1924-1989:

  • Idéologisation forcée par la construction artificielle de l’identité moldave, différente de celle roumaine (langue moldave en base de l’alphabet cyrillique, invention des mots par le biais de l’emprunt à la langue russe)


Causes de confusio identitarum bessarabie xx si cle

Causes de confusioidentitarumBessarabie, XX siècle

  • Coercition de la langue russe

  • La nostalgie de l’URSS


La coercition de la langue

La coercition de la langue

Le bon exercice de la langue, aussi bien dans la variante écrite que dans celle orale (et surtout orale) ayant comme but à imposer des attitudes, des comportements, des idéologies s’appelle

coercition de la langue


Subir la coercition d une langue

Subir la coercition d’une langue

si la personne connaît plus de langues, elle risque moins de subir les conséquences néfastes de la coercition de la langue, qui use de sa fonction manipulatrice.


Les marginaux de la langue

Les marginaux de la langue

« …Vivre dans un pays dont on ne connaît pas la langue, y vivre largement, en dehors des cantonnements touristiques, est la plus dangereuse aventure ;… c’est plus périlleux que d’affronter la jungle, car il faut excéder la langue, se tenir dans sa marge supplémentaire, c’est-à-dire dans son infini sans profondeur. »

(Barthes R. Le bruissement de la langue. Essais critiques IV. Paris, Editions du Seuil, 2002, p.93).


Bilinguisme vs r duction linguistique identitaire

Bilinguisme vs Réduction linguistique/identitaire

  • Dans la République de Moldavie la coercition de la langue russe a généré le monolinguisme dans les familles mixtes (juifs, roumains, russe, gagaouze, bulgares) qui réfère à une seule identité culturelle – l’identité russe au détriment de l’identité du père ou de la mère.


Schizophr nie au niveau des mentalit s sociales

Schizophrénieauniveau des mentalités sociales

  • Vers l’Europe et vers le passé soviétique communiste

  • Langue et identité culturelle moldave, mais passeport roumain et liberté de mouvement


La langue est un pouvoir

La langue est un pouvoir

A part d’être un instrument de communication, la langue est un pouvoir du point de vue politique et social. « …le rapport à la langue est politique. … Il manque une théorie politique du langage, une méthodologie qui permettrait de mettre à jour les processus de l’appropriation de la langue…quelque chose comme le Capital de la science linguistique ; … cette théorie (politique) devra notamment décider où s’arrête la langue et si elle s’arrête quelque part » (Barthes R. Le bruissement de la langue. Essais critiques IV. Paris, Editions du Seuil, 2002, p.92).


Rapports langue et pouvoir

Rapports langue et pouvoir


Les pouvoirs dans un etat

Les pouvoirsdans un Etat


La langue instrument parfait de l empire

La langue – instrument parfait de l’empire

  • Empire Romain – le latin vulgaire

  • Empire des Habsburges – le hongrois

  • Empire Soviétique – le russe


La langue et les dictatures

La langue et les dictatures

  • Le pouvoir politique exercé par la langue est aussi prégnant dans les régimes et les dictatures. Bien évidemment nous pensons au régime nazi qui a exploité au maximum la langue allemande dans les discours de propagande, celle-ci étant devenue la langue de la guerre. Dans les régimes et les dictatures les langues dominantes effrayent.

  • « Les dictatures n’aiment certes pas à être identifiées. Comment demeureraient-elles indifférentes à la langue ? Une propriété singulière de la langue est justement d’être un pouvoir clandestin. L’exercice de la langue est celui, non explicitement déclaré, d’une suprématie. »

  • (Hagège, 2002, p.269)


Les constituantes du pouvoir politique de la langue

Les constituantes du pouvoirpolitique de la langue


La situation des langues en r publique de moldavie

« …celui qui possède la langue est investi d’autorité. D’une plus grande autorité que celui qui en a une commande hésitante. L’Homme d’Etat, s’il réussit comme Ataturk en Turquie, à contrôler le cours de la langue à une de ses étapes décisives, ajoute à son pouvoir un autre pouvoir, anonyme et efficace. »

Hagège, 2002, p. 270.


La balance des pouvoirs politiques du roumain et du russe en rm

La balance des pouvoirs politiques du roumain et du russe en RM


Les constituantes du pouvoir conomique de la langue

Les constituantes du pouvoir économique de la langue


La balance des pouvoirs conomiques du roumain et du russe en rm

La balance des pouvoirs économiques du roumain et du russe en RM


Auteur de la carricature alex dimitrov publi e sur le site http unimedia md mod news id 15732

Auteur de la carricature – Alex Dimitrov, publiée sur le site http://unimedia.md/?mod=news&id=15732


Les constituantes du pouvoir culturel de la langue

Les constituantes du pouvoir culturel de la langue


La langue de l ducation

La langue de l’éducation

  • En fait, en RM depuis 1989 le roumain a été enseigné à l’école et c’est grâce à l’éducation correcte de ces nouvelles générations que le 7 avril 2009 a eu lieu la révolution Twitter à Chisinau.

  • Nous allons remarquer le progrès incontestable du roumain dans le système éducationnel de la RM, par rapport à d’autres segments de la société : politique et économie, par exemple.


6 avril 2009 g n ration twitter

6 avril 2009, génération Twitter


Soudain la protestation paisible d g n re en violence

Soudain, la protestation paisible dégénère en violence


Le d sordre tr s bien organis

Le désordre ….très bien organisé


La police ne r agit pas

La police ne réagit pas


Le pr sident voronine accuse les tudians les professeurs la roumanie du d sastre du 6 avril

Le président Voronine accuse les étudians, les professeurs, la Roumanie du désastre du 6 avril.


Balance du pouvoir culturel des langues en rm

Balance du pouvoir culturel des langues en RM


Les constituantes du pouvoir social de la langue

Les constituantes du pouvoir social de la langue


La langue en dehors du pouvoir

La langue en dehors du pouvoir

  • « C’est pourquoi l’action humaine sur les langues, si elle veut être un peu plus qu’un fantasme de maître, doit se développer en indépendance de tout pouvoir. La part que prend le linguiste, lorsqu’une situation le rend légitime, dans le travail de planification et de réforme, est, à coté de l’enseignement des langues, de la traduction et de la réponse au défit informatique, une des grandes voies d’application qui peuvent donner à son activité une prise réelle sur le cours des choses. En prenant sa place dans l’entreprise réformatrice des langues, le linguiste peut contribuer à engager sur des voies moins incertaines leur avenir et peut-être, en quelque mesure, celui des peuples qui les expriment. »

    Hagège, 2002, pp. 270-271.


Les taches des linguistes moldaves

Les taches des linguistes moldaves

  • Modifier l’article 13 de la Constitution

  • Elaborer et adopter au parlement une nouvelle législation sur les politiques linguistiques en République de Moldavie

  • Mener une activité de vulgarisation scientifique au milieu de la population en vue d’expliquer la vérité scientifique sur la dénomination correcte de la langue, sur l’histoire et l’identité de la population de la RM


Le pouvoir europ en de la langue

Le pouvoir européen de la langue


L europe un nouvel empire

L’Europe – un nouvelempire?


Multiculturalisme id al

Multiculturalismeidéal

  • Dans la conception banale et collective le multiculturalisme c’est la co-existence dans un pays des minorités nationales, une co-existence pacifique sans conflits, dans l’esprit de la tolérance et de l’acceptation de l’autre.


Acceptation de l autre

Acceptation de l’autre


Plut t interculturalisme que multiculturalisme

Plutôt interculturalisme que multiculturalisme


Dialogue interculturel et traduction

Dialogue interculturel et traduction


Autres langues part le roumain et le russe

Autres langues à part le roumain et le russe

  • Le français enseigné dans les établissements pré-universitaires ( 47%)

  • L’anglais enseigné dans les établissements pré-universitaires (49%)

  • L’allemand, l’espagnol et l’italien enseigné dans les établissements pré-universitaires

    (4%)


La francophonie en rm

La Francophonie en RM

  • 1997 – adhésion à l’OIF

  • Adhésion à l’AUPELF-UREF de 6 universités moldaves

  • Ouverture de 6 filières francophones en droit, médecine, gestion, relations économiques internationales, technologies alimentaires, informatique

  • 1998 – inauguration des classes bilingues roumain-français en sciences


La situation des langues en r publique de moldavie

Souhaiter l’intégration européenne sans vouloir ou pouvoir communiquer dans les langues européennes les plus véhiculées, serait un désir tronqué. L’avenir linguistique de l’Europe réside dans la prolifération de la communication interculturelle, qui, à son tour, est inconcevable en dehors d’un apanage polyglotte. Les langues ouvrent les frontières et les horizons.


La situation des langues en r publique de moldavie

« La langue est infinie (sans fin), et de cela il faut tirer les conséquences; la langue commence avant la langue »

(Barthes R. Le bruissement de la langue. Essais critiques IV. Paris, Editions du Seuil, 2002, p.93).


Conclusions

Conclusions

La République de Moldavie est un espace linguistique bariolé et compliqué de point de vue socio-politique

La langue parlée en République de Moldavie est le roumain, identique avec la langue parlée en Roumanie, car dans le passé c’était un seul pays-nation

La problématique de la langue officielle est exploitée au maximum par les politiciens dans des buts manipulateurs


Conclusions1

Conclusions

Il existe une forte confusion identitaire au sein de la majorité nationale due à la sous-éducation et au passé totalitaire soviétique

La jeune génération de la République de Moldavie est très douée pour les langues – au moins trois langues sont bien maitrisées par les jeunes – le roumain, le russe et l’anglais

Il n’y a pas de volonté politique pour la mise en place de nouvelles politiques linguistiques adaptées à la situation actuelle (car explosion sociale)


Sources bibliographqiues

Sources bibliographqiues :

  • Ardeleanu S.-M. Imaginaire linguistique francophone. Iaşi, Demiurg, 2006.

  • Barthes R. Le bruissement de la langue. Essais critiques IV. Paris, Editions du Seuil, 2002.

  • Eco U. La recherche de la langue parfaite dans la culture européenne. Traduit de l’italien par J.-P.Manganaro. Paris, Editions du Seuil, 1997.

  • Gutu, Ana. « Des langues et des identités en République de Moldova ». Revue électronique Regard sur l’Est. http://www.regard-est.com/home/breve_contenu_imprim.php?id=93


Sources bibliographqiues1

Sources bibliographqiues :

  • Hagège C. L’homme de paroles. Contributions linguistiques aux sciences humaines. Paris, Fayard, 2002.

  • Iordache E. Semioticatraduceriipoetice. Iaşi, Junimea, 2003.

  • Mounin G. Dictionnaire de la linguistique. Paris, Quadrige/Puf , 2004.

  • Schleiermacher F . Des différentes méthodes du traduire. Paris, 1999

  • Steiner G. Après Babel. Paris, Albin Michel, 1998.

  • Utaker, Alrid. La philosophie du langage. Presses Universitaires de France. Paris, 2002.

  • Walter H. L’aventure des mots français venus d’ailleurs. Paris, Laffont, 1997.

  • http://averreman.free.fr/aplv/num54-bilinguisme.htm


Merci de votre attention

Merci de votre attention!

Ana GUŢU

Premier Vice-Recteur ULIM

docteur,

professeur universitaire

Député au Parlement de la RM

Déléguée à l’APCE

Présidente de la Délégation moldave à l’APF

[email protected]

www.anagutu.net


  • Login