REUNION DU COMITE SCIENTIFIQUE
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 56

Présentée par Jamil KORKED Directeur Régional Distribution Nord PowerPoint PPT Presentation


  • 272 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

REUNION DU COMITE SCIENTIFIQUE UPDEA Tunis 15-16-17 oct. 2008. Présentée par Jamil KORKED Directeur Régional Distribution Nord. L’ELECTRIFICATION RURALE « EXPERIENCE TUNISIENNE ». BIENVENUE A LA STEG. LA STEG.

Download Presentation

Présentée par Jamil KORKED Directeur Régional Distribution Nord

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Pr sent e par jamil korked directeur r gional distribution nord

REUNION DU COMITE SCIENTIFIQUE

UPDEA

Tunis 15-16-17 oct. 2008

Présentée par

Jamil KORKED

Directeur Régional Distribution Nord

L’ELECTRIFICATION RURALE

« EXPERIENCE TUNISIENNE »


Pr sent e par jamil korked directeur r gional distribution nord

BIENVENUE A LA STEG


Pr sent e par jamil korked directeur r gional distribution nord

LA STEG

La Société Tunisienne de l’Électricité et du Gaz est une entreprise intégrée de l’état qui opère dans le secteur de l’énergie.

Créée en 1962, ses activités principales sont la production, le transport et la distribution de l’électricité et du gaz.

Elle développe en parallèle avec ses activités les études et la réalisation des projets d’équipement de production , transport et distribution d’électricité et du gaz.


Pr sent e par jamil korked directeur r gional distribution nord

INDICATEURS GENERAUX (2007)

Personnel de l’entreprise

9800

(dont 500 en coopération technique)

3 000 000

Clients électricité

400 000

Clients gaz

99,5%

Taux d’électrification National

300

Investissement annual (Xème plan) M $

1400

Chiffred’affaires(M$)


Pr sent e par jamil korked directeur r gional distribution nord

Puissance Installée

Production de l’électricité

2007

3300 MW

100 MW

1962

2007


Pr sent e par jamil korked directeur r gional distribution nord

PRODUCTION


Pr sent e par jamil korked directeur r gional distribution nord

Développement des énergies renouvelables

Parc hydraulique actuel

  • 7 Centrales hydroélectriques construites entre 1956 et 2003

  • Puissance totale installée: 66 MW

  • Production hydraulique 2007: 62 GWh


Pr sent e par jamil korked directeur r gional distribution nord

Réalisations : 55 MW à Sidi Daoud

Projet en cours de réalisation: 120 MW à Bizerte

Production 2007: 20 GWh

Développement des énergies renouvelables

Eolien


Pr sent e par jamil korked directeur r gional distribution nord

GAZ ALGERIEN

40 %

GAZ NATIONAL

60%

DISPONIBILITES

Env. 4000 kTep

UTILISATIONS

INDUSTRIES,RESIDENTIEL ET TERTIAIRE

27%

PRODUCTION ELECTRICTE

73%


Pr sent e par jamil korked directeur r gional distribution nord

ا

Le transport de l’électricité

  • Niveaux de tension :90kv, 150kv, 225kv, 400kv

  • Longueur du réseau : 5500 km

  • Nombre de postes HT : 60

  • Interconnexion avec l’Algérie et la Libye.

  • Interconnexion avec le réseau Européen à travers le réseau du Maghreb.

  • Interconnexion avec l’Italie en cours d’étude


Pr sent e par jamil korked directeur r gional distribution nord

Le transport du gaz

  • Niveaux de pression : 76bars.

  • Longueur du réseau : 2600 km.


Pr sent e par jamil korked directeur r gional distribution nord

DISTRIBUTION DE L’ELECTRICITE ET DU GAZ

Electricité:

Longueur lignes MT et BT: 130 000 Km

Gaz Naturel:

Longueur du réseau gaz : 7000 Km

  • Nombre de branchements électricité / an : 90 000

  • Nombre de raccordementsgaz / an : 70 000


L electrification rurale contexte general

L’ELECTRIFICATION RURALE CONTEXTE GENERAL


Pr sent e par jamil korked directeur r gional distribution nord

L’électrification rurale

Stratégie globale du gouvernement tunisien visant la réalisation d’un développement intégré du monde rural basé sur:


Pr sent e par jamil korked directeur r gional distribution nord

l’électrification rurale,

la santé de base, le planning familial,

la scolarisation de base,

l’infrastructure routière rurale,

la distribution d’eau potable, le téléphone,

l’amélioration du logement,

  • l’encouragement à la création

  • d’activités économique en

  • milieu rural.


Electrification rurale approche technique

ELECTRIFICATION RURALEAPPROCHETECHNIQUE


Choix technique

En 1975, unaudit technique du réseau de distribution de la STEG a été élaboré dans le cadre des choix stratégiques pour le développement de l’électrification du territoire.

Une étudetechnico-économiquesur300 projets "échantillonschoisisd’électrification rurale a orienté la STEG à adopter la technique monophasée moyenne tension permettant uneréduction des coûts de18 à 24%.

CHOIX TECHNIQUE


Pr sent e par jamil korked directeur r gional distribution nord

Ouvrage

Réduction

Réseau MT

30 à 40 %

Postes MT/BT

15 à 20 %

Réseau BT

5 à 10 %

Global

18 à 24 %

CHOIX STRATEGIQUE

Décision priseen Janvier 1976 : adoption du système « triphasé 4 fils / monophasé 2 fils » avec mise à la terre effective(MALT).


Configuration malt

Artère principale en triphasé - 4 fils

Neutre

Sectionneur fusible

Dérivation monophasée

transformateur monophasé

Ligne monophasée BT

Configuration MALT


Configuration malt1

Réseau aérien 30 / 17.3 kV

Protection à temps inverse

Lignes principales en 4 fils : 3 phases (148 mm² almélec) + 1 neutre (54.6 mm² almélec)

Neutre MT mis à la terre tous les 300 m.

Lignes d’électrification rurale monophasées : 2 fils : 1 phase + 1 neutre mis à la terre tous les 300 m.

Chaque dérivation monophasée est protégée par un sectionneurfusible. (Coordination avec le disjoncteur ou le recloser).

Configuration MALT


Caract ristiques du syst me malt tunisien

Postes aériens MT/BT avec un transformateur monophasé

(5, 10, 25,50, 75, 100 et 150) kVA.

Les transformateurs monophasés sont protégés par un sectionneur fusible et un parafoudre.

Electrification des villages ruraux : Lignes aériennes MT monophasées

Adoption de la section 148.1 mm² Alm pour les artères principales.

Adoption de la section 54.6 mm² Alm pour les lignes aériennes monophasées et pour le neutre de la ligne principale.

Caractéristiques du Système "MALT" Tunisien


Avantages du syst me de protection

Coût réduit.

Coupure visible.

Pas besoin de coupure pour remplacer le fusible.

Différents types de fusibles offrant plusieurs possibilités de coordination avec d’autres appareils de protection.

Utilisation des reclosers.

En cas d’incident, seule la dérivation concernée est coupée d’où une bonne qualité de service.

Avantages du système de protection


Pr sent e par jamil korked directeur r gional distribution nord

RESEAU ALIMENTE EN MONOPHASE


Sectionneur fusible

Fermé

Sectionneur Fusible

Open cutout

Ouvert


Deployement

CONVERSSION DU RESEAU EXISTANT

STANDARDISATION ET PROCEDURES

PLANIFICATION

REALISATION

DEPLOYEMENT


Deployement1

Etape A :Transformation du réseau existant :

• Remplacement des Bobines de Point Neutre (BPN) dans les postes HTB / HTA.

• Tirage du 4ème conducteur neutre sur les lignes principales aériennes.

• Remplacement des protections à temps constant par des protections à temps inverse dans les postes HTB / HTA et les postes de coupure.

DEPLOYEMENT


Deployement2

Etape B :Adaptation des spécifications techniques et standards au contexte tunisien.

Elaboration des procédures et règles des gestion des commandes, des stocks de matériel, de réalisation et contrôle des travaux des extensions des réseaux (lignes et postes monophasés triphasés) dans la nouvelle technique MALT.

DEPLOYEMENT


Deployement3

Etape C : PLANIFICATION

DEPLOYEMENT

PROSPECTION ET ETABLISSEMENT DU PLAN DIRECTEUR D’ELECTRIFICATION DU PAYS

RECHERCHE DE FINANCEMENT

ETABLISSEMENT DES PLANS

QUINQUENNAUX DE REALISATION


Deployement4

Etape D: REALISATION

Elaboration des études (dossiers techniques)

Etablissement des conventions

Approvisionnement

Encaissement des participations

Exécution des travaux.

DEPLOYEMENT


Pr sent e par jamil korked directeur r gional distribution nord

Implantation d’un support électrique en zone rurale


Longueur des r seaux

Longueur des réseaux


Evolution compar e du nombre de postes de distribution

Année

Total postes triphasés

Postes monophasés

Taux (réseau mono / total réseau) [ % ]

1976

3100

0

1980

3448

876

20,3%

1985

5684

2317

29,0%

1990

7165

5610

43,9%

1995

7557

14384

65,6%

2000

9185

22334

70,9%

2002

9684

25 163

72,2%

Evolution comparée du nombre de postes de distribution

En2007,ce taux est stabilisé à70 %avec 38 000 postes mono sur un total de 54 000 postes aériens , d’où le début du phénomène de saturation.


Pr sent e par jamil korked directeur r gional distribution nord

Poste de transformation MT / BT aérien monophasé

(Ligne MT mono, parafoudre, sectionneur fusible, transformateur mono, lignes BT)


Recherche d optimisation des co ts

Des efforts soutenusdéployés pendant des décennies pour réduire davantage les coûts d’installation et d’exploitation et pour optimiser les coûts des ouvrages. Ils s’illustrent dans les actions entreprises suivantes :

Recherche d’optimisation des coûts


Introduction de la technique swer

SWER = Single Wire Earth Return

La technique SWER a été introduite à la STEG en 1990. Cette technique a permis une réduction supplémentaire de 26 à 30 %, comparée à la technique monophasé avec 2 conducteurs.

Pas besoin de transfo d’isolement

SWER a été introduit localement et avec précaution pour des raisons de sécurité.

Expérience de la STEG en SWER

425villages,

1200Postes MT/BT,

1185km de lignes SWER.

Introduction de la technique SWER


Pr sent e par jamil korked directeur r gional distribution nord

Poste aérien MT/BT en SWER(Ligne SWER, parafoudre, sectionneur fusible, transformateur monophasé, lignes BT)


Introduction d un niveau de tension monophas e de 4 16 kv

Le Monophsé 4.16kV, peut réduire le coût d’électrification des villages dans lesquels les logements sont très dispersés.

Cette technique est recommandée seulement pour l’électrification de villages situésen bout de réseau, là où aucune extension de réseau ne sera envisagée à long terme.

Introduction d’un niveau de tension monophasée de 4,16 kV.


Pr sent e par jamil korked directeur r gional distribution nord

Section utilisée :34,4 mm²almélec ou alu-acier.

Transfo mono :2 et 5 kVA.

Réduction du coût par rapport au monophasé :

*7% à 14% si logements moyennement dispersés,

*31 à 33 % si les logements sonttrès dispersés. 

4 projets pilotesont été réalisés.

Ce niveau de tension n’a pas été retenu par la STEG, le gain sur un nombre limité de projets ne justifiait pas l’introduction d’une nouvelle gamme de matériel électrique.


Autres actions entreprises pour la r duction des co ts

* Introduction des isolateurs rigides (poteaux plus courts), d’où une réduction de 20%.

* Normalisation des équipements (Spécifications techniques, normes)

* Planification des réseaux : Optimisation de l’extension des réseaux et minimisation des pertes.

Autres actions entreprises pour la réduction des coûts


Pr sent e par jamil korked directeur r gional distribution nord

Optimisation de la gestion des stocks .

Regroupement des commandes (réduction des prix pour les grosses commandes).

Sous-traitance des travaux : Entreprises locales privées (formation gratuite par STEG, concurrence entre entreprises).

Industries locales : Encouragement et développement (concurrence entre production locale et étrangère, amélioration de la qualité des produits locaux)

Autres actions entreprises pour la réduction des coûts (suite)


R sultats du programme fin 2007

RÉSULTATS DU PROGRAMME À FIN 2007

2001

1986

2007

< 80 %

(95 – 100) %

90 % - 95

(85 - 90) %

(80 - 85) %


Recommandations

Le Système MALT est plus rentable quand il est utilisé à grande échelle.

Démarrer la conversion en MALT le plus tôt possible

Utiliser aussi bien le Monophaséque le SWER pour le rural.

Opter pour une tension élevée de 33 kV, 30 kV ou au minimum 20 kV pour minimiser les pertes et pour assurer la sécurité et la rentabilité des extensions SWER.

RECOMMANDATIONS


Recommandations suite

Utiliser des transformateurs monophasés adaptés à la connexion des ménages ruraux (5,10,15,25) kVA.

Utiliser l’isolateur rigide au lieu de la chaîne de suspension chaque fois que c’est possible.

Utiliser l’Alu-acier s’il y a moyen d’avoir de longues portées, surtout en SWER.

RECOMMANDATIONS (suite)


Facteurs de succ s 1 engagement politique haut niveau

Engagement national global : Education, santé, électrification rurale, routes, eau …

Développement rural intégré : synergie,

un arrangement organisationnel,

un montage financier avec une part de plus en plus grande des subventions. Le bénéficiaire participe à concurrence de 200 DT.

Incitations à la sous-traitance auprès des entreprises privées: concurrence, compétitivité, réduction des prix

Encouragement au développement des industries locales liées à l’électricité (taux d’intégration, marge de préférence, compétitivité internationale)

Facteurs de succès (1) : Engagement politique à haut niveau


Fact eu rs de succ s 2 au niveau de la steg

Opérateur innovateur: Performance et efficacité,

Décentralisation : Plus d’efficacité à l’échelle locale,

Programme de Formation et de perfectionnement au Centre de formation de la STEG.

Facteurs de succès (2) :au niveau de la STEG


Facteurs de succ s 3

Choix technique courageux : Introduction du système MALT,

Réduction de coûts pour l’électrification rurale : capacité d’adaptation technologique aux besoins propres de la Tunisie,

Politique tarifaire efficace : Favorable au développement rural,

Larges facilités de paiement accordées aux clients ruraux,

Pratiques commerciales rigoureuses (minimisation des pertes non techniques, chaîne de facturation performante, recouvrement des facturations, ….).

Facteurs de succès(3)


Pr sent e par jamil korked directeur r gional distribution nord

Impact de l’électrification rurale

Exode rural freiné,

Taux d’urbanisation stabilisé,

- Qualité de la vie et niveau de revenu nettement améliorés,

- Développement de l’activité économique dans les zones rurales.


Pr sent e par jamil korked directeur r gional distribution nord

Impact de l’électrification rurale


Pr sent e par jamil korked directeur r gional distribution nord

ACTIVITE INTERNATIONALE A LA STEG


Pr sent e par jamil korked directeur r gional distribution nord

Coopération technique

Formation

Assistance technique

Etudes d’électrification et supervision des travaux


Coop ration technique

Depuis une vingtaine d’années, 500à 600 agents entre techniciens et ingénieurs sont régulièrement détachés à l’étranger, essentiellement au Moyen Orient, auprès d’autres Sociétés d’électricité.

Coopération technique


Formation

Le Centre de Formation et de Perfectionnement de Khélidia (CFPK) est destiné pour :

La Formation des agents STEG, des entreprises tunisiennes et des Sociétés étrangères.

En 2006 :

- 4 925 agents STEG ont suivi des cycles de formation et de perfectionnement, soit 52 % du personnel en exercice.

- 300 stagiaires appartenant à des organismes tunisiens et étrangers ont bénéficié de cycles de formation.

Formation


Etudes et assistance techniques

La STEG a été sollicitéeà maintes reprises pour assistance technique, pour l’élaboration d’études d’électrification et/ou de supervisiondes travaux électriques,seule ou en partenariatavec 1 ou 2 bureaux d’étudestunisiens et étrangers.

Etudes et assistance techniques


Pr sent e par jamil korked directeur r gional distribution nord

  • DJIBOUTI:Projet de réalisation ligne MT,

  • MADAGASCAR: Projet PILOTE de Distribution Monophasée,

  • MAURITANIE : Projet d’établissement et de mise en place d’un système comptable et budgétaire informatisé,

  • TCHAD:Projet d’étude du Plan Directeur d’Alimentation Electrique,

  • MADAGASCAR: Assistance technique pour un projet pilote de distribution monophasée sans neutre (SWER),

  • ILES COMORES: Projet Electrification de 80 Villages à la GRANDE COMORE,


Pr sent e par jamil korked directeur r gional distribution nord

  • SENEGAL:Etude du Plan local d’électrification rurale des deux épartements Tambacounda et Kédougou,

  • YEMEN :Assistance technique pour l’amélioration du système de conduite du réseau de transport électrique du Yémen,

  • MAURITANIE:Expertise du système informatique et de gestion en 2004 avec proposition d’amélioration des systèmes à court et moyen termes.

  • RWANDA:Etude et réalisation d’un projet pilote d’électrification rurale en monophasé.


Pr sent e par jamil korked directeur r gional distribution nord

MERCI DE VOTRE ATTENTION


  • Login