slide1
Download
Skip this Video
Download Presentation
L’OLIVE DE TABLE AU MAROC

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 27

L’OLIVE DE TABLE AU MAROC - PowerPoint PPT Presentation


  • 153 Views
  • Uploaded on

L’OLIVE DE TABLE AU MAROC. SEVILLA,22-23 MARS 2006 SE. SOMMAIRE. LA PRODUCTION AGRICOLE Les Superficies/La Production Les Atouts et Contraintes LA TRANSFORMATION L’approvisionnement La gestion de la qualité/Le contrôle à l’export Les Atouts et Contraintes LA COMMERCIALISATION

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' L’OLIVE DE TABLE AU MAROC' - said


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

L’OLIVE DE TABLE AU MAROC

SEVILLA,22-23 MARS 2006 SE

slide2

SOMMAIRE

  • LA PRODUCTION AGRICOLE
    • Les Superficies/La Production
    • Les Atouts et Contraintes
  • LA TRANSFORMATION
    • L’approvisionnement
    • La gestion de la qualité/Le contrôle à l’export
    • Les Atouts et Contraintes
  • LA COMMERCIALISATION
    • L’Export/Le Marché Intérieur
    • Les Atouts et Contraintes
  • LES DEFIS DU FUTUR
slide3

LA PRODUCTION AGRICOLE

  • SUPERFICIE OLEICOLE : 600.000 HA
  • Tendance à la hausse
    • 1960: 125.000 Ha
    • 2005 : 600.000 Ha
  • Montagnes :40%
  • Bour favorable: 20%
  • Irrigue :40% dont 40.000 ha avec irrigation pérenne
  • Micro propriétés : 74 % ont - 5 Ha
  • 3 % ont +20 Ha
  • Variété «picholine marocaine» : 96 %
  • 85% des plantations - 50 ans
slide4

LA PRODUCTION AGRICOLE

  • PRODUCTION: 600.000 tonnes
  • Variant de 400 000 à 900 000 tonnes
    • Nord : 18 %
    • Centre : 22 %
    • Sud : 30 %
  • Rendement faible 1 t/ha :
      • en bour : 0,5 à 1,5 t/ha.
      • en irrigué : 1,6 à 3 t/ha.
    • 400.000 exploitations agricoles
    • 60.000 emplois permanents
slide5

LES ATOUTS A L’AMONT

  • Potentiel de production important
  • Superficie irriguée comme régulation de la production
  • Potentiel de superficies irrigables important
  • Savoir faire de l\'agriculteur marocain
  • Techniques culturales facilement améliorables
slide6

LES ATOUTS A L’AMONT

  • Variété adaptée au Maroc (utilisation à double fin)
  • Virulence faible de la mouche de l’olivier(climat sec)
  • Besoins en fertilisation limités (sols riches en phosphates)
  • Mise en place facile d’une production bio
  • Volonté politique de l\'état
slide7

LES CONTRAINTES DE L’AMONT

  • Concentration sur une seule variété d’olive
  • Faible productivité des oliveraies
  • Concurrence huile-olive
  • Modèle de production extensif 
  • Alternance
  • Irrigation insuffisante
slide8

LES CONTRAINTES DE L’AMONT

  • Pratiques culturales insuffisamment modernisées
  • Cueillette manuelle relativement coûteuse.
  • Peu de gros calibres
  • Conditions climatiques non maîtrisées
  • Techniques culturales peu sophistiquées
slide9

LA TRANSFORMATION

  • 200.000 T de capacité
  • 150.000 T de Matière Première
  • 120.000 T de Produits Finis dont :
    • Marrakech : 60%
    • Fès-Meknès : 25%
  • 65 unités installées dans la région de :
    • Marrakech : 45%
    • Fès-Meknès : 25%
la transformation
LA TRANSFORMATION
  • Taille des unités très variable :
    • Grosses unités si plus de 5 000T
    • 8 unités traitent 70 % des tonnages
  • État des unités :  
    • Matériel : bon à très bon
    • Bâtiments : moyen à bon
    • Certification : faible
    • tracabilite : forte à l\'export, faibleà l\'intérieur
la transformation1
LA TRANSFORMATION

APPROVISIONNEMENT DES CONSERVERIES

    • achats directs : 50%
    • intermédiaires : 43%( exclusifs : 85%)
    • intégration : 5%
    • contrats de culture : 2%.
  • Les prix d’achat des olives sont libres
  • Demande des olives pour trituration détermine les prix
  • Prix doubles pour les olives de conserve
  • Grands souks donnent prix spot
la transformation2
LA TRANSFORMATION

les produits finis :

-olives vertes en saumure,

-olives tournantes marinées

-olive noires confites

-olives noires façon grecque

-olives noires au sel sec

la transformation3
LA TRANSFORMATION

GESTION DE LA QUALITÉ

critères généraux :

  • Bonne présentation du fruit (peau fine, chair ferme)
  • Bonne proportion de la chair par rapport au noyau
  • Facilité de séparation de la pulpe du noyau.
la transformation4
LA TRANSFORMATION

GESTION DE LA QUALITÉ

critères spécifiques :

  • Additifs et contaminants
  • Résidus de pesticides
  • Absence de maladies cryptogamiques
  • Notion de lots homogènes
  • Système d’enregistrement
  • Informations de tracabilite minimum
slide16

LA TRANSFORMATION

  • CONTRÔLE OFFICIEL À L\'EXPORT
  • Agrément des unités et contrôle des produits finis
  • Agrément des unités : numéro d\'agrément
  • Contrôle des produits : certificat d\'inspection + certificat sanitaire
  • Spécifications techniques :
  • UE : Reg 178/2002 + Paquet Hygiène
  • (Reg 852/2004, 882/2004,…..)
  • USA : Bioterrorisme + 21CFR(110,113,..........)
  • Autres : Référentiel marocain : PIAQ
  • (adaptation Pasa canadien)
slide17

CONTRÔLE OFFICIEL À L\'EXPORT

Not conform

conform

ECHANTILLONAGE

EVALUATION DU RISQUE

GESTION

DU RISQUE

COMMUNICATION

DU RISQUE

DOCUMENTS EXPORT

Certificats

Conformité /Sanitaire

slide18

LES ATOUTS DE LA TRANSFORMATION

  • Disponibilité d\'une bonne main d’œuvre,
  • Disponibilité d\'une capacité de production
  • Grande flexibilité :
    • Procédés de transformation
    • Conditionnement vrac ou récipients hermétiques
    • Souplesse des procédures entre transformateurs et intermédiaires
    • Travail à façon
    • Gestion des stocks au profit des clients,
  • Intermédiaires sont agriculteurs eux même
  • Diversification élevée des produits  (unités mixtes)
slide19

LES ATOUTS DE LA TRANSFORMATION

  • Un bon assortiment des produits
  • Bonne conservation de la variété marocaine
  • Adaptation aux crises de demande et/ou offre
  • Réactivité aux barrières non tarifaires
  • Savoir-faire traditionnel des industriels
  • Niveau technologique en hausse
  • Préfinancement assuré par les industriels
  • Reconnaissance internationale du contrôle à l\'export
    • Prix ONU du service public
    • Accréditation UE
slide20

LES CONTRAINTES DE LA TRANSFORMATION

  • Faible intégration des unités
  • Importance de l’ informel pour le marché intérieur
  • Spéculation des intermédiaires indépendants
  • Calibres petits et moyens
  • Sous équipement des petites entreprises
  • Coût élevé des emballages
  • Faible productivité du travail saisonnier
  • Chaîne du froid insuffisante pour certains produits
  • Coûts de collecte et de triage élevés
slide21

LA COMMERCIALISATION

  • EXPORTATION :
  • 60.000 T avec max. de 80000 T
  • 100 Millions Euros
  • Tendance à la hausse : +50% en 15 ans
  • Maroc deuxième exportateur après l\'Espagne
    • UE : 75% des quantités et 65 % des valeurs
    • (90% il y a 15 ans)
    • USA : 20% des quantités et 25% des Valeurs
    • (5% il y a 15 ans)
  • Conditionnement : 55% en vrac+ 45% en boites
  • Préparations : noires : 55% + vertes : 40%
slide22

LA COMMERCIALISATION

  • MARCHÉ INTÉRIEUR :
  • Environ 90.000T (unités modernes et artisanales)
  • 90% en vrac
  • Consommation individuelle : 2 à 3 kg/habitant
  • Importations négligeables mais potentielles
slide23

LES ATOUTS DE L’AVAL

  • Accès libre aux principaux marchés d’écoulement
  • Importance de la production destinée à l’exportation
  • Compétitivité de l’olive marocaine en termes de prix.
  • Reconnaissance de la variété « Picholine » par le marché ethnique(diaspora marocaine)
  • Goût et texture appréciés à l\'export
  • Marché toujours en croissance(interne+export)
  • Potentiel de consommation intérieure important
slide24

LES CONTRAINTES DE L’AVAL

  • Absence d’un système d’information efficace sur les marchés
  • Absence d’une stratégie claire sur la promotion à l\'export
  • Marchés hors UE insuffisamment développés
  • Peu de produits à forte valeur ajoutée
  • Structures commerciales insuffisantes
  • Peu de prise directe avec les clients finaux
  • Absence de promotion commerciale collective
slide25

LES DEFIS DU FUTUR

  • Accroître les niveaux de productivité des plantations
  • Extension des superficies plantées à 1 million d’hectares 
  • Amélioration de la compétitivité du secteur
  • Création de l\'emploi en milieu rural.
  • Mise en valeur agricole des zones marginales
  • Protection de l\'environnement.
  • Organisation de la profession.
slide26

LES DEFIS DU FUTUR

  • Modernisation de l\'outil de transformation et promotion de la qualité.
  • Partenariat conserveurs-agriculteurs
  • Partenariat avec les professionnels étrangers :
    • Privatisation des terres publiques
    • Accord de libre échange avec USA
    • Arrière pays pour l\'Europe
slide27

MUCHAS GRACIAS

POR SU ATENTION

ad