Download
1 / 25

L utilisation de l informatique en renfort de l alphab tisation : facteurs contribuant l utilisation d un logiciel sur - PowerPoint PPT Presentation


  • 88 Views
  • Uploaded on

L’utilisation de l’informatique en renfort de l’alphabétisation : facteurs contribuant à l’utilisation d’un logiciel sur l’alphabétisation axé sur les compétences.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'L utilisation de l informatique en renfort de l alphab tisation : facteurs contribuant l utilisation d un logiciel sur' - ryann


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

L’utilisation de l’informatique en renfort de l’alphabétisation : facteurs contribuant à l’utilisation d’un logiciel sur l’alphabétisation axé sur les compétences

John MorganToronto Catholic District School BoardInstitute of Child Study, Institut d’études pédagogiques de l’Ontario, Université de TorontoNicholas WhiteToronto Catholic District School BoardJennifer LasenbyInstitut d’études pédagogiques de l’Ontario, Université de TorontoAndrew PortalToronto Catholic District School BoardMarina VanayanToronto Catholic District School Board


Lecture et criture dans les coles secondaires
Lecture et écriture dans les écoles secondaires l’alphabétisation : facteurs contribuant à l’utilisation d’un logiciel sur l’alphabétisation axé sur les compétences

  • Les évaluations provinciales, nationales et internationales indiquent qu’une importante proportion de la population adolescente et adulte possède un niveau de lecture et d’écriture inférieur aux attentes par rapport à leur âge ou à leur année d’étude.

  • Par exemple, les évaluations de l’OQRE, du PIRS et du PISA mentionnent toutes des préoccupations relatives au rendement global et aux différences existant entre les groupes.


Renseignements g n raux

Renseignements généraux l’alphabétisation : facteurs contribuant à l’utilisation d’un logiciel sur l’alphabétisation axé sur les compétences


Renseignements g n raux l informatique dans les coles
Renseignements généraux : l’alphabétisation : facteurs contribuant à l’utilisation d’un logiciel sur l’alphabétisation axé sur les compétencesl’informatique dans les écoles

  • Depuis plusieurs années, l’entrée de la technologie dans les écoles et son intégration au programme d’étude ont fait l’objet de fortes pressions.

  • Les recherches indiquent que l’intégration de la TIC en classe comprend de nombreux avantages.

  • Toutefois, cela pose également des difficultés.


Renseignements g n raux difficult s pos es par la tic dans les coles
Renseignements généraux : l’alphabétisation : facteurs contribuant à l’utilisation d’un logiciel sur l’alphabétisation axé sur les compétencesDifficultés posées par la TIC dans les écoles

Une analyse de comptes rendus de recherches montre que :

  • Les enseignantes et enseignants estiment que le manque d’argent pour leur offrir le perfectionnement professionnel dont ils ont besoin limite sévèrement leur capacité à utiliser la TIC à bon escient.

  • Le personnel enseignant utiliserait mieux la TIC en salle de classe s’il détenait des preuves fiables de son utilité.

  • De nombreux enseignants et enseignantes estiment que le perfectionnement professionnel qu’ils ont suivi ne suffit pas à leur permettre d’utiliser la TIC en salle de classe dans leur matière particulière. En outre, le personnel enseignant doit être formé à l’utilisation de l’informatique afin de pouvoir l’intégrer au programme d’études et de l’appliquer particulièrement au développement des compétences en lecture et écriture.


Renseignements généraux : l’alphabétisation : facteurs contribuant à l’utilisation d’un logiciel sur l’alphabétisation axé sur les compétencesAutres raisons pour lesquelles le personnel enseignant n’a pas recours à la TIC

  • Dans les écoles, le soutien technique est insuffisant pour assurer le bon fonctionnement des ordinateurs et des logiciels; de nombreux ordinateurs sont inutilisables car ils sont en panne.

  • Nombre insuffisant d’ordinateurs pour exécuter le logiciel.

  • Le personnel enseignant ne dispose pas de suffisamment de temps pour mettre le logiciel à l’essai.

  • Les matières scolaires pâtissent en raison du temps que le personnel enseignant prend pour apprendre à ses élèves à se servir de la TIC et à se familiariser lui-même avec la technologie.

  • Le programme scolaire de l’institut pédagogique ne consacre pas suffisamment de temps à la formation à la TIC du personnel enseignant.

  • Certains enseignants et enseignantes estiment que la TIC ne constitue pas la meilleure façon d’aider les élèves dans leur apprentissage, ces derniers ayant besoin d’avoir des contacts plus individuels et personnels.

  • Les difficultés éprouvées pour trouver un logiciel qui convient aux besoins individuels du personnel enseignant et des élèves.

    (Trotter, 1999)


L tude en question

L’étude en question l’alphabétisation : facteurs contribuant à l’utilisation d’un logiciel sur l’alphabétisation axé sur les compétences


L tude en question1
L’étude en question l’alphabétisation : facteurs contribuant à l’utilisation d’un logiciel sur l’alphabétisation axé sur les compétences

  • Le personnel d’une école secondaire faisant partie d’un conseil scolaire urbain de grande taille a répondu à une enquête au sujet de l’utilisation de l’informatique dans le cadre d’interventions en faveur de l’alphabétisation.

  • Des questions spécifiques ont été formulées afin de traiter en particulier du logiciel Academy of Reading.

  • Des questionnaires ont également servi à cerner plusieurs points concernant l’enseignement de la lecture et de l’écriture au sein des écoles secondaires.


L tude en question le logiciel academy of reading
L’étude en question : l’alphabétisation : facteurs contribuant à l’utilisation d’un logiciel sur l’alphabétisation axé sur les compétencesLe logiciel Academy of Reading

  • «Le programme de formation automatisée Academy of Reading a été conçu pour aider les élèves sous-productifs à acquérir de bonnes compétences en lecture. Le programme s’appuie sur de solides principes se fondant sur les recherches» (Autoskill, 1999).

  • Le logiciel suit une démarche équilibrée à l’égard de l’enseignement de la lecture, alliant des éléments visant la sensibilisation aux phonèmes, la facilité verbale et le déchiffrement, les principes d’automatisme, la compréhension de texte, tout en favorisant la maîtrise de l’apprentissage.

  • Le logiciel a été mis à la disposition de la totalité des écoles du conseil scolaire.


L tude en question r ponses de l enqu te
L’étude en question : l’alphabétisation : facteurs contribuant à l’utilisation d’un logiciel sur l’alphabétisation axé sur les compétencesRéponses de l’enquête

  • 1128 personnes ont répondu aux questionnaires de l’enquête.

  • Parmi elles se trouvaient 55 administratrices et administrateurs, 201 chefs de département et 852 enseignantes et enseignants.

  • 24 p.100 de la totalité du personnel enseignant ayant répondu à l’enquête avaient achevé avec succès un programme d’initiation à l’enseignement au cours des cinq dernières années.


Principales conclusions

Principales conclusions l’alphabétisation : facteurs contribuant à l’utilisation d’un logiciel sur l’alphabétisation axé sur les compétences

Lecture et écriture


Principales conclusions lecture et criture
Principales conclusions : l’alphabétisation : facteurs contribuant à l’utilisation d’un logiciel sur l’alphabétisation axé sur les compétencesLecture et écriture

  • Seulement 41 p. 100 des personnes interrogées ont indiqué que leur programme d’initiation à l’enseignement leur a permis d’acquérir des connaissances et compétences suffisantes pour s’occuper de l’alphabétisation des élèves au niveau secondaire (23 p. 100 ont répondu «absolument pas», 36 p. 100 ont répondu «non»).

  • Certaines personnes interrogées ont indiqué que leur formation s’articulait principalement autour d’une matière et que le personnel enseignant du secondaire abordait le contenu d’une matière, pas les compétences en lecture et écriture (le personnel enseignant a également indiqué que la lecture et l’écriture étaient abordées au primaire et non pas au secondaire).


Principales conclusions lecture et criture1
Principales conclusions : l’alphabétisation : facteurs contribuant à l’utilisation d’un logiciel sur l’alphabétisation axé sur les compétencesLecture et écriture

  • Une large proportion de personnes interrogées a signalé la nécessité de suivre des programmes de perfectionnement professionnel additionnels.

  • Toutefois, le personnel enseignant et les chefs de département ont indiqué que les trois facteurs principaux empêchant les élèves de faire des progrès étaient :

    • L’état affectif, l’attitude et le comportement des élèves

    • L’enseignement, le programme d’étude et l’administration

    • Les compétences en lecture et en écriture

  • Les directrices et directeurs et leurs adjoints et adjointes ont répondu assez différemment du personnel enseignant (ils ont identifié une vaste gamme de facteurs liés aux élèves eux-mêmes, à l’administration et au perfectionnement professionnel freinant les progrès des élèves).


Principales conclusions1

Principales conclusions l’alphabétisation : facteurs contribuant à l’utilisation d’un logiciel sur l’alphabétisation axé sur les compétences

Academy of Reading et la TIC


Principales conclusions academy of reading et la tic attitudes
Principales conclusions : l’alphabétisation : facteurs contribuant à l’utilisation d’un logiciel sur l’alphabétisation axé sur les compétencesAcademy of Reading et la TIC : Attitudes

  • Seul 16 p. 100 de la totalité du personnel enseignant croient que les interventions informatisées en faveur de l’alphabétisation sont plus efficaces que les interventions non informatisées;

  • 18 p. 100 de la totalité du personnel enseignant ont indiqué que les interventions informatisées en faveur de l’alphabétisation étaient moins efficaces que les interventions non informatisées;

  • 43 p. 100 de la totalité du personnel enseignant ont répondu qu’ils ne savaient pas.

  • Les attitudes quant au logiciel AcademyofReading étaient similaires :

    • 22 p. 100 du personnel enseignant ont indiqué que le logiciel avait amélioré les niveaux en lecture et écriture;

    • 9 p. 100 de la totalité du personnel enseignant ont indiqué que le logiciel n’avait pas fait progresser les niveaux en lecture et écriture;

    • 70 p. 100 de la totalité du personnel enseignant ont indiqué qu’ils n’étaient «pas sûrs».

  • De nouveau, les réponses des administratrices et administrateurs étaient tout à fait différentes de celles du personnel enseignant (ils avaient moins d’incertitudes et étaient plus positifs de manière générale et quant au logiciel AcademyofReading en particulier).


Principales conclusions academy of reading et la tic obstacles la mise en uvre
Principales conclusions : l’alphabétisation : facteurs contribuant à l’utilisation d’un logiciel sur l’alphabétisation axé sur les compétencesAcademyofReading et la TIC : Obstacles à la mise en œuvre

  • Parmi les personnes interrogées dans les écoles qui n’utilisent pas le logiciel, plusieurs facteurs sont apparus comme obstacles à sa mise en œuvre :

    • Le premier facteur se concentre sur le temps disponible du personnel, l’espace de travail, des questions administratives et de matériel informatique.

    • Le deuxième facteur se concentre sur la pénurie de personneletle manque d’intérêt des élèves, ainsi que sur le manque de temps.

    • Le troisième facteur englobe les membres du personnel qui ne savent pas pourquoi le logiciel n’est pas mis en œuvre dans leur école.

    • Le quatrième facteur englobe les membres du personnel qui pensent qued’autres interventions auprès des élèves faibles en lecture et écriture seraient plus efficaces.

  • Un grand nombre de ces personnes interrogées ont répondu «Ne sais pas».

  • 8 p. 100 ont fait référence à un autre logiciel qu’ils jugent plus efficace;

  • 11 p. 100 ont déclaré que les interventions personnalisées étaient plus efficaces que les logiciels d’interventions informatisées.


Principales conclusions academy of reading et la tic obstacles la mise en uvre1
Principales conclusions : l’alphabétisation : facteurs contribuant à l’utilisation d’un logiciel sur l’alphabétisation axé sur les compétencesAcademy of Reading et la TIC : Obstacles à la mise en œuvre

  • Le personnel enseignant a répondu à des questions concernant les difficultés et problèmes rencontrés lors de la mise en œuvre du logiciel. Ceux-ci comprennent (par ordre d’importance) :

    • Une formation insuffisante;

    • Des difficultés liées au suivi / manque de personnel;

    • Des problèmes de réseau;

    • Des difficultés liées au matériel informatique;

    • Des difficultés liées au logiciel;

    • Un manque de matériel informatique (dont périphériques);

    • Un manque d’intérêt de la part du personnel;

    • Un manque de planification efficace de la mise en œuvre;

    • La perte de données scolaires;

    • Un manque d’intérêt de la part des élèves;

    • Des difficultés liées à l’inscription des élèves.


Principales conclusions academy of reading et la tic obstacles la mise en uvre2
Principales conclusions : l’alphabétisation : facteurs contribuant à l’utilisation d’un logiciel sur l’alphabétisation axé sur les compétencesAcademyofReading et la TIC : Obstacles à la mise en œuvre

  • L’analyse des réponses du personnel enseignant a révélé deux facteurs principaux :

    • Le facteur 1 (soit 43 p. 100 de la variable) se concentre sur les problèmes de matériel, de réseau et de logiciel. Entre 50 et 79 p. 100 des personnes interrogées ont fait part de problèmes informatiques.

    • Le facteur 2 (soit 14 p. 100 supplémentaires de l’unique variable) se concentre sur les problèmes de formation, d’intérêt du personnel et des élèves, de supervision et de mise en œuvre.


Discussion

Discussion l’alphabétisation : facteurs contribuant à l’utilisation d’un logiciel sur l’alphabétisation axé sur les compétences


Discussion formation et perfectionnement professionnel
Discussion : l’alphabétisation : facteurs contribuant à l’utilisation d’un logiciel sur l’alphabétisation axé sur les compétencesFormation et perfectionnement professionnel

  • La plupart des enseignantes et enseignants estiment être mal préparés en ce qui a trait à l’alphabétisation en général ou en ce qui a trait à des interventions spécifiques comme le logiciel AcademyofReading;

  • Les enseignantes et enseignants n’estiment pas tous que l’alphabétisation leur incombe;

  • Dans de nombreux cas, le personnel enseignant et l’administration s’entendent pour dire qu’ils répondraient beaucoup mieux aux demandes en matière d’alphabétisation si on leur offrait beaucoup plus de cours de perfectionnement professionnel. Pourtant, des séances de perfectionnement professionnel ne semblent pas être régulières.

  • L’un des obstacles les plus importants à la mise en œuvre du programme semble être le manque de perfectionnement professionnel et de formation.


Discussion difficult s de mise en uvre
Discussion : l’alphabétisation : facteurs contribuant à l’utilisation d’un logiciel sur l’alphabétisation axé sur les compétencesDifficultés de mise en œuvre

  • D’après les écoles utilisant un logiciel d’intervention, la mise en œuvre de celui-ci s’est souvent heurtée à des difficultés de matériel, de réseau et de logiciel. Les personnes interrogées dans ces écoles ont signalé divers éléments problématiques concernant la formation, le temps, le personnel et les élèves faisant obstacle à la mise en œuvre.

  • D’après les écoles n’utilisant pas le locigiel d’intervention, les principales raisons évoquées à propos de la non utilisation du logiciel sont dues au manque de temps du personnel et à des questions relatives à l’administration et au matériel. En outre, les personnes interrogées ont également expliqué la non utilisation du logiciel par le manque d’intérêt du personnel (et des élèves), ainsi que l’insuffisance de temps dans l’emploi du temps scolaire.

  • Ces conclusions correspondent à des recherches plus générales sur la mise en œuvre de la TIC (Trotter, 1999).


Discussion difficult s de mise en uvre1
Discussion : l’alphabétisation : facteurs contribuant à l’utilisation d’un logiciel sur l’alphabétisation axé sur les compétences Difficultés de mise en œuvre

  • McKenzie (2000) souligne que le personnel enseignant utiliserait à meilleur escient la TIC en classe s’il détenait des preuves flagrantes des ses avantages.

  • D’après l’étude en question, les enseignantes et enseignants et les chefs de départements ne sont pas convaincus de la supériorité des activités assistées par ordinateur. En outre, les personnes interrogées doutent que le logiciel AcademyofReading soit utile pour résoudre le problème de l’alphabétisation.

  • Cette incertitude quant à l’efficacité du logiciel AcademyofReading et d’autres interventions informatiques expliquent peut-être en partie les hésitations du personnel enseignant à mettre en œuvre le logiciel.


Discussion attitudes des administratrices et administrateurs et du personnel enseignant
Discussion : l’alphabétisation : facteurs contribuant à l’utilisation d’un logiciel sur l’alphabétisation axé sur les compétencesAttitudes des administratrices et administrateurs et du personnel enseignant

  • Les résultats de l’étude indiquent des différences importantes dans les attitudes des administratrices et administrateurs (directrices et directeurs et leurs adjointes et adjoints) et celles du personnel enseignant. D’importantes différences sont apparues dans :

    • Les attitudes quant à l’efficacité des interventions assistées par ordinateur en renfort de l’alphabétisation (par rapport aux interventions non assistées par ordinateur);

    • Les attitudes quant à l’efficacité du logiciel AcademyofReading pour l’amélioration des niveaux de lecture.

  • Il faut entreprendre d’autres recherches afin d’examiner ces différences d’attitudes envers la TIC en classe.


Conclusion

Conclusion l’alphabétisation : facteurs contribuant à l’utilisation d’un logiciel sur l’alphabétisation axé sur les compétences


Conclusion1
Conclusion : l’alphabétisation : facteurs contribuant à l’utilisation d’un logiciel sur l’alphabétisation axé sur les compétences

  • Les recherches actuelles indiquent que des préoccupations plus générales à propos de l’informatique et de la TIC sont les principaux obstacles à la mise en œuvre d’interventions assistées par ordinateur en matière d’alphabétisation.

  • Cette étude confirme que le personnel enseignant perçoit les préoccupations en matière de TIC/informatique comme étant les principales raisons de ne pas mettre en œuvre un programme informatique.

  • Toutefois, il faut également tenir compte de questions de nature plus générale comme les attitudes et la formation pour évaluer l’utilisation de logiciels d’intervention en faveur de l’aphabétisation.

  • Il est nécessaire d’entreprendre d’autres recherches à l’avenir afin de déterminer lequel de ces facteurs est le plus prépondérant en ce qui concerne la mise en œuvre de logiciels d’intervention en faveur de l’alphabétisation.


ad