PPMS
Download
1 / 30

PPMS - PowerPoint PPT Presentation


  • 427 Views
  • Uploaded on

PPMS. Plan Particulier de Mise en Sécurité. Objectif d'un PPMS ?. Être prêt face à une situation de crise liée à la survenue d'un accident majeur :. - à appliquer les directives des autorités.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' PPMS' - rumor


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

PPMS

Plan Particulier de Mise en Sécurité


Objectif d un ppms
Objectif d'un PPMS ?

Être prêt face à une situation de crise liée à la survenue d'un accident majeur :

- à appliquer les directives des autorités.

- à assurer la sécurité des élèves et des personnels, en attendant l'arrivée des secours extérieurs.


Qu’est ce que l’accident majeur ?

C’est un événement d’origine naturelle, technologique ( tempête, inondation, séisme, nuage toxique...) ou humaine, qui cause de très graves dommages à un grand nombre de personnes, aux biens et à l’environnement.

Par sa gravité et / ou son étendue, il provoque une situation de crise et l’organisation des secours demande une très importante mobilisation des personnes et des services, voire la mise en place de moyens exceptionnels.


Huit risques naturels
Huit risques naturels

  • Les inondations

  • Les séismes

  • Les éruptions volcaniques

  • Les mouvements de terrain

  • Les avalanches

  • Les feux de forêt

  • Les cyclones

  • Les tempêtes


Quatre risques technologiques
Quatre risques technologiques

  • Le risque nucléaire

  • Le risque industriel

  • Le risque de transport de matières dangereuses

  • Le risque de rupture de barrage


Pourquoi un plan particulier
Pourquoi un plan « particulier » ?

Car le PPMS doit être adapté aux spécificités de l'établissement scolaire.

  • Il prend donc en compte :

Les risques majeurs liés à son environnement.

Ses composantes (effectifs, qualité du bâti...).

Mais également la prise en charge particulière des élèves et personnels lors des activités " extra-muros " (installations d'EPS par exemple), durant les horaires d'internat et d'activités péri-éducatives, sans oublier

celle des publics à besoins spécifiques

(handicapés, P.A.I.).


Les risques particuliers de la commune. L’école est-elle concernée?

Dans le Dossier Départemental des Risques Majeurs notre commune est répertoriée pouvoir subir :

  • Pour les risques naturels : Tempête (1999), Sismicité niveau 1 : Inondations, coulées de boue, mouvements de terrain. (1999, 2003,2005, 2006)

  • Pour les risques technologiques : Transport de matières dangereuses.De par son emplacement l’école peut subir :

  • pour les risques naturels : tempête, mouvements de terrain.

  • pour les risques technologiques : accident de transport de matières dangereuses par véhicule routier effectuant une desserte locale ou canalisation (gaz) et le nuage toxique d’un accident nucléaire.

  • - Causes possibles de suraccident : stockage de produits

  • dangereux (Chantiers Michel, station service, pressing).


Les transports de matières dangereuses et radioactives sur la commune

Les transports de matières dangereuses et radioactives sur la commune

A13

R.N. 307



Les risques de sur la communesuraccident

A 13

CHANTIERS MICHEL

GAZ HAUTE PRESSION

RN 307

PRESSING

STATION SERVICE


Mise en uvre d un p p m s
Mise en œuvre d’ un P.P.M.S. sur la commune

Pour que les établissements scolaires confrontés à un tel évènement soient préparés à la "gestion de crise", le ministère chargé de l'Éducation nationale a publié le 30 mai 2002 un BO EN hors-série n° 3 relatif à la mise en œuvre de "plans particuliers de mise en sûreté" face à un accident majeur.


Plan particulier de mise en s ret contenu du b o hs n 3 du 30 mai 2002
PLAN PARTICULIER DE MISE EN SÛRETÉ sur la communeCONTENU DU B.O. HS N°3 DU 30 MAI 2002

Circulaire n° 2002–119 du 29/05/2002 : présentation et objectif du PPMS.

Guide pratique  « L’établissement scolaire face à l’accident majeur » (4 pages) : informations et démarche de mise en place adaptable

à tous types de risques majeurs,

à tous types d’établissements

scolaires.

12 fiches annexes pour rendre opérationnel le guide (textes, répartition des missions, conduites à tenir …).


Autres textes officiels ducation nationale
AUTRES TEXTES OFFICIELS sur la communeÉDUCATION NATIONALE

Circulaire n° 90–269 du 09/10/1990 (BO n°42 du 15/11/1990) et plaquette d’accompagnement (4 pages) : signal national d’alerte, consignes et recherche de lieux de confinement.

BO n° 45 du 12/12/1996 : présentation du plan SESAM (validé le 20/12/1995).

BO hors-série n°3 du 30/05/2002 : « Plan particulier de mise en sûreté face aux risques majeurs ».

et pour renforcer l’impact de ce dernier document…

Plaquette de l’O.N.S. : « Les établissements d’enseignement face à l’accident majeur » - juin 2002.


La mise en oeuvre du sur la communePPMS

Il doit répondre à 6 questions

  • Quand déclencher l’alerte ?

  • Comment déclencher l’alerte ?

  • Quelles consignes appliquer dans l’immédiat ?

  • Où et comment mettre les élèves et les personnels à l’abri ?

  • Organiser l’information des personnels, des élèves et de leurs parents ?

  • Quand lever l’alerte ?


Deux situations possibles

  • L’accident est repéré par les autorités (Préfecture, Maire, la gendarmerie…) et ce sont elles qui vont déclencher l’alerte en utilisant le signal national d’alerte ou tout autre moyen de communication approprié.

  • L’accident est soudain et se manifeste directement auprès de l’école : l’alerte est déclenchée par le directeur de l’école ou la personne nommément chargée de cette tâche.


Le signal national d alerte
Le Signal National d'Alerte sur la commune

Le Signal National d'Alerte permet d'avertir les populations, de jour comme de nuit, d'un danger immédiat pour qu'elles prennent les mesures de sauvegarde appropriées.

Il est diffusé par les 4 500 sirènes du Réseau National d'Alerte.

Comment le reconnaître ?

La France a défini un signal unique à l'échelon national. 

Les sirènes émettent un signal composé de trois séquences d'une minute 41 secondes, séparées par un silence de cinq secondes.

La fin de l'alerte est annoncée par un signal continu de 30 secondes.


  • Comment sur la communedéclencherl’alerte ?

  • Choisir au préalable un mode interne de diffusion de l’alerte accident majeur

Tout signal est acceptable, à condition qu’il soit connu de tout le personnel et de tous les élèves et perceptible par tous. Il doit par contre être différent du signal d’alerte incendie.

Solution retenue: signal sonore par mégaphone.

  • L’alerte déclenche immédiatement le PPMS


Outre la consigne d'écouter la radio (France Inter 87.8MHz ou France Bleue I-d-F 107.1MHz), sont définies des consignes à appliquer tant par les personnes dites ressources que par les autres membres du personnel et les élèves.


Pour les parents sur la commune

N’allez pas vers les lieux du sinistre…

…vous iriez au devant du danger.

Ecoutez la radio.

Respectez les consignes des autorités.

N’allez pas chercher votre enfant à l’école pour ne pas l’exposer ni vous exposer.

Ne téléphonez pas, n’encombrez pas les réseaux. Laissez les libres pour que les secours puissent s’organiser.

Recevez avec prudence les informations souvent

parcellaires ou subjectives n’émanant pas des

autorités.


La mise en sécurité peut être selon le type de risque

  • une mise à l’abri dans un bâtiment en dur, dans des «locaux de confinement» si nuage toxique, explosif, radio-actif…

ou une évacuation vers des « points de rassemblement externes » si incendie, alerte à la bombe, séisme, …

Les lieux doivent être accessibles à tout moment de tous les endroits de l’établissement


Des lieux de mise en sûreté adaptés sur la commune

Il n'existe pas de local de mise à l'abri "parfait"…En cas de nuage toxique, il est impossible d'empêcher totalement le gaz dangereux de pénétrer dans le local. La finalité du "confinement" est de réduire au maximum sa vitesse de pénétration afin que sur une période de 2 à 3 heures sa concentration dans le local de mise à l'abri n'atteigne pas le seuil des effets irréversibles.


Le confinement sur la commune

  • Fermeture des portes, fenêtres et volets

  • Stopper les ventilations s’il y en a

  • Réduire ou couper le chauffage

  • Calfeutrer :

  • en collant du ruban adhésif sur :

  • les barrettes d’aération des fenêtres

  • les huisseries

  • les grilles de ventilation

  • les portes coupe-feu

  • en plaçant des serpillières ou

  • linges humides en bas des portes.


Les zones de Mise A l’Abri sur la commune

Une zone par niveau comprenant les toilettes

La cellule de crise

Bureau de direction


Prévoir les moyens logistiques nécessaires sur la commune

  • Documents divers.

  • Petit matériel des mallettes

  • PPMS et trousses de première

  • urgence.

  • (radio à piles, ruban adhésif, ciseaux, lampe de poche, sucre, sacs plastiques, gants jetables, couverture de survie, mouchoirs en papier, savon de Marseille, éosine, compresses, pansements adhésifs, …)


- des personnels pour une parfaite mise en œuvre des consignes à appliquer dès le déclenchement du plan et une connaissance des risques et des conduites à tenir permettant de mieux gérer le stress…

- des parents d'élèves pour obtenir de leur part des comportements adaptés (ne pas venir chercher les enfants à l'école sauf accord des autorités diffusé à la radio, ne pas téléphoner…).

  • des élèves : l'éducation aux risques majeurs est indispensable pour mieux " gérer l'attente " et obtenir d'eux un comportement citoyen, responsable et solidaire, permettant de faire face plus efficacement aux risques collectifs.


La décision de lever l’alerte est prise par les autorités (Ministre ou Préfet) et transmise au directeur de l’école par :

  • La gendarmerie

  • Le téléphone ou les service de radiodiffusion

  • Un signal: émission continue d’une durée de 30 secondes d’un son à fréquence fixe.

Lorsque vous entendez ce signal, l’alerte sera levée :

Le directeur de l’école prévient alors l’ensemble des personnels et élèves placés sous sa responsabilité de la fin du dispositif d’alerte.


Mise en œuvre et suivi du plan leurs parents?

Une fois le plan élaboré, une vigilance continue doit être maintenue afin de vérifier sont efficacité par :

  • Un exercice de simulation pour valider le PPMS

  • Il permet de contrôler les points clés du bon déroulement du plan : connaissance et audibilité des signaux internes de mise en sûreté, connaissance des lieux de mise en sûreté et des cheminements, connaissance des consignes de sauvegarde, réactivité des personnes ressources, efficacité de la communications internes, pratique des gestes de premiers secours…

  • Un exercice devrait être organisé sur l’ensemble de la circonscription au cours du premier trimestre de l’année 2013-2014.

    • des exercices réguliers de simulation, consignés dans le registre de sécurité suivi d’un débriefing pour évaluer ce qui est insatisfaisant

  • Une réactualisation régulière

  • Des échanges avec les secours locaux


Mise en œuvre avec les élèves leurs parents?

Intégrer la dimension éducative de ce plan au quotidien de l’école

  • Délivrer une information nécessaire et obligatoire à tous les niveaux de la scolarité dans le cadre du pilier 6 du socle commun

  • Associer les élèves aux exercices de simulation

  • Mettre en place une éducation aux risques

  • Mémorisation et observation des conduites à tenir

  • Meilleure prise en compte du risque majeur

  • Intégration du risque dans la vie de futur citoyen


Pour en savoir plus leurs parents?

  • Sites internet

  • http://www.prim.net

  • http://eduscol.education.fr/D0159/accueil.htm

  • http://www.educnet.education.fr/securite/indrmaj.htm

  • http://www.iffo-rme.fr/default.htm

  • Pour les enfants :

  • « Arlette la tortue d’alerte »

  • http://www.lesbonsreflexes.com/medias/visualiser/6/arlette-flv


FIN DE L’ALERTE leurs parents?


ad