STRATEGIE D’ECHANTILLONNAGE POUR LA
Download
1 / 28

Stratégie échantillonnage - PowerPoint PPT Presentation


  • 85 Views
  • Uploaded on

STRATEGIE D’ECHANTILLONNAGE POUR LA DETERMINATION DES CONCENTRATIONS EN FIBRES D’AMIANTE EN SUSPENSION DANS L’AIR SELON LA NORME NF EN ISO 16000-7 ET SON GUIDE D’APPLICATION GAX46-033. Stratégie échantillonnage. Surveillance des chantiers de désamiantage:

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' Stratégie échantillonnage' - rose-leblanc


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

STRATEGIE D’ECHANTILLONNAGE POUR LADETERMINATION DES CONCENTRATIONS EN FIBRES D’AMIANTE EN SUSPENSION DANS L’AIR

SELON LA NORME NF EN ISO 16000-7

ET SON GUIDE D’APPLICATION GAX46-033


Strat gie chantillonnage
Stratégie échantillonnage

  • Surveillance des chantiers de désamiantage:

  • Les concentrations en fibre d’amiante avant/pendant/après travaux

  • La pollution environnementale/de fuite

  • L’exposition des travailleurs


Strat gie chantillonnage1
Stratégie échantillonnage

  • :

    Résultat: fruit

    D’un échantillonnage + analyses


Strat gie chantillonnage2
Stratégie échantillonnage

  • Pas de technique pour surveiller de manière continue avec fiabilité la concentration en fibres dans l’air  nécessité d’échantillonner l’air

    Concentrations en fibres par volume: fruit d’un échantillonnage + analyses

  • Si échantillonnage inadéquate, les résultat d’analyses auront un intérêt limité

  • Importance d’une stratégie

    Article R4412-107 code du travail:

    « La stratégie de prélèvement est établie par l'employeur, après avis du médecin du travail, du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail ou, à défaut, des délégués du personnel, ainsi que du laboratoire accrédité pour le prélèvement. »


Strat gie chantillonnage3
Stratégie échantillonnage

Stratégie efficace: 4 étapes.

  • Objectif

  • Collecte d’informations

  • Plan de prélèvements

  • Réalisation de ces prélèvements


Strat gie chantillonnage4
Stratégie échantillonnage

  • Objectif précis:

  • Mesurer une exposition professionnelle?

  • Mesurer une fuite?

  • Mesurer l’efficacité d’un nettoyage?


Strat gie chantillonnage5
Stratégie échantillonnage

  • Collecte d’informations:

    À partir de l’analyse de risques effectué par l’employeur

    (plan de retrait). Identifier:

  • la configuration de la zone et les moyens de protection collective: confinement, extraction, etc…

  • les risques d’exposition:

    En fonction du couple technique-matériau  prévoir ordre de grandeur de la concentration en amiante attendue (objet campagne DGT-SYRTA fibres OMS, fines et courtes)


Strat gie chantillonnage6
Stratégie échantillonnage

  • Plan de prélèvement. choisir:

  • Le moment

  • La fréquence

  • Le nombre de prélèvements

  • L’emplacement

  • La méthode de prélèvement

  • La durée de prélèvement


Strat gie chantillonnage7
Stratégie échantillonnage

  • Insuffisance de pratiques actuelles:

  • Mauvaise application des normes

  • Des documents en vigueur actuellement incomplets ou inadaptés

  • Normes Afnor

  • NFX 43-050 de Juin 1996

  • X43-269 de Mars 2002

  • Programme 144/02 du Cofrac de 1999

  • Guide de prévention ED815 de l’INRS (OPPBTP, ministère travail) de 2007:

    tableau de contrôles sur les MCA friables seulement


Strat gie chantillonnage8
Stratégie échantillonnage

  • Insuffisance de pratiques actuelles

  • Moment inopportun

  • Prélèvement en sas avant/après

    sortie du sas personnel/matériel

  • Analyse de libératoire alors qu’il y a

    encore des déchets/du matériel

    dans la zone


Strat gie chantillonnage9
Stratégie échantillonnage

  • Insuffisance de pratiques actuelles

  • Méthode inadéquate

  • MOCP ne permet pas de distinguer les fibres d’amiante des autres types de fibres et de compter les fibres fines


Strat gie chantillonnage10
Stratégie échantillonnage

  • Insuffisance de pratiques actuelles

  • Durée de prélèvement inadaptée

  • Durée de prélèvement MOCP en zone trop longue alors qu’empoussièrement important.

     Résultat non lisible

  • Prélèvement Met-Air de durée trop faible pour avoir un résultat précis

    Résultat à C < 15 f/L de Chrysotile à comparer à 5 f/L


Strat gie chantillonnage11
Stratégie échantillonnage

  • Insuffisance de pratiques actuelles

  • Emplacement/Nombre d’échantillonneurs insuffisant

    Variabilité de la circulation d’air dans certaines zones ne peut être appréciée avec 1 ou 2 prélèvements.


Strat gie chantillonnage12
Stratégie échantillonnage

Nouveaux textes:

  • Normes Afnor

  • NF EN ISO 16000-7 Sep 2007

  • Guide d’application GA X46-033 Août 2008

  • Document Cofrac: LAB GTA 95 remplacera programme 144

  • Nouvelle édition Ed815 :

  • Nouvelle réglementation

     référence à ces normes


R glementation rep rage et chantiers
Réglementation Repérage et Chantiers

  • NF EN ISO 16000-7 et Guide d’application GAX46-033

  • - définition des objectifs


Strat gie chantillonnage13
Stratégie échantillonnage

  • Moment plus opportun


Strat gie chantillonnage14
Stratégie échantillonnage

  • Fréquence pertinente


Strat gie chantillonnage15
Stratégie échantillonnage

  • Emplacement adéquate


Strat gie chantillonnage16
Stratégie échantillonnage

  • Méthode adéquate


Strat gie chantillonnage17
Stratégie échantillonnage

  • Durée de prélèvement adaptée



Strat gie chantillonnage19
Stratégie échantillonnage

  • Nombre d’échantillonneurs / Emplacement Avant/Après Travaux

    — détermination du nombre de pièces unitaires ;

    — détermination du nombre de prélèvements ;

    — choix des lieux de prélèvements.


Strat gie chantillonnage20
Stratégie échantillonnage

— détermination du nombre de pièces unitaires ;

Les mesures sont réalisées en fonction des zones homogènes.

  • nRU désigne le nombre de pièces unitaires;

  • A est la surface de la zone homogène, en mètres carrés (m2).


Strat gie chantillonnage21
Stratégie échantillonnage

  • Nombre minimal de prélèvements requis pour l'évaluation de grands bâtiments


Strat gie chantillonnage22
Stratégie échantillonnage

  • Emplacements des prélèvements

  • Les emplacements doivent être choisis en s’assurant que les mesurages représentent fidèlement la zone homogène désignée. Les emplacements représentant un risque d’exposition élevé doivent être préférés. Les critères à prendre en compte sont :

    — présence de personnes et durée de présence ;

    — mouvements d’air ;

    — chocs et vibration.




Strat gie chantillonnage25
Stratégie échantillonnage

  • Conclusion:

  • Changements importants en perspective, notamment en matière de nombre de prélèvements

  • Changements nécessaires pour une meilleure surveillance

  • Application efficace que si une concertation renforcé entre différents acteurs: maître d’œuvres/laboratoires, etc…


ad