Hepatite b nathalie boyer
Download
1 / 30

HEPATITE B Nathalie BOYER - PowerPoint PPT Presentation


  • 78 Views
  • Uploaded on

HEPATITE B Nathalie BOYER. VHB : QUI DEPISTER ?. - Originaires Asie – Afrique - Entourage porteur VHB - Usagers Drogues, porteurs VHC, VIH - Personnes à risques sexuels - Tatouages, piercings - Personnes hospitalisées (chir, invasif) - Personnel de santé

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' HEPATITE B Nathalie BOYER' - rosa


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Hepatite b nathalie boyer
HEPATITE BNathalie BOYER


Vhb qui depister
VHB : QUI DEPISTER ?

- Originaires Asie – Afrique

- Entourage porteur VHB

- Usagers Drogues, porteurs VHC, VIH

- Personnes à risques sexuels

- Tatouages, piercings

- Personnes hospitalisées (chir, invasif)

- Personnel de santé

- Personnes incarcérées, institutions

- Avant traitement immunosuppresseur


Vhb qui depister1

Toute personne devrait

avoir un dépistage VHB

1 fois dans sa vie

VHB : QUI DEPISTER ?


Depistage vhb quelle serologie
DEPISTAGE VHB : QUELLE SEROLOGIE ?

Ag HBs

Ac anti HBs

Ac anti HBC


Vhb serologie

VHB : SEROLOGIE

Ag HBs Ac anti HBs Ac anti HBC CAT

- - - A vacciner - + + Guéri

- - + Guéri

- + - Est vacciné

+ A explorer


Ag hbs conduite a tenir
Ag HBs + : CONDUITE A TENIR

Dépister entourage ++ (fratrie souvent oubliée)

Vaccination +++

Prévenir risque de transmission sexuelle

A explorer systématiquement +++


Vhb vaccination

VHB : VACCINATION

Personnel de santé

Entourage * des sujets AgHBs +

Nouveaux-nés de mère AgHBs +

Usagers de drogues

Risques sexuels, homosexuels

Hépatopathies chroniques

- Avant traitement immunosuppresseur

- Hémophiles, hémodialysés

* Dépistage pré vaccination dans les groupes à risques


Hepatite b vaccination
HEPATITE B : VACCINATION

En France :

  • Nouveaux-nés de mère porteuses du VHB (détection VHB obligatoire) : 60%

  • Nourrissons : 30%


Hepatite b vaccination1
HEPATITE B : VACCINATION

En France :

  • Toxicomanes : 30%

  • Prisonniers : 6 à 15%

  • Patients VIH positif : 13%

  • Consultants MST : 40% (3% AgHBs positif)


Hepatite b vaccination2
HEPATITE B : VACCINATION

Permet d’éviter :

- 3000 infections

- 3 hépatites fulminantes

- 60 à 150 infections chroniques

- 15 à 30 CHC


Hepatite b vaccination3
HEPATITE B : VACCINATION

Recommandations

conférence de consensus INSERM-ANAES 2003

  • Vaccination universelle des nourrissons

  • Programme de rattrapage des enfants et adolescents

    en raison du bénéfice attendu, collectif et individuel à long terme, de la qualité et de la durée de la protection immunitaire, et de l’absence de données actuelles permettant de suspecter un risque d’effet secondaire grave.


Ag hbs exploration
Ag HBs + : Exploration

  • - Ig M anti HBc

  • - ADN VHB

  • - VHC, VIH, Σ, Delta

  • - Transaminases

  • Echographie, NFS plaquettes, EP


Vhb avis specialise
VHB : AVIS SPECIALISE ?

Ag HBs pos. = avis spécialisé ≥ 1 fois

-ADN négatif, ALT normales

●Surveillance à vie, tant Ag HBs +

biologique (± Echo)

- ADN positif, ALT normales

●Surveillance ++, risque réactivation

- ADN positif, ALT élevées

●PBH, traitement (arrêt activité et évolution)


Vhb suivi ag hbs

VHB : SUIVI Ag HBs +

Contre indication corticoïdes long cours

- ADN négatif, ALT normales:

● Déconseiller alcool, surpoids, cannabis

●Transaminases, ADN / 6 mois

●Echo / 5 ans (/ 3 ans Asie, Afrique)

- ADN négatif, ALT élevées

●Conseils idem

●Recherche autre cause cytolyse


Vhb suivi ag hbs1
VHB : SUIVI Ag HBs +

Si suspicion cirrhose:

(thrombopénie, hypergamma, TP < 75 %

dysmorphie à écho, SMG, dérivations)

●αFP, Echo/ 6 mois à vie

●(fibro gastrique)


Vhb messages
VHB : MESSAGES

  • Penser à dépister = 1 fois dans la vie

  • Dépister groupes à risques avant vaccination

    (Asie-Afrique)

  • Dépister, vacciner, tout entourage VHB

  • Suivi à vie Ag HBs +

  • Prise en charge permet de :

    Eviter contaminations futures

    Eviter cirrhose (traitements)

    Eviter CHC (suivi cirrhose)

    Eviter décès (transplantation)


Vhb traitement

VHB

TRAITEMENT


Objectifs du traitement
Objectifs du Traitement

objectif ideal:

- Négativation de l’AgHBs avec ou sans séroconversion

objectif satisfaisant:

Séroconversion HBe durable

objectif acceptable:

- Maintenir l’ADN VHB indetectable sous analogue

- Obtenir un ADN VHB indetectable durable après arrêt de l’IFN


Hbsag seroconversion hbs le champion des crit res
HBsAg SEROCONVERSION HBs:LE CHAMPION DES CRITÈRES

Seroconversion

HBs

Seroconversion

HBe

ADN VHB

négatif

1

2

3


Qui traiter guidelines easl
QUI TRAITERGuidelines EASL

  • Indications semblables pour

    HC AgHBe + ou AgHBe -

    2. Indication dépend de:

    - ADN VHB

    - ALAT

    - PBH

EASL Clinical Practice Guidelines: Management of chronic hepatitis B.

J Hepatol 2009 in press


Qui traiter easl guidelines
QUI TRAITEREASL Guidelines

AgHBe + or AgHBe -

ADN VHB < 4 log (copies)*

ALAT = N

Pas de PBH

ADN VHB > 4 log (copies)*

Et/ou ALAT > N

PBH > A1F1

Surveillance

Traitement

* 4 log (copies) = 2,000 IU

EASL Clinical Practice Guidelines: Management of chronic hepatitis B.

J Hepatol 2009 in press


Traitement court: IFN

Replication

(ADN VHB)

IFN

Réactivation

Activité

(ALAT, histologie)

Réponse

prolongée


Traitement long: nucleos(t)ides

Nucleos(t)ide

analogue

Réplication

(ADN VHB)

Echappement

Activité

(ALAT, histologie)

Réactivation

Réponse

maintenue


Analogues nucleos t idiques
ANALOGUES NUCLEOS(T)IDIQUES

  • - Lamivudine Zeffix

  • Adefovir Hepsera

  • - Entecavir Baraclude

  • - Telbivudine Sebivo

  • - Tenofovir Viread


Comment traiter guidelines easl
COMMENT TRAITERGuidelines EASL

AgHBe + et AgHBe -

IFN PEG

ADN VHB < 7 log

ALAT > 3N

ANALOGUE

entecavir ou tenofovir

telbivudine si ADN<7log

Si ADN + à S24-48

Changer analogue

moins d’1 log à S12

analogue

EASL Clinical Practice Guidelines: Management of chronic hepatitis B.

J Hepatol 2009 in press


Patients aghbe positif r sultats un an
Patients AgHBe-positif(résultats à un an)

77%

74%

69%

68%

67%

66%

60%

48%

39%

39%

30%

26%

25%

22%

22%

21%

21%

12%

LdT

LdT

LdT

ETV

ETV

ETV

TDF

TDF

TDF

ADV

ADV

ADV

LAM

LAM

LAM

IFN PEG

IFN PEG

IFN PEG

Séroconversion

HBe

ADN VHB

indétectable

ALAT normales


Incidence cumul e de la r sistance
Incidence cumulée de la résistance

70%

67%

49%

38%

29%

22%

18%

11%

4%

3%

1.2%

1.2%

0.2%

0%

100%

Year 1

90%

Year 2

Year 3

80%

Year 4

70%

Year 5

60%

50%

40%

30%

24%

20%

10%

0%

0%

0%

LAM

ADV

ETV

LdT

TDF


Groupes particuliers
Groupes particuliers

Patients immunotolerants

Pas de traitement

Patients avec HC B minime

Pas de traitement

Patients avec cirrhose décompensée et ADN VHB détectable

Traitement

Patients avec cirrhose décompensée

Traitement urgent


CONCLUSION

  • L’IFN PEG alpha 2a permet d’obtenir une réponse prolongée chez 1/3 des malades, avec une probabilité de séroconversion HBs élevée (15% par an).

  • Les analogues actuels (entecavir, telbivudine, tenofovir) permettent de contrôler l’hépatite chronique B chez 70%-90% des malades.


Hépatites B et C

10 raisons de se faire dépister

1. J’ai été transfusé avant 1992

2. J’ai essayé des drogues par sniff ou injections

3. J’ai été hospitalisé ou opéré il y a plus de 10 ans

4. Ma mère est porteuse du virus B ou C

5. Mon partenaire est porteur du virus B ou C

6. Un membre de ma famille est porteur du virus B

7. J’ai eu de l’acupuncture ou de la mésothérapie

sans matériel à usage unique

8. Je me suis fait un piercing ou un tatouage

9. J’ai été incarcéré à un moment de ma vie

10. J’ai vécu dans un pays d’Asie, d’Afrique ou

du Moyen- Orient

Si vous répondez OUI au moins une fois,

parlez-en à votre médecin traitant

et faites vous dépister

Le test de dépistage est remboursé par la sécurité sociale,

il est gratuit dans les Centres de Dépistage Anonyme et gratuit (CDAG)


ad