Edité
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 38

Edité par l’IRD Avec le soutien financier de ORTHONGEL e t de PowerPoint PPT Presentation


  • 113 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Edité par l’IRD Avec le soutien financier de ORTHONGEL e t de L’Ambassade de France aux S eychelles. 2 72 pages + cahier couleur d e 24 pages. Auteurs : Francis Marsac Alain Fonteneau de l’IRD e t Philippe Michaud Chairman de la SFA. La chaussée en 1942.

Download Presentation

Edité par l’IRD Avec le soutien financier de ORTHONGEL e t de

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Edit par l ird avec le soutien financier de orthongel e t de

Edité par l’IRD

Avec le soutienfinancier de ORTHONGEL

et de

L’Ambassade deFrance auxSeychelles

272 pages

+

cahier couleur

de 24 pages

Auteurs :

Francis Marsac

Alain Fonteneau

de l’IRD

et Philippe Michaud

Chairman de la SFA


Les premiers plans de d veloppement

La chaussée en 1942

Les premiers plans de développement


Etude prospective anglaise 1975

  • une vision correcte de la pêche artisanale

  • une importante sous-estimation du potentiel thonier (15 000 t en 1985)

  • aucune mention de thoniers senneurs

Etude prospective anglaise, 1975


1976 les premiers contacts avec les armements fran ais

  • visite du ministre Uzice à Concarneau et Audierne

  • intérêts assortis de réserves de la part des armateurs

  • perspectives orientées vers la pêche à la canne avec appât vivant

  • partenariat scientifique possible avec l'Orstom

  • l'exemple de la Côte d'Ivoire

1976, les premiers contactsavec les armementsfrançais


Un atout majeur pour des p ches hauturi res une zee de 1 3 million de km

Un atoutmajeur pour des pêcheshauturières:une ZEE de 1.3 million de km²


Perspectives d exploitation des thons a la fin des annees 1970

  • Pêche à la canne avec appât vivant, Maldives, Laccadives

PERSpectivesd’exploitationdes thons a lafin des annees 1970


Edit par l ird avec le soutien financier de orthongel e t de

  • Palangriersasiatiques


Edit par l ird avec le soutien financier de orthongel e t de

  • Pêche à la senne

    Incertitudestotales et prédictionsnégativesde son efficacitédansl’océanIndien


Des rendements en forte baisse et des stocks suppos s pleinement exploit s l exception du listao

Des rendements en forte baisse et des stocks supposéspleinementexploités, à l’exception du listao

Conclusion :

un potentiel de développementenvisageableuniquement pour des pêcheries de surface


Les debuts de la cooperation thoniere franco seychelloise

  • Senneuroucanneur ?

  • Un dossier à charge contre la pêche à la senne

  • Une argumentation discutable

LES Debuts de la cooperation thonierefranco-seychelloise

L’Aldabra, le premier des 4 canneurs à arriver aux Seychelles, le 14 décembre 1979


Edit par l ird avec le soutien financier de orthongel e t de

  • Des débuts catastrophiques par manqued’appât vivant

  • Prospection des baiesautour de Mahé


Edit par l ird avec le soutien financier de orthongel e t de

  • Adaptations technologiquesapportées aux canneurs

  • Expérience de pêcheconjointe avec un senneur, en mai 1980


Un bilan d sastreux

  • Appât vivant insuffisant et fragile

  • Naviresinadaptés

  • Unegestiondéfectueuse

  • Canneursdésarmés en 1981 et vendus en 1982

Un bilandésastreux

370 tonnescapturéespar les 4 canneurs, desrendements de 500 kg

par jour au lieu des 3 à 4 tonnesprévues!!

Conclusion :

La technique de la pêche à la senne, écartéeau départ, redevenaitune option à explorer


Les d buts de la peche la senne dans l ocean indien

  • Prospections japonaises du Nippon Maru (1973, puis mars 1979+)

  • Prédominance de la pêche sous épavesdérivantes

  • Le senneurnippo-mauricien Lady Sushill (dec 1979)

Les débuts de la peche à la sennedansl’oceanindien

Zones couvertes par le Nippon Maru, de 1979 à 1985


Edit par l ird avec le soutien financier de orthongel e t de

Première expériencefrançaise : le senneurIle de Sein

  • Nécessité de rattraperl’échec des canneurs

  • Un senneur pour pêcher en association avec les canneurs

  • Montage financier mixteEtatfrançais / armateur (ACF) : 1.2 M€

48 m LOA

Capacité320 t

  • Dec 1980 to March 1981

  • 500 t capturées, rendement de 5.4 t/j, proche de la moyenneAtlantique de 6 t/j


Edit par l ird avec le soutien financier de orthongel e t de

  • Abondance de bancs libresdansl’est de la ZEE

  • Confirmation du potentiel de captures surépavesdérivantes (40% des captures)

  • Expérienceprometteuse, à poursuivre


Edit par l ird avec le soutien financier de orthongel e t de

Deuxièmecampagne: le senneurYves de Kerguelen

  • Un budget estimé à 4.5 M€

  • Appui d’un programmescientifique

  • Appuid’unecouvertureaérienne

  • Novembre 1981 – Juin 1982


Edit par l ird avec le soutien financier de orthongel e t de

  • Succès incontestable…

  • mais les performances en mousson de sudestétaientinconnues !


Edit par l ird avec le soutien financier de orthongel e t de

  • Subvention du FIOM garantissant le déficitd’exploitation

  • 3 armements: Cobrecaf, CMB et ACF

  • La réunion de MoellansurMer, 30 oct 1982

Troisièmecampagne: flottille de4 senneurs

  • Campagne de 6 mois minimum

  • Formation de marinsseychellois

  • Projet de sociétémixte


Edit par l ird avec le soutien financier de orthongel e t de

Bancs s/épaves

Bancs libres

  • Conditions océanographiquesdéfavorables (El Niño)

  • Léger déficit financier

  • Petitssenneurséquilibrantleurcompted’exploitation

  • Peud’albacore, plus de listao

  • Economies d’échellepossibles

  • La ZEE seychelloise au coeur de la zone d’abondance


Campagne espagnole de peche a la canne

  • Juillet 1981 – Mars 1982 : campagne de pêche à la cannemalgrél’échec des canneursfranco-seychellois

  • Technique particulière de pêche à l’appât

  • 425 tonnescapturées, 6 à 11 t/j

  • Résultatsprometteurs

  • Les Seychelles ontfinalementopté pour des senneurs

Campagne ESPAGNOLE de peche a la Canne


1984 arrivee massive des senneurs aux seychelles

  • Le spectre de la surexploitationdansl’océanAtlantique

1er trim 1980-83

1984 : ARRIVEE MASSIVE DES SENNEURS AUX SEYCHELLES

1er trim 1984

ComparaisonAtlantique/Indien en 1983

  • Un exode massif des senneursfrançais et ivoiriens

Rôlemajeurjoué par

la maigre performance des senneurs en Atlantique


Edit par l ird avec le soutien financier de orthongel e t de

Elargissementrapide de la zone exploitée

Zone exploitéeen 1981-1983

  • Position privilégiée de la ZEE Seych

  • Uneexceptionnelleproductivité en thons

  • La plus forte concentrations de bancs du monde : 22 000 tonnesdans un cercle de 100 km de diamètre


Edit par l ird avec le soutien financier de orthongel e t de

Un élémentdéterminant :

La pêche sous radeauxartificiels

  • Elle représente 70% des prises des senneurs de l’océanIndien, dans les annéesrécentes


La montagne sous la mer le coco de mer

  • Unedécouverte du Gevred, due au hasard, le 18 septembre 1984

La montagnesous la mer : le “COCO DE MER”

  • Coco de Mer : le mont sous-marin le plus productif au monde (3000 à 9000 t/an)


La peche thoniere seychelloise

  • Accords de pêche

    • Espagne : oct 1983

    • CEE : janvier 1984

    • Armts. ivoiriens : fev 1984

    • Armtspanaméens : mars 1984

Des débuts difficiles …

LA PECHE THONIERE SEYCHELLOISE

  • Flottille sous pavillonseychellois

    • Les 4 canneurs (1979-81)

    • PalangrierSeykor n° 1 (1984-1986)

    • Senneur “Spirit of Coxe” (1991-93)

ECHEC

ECHEC

Seykor 1, palangrierconfisqué pour pêcheillégale en 1984

Spirit of Coxe, senneur type méditerranéen,

Coque polyester, 40 m LOA, 7.7 M€, propriété du SMB


Edit par l ird avec le soutien financier de orthongel e t de

  • Premiers essais en 1994-95 avec Etelis

Puis le succès avec lapêchepalangrièresemi-industrielle

  • Espadon : 50-80% des captures

  • 2003 : problème de taux en cadmium élevéssurl’espadon

  • Embargo européen en 2004, levé en février 2005

  • Grande importance socio-économique (100% emploislocaux)

  • Haute valeurmarchande, export sur UE


Le port de peche de victoria

  • 1984 : premiers coffres de mouillage pour les senneurs

  • 1986-2004 : de nouveaux quais

LE Port de peche de victoria

1982

2012


Le port de peche de victoria1

  • 1984 : premiers coffres de mouillage pour les senneurs

  • 1986-2004 : de nouveaux quais

LE Port de peche de victoria

1984

1986

1986

Les grandstravauxayantdébuté en 1986


Le port de peche de victoria2

  • 1987 : la première conserverie (COI)

  • 1989 : nouveau batiment pour la SFA

LE Port de peche de victoria

1984

1989

La première conserverie de thon, en 1987

  • 1996 : Restructuration conserverie et nouvelactionnairemajoritaire, Heinz (Indian Ocean Tuna Ltd)


Edit par l ird avec le soutien financier de orthongel e t de

  • Uneconserverie de 100 000 t de capacité de production, 2500 salariés

  • Exportations de thons : 23% du PIB, second poste pour les Seychelles

  • 300 000 t de thon transbordées en 2004

IMPORTANCE ECONOMIQUE DE LA PECHE THONIERE POUR LES SEYCHELLES

  • Autresrevenusliés aux services annexes (soutages, dockers…)

    • 146 millions de Rs en 1985-1986

    • 342 millions de Ts en 2003-2004


Les grands marquages de la ctoi

Uneétapescientifiqueimportante pour la conservation des thons de l’océanIndien

  • Ouest de l’océan Indien de 2005 à 2009: près de 200.000 thons marqués et plus de 30.000 recaptures

Les grandsmarquages de la CTOI

  • Un succès quasi total de ce programme: sans doute historiquement le meilleur au monde

  • Un rôle majeur des Seychelles dans ce plein succès: staff de la SFA et de la CTOI, équipages des senneurs, dockers seychellois

  • A l'issue de ces marquages: les connaissances scientifiques de base sur les trois espèces de thons tropicaux sont maintenant solides: mouvements, croissance des males et des femelles, mortalité naturelle, longévité, etc...

  • Ces résultats sont très différents des hypothèses des scientifiques utilisées par l’IOTC jusqu'en 2005.


Les 6 medailles d or

Victoria, premier port thonier au monde, de 2000 à 2008

Conserverie la plus productive au monde

Le senneur le plus performant de tous les temps (Txori Toki) : 21 600 tonnes en 2003

Le mont sous-marin le plus productif au monde (Coco de Mer) : > 5000 t/an

La plus grosse concentration de bancs de thons jamaisrencontrée

L’équipe de techniciens de la SFA : mesure de 6.75 millions de poissons (5° 000 t) de 199à à 2008

Les 6 MedaIllesd’or


Enjeux et defis

  • Atoutsgéographiquesincontestables

  • Partenariatéquilibré entre Seychelles et opérateursétrangers

  • Une vision pour un développementéconomiquefondésur la pêchethonière

  • Enjeu central : préserver et optimisercesacquis

enjeuxET DEFIS

  • Défishalieutiques :

    • Conservation des ressources

    • Limitation de la capacité de pêche

    • Rôlemajeur de la CTOI

  • Défisécologiques :

    • Unepêcherespectueuse des écosystèmes

    • Meilleureutilisation des prisesaccessoires

  • Défiséconomiques :

    • Compétitivité des infrastructures et services portuaires

    • Nouveaux modes de processing

    • Soutenir le segment de la pêche semi-industrielle


Incertitudes

  • Marché mondial de la conserve

  • Coût de la main d’oeuvre

  • Coût de l’énergie

  • Régimes douaniers

  • Piraterie

  • Changementclimatique

INCERTITUDES

Extension des zonesà habitat défavorablepour les thons(> 31°C) au cours du21e siècle.


Remerciements

  • Jean-Pierre Hallier (IRD)

  • Jose Luis Cort (IEO)

  • Bernard Stéquert (IRD)

  • Jacques Marcille

  • Michel Dion

  • Pierre Lopez (IRD)

  • RafaeleBenaisSarrade

  • Corinne Lavagne (IRD)

  • Serge Lucas

  • Olivier Barbaroux (Ifremer)

  • Marc Taquet (Ifremer)

remerciements

Merci de votre attention


  • Login