Intervention d’urgence
Download
1 / 23

Financement Service d’Aide Humanitaire à la Commission Européenne (ECHO) PHASE I & II - PowerPoint PPT Presentation


  • 80 Views
  • Uploaded on

Intervention d’urgence pour prévenir et limiter la propagation de l’épidémie de cholera en période épidémique et inter épidémique. Financement Service d’Aide Humanitaire à la Commission Européenne (ECHO) PHASE I & II. PLAN DE PRESENTATION.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' Financement Service d’Aide Humanitaire à la Commission Européenne (ECHO) PHASE I & II' - riona


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

Intervention d’urgence pour prévenir et limiter la propagation de l’épidémie de cholera en période épidémique et inter épidémique

Financement Service d’Aide Humanitaire à la Commission Européenne (ECHO)

PHASE I & II


PLAN DE PRESENTATION

I- Situation épidémiologique: Comprendre la diffusion spatio-temporelle

II- Initiatives transfrontalières: Anticiper

III- Recherche opérationnelle: Mieux connaître la maladie

IV- Perceptives: Lien entre la réponse d’urgence et le long terme



I- Situation épidémiologique

Profil épidémiologique 2010- 2011

Extension épidémie DRS Guerra + ABC

Profil de courbe « saison des pluies » Transmission hydrique + interpersonnelle

Extension épidémie DRS Classique choléra (frontaliers)

Extension épidémie NDJ, DS Massakory, DS Mandalia

Pêcheurs saisonniers DS Mandalia (Logon ghana - Karaska)

Pêche collective DS Bongor (Mars)

Démarrage saison des pluies DS Fianga (Cam) & DS Bol (Nigeria et Niger)


I- Situation épidémiologique

Situation épidémiologique 2010- 2011

Depuis la semaine 49, aucun cas n’a été notifié sur l’ensemble du territoire Tchadien


I- Situation épidémiologique

Influence des facteurs sociaux, environnementaux et économiques (Macro)

  • Densité et mobilité de la population 

  • Districts frontaliers 

  • Pluviométrie et Inondations (2010)

  • Accès à l’eau potable

  • Cérémonies et décès communautaire

  • Les échanges commerciaux (axes routiers et fluviaux)

  • Activités piscicoles

    Epidémie le long du Chari-Logone et dans le Mayo-Kébi combinaison de facteurs sociaux-environnementaux plus complexe.

 Facteurs de risque sont évolutifs et leur influence variable au cours des différentes épidémies



II- Initiatives Transfrontalières

1 – Réunions transfrontalières dans le bassin du Logone et Chari

Objectif

  • Améliorer l’alerte transfrontalière et harmoniser les actions de réponses de part et d’autre de la frontière

    Participants

  • DRS EN CAMEROUN, DRS NDJ, DRS CHARI-BAGUIRMI, DRS MKE, ACF

    Rencontres organisées

  • Le 14/06/2011 à Maroua

  • Le 27/07/2011à NDJ

  • Le 7 Octobre 2011à Maroua


II- Initiatives transfrontalières

Résultats obtenus

  • Tenue toutes les huit semaines de réunions transfrontalières en période épidémique ;

  • Echange hebdomadaire des données épidémiologiques en période épidémique et inter-épidémique ;

  • Elaboration des répertoires téléphoniques des MCD et des RCS dans les districts frontaliers au Cameroun et au Tchad ;

  • Prise en charge gratuite des patients quelle que soit leur origine ;

  • Echange de support de formation pour les activités de prévention ;

  • Pulvérisation des domiciles de part et d’autre de la frontière depuis la structure hôte ;


II- Initiatives transfrontalières

Résultats obtenus (suite)

  • Donation de 400 kits d’hygiène à la DRS EN pour le district de Maga, suite aux discussions techniques engagées sur l’intérêt de l’utilisation des sachets PURE

  • Discussions autour des mesures de prévention à prendre dans les campements des pêcheurs saisonniers de part et d’autre du Logone

  • IEC et distribution de kits d’hygiène spécifique pour les pêcheurs de part et d’autre du Logone

  • Elaboration d’une carte de la dynamique spatio-temporelle de l’épidémie dans les districts frontaliers de l’Extrême Nord Cameroun et du Tchad.

  • Mener une étude anthropologique commune sur la perception que les communautés ont du choléra pouvant permettre de revoir et réaménager les messages de sensibilisation et stratégies de communication


II- Initiatives transfrontalières

2- Atelier transfrontalier EAH et Epidémiologie du choléra dans la région du Bassin du Lac Tchad à Maroua

  • Cet atelier organisé par UNICEF WCARO a réuni environ 160 participants gouvernementaux et non gouvernementaux du Cameroun, Niger, Nigeria et Tchad.

  • Les participants, réunis par groupes de travail spécifiques aux différents espaces géographiques transfrontaliers à haut risque, ont notamment conclu à la nécessité de se structurer en plates-formes d’échanges intersectorielles transfrontalières.

  • ACF a animé le groupe de travail de la zone transfrontalière du Chari-Logone

  • Deux présentations sur l’initiative transfrontalière dans la zone du Chari-Logone et sur le rapport d’anthropologie des modes de transmission du choléra a également été faite


III- Recherche Opérationnelle

Objectif

  • L’objectif est de pouvoir étudier les aspects biologiques, sociaux, culturels et environnementaux et d’évaluer leur impact dans l’émergence et le développement de l’épidémie

    • Une des recommandations du rapport de capitalisation ACF sur l’épidémie de choléra de 2010 afin de mieux y répondre.

    • L’approche transdisciplinaire est favorisée.

      Composantes

  • Analyse de prélèvements environnementaux

  • Analyse en biologie moléculaire des souches en circulation

  • Etude anthropologique

  • Etude épidémiologique

    Partenariats

  • Institut Pasteur de Paris, Laboratoire national de référence de N’djamena, Laboratoire zootechnique et vétérinaire de Farcha, Laboratoire Chrono-environnement de l’Université de Franche Comte (France).


III- Recherche Opérationnelle

Analyse de prélèvements environnementaux

  • Deux experts microbiologistes de la Fondation Véolia ont effectués une mission entre le 25/07 et le 13/08/2011 afin de mettre en place un laboratoire de microbiologie de terrain, assurer la formation du personnel de la LRVZ ainsi que la validation du mode opératoire à travers différents manipulations en laboratoire

  • Au total, 109 prélèvements d’eau ont été analysés en provenance de 8 districts. Le vibrion cholérique n’a été isolé dans aucun des échantillons. Ces points d’eau ne semblent pas constituer un réservoir environnemental pour le vibrion cholérique.

    Analyse en biologie moléculaire des souches en circulation

  • Une banque de souches a été constituée lors de la phase I du programme. Entre 2010 et 2011, 156 souches provenant de 13 délégations régionales sanitaires et de la DRSEN Cameroun ont été isolées.

  • Résultats de l’analyse en biologie moléculaire Sept 2012


III- Recherche Opérationnelle

Etude anthropologique sur les modes de transmission du choléra

Objectif:

Comprendre la perception qu’ont les populations du choléra et de la réponse

Résultats préliminaires:

1- Une action concertée des acteurs stratégiques dans les communautés  

 Les autorités religieuses sont les mieux écoutés dans les villages, à eux s’adjoignent les autorités administratives, auxquels il faut ajouter les anciens malades de choléra


III- Recherche Opérationnelle

Etude anthropologique sur les modes de transmission du choléra

 Mobiliser le personnel de santé ayant la capacité de manier les deux registres : médical et religieux,

  • Mobiliser d’avantage les autorités administratives

  • Elites et associations locales doivent travailler avec les autorités locales pour que les populations destinataires n’aient pas le sentiment de la dispersion des discours

    2- un encadrement des rites funéraires

  • Les familles peuvent elles-mêmes mettre en œuvre les consignes médicales lorsqu’elles sentent que leurs traditions sont respectées

  • Equité dans le traitement des sépultures. Il ne devrait plus avoir de traitement médical inégal des sépultures en raison de l’appartenance religieuse ou de l’entregent des membres de la famille du défunt.


III- Recherche Opérationnelle

Etude anthropologique sur les modes de transmission du choléra

3- La conception des messages

 Images d’hommes et de femmes impliquées dans la lutte du choléra

Eviter de faire des messages qui contribueraient à renforcer les clichés sociaux sur les femmes négligentes.

Cela pour la simple raison que l’usage de l’eau de javel dans un message dépend de l’avis des hommes sur le goût de l’eau.

 L’acte de manger

Quant à l’acte de manger, concevoir une iconographie montrant des Bakourous, de la viande grillée, des bouteilles de jus de gingembre, etc.


III- Recherche Opérationnelle

Etude anthropologique sur les modes de transmission du choléra

3- La conception des messages

 Choléra et saleté

Cette étude montre que l’idée de la saleté est bien présente dans les discours populaires sur le choléra. Les messages sur l’hygiène devraient d’une part adopter la conception locale de la saleté et préciser que cette saleté peut être invisible à l’œil nu.

 Le rapport au corps du défunt

L’image devrait montrer des personnes en train de se lamenter à distance du défunt en précisant que cette attitude ne détruit pas le lien qu’elles ont eu avec le défunt et sa famille. A ce niveau un responsable religieux (prêtre, pasteur, imam) pourrait être dessiné en intervention.

 Informer les anciens patients sur les risques de contamination


III- Recherche Opérationnelle

Etude anthropologique sur les modes de transmission du choléra

4- L’intervention des ONG

 Les autorités accompagnent les ONG pendant les campagnes de sensibilisation

Cette stratégie permet de contribuer à une légitimation politique des actions des ONG et à une reconnaissance de l’intervention de l’Etat. Ce dernier peut ainsi jouer son rôle de régulateur du système de santé.

 Une harmonisation des pratiques des ONG

Les modalités d’action doivent être harmonisées au niveau des ONG, afin d’éviter des comparaisons des autorités locales entre actions de l’ONG X et celles de l’ONG Y. Dans le cas contraire on se retrouve dans le marché de l’offre de lutte contre le choléra  où l’attention est réservée aux plus offrants


III- Recherche Opérationnelle

Etude anthropologique sur les modes de transmission du choléra

4- L’intervention des ONG

 Les sensibilisateurs

Les sensibilisateurs doivent faire partie des communautés. Outre cela il faut constituer des groupes mixtes où se retrouvent aînés et cadets. La connaissance du français ne doit pas être le seul critère, la légitimité sociale des sensibilisateurs doit être prise en compte.


III- Recherche Opérationnelle

Etude épidémiologique (Résultats 31 Mars 2012)

  • L’objectif de la présente étude est de comprendre la saisonnalité du choléra et l’influence des facteurs environnementaux et climatiques dans la diffusion de la maladie.

  • Un expert Système d’Information Géographique et épidémiologiste a effectué une mission du 30 janvier au 4 février afin d’affiner les données collectés pour une meilleur analyse.

  • Analyse épidémiologique sera donc fournie dans le rapport de capitalisation du projet: SIG, statistiques, identification des facteurs de risque, des voies de transmission et des populations cible, synthèse des résultats de la recherche en Mars 2012


IV- PERSPECTIVES

Programme EAH sur le long terme dans le bassin Logone et Chari

  • Mission d’évaluation en cours dans 5 districts sanitaires

    « Identifier les activités à mettre en œuvre et la méthodologie de mise en œuvre associée pour réduire l’incidence de choléra dans les villages à risque».

    Les informations collectées doivent permettre d’envisager une action de type « bouclier » qui, à la différence de l’approche «  coup de poing » de nature plutôt urgencière et curative, est caractérisée par « des interventions EAH durables en dehors des périodes épidémiques dans les zones prioritaires, définies comme spécifiquement à risque pour le choléra (cf. UNICEF 2011 / EAH et Epidémiologie du Choléra dans le bassin du lac Tchad)».



ad