Ob sit et activit physique
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 39

Obésité et Activité Physique PowerPoint PPT Presentation


  • 97 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Obésité et Activité Physique. Toulouse, Avril 2006. Dr Eric Garrigue D.Rubio, Pr D.Rivière Service d’EFR et de Médecine du Sport Hôpital Larrey - Toulouse. Notion de Balance Énergétique. DEPENSES. ENTREES. ACTIVITÉ PHYSIQUE Metabolisme Base Thermogénèse Post Prandriale.

Download Presentation

Obésité et Activité Physique

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Ob sit et activit physique

ObésitéetActivité Physique

Toulouse, Avril 2006

Dr Eric Garrigue

D.Rubio, Pr D.Rivière

Service d’EFR et de Médecine du Sport

Hôpital Larrey - Toulouse


Ob sit et activit physique

Notion de Balance Énergétique

DEPENSES

ENTREES

  • ACTIVITÉ PHYSIQUE

  • Metabolisme Base

  • Thermogénèse Post Prandriale

20 % (jusqu’à 70%)

70 %

10 %

  • ALIMENTATION

Equilibrer les besoins énergétiques(variables selon âge, sexe, activité)

Maintenir constant le niveau des réserves

Equilibre => poids stable


Notion de composition corporelle

Notion de Composition Corporelle

  • Masse grasse20%

    Réserve d’énergie

  • Masse maigre

    • Eau60%

    • Protéines15%

    • Minéraux 5%

      Poste de la dépense énergétique


Ob sit et activit physique

Balance énergétique du Sujet Obèse

DEPENSES

 Stockage Lipidique

ENTREES

SEDENTARITÉ +

DESEQUILIBRE ALIMENTAIRE

  • QUANTITATIF ( E )

  • QUALITATIF  Lip  Prot  Gluc


Ob sit et activit physique

Balance énergétique lors de la prise en charge

ENTREES

 Perte Ponderale

DEPENSES

ACTIVITÉ PHYSIQUE +

EQUILIBRE ALIMENTAIRE

EQUILIBRE ALIMENTAIRE


Ob sit et activit physique

MASSE GRASSE

MASSE MAIGRE

Repos (MB)

Exercice

Dépenses E

Effets de l’Equilibre Alimentaire


Ob sit et activit physique

Balance Énergétique lors de laprise en charge

ENTREES

 Perte Ponderale

DEPENSES

ACTIVITÉ PHYSIQUE+

ACTIVITÉ PHYSIQUE +

EQUILIBRE ALIMENTAIRE


Ob sit et activit physique

MASSE GRASSE

Repos (MB)

MASSE MAIGRE

Dépenses E

Exercice

Effets de l’Activité Physique


Ob sit et activit physique

Activité Physique Inadaptée

Obésité

SEDENTARITÉ

 DEPENSEE

Activité physique inadaptée


Ob sit et activit physique

EQUILIBRE ALIMENTAIRE

ACTIVITÉ PHYSIQUE ADAPTÉE +

ENTREES

 Perte Ponderale

DEPENSES

Balance Énergétique lors de la prise en charge

EQUILIBRE ALIMENTAIRE

ACTIVITÉ PHYSIQUE ADAPTÉE +

  •  MGraisse

  • MMaigre   MB

     Dépense E Repos / Exercice

Quantitatif : Excès E

Qualitatif :  Variété Nutr.

 Apports E


L activit physique adapt e dans le traitement de l ob sit

L’Activité Physique Adaptée dans le Traitement de l’Obésité


Ob sit et activit physique

Phosphocréatine

ADP + Pi

Contraction

ATP

Créatine

Glycolyse

Glucose

Glucose

Acide

pyruvique

Acide lactique

SOURCES D'ENERGIE de la CONTRACTION MUSCULAIRE

Fibre musculaire

Sang

Phosphorylations

oxydatives

Glycogène

Acides gras

Oxygène

Fonction Intensité et Durée

Acides

gras


Ob sit et activit physique

CONSOMMATION D'OXYGENE ( VO2)

litre/minute

VO2 MAX

ENDURANCE

RESISTANCE

PUISSANCE MAXIMALE

AEROBIE ou PMA

INTENSITE

watts


Ob sit et activit physique

CONSOMMATION D'OXYGENE ( VO2)

litre/minute

VO2 MAX

ENDURANCE

RESISTANCE

AUGMENTATION DE LA CONCENTRATION

D'ACIDE LACTIQUE DANS LE SANG

AEROBIE

ACTIVE

PUISSANCE MAXIMALE

AEROBIE ou PMA

INTENSITE

watts


Ob sit et activit physique

Evaluation du grade d’obésité et du niveau de risque cardiovasculaire

Evaluation de la pratique d’activités physiques

Evaluation de l’aptitude physique

Prescription d’activité physique adaptée


Bilan clinique

  • Poids

  • Taille

IMC (= Poids / Taille2)

  • Masse grasse

  • Plis cutanés, impédancemétrie, DEXA

Bilan clinique

  • Bilan anthropométrique

  • Bilan clinique

  • Appareil - cardiovasculaire- respiratoire- locomoteur

  • Bilan paraclinique

  • ECG de repos, exploration de la fonction ventilatoire


Ob sit et activit physique

Evaluation du grade d’obésité et du niveau de risque cardiovasculaire

Evaluation de la pratique d’activités physiques

Evaluation de l’aptitude physique

Prescription d’activité physique adaptée


Evaluation de l activit physique champs explorer

Evaluation de l’Activité Physique : champs à explorer

  • Scolaire

    • Cours d' Éducation Physique et Sportive

    • Sport scolaire

    • Activité durant les récréations

  • Transports

    • Moyen de transport pour se rendre à l’école

    • Moyen de transport usuel

  • Loisirs

    • Activités non structurées

      • Activités journalières extra-scolaires

      • Activité physique en famille le week-end

    • Activités structurées

      • Type et nombre d’heures de sport hebdomadaires

  • Inactivité

    • Nombre d’heures de télévision, ordinateur, jeux vidéos


Ob sit et activit physique

Evaluation du grade d’obésité et du niveau de risque cardiovasculaire

Evaluation de la pratique d’activités physiques

Evaluation de l’aptitude physique

Prescription d’activité physique adaptée


Mesure de l aptitude physique

  • Capacités Aérobies  Détermination de la consommation maximale d’oxygène (VO2 max.)

.

Mesure de l’Aptitude Physique

  • Tests de force et capacités anaérobies

  • Souplesse  Tests de flexibilité


Mesure directe de la consommation maximale d oxyg ne vo 2 max

.

Mesure directe de la consommation maximale d’oxygène (VO2 max.)

  • Epreuve d’effort maximale

    • cyclo-ergomètre +++

    • Surveillance PSA et ECG d’effort

  • Mesure de la consommation d’O2 et de la production de CO2 en temps réel

     capacités maximales en endurance

     limitation périphérique ?

     seuil de transition aéro-anaérobie

    niveau maximal d’utilisation des lipides


Ob sit et activit physique

Balance énergétique à l'effort

60

100

50

90

Concept du "crossover"

40

80

GLUCIDES (%)

LIPIDES (%)

30

70

20

60

10

50

0

40

Repos

20

40

60

80

100

VO2 max (%)

8

6

Point d’utilisation maximale des lipides "lipox max."

Glucides

kcal/min

4

2

Lipides

0

0

70

90

115

140

(Watts)


Autres tests

  • Step Test

    • Principe: 3 marches d’escabeau à monter et descendreà une cadence imposée pendant 3 minutes

    • Enregistrement de la fréquence cardiaque en fin d’exercice

Autres tests

  • Tests de terrain

    • Léger (test navette)

    • Léger - Boucher

    • Cooper (test de marche 12 min.)

    • VAMéval


Mesure de l aptitude physique1

  • Capacités Aérobies  Détermination de la consommation maximale d’oxygène (VO2 max.)

.

Mesure de l’Aptitude Physique

  • Tests de force et capacités anaérobies

    • Tonicité de la sangle abdomino-lombaire

    • Force de serrage manuel (HandGrip)

    • Tests de Bosco (Ergojump)

  • Souplesse  Tests de flexibilité


Mesure de l aptitude physique2

  • Capacités Aérobies  Détermination de la consommation maximale d’oxygène (VO2 max.)

.

Mesure de l’Aptitude Physique

  • Tests de force et capacités anaérobies

  • Souplesse  Tests de flexibilité


Ob sit et activit physique

Evaluation du grade d’obésité et du niveau de risque cardiovasculaire

Evaluation de la pratique d’activités physiques

Evaluation de l’aptitude physique

Prescription d’activité physique adaptée


Activit s a robies intensit mod r e 30 60 vo2 max

  • Sujets sédentaires

  • Sujets entraînés

.

Activités aérobiesIntensité modérée: 30–60 % VO2 max.

  • Utilisation +++ des lipides

  •  risque cardio-vasculaire, sensibilité insuline


Activit s a robies intensit lev e 60 85 vo2 max

  • Amélioration des capacités aérobies (VO2 max.)

  • Consommation lipidique élevée en récupération

Basal Fin 3h6h J1 J1 J2exopost.postmat.soirmat.

Basal Fin 6h J1 J1 J2exopostmat.soirmat.

Concentration intramusculaire glycogène

Concentration intramusculaire triglycérides

.

Activités aérobiesIntensité élevée: 60–85 % VO2 max.

  • Développement de la masse musculaire

  •  augmentation du métabolisme de repos


Activit s a robies adaptation de l intensit

  • Entraînement  augmentation de l’utilisation des lipides à l’exercice

p<0,05

25

20

Avant entraînement

Lipides oxydés(g/h)

Après entraînement

15

10

Activités aérobiesAdaptation de l’intensité

  • Intensité des exercices déterminée en fonction:

    • des capacités aérobies

    • des contraintes orthopédiques


Activit s a robies contr le de l intensit de la s ance

Activités aérobiesContrôle de l’intensité de la séance

  • Cardiofréquencemètre

    • Epreuve d’effort

       utilisation des fréquences cardiaques observées au % souhaité de VO2 max.

    • Absence d’épreuve d’effort

       utilisation de la formule de Karvonen:

      Zone de FC Cible = FCRéservex (% souhaité) + FCRepos

      (FCRéserve = FCMax. – FCRepos)

  • Repères simples

     seuil de dyspnée


Ob sit et activit physique

FREQUENCE CARDIAQUE (FC)

battements/minute

Théorique= 220 – AGE en années

Fréquence Cardiaque Maximale

210

F

C

D

E

R

E

S

E

R

V

E

FC de RESERVE = FC MAXIMALE – FC de REPOS

Exemple pour un enfant de 10 ans :

140 b/min

50 %

FC maximale théorique = 210 b/min

FC de repos = 70 b/min

FC de Réserve = 140 b/min

50 % FC de Réserve = 70 b/min

= 70

FC de REPOS

FC de TRAVAIL = FC REPOS + 50 % FC Réserve

= 140 b/min

PUISSANCE MAXIMALE

AEROBIE

50 %

INTENSITE

watts


Activit s a robies dur e et fr quence

Activités aérobiesDurée et Fréquence

  • Durée

    • Fonction du type d’activité et du niveau de l’enfant

    • De 20-30 min. à plusieurs heures

    • Fractionner la durée des séances si nécessaire :

      emploi du temps, difficultés de réalisation

  • Fréquence

    • 3-5 fois / semaine

  • Charge globale déterminée en fonction des antécédents médicaux et sportifs de l’enfant

  • Ne pas fixer des objectifs inaccessibles  risque de mise en situation d’échec


Activit s a robies privil gier

Activités aérobiesà privilégier

  • Mobilisation du corps entier

  • Facilité : mettre à profit une taille et un poids élevés

  • Favoriser le côté ludique du sport Type de sport déterminé en fonction des goûts de l’enfant

  • Choisir 2 ou 3 activités pour ne pas lasser

  • Privilégier les activités à faible risque traumatique : vélo, natation, marche, footing, cardio-training, jeux de ballon et de raquette …


Renforcement musculaire et tirements

Renforcement musculaire et étirements

  • Musculation douce

    1 exercice par groupe musculaire

    • Intensité : 50 - 70% max., vitesse contrôlée

    • Durée : 8 - 12 répétitions

    • Fréquence : 2 - 3 fois

       Augmentation de la masse musculaire  Augmentation métabolisme repos

       Augmentation force et tonus musculaire

  • Etirements et gymnastique au sol

  •  Amélioration de la souplesse


Ob sit et activit physique

  • Limiter le temps de télévision, ordinateur et jeux vidéo

    • 1 à 2 heures / jour maximum

    • la télé ne doit pas être un accompagnant permanent

  • Encourager le mouvement

    • Utiliser des moyens de transport non motorisés

    • Emprunter les escaliers au lieu de l’ascenseur

    • Jardinage, bricolage, tâches ménagères…

    • Promener le chien

    • Promenades et sorties en famille le week-end

Lutter contre la sédentarité


Pyramide des activit s physiques

Pyramide des Activités Physiques

Autres

Renforcement musculaire

Activités aérobies

Lutte contre la sédentarité


Adaptation du programme d activit physique

Adaptation du programme d’activité physique

  • Ne pas se fixer des objectifs inaccessibles  mise en situation d’échec

  • Adaptation très progressive

    • de la durée

    • de l’intensité

      en fonction des résultats et des difficultés rencontrées


Conclusion

Conclusion

  • Les activités proposées devront garantir

    • La sécurité de l’enfant

    • L’efficacité de l’entraînement

    • L’adhésion au programme


Merci de votre attention

Merci de votre attention


  • Login