« Dieu ne joue pas aux dés » (Einstein)…
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 16

Mais… Les insectes jouent à « pile ou face » PowerPoint PPT Presentation


  • 101 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

« Dieu ne joue pas aux dés » (Einstein)…. Mais… Les insectes jouent à « pile ou face ». Exemple de la plasticité « pile ou face » Cooper et Kaplan (1982). 1980 Les adaptations (traits d’histoire de vie et comportements) étudiées majoritairement à l’aide de l’approche déterministe.

Download Presentation

Mais… Les insectes jouent à « pile ou face »

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


« Dieu ne joue pas aux dés » (Einstein)…

Mais…Les insectes jouent

à « pile ou face »


Exemple de la plasticité « pile ou face »

Cooper et Kaplan (1982)

1980

Les adaptations (traits d’histoire de vie et comportements)

étudiées majoritairement à l’aide de l’approche déterministe

Approche déterministe :

Environnement stable ou périodique

Néglige la stochasticité environnementale

La théorie stochastique des traits d’histoire de vie

a permis de comprendre des adaptations inexplicables

par l’approche déterministe


Environnement stochastique :

Deux types d’année (A et B) apparaissent aléatoirement

Phénotype adapté.

Phénotype mal adapté.

Génotype à plasticité « pile ou face »

x % Phénotypes A

(1-x) % Phénotypes B


Mécanisme sous-jacent ?

« Un beau concept longtemps jugé irréaliste »


Test de la théorie

Le balanin de la châtaigne Curculio elephas

Suivis à long-terme de populations

Théorie

Modélisation Stochastique

Laboratoire

Terrain


Émergences et accouplements

t+1

t+2

t+3

t+4

sol

Cycles longs

Diapause prolongée

Cycles courts

60 %

40%

Origine de cette variabilité ?


Hypothèse :

La variabilité dans la durée du cycle du balanin correspond à

une plasticité « pile ou face »

Un génotype qui joue à « pile ou face » (ex 60% CC et 40% CL)

maximise sa fitness à long terme

Menu F., Roebuck J.P. et Viala M. The Amercican Naturalist (2000)

Modélisation stochastique

Un modèle d’optimisation stochastique réaliste :

V(t+1) = M(t) V(t)


La probabilité d’induire une diapause prolongée est liée à la quantité de ressource énergétique (lipides)

Menu F et Desouhant E., Oecologia (2002)

Soula et Menu Oikos (2003)

Soula et Menu, Entomologia Experimentalis et Applicata (2005)

Les larves grasses :

probabilité élevée

d’induire un cycle long

Les larves maigres :

faible probabilité

d’induire un cycle long

2. Identifier des facteurs environnementaux

capables d’induire une variabilité locale intra-populationnelle dans la

durée du cycle


Question

La femelle balanin est-elle capable de contrôler la variabilité dans

la durée du cycle de sa descendance en contrôlant le nombre d’œufs

pondus par fruit?


1

0.8

Proportion de cycles longs

0.6

0.4

0.2

0

100%

Ponte

solitaire

50% 1 oeuf

50% > 1oeuf

20% 1 oeuf

80% > 1oeuf

100%

multi-infestation

Pattern de ponte

Menu F., Desouhant E., Greenland T., Soula B. et Debouzie D., soumis


Conclusions :

Les balanins savent jouer à « pile ou face »

Cette stratégie est optimale dans un environnement stochastique

Autres tests de la théorie:

Chez des plantes des régions arides

Variabilité intra-populationnelle dans la durée de la dormance


A la recherche de la plasticité « pile ou face »…

Le balanin : un pionnier qui a ouvert la voie chez les animaux…

chez des grenouilles

australiennes…


…chez le puceron Rhopalisiphum padi

…production de morphes sexués et asexués

Modèle stochastique et données de terrain

Halkett F., Harrington R., Hullé M., Kindlmann P., Menu F., Rispe C. et Plantegenest M. The American Naturalist (2004)


Perspectives

« Adaptations locales et contraintes en environnement stochastique »

Origine de la forte variabilité inter-populationnelle dans la

fréquence de cycle long chez C. elephas?

Cf. poster E. Rajon


Perspectives

« Etude comparative inter-spécifique des traits d’histoire de vie chez

les punaises vecteurs de la maladie de Chagas (Amérique latine).

Prise en compte de la phylogénie »

Collaboration Argentine-Mexique-France

(équipes F. Menu, D. Pontier, C. Bernstein)

Cf. poster V. Payet


Merci pour votre attention


  • Login