L conomie verte ou le retour de l conomisme effr n
Sponsored Links
This presentation is the property of its rightful owner.
1 / 16

L’économie verte ou le retour de l’économisme effréné  ? PowerPoint PPT Presentation


  • 42 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

L’économie verte ou le retour de l’économisme effréné  ?. Jean-Philippe Thomas ENDA Tiers Monde enda.jp.thomas@gmail.com. Les attendus Rio+20 - NU.

Download Presentation

L’économie verte ou le retour de l’économisme effréné  ?

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


L’économie verte ou le retour de l’économisme effréné ?

Jean-Philippe Thomas

ENDA Tiers Monde

enda.jp.thomas@gmail.com


Les attendus Rio+20 - NU

« Garantir le renouvèlement des engagements politiques avec le développement durable; évaluer les progrès vers les objectifs accordés au niveau international sur le développement durable et relever des défis nouveaux et émergents ».

« Le sommet mettra également l’accent sur deux thèmes spécifiques: une économie verte dans le contexte de l’éradication de la pauvreté et du développement durable, et une structure institutionnellequi favorise le développement durable »


Définitions données (2011)

 - Une économie qui entraîne une amélioration du bien être humain et de l’équité sociale tout en réduisant de manière significative les risques environnementaux et la pénurie de ressources (PNUE).

- La croissance verte est un modèle qui doit permettre de poursuivre une croissance et un développement qui soient viables à la fois sur le plan économique et sur le plan écologique (OCDE)


Le « draft Zéro » : la primauté de l’économique

  • L’économie verte

  • non spécifiquement définie comme un ensemble rigide de règles mais comme un cadre de décision : dérèglementations vs crises

  • ne pas créer d’obstacles au commerce

  • liste d’objectifs sectoriels sans avoir une vision globale du développement

  • l’économie verte d’un côté et la gouvernance de l’autre


Pourquoi cette remise en cause du développement durable ?

  • Rio 92: un projet collectif mondial, synergies entre mondialisation des échanges, développement et environnement, changement de modèle de développement tant au Nord qu’au Sud

  • Oui mais,

  • la gouvernance du développement durable a subi des transformations profondes au cours de la dernière décennie, diffusion large de l’idée de développement durable mais des résultats insatisfaisants (passage par les OMD),

  • La notion de durabilité non admise et non opérationnalisée par les secteurs économiques et financiers, en particulier le secteur privé et les états « libéraux ».

  • Face aux difficultés de l’APD et autres, faire jouer l’effet de levier sur l’investissement privé.


NU, objectifs implicites de Rio + 20

  • Retrouver un discours mobilisateur pour les secteurs privés et les Etats : l’économie verte

  • Appliquer le scénario dit de convergence par croissance (scénarios « A1 » de l’IPCC/GIEC) , à savoir une tendance d’évolution qui privilégie l’économie et le matérialisme par rapport aux aspects environnementaux et sociaux du développement.

  • Maintenir une gouvernance « séparée » des 3 piliers du développement durable

  • En bref, le retour de l’économisme voire le nouveau consensus de Washington !


Les scénarios

+ Économique / matérialiste

Convergence par

Croissance

- Haute intensité énergie fossile (F1)

- Hybride (B)

- Non-énergie fossile (T)

Hétérogénéité

A2

A1

+ Régional

+ Global

B2

B1

Convergence

avec changements

structurels

Solutions locales

et régionales

+ Social / environnemental

ENDA D’après IPCC


Les Scénarios

enda


Les tendances des émissions

A2

A1

B1

B2

enda


Les limites à la croissance ?

Insérer le schéma du club de Rome


Des échecs du « verdissement »

  • Le mécanisme de développement propre (MDP) du Protocole de Kyoto.

  • Sur presque 8 000 projets MDP référencés, moins de 3% ont bénéficié aux pays africains.

  • L’agrobusiness « vert » qui doit permettre d’introduire la production de biocarburant entraîne : accaparement des terres des petits agriculteurs par des sociétés multinationales,violents conflits, disparition progressive de l’agriculture familiale dont on sait l’importance qu’elle revêt en termes de souveraineté alimentaire.

  • Fonds vert Climat (GCF)? ….


Rio+20 ou le second souffle du Développement Durable

  • Contrecarrer l’approche libérale actuelle de Rio+20.

  • Le « draft zéro » occulte complètement le rôle de la société civile en se centrant sur les Etats et le secteur privé.

  • Approche du « contrat social » et « des transformations » : « World in transition, a social contract for sustainibility».- WBGU, Berlin, 2011).

  • Engager la transformation des visions actuelles à partir d’un projet politique et collectif mondial

  • Le « futur » sous la forme d’un autre modèle de référence qui intègre et fait participer, dès le départ, l’ensemble des acteurs, des parties prenantes et des populations concernées

  • Réaffirmer les Droits face à l’économie ?


Le second souffle…

  • Initier ou renforcer des politiques de développement durable à partir des expériences déjà développés dans un certain nombre de pays afin que les objectifs de lutte contre la pauvreté, contre l’insécurité alimentaire, contre les changements climatiques , etc. prennent corps dans un ensemble cohérent et durable

  • Refonder la notion de développement durable en tenant compte des sentiers de développement différents des diverses catégories de pays (développement endogène)

  • Intégrer la gouvernance - i.e. en particulier les aspects institutionnels et de cohérence - dans les piliers du développement durable.

  • Définir les indicateurs d’objectifs, de suivi et d’évaluation


Les quatre piliers du D.D.

Economie

(f)

Social

(a) (b) (c)

(g)

(g)

Environnement

(f)

Institution

Approche globale


Critères Développement Durable

J.Ph.Thomas


Pour conclure

  • Le grand défi lié à l’accroissement de la population en Afrique

  • Renforcer l’approche développement durable déjà largement utilisée par un bon nombre de pays : « ne pas réinventer la roue »

  • Intégrer la gouvernance du développement durable, du local à l’international

  • Privilégier une vision globale et l’endogénéité du développement dans un projet politique

  • and « no green economy » !


  • Login