l conomie verte ou le retour de l conomisme effr n
Download
Skip this Video
Download Presentation
L’économie verte ou le retour de l’économisme effréné  ?

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 16

L’économie verte ou le retour de l’économisme effréné  ? - PowerPoint PPT Presentation


  • 53 Views
  • Uploaded on

L’économie verte ou le retour de l’économisme effréné  ?. Jean-Philippe Thomas ENDA Tiers Monde [email protected] Les attendus Rio+20 - NU.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' L’économie verte ou le retour de l’économisme effréné  ?' - raven


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
l conomie verte ou le retour de l conomisme effr n

L’économie verte ou le retour de l’économisme effréné ?

Jean-Philippe Thomas

ENDA Tiers Monde

[email protected]

les attendus rio 20 nu
Les attendus Rio+20 - NU

« Garantir le renouvèlement des engagements politiques avec le développement durable; évaluer les progrès vers les objectifs accordés au niveau international sur le développement durable et relever des défis nouveaux et émergents ».

« Le sommet mettra également l’accent sur deux thèmes spécifiques: une économie verte dans le contexte de l’éradication de la pauvreté et du développement durable, et une structure institutionnellequi favorise le développement durable »

d finitions donn es 2011
Définitions données (2011)

 - Une économie qui entraîne une amélioration du bien être humain et de l’équité sociale tout en réduisant de manière significative les risques environnementaux et la pénurie de ressources (PNUE).

- La croissance verte est un modèle qui doit permettre de poursuivre une croissance et un développement qui soient viables à la fois sur le plan économique et sur le plan écologique (OCDE)

le draft z ro la primaut de l conomique
Le « draft Zéro » : la primauté de l’économique
  • L’économie verte
  • non spécifiquement définie comme un ensemble rigide de règles mais comme un cadre de décision : dérèglementations vs crises
  • ne pas créer d’obstacles au commerce
  • liste d’objectifs sectoriels sans avoir une vision globale du développement
  • l’économie verte d’un côté et la gouvernance de l’autre
pourquoi cette remise en cause du d veloppement durable
Pourquoi cette remise en cause du développement durable ?
  • Rio 92: un projet collectif mondial, synergies entre mondialisation des échanges, développement et environnement, changement de modèle de développement tant au Nord qu’au Sud
  • Oui mais,
  • la gouvernance du développement durable a subi des transformations profondes au cours de la dernière décennie, diffusion large de l’idée de développement durable mais des résultats insatisfaisants (passage par les OMD),
  • La notion de durabilité non admise et non opérationnalisée par les secteurs économiques et financiers, en particulier le secteur privé et les états « libéraux ».
  • Face aux difficultés de l’APD et autres, faire jouer l’effet de levier sur l’investissement privé.
nu objectifs implicites de rio 20
NU, objectifs implicites de Rio + 20
  • Retrouver un discours mobilisateur pour les secteurs privés et les Etats : l’économie verte
  • Appliquer le scénario dit de convergence par croissance (scénarios « A1 » de l’IPCC/GIEC) , à savoir une tendance d’évolution qui privilégie l’économie et le matérialisme par rapport aux aspects environnementaux et sociaux du développement.
  • Maintenir une gouvernance « séparée » des 3 piliers du développement durable
  • En bref, le retour de l’économisme voire le nouveau consensus de Washington !
les sc narios
Les scénarios

+ Économique / matérialiste

Convergence par

Croissance

- Haute intensité énergie fossile (F1)

- Hybride (B)

- Non-énergie fossile (T)

Hétérogénéité

A2

A1

+ Régional

+ Global

B2

B1

Convergence

avec changements

structurels

Solutions locales

et régionales

+ Social / environnemental

ENDA D’après IPCC

les limites la croissance
Les limites à la croissance ?

Insérer le schéma du club de Rome

des checs du verdissement
Des échecs du « verdissement »
  • Le mécanisme de développement propre (MDP) du Protocole de Kyoto.
  • Sur presque 8 000 projets MDP référencés, moins de 3% ont bénéficié aux pays africains.
  • L’agrobusiness « vert » qui doit permettre d’introduire la production de biocarburant entraîne : accaparement des terres des petits agriculteurs par des sociétés multinationales,violents conflits, disparition progressive de l’agriculture familiale dont on sait l’importance qu’elle revêt en termes de souveraineté alimentaire.
  • Fonds vert Climat (GCF)? ….
rio 20 ou le second souffle du d veloppement durable
Rio+20 ou le second souffle du Développement Durable
  • Contrecarrer l’approche libérale actuelle de Rio+20.
  • Le « draft zéro » occulte complètement le rôle de la société civile en se centrant sur les Etats et le secteur privé.
  • Approche du « contrat social » et « des transformations » : « World in transition, a social contract for sustainibility».- WBGU, Berlin, 2011).
  • Engager la transformation des visions actuelles à partir d’un projet politique et collectif mondial
  • Le « futur » sous la forme d’un autre modèle de référence qui intègre et fait participer, dès le départ, l’ensemble des acteurs, des parties prenantes et des populations concernées
  • Réaffirmer les Droits face à l’économie ?
le second souffle
Le second souffle…
  • Initier ou renforcer des politiques de développement durable à partir des expériences déjà développés dans un certain nombre de pays afin que les objectifs de lutte contre la pauvreté, contre l’insécurité alimentaire, contre les changements climatiques , etc. prennent corps dans un ensemble cohérent et durable
  • Refonder la notion de développement durable en tenant compte des sentiers de développement différents des diverses catégories de pays (développement endogène)
  • Intégrer la gouvernance - i.e. en particulier les aspects institutionnels et de cohérence - dans les piliers du développement durable.
  • Définir les indicateurs d’objectifs, de suivi et d’évaluation
les quatre piliers du d d
Les quatre piliers du D.D.

Economie

(f)

Social

(a) (b) (c)

(g)

(g)

Environnement

(f)

Institution

Approche globale

pour conclure
Pour conclure
  • Le grand défi lié à l’accroissement de la population en Afrique
  • Renforcer l’approche développement durable déjà largement utilisée par un bon nombre de pays : « ne pas réinventer la roue »
  • Intégrer la gouvernance du développement durable, du local à l’international
  • Privilégier une vision globale et l’endogénéité du développement dans un projet politique
  • and « no green economy » !
ad