La pédagogie de projet assistée par l’ordinateur en réseau, les croyances motivationnelles et l...
Download
1 / 16

La p dagogie de projet assist e par l ordinateur en r seau, les croyances motivationnelles et l engagement d l ves du s - PowerPoint PPT Presentation


  • 89 Views
  • Uploaded on

La pédagogie de projet assistée par l’ordinateur en réseau, les croyances motivationnelles et l’engagement d’élèves du secondaire. Frédéric Legault Université du Québec à Montréal et Thérèse Laferrière Université Laval.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'La p dagogie de projet assist e par l ordinateur en r seau, les croyances motivationnelles et l engagement d l ves du s' - ramya


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

La pédagogie de projet assistée par l’ordinateur en réseau, les croyances motivationnelles et l’engagement d’élèves du secondaire

Frédéric Legault

Université du Québec à Montréal

et Thérèse Laferrière

Université Laval

Communication présentée au colloque du Programme Pancanadien de recherche en éducation 2002, « La technologie de l ’information et l ’apprentissage »

Montréal, 30 avril-2 mai 2002


Le passage au secondaire
Le passage au secondaire réseau, les croyances motivationnelles et l’engagement d’élèves du secondaire

  • Baisse de l’intérêt et de la motivation chez les élèves

    • Plus de contrôle pédagogique par les enseignants

    • Relations enseignant-élèves moins chaleureuses

    • Approches pédagogiques plus impersonnelles

    • Moins de temps consacré aux élèves en difficulté

    • Travail scolaire moins exigeant sur le plan cognitif

    • Évaluation des apprentissages qui favorise la comparaison sociale

  • Nécessité d ’approches pédagogiques qui favorisent

    la participation et la prise en charge des élèves


L approche par projet
L ’approche par projet réseau, les croyances motivationnelles et l’engagement d’élèves du secondaire

  • Réalisation de projets d’apprentissage qui peuvent inclure plus d’une matière

    • élaboration du projet collectif

    • réalisation de projets personnels et d’équipe

    • communication et action

  • Rôle de l’ordinateur dans le contexte de  l’apprentissage par projet

    • connexions à double sens avec l’extérieur (le Web)

    • espace collaboratif (ex: courriel, Knowledge Forum)


L organisation p dagogique de la classe
L’organisation pédagogique de la classe réseau, les croyances motivationnelles et l’engagement d’élèves du secondaire

  • Le rôle de l’enseignant: favoriser

    • la collaboration entre les élèves

    • l’investigation

    • l’innovation

    • l’individualisation

  • Le rôle de l’élève :

    • être un participant actif

    • être un interprète créatif du monde

    • être un collaborateur expérimenté et outillé


Les buts scolaires et les strat gies d apprentissage des l ves
Les buts scolaires et les stratégies réseau, les croyances motivationnelles et l’engagement d’élèves du secondaired’apprentissage des élèves

  • Les buts scolaires des élèves (Roeser et al., 1993)

    • buts de maîtrise

    • buts de performance

    • buts d ’évitement

  • Les stratégies d’apprentissage des élèves

    • traitement en profondeur

    • construction de connaissances

    • autorégulation des apprentissages


Les besoins des l ves
Les besoins des élèves réseau, les croyances motivationnelles et l’engagement d’élèves du secondaire

  • Besoin d’appartenance

  • Besoin de plaisir

  • Besoin de liberté

  • Besoin de pouvoir


La classe protic
La classe Protic réseau, les croyances motivationnelles et l’engagement d’élèves du secondaire

  • Commission scolaire des Découvreurs: une « école dans l’école »

  • Début: automne 1997 avec 64 élèves en première secondaire, surtout des garçons et qui progressent jusqu ’en cinquième secondaire

  • Critères de sélection: intérêt pour la technologie, pour l’apprentissage par projet et pour le travail d ’équipe

  • Chaque élève équipé d’un ordinateur portatif personnel branché

  • Puis, 64 nouveaux élèves par année et maintenant 90

  • Enseignants recrutés sur la base de leur intérêt pour la pédagogie de projet et l’usage des TIC; affichent une perspective constructiviste; enseignent deux matières; des stagiaires s’ajoutent (école associée)

  • Aucun cours spécifique d’informatique, si ce n’est des introductions brèves à certains logiciels mais beaucoup d’apprentissage entre pairs

  • Recherche collaborative: Thérèse Laferrière et certains enseignants


Objectifs de la recherche
Objectifs de la recherche réseau, les croyances motivationnelles et l’engagement d’élèves du secondaire

  • Comparaison des classes Protic avec les autres

  • Examen des relations entre l’organisation de la classe et les processus d’enseignement-apprentissage

  • Examen des relations entre ces déterminants et les croyances motivationnelles des élèves


M thode
Méthode réseau, les croyances motivationnelles et l’engagement d’élèves du secondaire

  • Participants

    • six classes (2 Protic, 2 enrichies, 2 ordinaires)

    • 182 élèves

    • 12, 27 et 16 filles

    • 41, 22 et 24 garçons

    • âge: 15,0, 15,0 et 15,4 ans

    • matières: français et mathématiques


M thode1
Méthode réseau, les croyances motivationnelles et l’engagement d’élèves du secondaire

  • Mesures

    • 17 échelles de Likert (2 à 9 items)

    • Échelles de 1 à 5

    • Coefficients alpha de 0,45 à 0,86

    • Traductions d’échelles validées

    • Prétest en 1998-1999


Comparaisons entre les classes
Comparaisons entre les classes réseau, les croyances motivationnelles et l’engagement d’élèves du secondaire

Organisation pédagogique

Collaboration Protic Protic

Investigation Protic Protic

Innovation ------ Protic

Individualisation ------ Protic

Français Mathématiques

Stratégies d ’apprentissage

Traitement profond ------ Protic

Construction de con. Protic Protic

Autorégulation ------ Protic

Buts solaires

Maîtrise ------ Protic

Performance c. ordi ------

Évitement c. ordi c. ordi

Satisfaction des besoins

Appart-plaisir ------ Protic

Liberté-pouvoir ------ Protic

Croyances motivationnelles et engagement

Efficacité personnelle ------ ------

Valeur accordée aux matières Protic Protic

Engagement Protic ------


L organisation de la classe et le processus d enseignement apprentissage
L ’organisation de la classe et le processus d ’enseignement-apprentissage

Stratégies Appartan. Liberté Buts de Buts de Buts d ’

d’apprent. et pouvoir et plaisir maîtrise perf. évitement

F M F M F M F M F M F M

Organisation pédagogique

Collaboration .25 .38 .50 .60 .17 .20 .48

Investigation .55 .36 .24 -.26 -.19

Innovation .19 .57 .23 .16 .44 .71 .19

Individualisation .32 .23 .17 .60 .40 .48

R2 ajusté .43 .45 .30 .36 .52 .63 .35 .25 .02 .06 .06 .02


Croyances motivationnelles et engagement
Croyances motivationnelles et engagement d ’enseignement-apprentissage

Efficacité Valeur Engagement

personnelle intrinsèque

M F M F M F

Org. pédagogique .21 .13

Strat. d’apprentissage .43 .39 .28

Appartenance/pouvoir .19 .16

Liberté/plaisir

Buts de maîtrise .56 .55 .79 .75

Buts de performance .23

Buts d ’évitement -.11 -.18

R2 ajusté .37 .32 .66 .68 .12 .07


Conclusion
Conclusion d ’enseignement-apprentissage

  • Les classes Protic se distinguent nettement des autres classes sur le plan de l’organisation pédagogique, qui relève plus de la communauté apprenante et qui dépasse la simple possession d’un portable.

  • Ces différences se répercutent sur le plan des buts scolaires et des stratégies d’apprentissage adoptées par les élèves de Protic, qui reflètent clairement la perspective constructiviste adoptée par les enseignants.

  • De ces conditions, découlent une plus grande valorisation des matières scolaires et un plus grand engagement dans les études.

  • Le programme Protic se situe dans le droit fil du nouveau programme de formation de l’école québécoise et de la volonté des gouvernements de préparer les jeunes à relever les défis du XXIème siècle.


Limites de l tude et perspectives de recherche
Limites de l’étude et perspectives de recherche d ’enseignement-apprentissage

  • Étude corrélationnelle

  • Petit nombre de classes et de sujets

  • Contrôle faible de plusieurs variables

  • Besoin de poursuivre avec des études transversales et longitudinales et de renforcer les contrôles et les variables modératrices possibles

  • Développer différents indicateurs de réussite scolaire


L ments retenir diff rents paliers de d cision
Éléments à retenir à différents paliers de décision d ’enseignement-apprentissage

  • Les garçons à Protic sont plus motivés et engagés dans leurs apprentissages (condition de base de réussite)

  • Les élèves sont conscients d’évoluer au sein d’une organisation de classe qui sollicite la collaboration entre pairs et leur capacité d’investigation (éléments-clés du discours portant sur les habiletés requises au 21è siècle)

  • Le modèle Protic est triple: usage d’un ordinateur portatif branché, pédagogie de projet et apprentissage en collaboration, les trois se combinant de manière flexible et authentique en des temps opportuns.


ad