Module 3 construire des projets ensemble principes et techniques
Download
1 / 9

Module 3 Construire des projets ensemble : principes et techniques - PowerPoint PPT Presentation


  • 95 Views
  • Uploaded on

Module 3 Construire des projets ensemble : principes et techniques. Objectif général du module. Objectifs spécifiques : à l’issue de ce module, les participants seront en mesure de : mener un entretien qui met le patient au centre de la relation ;

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Module 3 Construire des projets ensemble : principes et techniques' - presta


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Module 3 construire des projets ensemble principes et techniques

Module 3Construire des projets ensemble : principes et techniques


Objectif g n ral du module
Objectif général du module

  • Objectifs spécifiques : à l’issue de ce module,

    les participants seront en mesure de :

    • mener un entretien qui met le patient au centre de la relation ;

    • connaître et mettre en œuvre des techniques d’écoute

      et de communication qui facilitent l’implication du patient.

Élaborer, en utilisant des techniques d’écoute

et de communication pertinentes, des réponses avec le patient

et l’accompagner dans la mise en place de projets adaptés

aux situations liées à la maladie d’Alzheimer.

Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées - Éducation pour la santé du patient - Formation de soignants


Exemple de regroupements de techniques de communication
Exemple de regroupements*de techniques de communication

  • Faire preuve d’empathie : interroger le ressenti du

    patient, être avec, validation, appui, partenariat, respect.

  • Communication verbale : reformuler ce que dit le

    patient, le laisser parler, poser des questions ouvertes,

    laisser des temps de silence, demander des précisions.

  • Communication non verbale : avoir une attitude

    détendue, regarder le patient, créer une proximité,

    sourire, gestuelle.

* Issus notamment de l'expérimentation du 27 janvier 2007 avec l'ANLF

Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées - Éducation pour la santé du patient - Formation de soignants


T moignages de patients
Témoignages de patients

« Ce que j’attends de mon médecin ? Qu’il m’écoute et

qu’il essaye de me comprendre. Un médecin qui sait

écouter et comprendre soigne mieux. C’est ça, son

métier : écouter pour soigner. Écouter les mots, mais

aussi les signes du corps, les expressions du visage…

Lire l’angoisse, l’inquiétude sur le visage, c’est aussi

cela écouter. »

Témoignage recueilli à l’hôpital de jour de l’Hôpital Bretonneau

Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées - Éducation pour la santé du patient - Formation de soignants


1 avoir une attitude d coute active
1. Avoir une attitude d’écoute active

  • Certaines attitudes peuvent bloquer la communication entre

    le soignant et le patient :

    • regarder sa montre en permanence, regarder dans une autre direction ;

    • faire « autre chose », jouer avec un stylo ;

    • interrompre la consultation pour répondre au téléphone ;

    • la non-réceptivité aux signes non verbaux émis par le patient

      ou ses proches.

  • À l’inverse, certaines attitudes à mettre en œuvre en fonction des

    personnes et du type de relation peuvent faciliter la communication :

    • avoir une position d’ouverture ;

    • regarder la personne, lui sourire ;

    • acquiescer ;

    • avoir un contact physique…

Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées - Éducation pour la santé du patient - Formation de soignants


2 faire preuve d empathie
2. Faire preuve d’empathie

  • Elle peut s’exprimer par des mots, des mimiques, des attitudes

    corporelles, des gestes, des regards…

    • Réflexion : « Je constate que vous êtes… »

    • Validation : « Je comprends pourquoi vous sentez que… »

    • Appui : « Vous pouvez comptez sur moi… »

    • Partenariat : « Nous allons affronter ce problème ensemble… »

    • Respect : « Vous vous débrouillez très bien… »

    • Soutien et valorisation du patient : « Je vous félicite… »

L’empathie « consiste en l’appréciation, la compréhension et

l’acceptation de l’état émotif et du point de vue du patient »*.

* Définition adaptée du guide de ressources La communication efficace (Santé Canada)

Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées - Éducation pour la santé du patient - Formation de soignants


3 utiliser des techniques qui favorisent le dialogue
3. Utiliser des techniques qui favorisent le dialogue

  • La manière dont le soignant mène l’entretien pendant la consultation

    peut limiter le dialogue avec le patient et ses proches :

    • l’incapacité de respecter des temps de silence ;

    • interrompre le patient.

  • À l’inverse, certaines techniques d’entretien, utilisables en particulier

    dans les stades débutants de la maladie d’Alzheimer, peuvent

    contribuer à faciliter le dialogue :

    • la reformulation ;

    • le recours à des questions ouvertes ou fermées ;

    • la spécification ;

    • le reflet.

Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées - Éducation pour la santé du patient - Formation de soignants


Comment mettre en pratique les techniques qui favorisent le dialogue 1 2
Comment mettre en pratique les techniques qui favorisent le dialogue ?(1/2)

  • La reformulation consiste pour le médecin à s’assurer qu’il a bien

    compris les propos du patient.

    « Ce que vous êtes en train de me dire, c’est que vous avez peur

    de ce médicament ? Donc, selon vous, le fait de ne plus pouvoir lire

    est la chose qui vous dérange le plus ? »

  • Le recours à des questions ouvertes peut contribuer à approfondir

    le recueil d’informations par le médecin.

    « Qu’est-ce qui vous fait penser ça ? Est-ce que vous êtes satisfait de cette solution ? »

  • Le recours à des questions fermées peut permettre à la personne

    de se « recentrer » dans la communication, notamment en cas

    de troubles cognitifs.

Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées - Éducation pour la santé du patient - Formation de soignants


Comment mettre en pratique les techniques qui favorisent le dialogue 2 2
Comment mettre en pratique les techniques qui favorisent le dialogue ?(2/2)

  • La spécification consiste à aider le patient à préciser davantage

    ses propos.

    «Ça veut dire quoi "ils ont essayé de me rassurer"? Qu’ont-ils dit

    ou fait exactement ? Qu’est-ce qui vous fait dire "je me sens peu

    respecté" ? »

  • Le reflet consiste à redire avec d’autres mots ce que le patient

    a dit ou montré à propos de ses émotions.

    « Vous m’avez l’air bouleversé par cette annonce. Je sens que ça vous

    rend triste. »

Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées - Éducation pour la santé du patient - Formation de soignants


ad