Les indicateurs conjoncturels les comptes nationaux trimestriels et les enqu tes de conjoncture l.jpg
Sponsored Links
This presentation is the property of its rightful owner.
1 / 35

Les indicateurs conjoncturels Les comptes nationaux trimestriels et les enquêtes de conjoncture PowerPoint PPT Presentation


  • 139 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Les indicateurs conjoncturels Les comptes nationaux trimestriels et les enquêtes de conjoncture. Bruxelles, le 14 octobre 2009. Isabelle Brumagne Isabelle De Greef. Plan de l'exposé. 1. Qu'entend-on par conjoncture? Pourquoi la mesurer?

Download Presentation

Les indicateurs conjoncturels Les comptes nationaux trimestriels et les enquêtes de conjoncture

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Les indicateurs conjoncturelsLes comptes nationaux trimestriels et les enquêtes de conjoncture

Bruxelles, le 14 octobre 2009

  • Isabelle Brumagne

  • Isabelle De Greef


Plan de l'exposé

1. Qu'entend-on par conjoncture? Pourquoi la mesurer?

2. Comment mesurer l'évolution conjoncturelle? Statistiques traditionnelles vs enquêtes de conjoncture

3. Les comptes nationaux trimestriels (principes, calendrier, méthode d'estimation)

4. Les enquêtes de conjoncture (historique, principes, construction des indicateurs)

5. La correction des variations saisonnières et des effets de calendrier


Cycle conjoncturel

  • Conjuncture

  • = état de l'économie à un moment donné

  • = fluctuation de nombreuses activités économiques

  • demande, emploi, etc.

  • Cycle économique

  • Durée d'un cycle : 1,5 à 8 ans

  • Indicateurs statistiques :

  • - statistiques de base (production industrielle, etc.)

  • - comptes nationaux trimestriels

  • - enquêtes de conjoncture

PIB

pic

trend

pic

expansion

récession

expansion

creux

creux

Temps

t1

t2

t3

t4

1 cycle


Principaux indicateurs conjoncturels et leur calendrier de diffusion(nombre de jours après la fin du trimestre)


Les comptes nationaux trimestriels et la courbe de conjoncture de la Banque nationale de Belgique

PIB en volume (échelle de gauche)

Pourcentage d'évolution par rapport au trimestre correspondant de l'année précédente

Corrélation PIB - courbe de conjoncture

0,84

Indicateur de conjoncture global de la BNB (échelle de droite)

Courbe lissée

Courbe brute


Utilité des indicateurs conjoncturels

Evaluation de la situation conjoncturelle

  • Accélération / décélération de la croissance économique

  • Points de retournement du cycle conjoncturel

  • Causes et déterminants (demande intérieure, demande extérieure, industrie, services, etc.)

  • Caractère avancé (par exemple, Belgique par rapport à l'Europe)

    Projections et prévisions de la croissance future du PIB

  • Informelle (graphique)

  • Modélisée


Points de retournement : l'indicateur belge comme indicateur avancé pour l'économie européenne


Comptes nationaux trimestriels

statistiques exhaustives

(population totale)

délai d'obtention (même si nettement raccourci) des résultats

+ révisions

ex-post

quantitatif

vue complète et cohérente

Enquêtes de conjoncture

échantillon

information en temps réel(enquêtes légères et rapides portant sur le mois en cours)

+ pas de révision

hic et nunc

qualitatif

vue partielle


Les comptes nationaux trimestriels


Objectifs des comptes nationaux trimestriels

  • Seuls indicateurs de court terme complets et cohérents(réconciliation des informations issues de diversessources statistiques)

  • Source d'information sur les fluctuations économiques :

    • Observation des cycles conjoncturels passés

    • Point de départ des travaux de prévision


Définitions

  • Comptes nationaux trimestriels = "partie intégrante des comptes nationaux, ensemble cohérent d'opérations, de comptes et de soldes comptables enregistrés sur une base trimestrielle"

  • Mêmes principes / mêmes définitionsque les comptes nationaux annuels ( => SEC 1995 )

    Source : "Handbook on Quarterly National Accounts" Eurostat , 1999


Trois différences essentielles

  • Structure simplifiée

    • Ensemble de l'économie

    • 7 branches

    • Grands agrégats

  • Méthode d'estimation indirecte : désagrégation temporelle

  • Focus : croissance / volume


Calendrier de publication(exprimé en nombre de jours après la fin du trimestre de référence)


Procédures de révision

  • 3 motifs de révision :

    • Modification des comptes nationaux annuels

    • Mise à jour des données de base

    • Ajustement saisonnier


Méthode générale : la méthode indirecte(ou désagrégation temporelle)

  • Justification : sources de base des comptes nationaux annuels ne sont pas disponibles trimestriellement

  • 3 étapes :

    • Choix d'un indicateur trimestriel

    • Étalonnage : ajuste l'évolution de l'indicateur trimestriel sur celle de la série annuelle

    • Calage : répartit entre les 4 trimestres les écarts entre l'indicateur étalonné et la série annuelle


Les trois optiques du PIB - Optique production

  • Estimation de la valeur ajoutée par branche d'activité

  • Principaux indicateurs

    • Volumes (valeurs = volumes x prix)

      • Production industrielle (agriculture, industrie)

    • Valeurs (volumes = valeurs /prix)

      • Chiffre d'affaires TVA (services en général)

    • Prix

      • Prix à la production industrielle

      • Prix à la consommation


Les trois optiques du PIB - Optique dépenses

  • Consommation privée et publique / investissements / exportations et importations / variations de stocks (assure l'équilibrage avec l'optique production)

  • Principaux indicateurs

    • Valeurs (volumes = valeurs / prix)

      • TVA (Consommation et investissements)

      • Balance des paiements (exportations et importations de services et tourisme)

    • Volumes (valeurs = volumes x prix)

      • Commerce extérieur (exportations et importations de biens)

    • Prix

      • Prix à la consommation

      • Prix à la production des biens d'investissement

      • Prix du commerce extérieur


Les trois optiques du PIB - Optique revenus

  • Rémunération des salariés / excédent brut d'exploitation et revenu mixte brut / impôts nets à la production et à l'importation

  • uniquement à prix courants

  • la somme de l'excédent brut d'exploitation et du revenu mixte brut assure l‘équilibrage avec l'optique production

  • Indicateurs

    • ONSS (Rémunération des salariés = salaires bruts + cotisations patronales)

    • données des administrations publiques (impôts nets)


Statistiques marché du travail - emploi

  • Différence : estimation directe

  • 7 branches (A7) / emploi salarié & indépendant / emploi intérieur & national / volume de travail des salariés (nombre d'heures prestées)

  • Indicateurs :

    • Données détaillées de l'ONSS

    • INASTI

  • A 70 jours : estimation économétrique


Statistiques marché du travail - salaires

  • Total de la rémunération des salariés (D.1) en 7 branches (A7)

  • Indicateurs :

    • Données détaillées de l'ONSS

    • Données administrations publiques

    • Emploi en personnes

    • Indice des salaires conventionnels


Les enquêtes de conjoncture


Aperçu historique

1954 : Lancement des enquêtes de conjoncture de la BNB en réponse à une demande de la FEB

1962 : Début de l'harmonisation européenne

A partir de 1970 :De 2.000 à 5.000 entreprises

1972, 1983, 1990 :Révisions successives de l'indicateur de conjoncture issu de l'enquête

1994 :Elargissement aux services aux entreprises

1999 :Publication article dans The Wall Street Journal : L'indicateur de de conjoncture de la BNB est un bon indicateur avancé de la croissance de l'économie de la Zone euro

2009 :Dernière révision méthodologique de l'indicateur de conjoncture


Principe

Interroger à intervallerégulier un échantillon représentatifd'agents économiques (entreprises et ménages) en vue de recueillir des informations sur l'état de la conjoncture et sur ses développements prévisibles à court terme (détection des points de retournement) et ce, de façon rapide etfiable (questions qualitatives simples, par exemple, l'emploi, l'activité, ...).


Enquêtes de la Banque nationale de Belgique

Enquêtes one-shot: p.ex. les enquêtes sur la fixation des prix par les entreprises belges (mars 2004), sur la formation des salaires dans les entreprises belges (octobre 2007).

Enquêtes sur base confidentielle: enquête auprès des architectes (projets de construction), enquête de conjoncture trimestrielle dans la construction, enquête sur le chiffre d'affaires dans les commerces de meubles et de matériaux de construction.

1Sur base de deux questions (taux de satisfaction et évolution des conditions de crédit). Ces deux questions étaient précédemment posées dans l'enquête d'automne sur les investissements (depuis 2002 sur base annuelle) mais font maintenant l'objet d'une enquête particulière envoyée trimestriellement aux entreprises.


Metadonnées par branche d'activité(2006)

1 Nombre d'entreprises déposant un compte annuel auprès de la Centrale des bilans.

2 En p.c. du chiffre d'affaires total (industrie et commerce) ou de l'emploi (construction et services) dans la branche d'activité.


Types de questions dans l'enquête de conjoncture

  • Evolutions récentes

    • Activité / chiffre d'affaires

    • Emploi

    • Prix

  • Appréciations

    • Activité / chiffre d'affaires

  • Prévisions

    • Activité / chiffre d'affaires

    • Demande globale

    • Emploi

    • Prix


Evolutions récentes

  • Par rapport au mois précédent, votre activité :

    • S'est accélérée

    • Est restée inchangée

    • S'est ralentie


Appréciations

  • Par rapport à la période de l'année, votre activité est :

    • Supérieure à la normale

    • Normale

    • Inférieure à la normale


Prévisions

Au cours des trois prochains mois, votre activité sera :

Supérieure

Egale

Inférieure

à ce qu'elle est normalement pendant cette période

de l'année


Calcul des résultats bruts

+

=


Agrégation des résultats bruts


Correction des effets saisonniers et de calendrier

  • Pourquoi corriger?

  • Correction des effets de calendrier

    • Calendrier standard

    • Longueur des trimestres / nombre et nature des jours ouvrables (1 ou6 regresseurs) / effet de Pâques

  • Correction des variations saisonnières


Cvs cjo : exemple de la branche "Machines & équipement"


Les comptes nationaux trimestriels et la courbe de conjoncture de la Banque nationale de Belgique

PIB en volume (échelle de gauche)

Pourcentage d'évolution par rapport au trimestre correspondant de l'année précédente

Corrélation PIB - courbe de conjoncture

0,84

Indicateur de conjoncture global de la BNB (échelle de droite)

Courbe lissée

Courbe brute


  • Login