Suivi longitudinal sur 10 ans d enfants sourds pr linguaux implant s premier rapport global 5 ans
Download
1 / 31

Introduction - PowerPoint PPT Presentation


  • 72 Views
  • Uploaded on

Suivi longitudinal sur 10 ans d'enfants sourds pré-linguaux implantés : Premier rapport global à 5 ans. Introduction 1. La question des implants cochléaires chez les enfants sourds pré-linguaux dans le contexte éducatif

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' Introduction' - pilar


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Suivi longitudinal sur 10 ans d enfants sourds pr linguaux implant s premier rapport global 5 ans
Suivi longitudinal sur 10 ans d'enfants sourds pré-linguaux implantés : Premier rapport global à 5 ans

Introduction

  • 1. La question des implants cochléaires chez les enfants sourds pré-linguaux dans le contexte éducatif

  • 2. Dispositif Scientifique et protocole méthodologique

  • 3. L’échantillon des enfants sourds implantés

  • 4. La perception avec Implant Cochléaire

  • 5. Acquisition et production du langage chez l’enfant sourd implanté

  • 6. L’équilibre affectif de l’enfant sourd implanté

  • 7. Lieu de vie, scolarisation et modes de communication des enfants sourds implantés

  • 8. Les parents et le développement des enfants sourds implantés

  • 9. Relations entre les diverses dimensions du suivi : communication, scolarité, aspects psycho-affectifs et satisfaction des familles

  • 10. Le suivi des enfants sourds appareillés


Suivi longitudinal sur 10 ans d enfants sourds pr linguaux implant s
Suivi longitudinal sur 10 ans implantés : d'enfants sourds pré-linguaux implantés

  • Contexte : polémiques lors des années 90 sur l’implantation des jeunes enfants sourds

  • Suivi longitudinal d’enfants sourds implantés confié au CTNERHI pour étudier « l’effet implant » sur la communication, les aspects psycho-affectifs, l’itinéraire scolaire et rééducatif,la satisfaction des parents

  • Constitution d’un Comité scientifique avec représentation de parents d’enfants sourds et de sourds adultes

  • Equipe de chercheurs du CTNERHI avec partenariats scientifiques externes

  • Concours de 4 CHU et de 9 institutions pour enfants sourds


Echantillon d enfants sourds implant s
Echantillon d'enfants sourds implantés implantés :

  • Le suivi longitudinal concerne les 50 premiers enfants pré-linguaux qui ont été implantés à partir du mois d'avril 1998 dans les 4 CHU où se pratiquaient la majorité des implantations :

    • Centre Implants, Hôpital Purpan de Toulouse,

    • Centre Implants, Hôpital St. Charles de Montpellier,

    • Hôpital Armand Trousseau à Paris

    • Hôpital Edouard Herriot de Lyon.

  • Pour faire partie de l'échantillon, les enfants devaient répondre aux critères suivants :

    • surdité profonde acquise avant 2 ans ;

    • implantation au plus tard à 7 ans ;

    • absence de troubles associés.


Perception de la parole expression langage et communication
Perception de la parole, expression, langage et communication

Ces dimensions sont abordées au travers d'une série de tests et de bilans comportant, notamment :

  • Le Test d'Evaluation des Perceptions et des Productions de la Parole élaboré dans le cadre d'une recherche multicentrique (centres de Montpellier, Toulouse, Bordeaux) que nous avons complété

  • Avec enregistrements vidéo d'une situation de jeu (Maison Fisher Price; pour

    les plus grands : livre de la grenouille);

  • Pour l'évaluation des dimensions visuo-gestuelles de la communication, une grille spécifique a été mise au point ("grille Virole").

  • Lecture et expression écrite : épreuves extraites de la BELEC (Batterie d’épreuves pour la lecture et l’expression écrite)


Equilibre psycho affectif
Equilibre psycho-affectif communication

Approche clinique, technique des tests, questionnaire d’entretien

  • Grille harmonisée pour le recueil des évaluations cliniques des psychologues des équipes

  • Passation du PSA (Profil Socio-Affectif ) : s'adresse aux enfants âgés de 2 ans à 6 ans.

  • Pour les enfants plus âgés : test projectif : le TSEA (Test de socialisation pour enfants et adolescents). Passation de 7 planches spécifiques aux enfants implantés

  • aspects psycho-identitaires : questionnaire d’entretien


Dimension cognitive
Dimension cognitive communication

  • Projet de recueil des bilans éducatifs

  • Épreuve d’organisation perceptive et pour tester la mémoire de travail : Figure de REY : 2 passations : en 2004-2005 puis à la fin du suivi


Position et satisfaction des parents
Position et satisfaction des parents communication

Tous les deux ans, des psychologues indépendants des équipes rencontrent les parents pour un entretien.

Thèmes abordés :

  • vécu des parents par rapport à l’implant et à la surdité, espoirs et attentes vis-à-vis de l’implantation.

  • communication, comportement, scolarisation et rééducation de l’enfant


IDENTIFICATION D’ELEMENTS CONSTITUANT LA PAROLE communication

IDENTIFICATION DES PHONEMES

Age d’implantation et Durée d’utilisation de l’implant.

Age chronologique moyen par passation:


IDENTIFICATION DE MOTS EN LISTE FERMEE: Deuxième Palier. communication

Age d’implantation et Durée d’utilisation de l’implant.

Age chronologique moyen par passation:


IDENTIFICATION DE LA PAROLE STRUCTUREE communication

IDENTIFICATION DE PHRASES:

Complexes: sujet/verbe/complément

Age d’implantation et Durée d’utilisation de l’implant.


FIC -Period post IC communication

FND age 2-4


Echelles du profil socio affectif extrait partir de b virole j sanchez a bounot
Echelles du profil socio affectif communication (extrait à partir de B. Virole, J. Sanchez, A. Bounot)

Adaptation affective

Dépression

Anxiété

Irritabilité

Adaptation avec les autres enfants

Isolation

Agressivité

Egoisme

Adaptation avec les adultes

Résistance

Dépendance

Echelles globales

Compétences sociales

Problèmes intériorisés

Problèmes extériorisés

Adaptation générale

Résultats généraux

Moyennés au PSA sur 47 sujets après implantation (en moyenne 2 ans après)

N 47 moy âge à l’implantation 3.8 ans  1.2


Comparaison filles et gar ons extrait partir de b virole j sanchez a bounot
Comparaison filles et garçons communication(extrait à partir de B. Virole, J. Sanchez, A. Bounot)

Harmonisation en âge d’implantation

Les passations sont réalisées pus tardivement chez les garçons


Mode de scolarisation des enfants en fonction de la longueur moyenne de leurs énoncés (LME) 5 ans post implant


Les lme des enfants par type de parcours scolaire
Les LME des enfants par type de parcours scolaire moyenne de leurs énoncés (LME)


Mode de scolarisation des enfants, 5 ans post implant, en fonction du niveau d’études de leurs parents (le plus élevé du père ou de la mère)


Mode de scolarisation des enfants, 5 ans post implant, en fonction de la PCS de leurs parents (la plus élevée du père ou de la mère)




La production lexicale (LME) en fonction de facteurs personnels, techniques et environnementaux (lecture : les * indiquent les différences significatives)


Test multiple des liaisons de la lme avec 10 variables
Test multiple des liaisons de la LME personnels, techniques et environnementaux (lecture : les * indiquent les différences significatives)avec 10 variables


Communication orale et quilibre psycho affectif
Communication orale et équilibre psycho-affectif personnels, techniques et environnementaux (lecture : les * indiquent les différences significatives)


Communication orale et quilibre psycho affectif1
Communication orale et équilibre psycho-affectif personnels, techniques et environnementaux (lecture : les * indiquent les différences significatives)


Scores aux échelles du PSA à la première et à la dernière passation selon le groupe de LME à 3 ans post-implant


Communication orale et quilibre psycho affectif2
Communication orale et équilibre psycho-affectif dernière passation selon le groupe de LME à 3 ans post-implant

  • Les différences observées entre les gains du premier groupe et les pertes du second groupe sont significatives pour les échelles « Problèmes extériorisés » et « Isolé/intégré » «Adaptation générale ».

  • Pour les autres échelles, les différences ne sont pas significatives. Elles sont néanmoins marquées pour les échelles « Egoïste/prosocial », « Irritable/tolérant », et « Déprimé/joyeux ».

  • Ainsi, est-on conduit a penser que le groupe dont la communication s’est développée le moins bien est celui qui a eu dans l’ensemble l’évolution psychologique la plus favorable aussi bien en ce qui concerne « les problèmes intériorisés » qu’en ce qui concerne l’aptitude à gérer les relations à autrui.

  • Toutefois les différences sont très faibles et les scores se situent toujours dans la zone de la normalité


La satisfaction des familles
La satisfaction des familles dernière passation selon le groupe de LME à 3 ans post-implant


R sultats au psa et satisfaction des parents
Résultats au PSA et satisfaction des parents dernière passation selon le groupe de LME à 3 ans post-implant


Typologie
Typologie dernière passation selon le groupe de LME à 3 ans post-implant


Perspectives
Perspectives dernière passation selon le groupe de LME à 3 ans post-implant

  • Projets de publications sur les résultats à 5 ans

  • Fin 2009 : 10 ans de recul pour tous les enfants

  • Rapport global final : 2010


ad