Etude N° 64254 – Baromètre Entreprises du Médicament
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 15

L’opinion des médecins généralistes sur l’information en provenance PowerPoint PPT Presentation


  • 47 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Etude N° 64254 – Baromètre Entreprises du Médicament Contacts IFOP : Alain RENAUIN / Perrine Le Calvé / Paulien Bos. L’opinion des médecins généralistes sur l’information en provenance des entreprises du médicament. Édition Juillet 2007. Contexte et approche méthodologique.

Download Presentation

L’opinion des médecins généralistes sur l’information en provenance

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


L opinion des m decins g n ralistes sur l information en provenance

Etude N° 64254 – Baromètre Entreprises du Médicament

Contacts IFOP : Alain RENAUIN / Perrine Le Calvé / Paulien Bos

L’opinion des médecins généralistes sur l’information en provenance

des entreprises du médicament.

Édition Juillet 2007


Contexte et approche m thodologique

Contexte et approche méthodologique

  • Méthode d'enquête

    • Cette étude a été menée par téléphone par Phone City (filiale de l’Ifop), sur système CATI (Computer Assisted Telephone Interview).

  • La population interrogée

    • Les informations ont été recueillies

      • du 9 au 20 juillet 2007

      • auprès d’un échantillon représentatif de 250 médecins généralistes libéraux complété d’un sur-échantillon de 50 médecins de 40 ans et moins, soit au total un échantillon de 300 médecins généralistes. Les échantillons ont été structurés selon la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie d’agglomération, région IDF / province).


Anlayse de l ifop une progression dans la confiance accord e aux m dicaments

Anlayse de l’Ifop : une progression dans la confiance accordée aux médicaments

  • La confiance des médecins généralistes libéraux envers les médicaments est significativement plus importante en 2007 qu’en 2005, avec une confiance accordée par 96% des MG (vs 92% en 2005).

    • Il est d’ailleurs à noter que la part des MG faisant tout à fait confiance aux médicaments progresse également de manière significative (33% en 2007 vs 20% en 2005), et notamment auprès des hommes (36% vs 22% auprès des femmes).

  • De plus, une large majorité des médecins (85%) estime disposer de suffisamment d’informations sur les médicaments qu’ils prescrivent (recherche, fabrication, utilisation, etc.), ce qui explique en partie ce score de confiance accordée aux médicaments.

    • Toutefois, les femmes semblent moins satisfaites que leurs confrères masculins (seules 26% d’entre elles sont tout à fait d’accord contre 36% pour les hommes); il semble en être de même au global pour les MG de l’agglomération parisienne (76% de ST oui vs 85% pour l’ensemble des MG).


Un avis nuanc sur l image des entreprises du m dicament 2 2

Un avis nuancé sur l’image des entreprises du médicament(2/2)

  • Toutefois, comme en 2005, près d’un MG sur trois reconnaît tout à fait le rôle essentiel des entreprises du médicament dans la recherche médicale, le financementde cette recherche et dans le progrès thérapeutique.

    • En effet, cette année encore, ils considèrent que « sans les entreprises du médicament, la recherche médicale et pharmaceutique n’avancerait pas » (33% de tout à fait d’accord), que ces entreprises « vont continuer à trouver demain de nouveaux médicaments qui vont allonger encore la durée de vie et empêcher des maladies » (27% de tout à fait d’accord) car ce sont notamment « des entreprises très innovantes » (16% de tout à fait d’accord).

    • De plus, les MG admettent que « les profits réalisés par les entreprises du médicament sont indispensables pour financer la recherche de nouveaux médicaments » (26% de tout à fait d’accord en 2007).


L opinion des m decins g n ralistes sur l information en provenance

Une relation MG/entreprises du médicament à améliorer notamment auprès des jeunes médecins généralistes (1/2)

  • Aujourd’hui, 84% des médecins perçoivent une bonne entente entre les médecins généralistes et les entreprises du médicament.

  • Néanmoins, ils sont minoritaires à avoir « noté à titre personnel une évolution positive de leur relation » avec les entreprises du médicament (41% de ST d’accord).

    • A noter que ce sont notamment les médecins âgés de 40 ans et plusqui constatent une amélioration (8% sont d’ailleurs tout à fait d’accord sur ce point vs 0% chez les jeunes médecins de moins de 40 ans).

  • De ce fait, l’opinion des MG sur l’évolution de cette relation avec les entreprises du médicament est clairement divisée.

    • En effet, s’ils sont 55% au total à estimer que « ce mode de relation est en train de changer », ils sont quasi aussi nombreux à juger que cette relation n’a pas évolué (44%).

    • Là encore, ce sont les médecins de 40 ans et plus qui constatent une évolution (21% de tout à fait d’accord vs 10% chez les jeunes médecins âgés de moins de 40 ans).


L opinion des m decins g n ralistes sur l information en provenance

  • Toutefois, plus de trois médecins sur quatre admettent que « la collaboration entreprises du médicament-MG est indispensable à la bonne pratique de la médecine". D’ailleurs, dans le cadre de leur relation avec ces entreprises, ils jugent que les « règles de bonne conduite sont respectées » (74% de ST d’accord).

  • Il existe également une attente marquée des médecins envers les entreprises du médicament pour qu’elles « aident au bon usage du médicament et à la bonne observance par le patient » (88% de ST d’accord -avec 48% de tout à fait d’accord). Et pour se faire, il apparaît importantque ces entreprises « puissent communiquer comme d’autres sur la santé, les pathologies, le bon usage du médicament » (80% de ST d’accord -avec 40% de tout à fait d’accord).


Une forte attente en mati re d information m dicale de formation et de collaboration active

Une forte attente en matière d’information médicale, de formation et de collaboration active

  • S’ils se déclarent actuellement satisfaits des informations reçues sur les médicaments qu’ils prescrivent, les attentes des médecins sont avant tout autocentrées:

    • Ils ont besoin d’être rassurés dans leur prescription quotidienne avec des attentes marquées pour «avoir plus d’informations sur leurs médicaments, leurs effets secondaires, les interactions, etc. » de la part des entreprises du médicament (93% de ST important –avec 69% de très important ).

    • Des attentes également en terme de formation puisque nombreux souhaiteraient « enrichir leurs connaissances médicales via des programmes FMC » (83% de ST important –avec 50% de très important ).

  • Leurs attentes sont légèrement moins fortes en revanche pour un mode de communicationvia le web (73% de ST important), pour obtenir des informations propres aux entreprises du médicament (72% estiment important d’être informés sur l’état d’avancement des recherches en cours) ou pour de l’information économique liée au médicament, etc. (61%).

  • Ainsi, leur implication dans la relation avec les entreprises du médicament apparaît comme une volonté forte afin de « trouver les moyens d’une collaboration efficace pour favoriser l’observance » (83% de ST important), « d’être associé pour définir les priorités thérapeutiques » (75%), et d’établir ainsi « une relation bâtie sur la collaboration et la reconnaissance mutuelle » (78%).


Une relative confiance des mg dans l volution des relations avec les entreprises du m dicament

Une relative confiance des MG dans l’évolution des relations avec les entreprises du médicament

  • Globalement, les MG libéraux apparaissent assez confiants.

    • En majeur,

      • Ils sont assez confiants dans le domaine de la recherche/développement du médicament avec une confiance dans « les progrès thérapeutiques à venir » (62% sont assez confiants), « dans la sécurité du médicament » (64% -ce sont surtout les hommes avec 19% vs 6% pour les femmes). Mais ils le sont aussi dans « le contexte économique des entreprises du médicament (leur capacité à investir dans la recherche) » (53%).

      • Les médecins sont également relativement assurés de l’évolution de leur relation avec les entreprises du médicament (55% sont assez confiants).

    • En mineur,

      • La majorité des médecins considère la communication délivrée par les entreprises du médicament de qualité (52% sont assez confiants).

      • Le rôle de la visite médicale est ainsi perçu comme assez utile et informatif (43% avec 58% de ST confiants).


La confiance accord e aux m dicaments

Ecart significatif (positif, négatif) par rapport au point précédent, au seuil de confiance de 95%

La confiance accordée aux médicaments

Q1-Faites-vous tout à fait confiance, plutôt confiance, plutôt pas confiance ou pas du tout confiance aux médicaments ?

En %

Février 2005(300)

Juillet 2007(301)

TOTAL CONFIANCE

Tout à fait confiance

Plutôt confiance

TOTAL PAS CONFIANCE

Plutôt pas confiance

Pas du tout confiance

NSP


Informations sur les m dicaments

Informations sur les médicaments

Q2-En règle générale, diriez-vous que vous disposez de suffisamment d’informations sur les médicaments que vous prescrivez (recherche, fabrication, utilisation, etc..) ?

En %

Base (100%) : 301

TOTAL OUI

Oui, tout à fait

Oui, plutôt

TOTAL NON

Non, plutôt pas

Non, pas du tout

 / Écart significatif positif entre les signatures au seuil de confiance de 95%


La confiance accord e aux entreprises du m dicament

La confiance accordée aux entreprises du Médicament

Q3-Vous personnellement, faites-vous tout à fait confiance, plutôt confiance, plutôt pas confiance ou pas du tout confiance aux entreprises du médicament ?

En %

Février 2005(300)

Juillet 2007(301)

TOTAL CONFIANCE

Tout à fait confiance

Plutôt confiance

TOTAL PAS CONFIANCE

Plutôt pas confiance

Pas du tout confiance

NSP

-


Opinion sur les entreprises du m dicament

Opinion sur les entreprises du médicament

Q4- Je vais vous citer un certain nombre d’affirmations qui nous ont été dites à propos des entreprises du médicament. Pour chacune d’elles, vous me direz si vous êtes tout à fait d’accord, plutôt d’accord, plutôt pas d’accord ou pas du tout d’accord.

Tout à fait d'accord

Plutôt d'accord

Plutôt pas d'accord

Pas du tout d'accord

Ne sait pas

Les entreprises du médicament …

2007

2005

Base (100%) : 300

Base (100%) : 301

ST Pas d’accord 40%

ST d’accord 59%

ST d’accord 71%

ST Pas d’accord 29%

… proposent des médicaments sûrs et parfaitement testés

14%

85%

15%

84%

Sans les entreprises du médicament, la recherche médicale et pharmaceutique n'avancerait pas

20%

79%

24%

76%

… sont des entreprises très innovantes

59%

40%

54%

46%

… sont des entreprises qui mettent le progrès de la santé au centre de leurs préoccupations

25%

74%

33%

66%

… sont des entreprises qui ont le sens de leurs responsabilités

43%

56%

40%

60%

… sont des entreprises attentives aux principes d’éthique et de déontologie

81%

19%

81%

19%

Les entreprises du médicament s’intéressent à toutes les maladies, pas uniquement à celles qui concernent le plus grand nombre de patients

68%

32%

64%

33%

Sont des entreprises dont vous vous sentez proche

67%

32%

77%

23%

… disent tout ce qu’elles savent sur leurs médicaments

14%

85%

Les profits réalisés par les entreprises du médicament sont indispensables pour financer la recherche de nouveaux médicaments

(Item non posé en 2005)

63%

37%

… placent le patient au centre de leurs préoccupations

(Item non posé en 2005)

12%

87%

… vont continuer à trouver demain de nouveaux médicaments qui vont allonger encore la durée de vie et empêcher des maladies.

(Item non posé en 2005)

Ecart significatif (positif, négatif) par rapport au point précédent, au seuil de confiance de 95%


Relations entre les entreprises du m dicament et les m decins g n ralistes

Tout à fait d'accord

Plutôt d'accord

Plutôt pas d'accord

Pas du tout d'accord

Ne sait pas

Relations entre les entreprises du médicament et les médecins généralistes

Q5-Je vais maintenant vous citer des phrases à propos des relations entres les entreprises du médicament et les médecins généralistes. Pour chacune d’elles, vous me direz si vous êtes tout à fait d’accord, plutôt d’accord, plutôt pas d’accord ou pas du tout d’accord.

Base (100%) : 301

Les entreprises du médicament …

ST Pas d'accord 12%

ST d'accord 88%

… doivent aider au bon usage du médicament et à la bonne observance par le patient

15%

84%

Entre entreprises du médicament et médecins généralistes, l’entente est bonne

19%

80%

… doivent pouvoir communiquer comme d’autres sur la santé, les pathologies, le bon usage du médicament

24%

76%

La collaboration entreprises du médicament – médecins généralistes est indispensable à la bonne pratique de la médecine

26%

74%

… respectent les règles de bonne conduite dans leurs relations avec les médecins généralistes

44%

55%

Le mode de relation entre entreprises du médicament et médecins généralistes est en train de changer

57%

41%

A titre personnel, vous avez noté une évolution positive de vos relations avec les entreprises du médicament


Propositions dans le cadre des relations avec les entreprises du m dicament

Propositions dans le cadre des relations avec les entreprises du médicament

Q6-Dans le cadre de vos relations avec les entreprises du médicament, quelle est pour vous l’importance des propositions suivantes ? Pour chaque proposition, vous me direz si elle est très importante, assez importante, peu importante, ou pas du tout importante.

Base (100%) : 301

Très importante

Plutôt importante

Plutôt pas importante

Pas importante du tout

Ne sait pas

ST Pas important 7%

ST important 93%

Avoir plus d’information sur leurs médicaments, leurs effets secondaires, les interactions …

17%

83%

Enrichir vos connaissances médicales via des programmes FMC (formation médicale continue)

17%

83%

Trouver les moyens d’une collaboration efficace pour favoriser l’observance

21%

78%

Une relation bâtie sur la collaboration et la reconnaissance mutuelles

25%

75%

Etre associé pour définir les priorités thérapeutiques

27%

73%

Des supports d’information de type sites web librement consultables

28%

72%

Etre informé sur l’état d’avancement des recherches en cours

39%

61%

Mieux connaître les informations économiques liées au médicament, à la recherche, etc.


Confiance li s aux entreprises du m dicament

Confiance liés aux entreprises du médicament

Q7-Etes-vous très, assez, peu ou pas du tout confiant sur chacun des points suivants….

Base (100%) : 301

Très confiant

Assez confiant

Plutôt pas confiant

Pas du tout confiant

Ne sait pas

ST Pas confiant 14%

ST confiant 86%

Les progrès thérapeutiques à venir

21%

79%

La sécurité du médicament

29%

69%

Le contexte économique des entreprises du médicament (leur capacité à investir dans la Recherche)

37%

62%

L’évolution des relations entre entreprises du médicament et médecins généralistes

42%

58%

Le rôle utile, informatif de la visite médicale

43%

57%

La qualité de la communication délivrée par les entreprises du médicament.


  • Login