slide1
Download
Skip this Video
Download Presentation
Dans la série les constellations

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 39

Diapositive 1 - PowerPoint PPT Presentation


  • 72 Views
  • Uploaded on

Dans la série les constellations. La constellation des Chiens de Chasse (Canes Venatici). - Repérage - Caractéristiques - Observation (CROA) - Histoire. Petite constellation du ciel boréal située entre celles du Bouvier et de la Grande Ourse.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Diapositive 1' - pascale


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
la constellation des chiens de chasse canes venatici
La constellation des Chiens de Chasse (Canes Venatici)
  • - Repérage
  • - Caractéristiques
  • - Observation (CROA)
  • - Histoire

Petite constellation du ciel boréal située entre celles du Bouvier et de la Grande Ourse.

Elle a été introduite par Johannes Hevelius en 1687 pour combler un vide à l\'ouest de la Grande Ourse. D\'après lui, elle représente les chiens du Bouvier « Chara » et « Astérion ».

Patrice Mai 2009

localisation
Localisation
  • Cette minuscule et discrète constellation est facile à dessiner, puisque seulement deux étoiles, Cor Caroli et Chara, la représentent dans le ciel ! C\'est l\'une des sept constellations introduites par J. Hevelius vers 1690 et incluse dans la liste définitive des constellations adoptée par l\'Union Astronomique Internationale en 1930.
  • Cette constellation célèbre accueille une étoile double et un amas d\'étoiles spectaculaires ainsi que l\'une des plus belles galaxies spirales.

La constellation apparut pour la première fois dans le catalogue d\'Hevelius (1687). L\'étoile Alpha est Cor Caroli "le Coeur de Charles", par allusion à Charles II d\'Angleterre. C\'est une étoile double dont on peut distinguer les composantes même avec un petit télescope. Avec des jumelles, on peut aussi observer l\'amas globulaire M3.

johannes hevelius
Johannes Hevelius
  • Johannes Hevelius, né à Gdansk (Pologne) le 28 janvier 1611 et mort le 28 janvier 1687, est un astronome appelé le fondateur de la topographie lunaire. Né dans une riche famille de brasseurs et négociants, Hevelius a étudié la jurisprudence à Leyde avant de sillonner l’Angleterre et la France. De retour dans sa ville natale en 1634, il fut brasseur et conseiller municipal. Un an après il a épousé Katharina Rebeschkea, la fille d’un négociant. Bien qu’il ait été impliqué toute sa vie dans des affaires municipales de sa ville, il s’est intéressé à l’astronomie. Après la mort de Katharina il a épousé Elisabeth Koopman qui avait seize ans.
  • Le roi Jean II de Pologne et la reine Marie-Louise de Gonzague ont visité le 29 janvier 1660 l’observatoire qu’il avait construit à son domicile en 1641 avec un équipement remarquable qui finit par inclure une "lunette sans tuyau" d’une longueur focale de 45 mètres construite par ses soins.
  • Hevelius a procédé à des observations de taches solaires de 1642 à 1645. Il a consacré quatre ans à dresser une carte de la surface lunaire. Il a découvert la libration en longitude de la Lune et publié ses résultats en 1647 dans les Selenographia qui font de lui le fondateur de la topographie lunaire. Il a découvert quatre comètes en 1652, 1661, 1672 et 1677 (celle de 1661 est probablement la même que la comète 153P/Ikeya-Zhang) et a suggéré la révolution de tels corps dans des trajectoires paraboliques autour du soleil.
le feu
Le feu !
  • Dans un atlas de 56 feuilles correspondant à son catalogue, intitulé Firmamentum Sobiescianum, il a tracé sept nouvelles constellations, toujours en usage. Chiens de chasse, Écu de Sobieski, Lézard, Petit Lion, Lynx, Petit Renard et Sextant. D’autres aujourd’hui obsolètes : Cerbère, Mont Mainalos, Petit Triangle.
  • Hevelius fit imprimer à grand frais ce livre fort coûteux à son domicile. Non seulement, il en conçut lui-même les plaques, mais en grava également beaucoup. Johannes Hevelius est devenu membre de la Royal Society le 30 mars 1664.
  • Le 26 septembre 1679, un feu détruit pratiquement tout son observatoire, ses instruments et ses livres. Il a décrit cette catastrophe en 1685 dans la préface de son Annus climactericus. Bien qu’il ait réparé les dommages suffisamment rapidement pour lui permettre d’observer la grande comète de décembre 1680, sa santé fut suffisamment affectée par ce choc pour qu’il finisse par en mourir.
  • Son catalogue des étoiles de 1654 a été publié à titre posthume en 1690 dans les Prodromus astronomiae.
caract ristiques
Caractéristiques
  • Étoiles principales :

Cor Caroli (α CVn)

L\'étoile la plus lumineuse porte le nom de Cor Caroli et n\'est que de troisième magnitude apparente (2,89). L\'étoile α de la constellation regroupe en fait deux étoiles α¹ et α², différentiables aux jumelles (séparés de 19,4’) . α¹ est de loin la moins lumineuse. Les deux étoiles sont distantes de plus de 30 années-lumière.

Cor Caroli est une étoile blanche qui possède un champ magnétique très intense (1 500 fois celui du Soleil) et est curieusement enrichie par endroit en silicium, en mercure et en europium.

  • (β CVn) est également nommée Chara, du grec ancien χαρά, la joie.
  • Autres étoiles

Y CVn, également nommée La Superba, est une étoile variable qui passe de la magnitude 4,8 à la magnitude 6,3 en 160 jours principalement, car d\'autres périodes s\'y superposent, ce qui en fait une variable semi-régulière. Il s\'agit d\'une supergéante rouge, plus large que l\'orbite de Mars.

  • RS CVn est une binaire à éclipses d\'une classe d\'étoiles variables binaires à chromosphères actives, les variable de type RS Canum Venaticorum.
objets c lestes
Objets célestes
  • La constellation contient cinq objets du catalogue Messier : quatre galaxies (M51, M63, M94 et M106) , un amas globulaire (M3) ainsi que de nombreuses autres galaxies du catalogue NGC.
  • L\'objet le plus lumineux de la constellation des Chiens de chasse est l\'amas globulaire M3 qui est d\'ailleurs parmi les plus brillants du ciel avec une magnitude de 6,3.
  • Les galaxies de cette constellation les plus visibles sont :

la Galaxie du Tourbillon (M51), une galaxie spirale qui est visible par le dessus, la première dont on ait reconnu la structure spirale (Lord Rosse, 1845), la Galaxie du Tournesol (M63), M94 et M106.

  • La constellation des Chiens de Chasse est notamment la source d’une importante pluie de météorites, les Quadrantides, qui se produit aux alentours du 3 janvier.
observation
Observation
  • Objets observés :

1 étoile double : Cor Caroli.

1 amas globulaire: M3.

5 galaxies : M51 (galaxie du tourbillon), M94, M63, NGC 4449 et M106.

  • Introduction : séance d\'observation effectuée en Mai 2005. La constellation des Chiens de Chasse est en fait constituée de seulement deux étoiles visibles à l\'oeil nu. Pour la trouver, il suffit de partir de la Grande Ourse, et de repérer une étoile brillante qui se trouve sous la queue de la "casserole". Cette étoile se nomme Cor Caroli, et c\'est la plus brillante de la constellation des Chiens de Chasse. Elle forme un segment avec l\'étoile Béta, bien plus faible, sur sa droite, mais visible à l\'oeil nu aussi : et voilà la constellation des Chiens de Chasse ! Cette observation contient surtout des galaxies, et nécessite donc un bon ciel noir, sans Lune, et l\'utilisation de faibles grossissements. D\'autre part, le repérage des objets en visuel est un peu délicat vu le peu d\'étoiles brillantes présentes dans cette zone: il faudra peut-être chercher un peu !
  • Une étoile double et une galaxie double :

Pointons d\'abord Cor Caroli: c\'est une étoile double très écartée. Elle est largement dédoublée avec un simple grossissement de 45x (avec le 20 mm). L\'étoile principale est blanche-bleue, quand à la secondaire, elle m\'a semblé légèrement verdâtre.

slide12
Après ce petit échauffement facile, on va s\'attaquer directement à la recherche de M51, la célèbre galaxie du tourbillon. On la voit très souvent en photographie, c\'est une galaxie en spirale dont l\'un des bras est relié à une galaxie plus petite : c\'est une galaxie double. Bien entendu, pas question d\'espérer voir tous ces détails au 130/900, mais on va pouvoir tout de même observer sa forme globale.

Bien, alors son repérage se fait à partir de la Grande Ourse, car elle se trouve juste sous l\'étoile Eta de la Grande Ourse. On va d\'abord pointer avec un grossissement de 28x (avec le 32 mm) l\'étoile Eta. M51 forme un triangle rectangle avec Eta et Mizar. Ensuite, quand on a pointé Eta, on voit dans le chercheur une étoile plus faible proche d\'elle : il s\'agit de l\'étoile 24. 24 est le sommet d\'un triangle isocèle qu\'elle forme avec Eta et M51. A l\'aide de ces deux remarques, on devrait localiser la position de notre galaxie dans le chercheur. Il faudra peut-être explorer un peu la zone correspondante pour la trouver.

On aperçoit tout d\'abord une tâche grise allongée, ovale. On peut alors grossir 45x pour l\'observer. On perçoit la forme générale de la galaxie, qui ressemble à une poire, et deux petits points brillants à l\'intérieur, qui sont en fait les centres des deux galaxies qui composent M51. Il faut prendre son temps et observer en vision décalée : on arrive alors par instant à avoir une vision assez nette de cet objet (mais évidemment on ne peut pas voir pas les bras spiraux). C\'est la seule galaxie double observable dans un petit télescope.

slide13
Bien, alors maintenant nous allons chercher les autres galaxies de la constellation. Il y a tout d\'abord M94, qui forme le sommet d\'un triangle isocèle avec Cor Caroli et Béta des Chiens de Chasse. Pour la trouver, je me suis contenté de fouiller la zone en question à 28x, M94 ressemble en fait à une petite galaxie ronde, dont le centre est très brillant. On peut ensuite l\'observer à 45x, mais ça ne change pas grand chose : la galaxie apparaît toujours comme une tâche circulaire au centre très brillant. Beaucoup moins intéressante que M51!
  • Toujours dans la même zone, se trouve une galaxie plus intéressante que M94, il s\'agit de M63 (qu\'on appelle aussi la galaxie du Tournesol). Pour la trouver, on va chercher entre Eta de la Grande Ourse et Cor Caroli, à 28x de grossissement. Plus précisément, il faut aller la chercher à un tiers du segment Cor Caroli et Eta, en partant de Cor Caroli. On finit par la repérer en fouillant cette zone à 28x, car elle est assez brillante (pour une galaxie...) et assez grande. Quand on l\'a trouvée, elle peut être grossie 45x. On observe alors une galaxie à la forme ovale, allongée, sans doute une galaxie spirale vue de côté. Son centre est assez brillant, et elle se trouve près d\'une étoile bien visible dans l\'oculaire. C\'est une belle galaxie !
deux galaxies et un amas globulaire
Deux galaxies et un amas globulaire
  • Rendons-nous maintenant du côté de Béta. Avec le grossissement de 28x, on va tenter de repérer la galaxie NGC 4449. Il faut aller la chercher "en haut et à droite" de Béta. Je n\'ai pas de point de repère très précis, mais en explorant la zone en question à 28x, on arrive à repérer une petite tâche grise, qu\'on pourra ensuite grossir 45x. On voit un objet qui semble circulaire, et relativement brillant. Cette observation ne présente pas un intérêt énorme, mais en fait il faut savoir que NGC 4449 est une galaxie de type irrégulière, ce qui veut dire qu\'elle n\'est pas en spirale comme la plupart des galaxies, mais qu\'au contraire elle n\'a pas de forme définie. En fait, elle a une forme plutôt rectangulaire, ce qui n\'est pas très courant pour une galaxie.
  • On va aller voir maintenant la dernière galaxie de l\'observation, M106, qui elle est plus agréable à observer que NGC 4449. M106 se trouve à peu près à mi-chemin de Béta des Chiens de Chasse et de Gamma de la Grande Ourse. A nouveau, il s\'agit de fouiller la zone avec un faible grossissement, toujours 28x pour moi. Une autre façon plus précise de la localiser est d\'utiliser les

coordonnées : pour cela, il faut pointer l\'étoile Delta de la Grande Ourse, car M106 se trouve à -10° en déclinaison de ce point de repère. On vise donc cette étoile, toujours à 28x, puis on ouvre le frein des déclinaisons et on vérifie qu\'on tourne dans le bon sens. Si on ne s\'est pas trompé et si on a fait une mise en station à peu près correcte, la galaxie devrait finir par apparaître dans l\'oculaire. Elle est bien visible et assez grande, sa forme globale évoque une spirale dont le centre est brillant. Elle rappelle beaucoup M63. C\'est une belle galaxie !

  • On va finir avec un bel amas globulaire nommé M3. Pour le trouver, il faut commencer par repérer Arcturus, brillante étoile de la constellation du Bouvier, à l\'est (donc "à gauche") de Cor Caroli. C\'est normalement assez facile, car Arcturus est l\'une des plus brillantes étoiles du ciel à cet endroit-là, et de plus elle brille d\'un éclat jaune visible à l\'oeil nu, tandis que les étoiles qui l\'entourent apparaissent blanches. Une autre façon de la trouver consiste à prolonger la queue de la Grande Ourse en faisant un arc de cercle, ce qui nous amène sur elle. Bref, une fois qu\'on l\'a, il ne reste plus qu\'à viser pile au milieu entre Cor Caroli et Arcturus : en observant à 28x, on trouve M3 sans trop difficulté. Maintenant, on peut le grossir 45x, 90x (avec le 10 mm) ou plus. Il est assez beau, et sa périphérie commence à être résolue, c\'est-à-dire que des étoiles sont visibles sur le bord de l\'amas. C\'est plus facile à voir en vision décalée. Il ne faut donc pas hésiter à le grossir et à prendre son temps pour l\'observer, c\'est vraiment un bel amas globulaire.
les objets
Les objets !

M3 est certainement l\'un des plus beaux objets à observer dans un instrument d\'amateur. L\'amas est repérable aux jumelles et se présente alors comme une tache blanchâtre et diffuse. Il suffit pour cela d\'observer la zone située à mi-chemin entre α Bootis (Arcturus) du Bouvier et α2 Canum Venaticorum (Cor Caroli) des Chiens de chasse. Un télescope de 114 mm permet de distinguer le noyau brillant du pourtour de l\'amas de plus faible luminosité. Un télescope de 150 mm permet de résoudre la plupart des étoiles périphériques de l\'amas. La vision devient féerique avec un instrument de 200 mm. L\'amas est l\'un des plus importants par le nombre d\'étoiles : il en compterait pas moins d\'un demi million. La taille de l\'amas est d\'environ 160 années-lumière.

La magnitude apparente de l\'amas est de 6,3, celui-ci est donc situé juste au dessus de la limite de visibilité à l\'œil nu.

slide16

De tous les amas connus, M3 est celui qui contient le plus d\'étoiles variables : pas moins de 210 ont été recensées. La détermination de la période de certaines de ces étoiles, les céphéides, a permis de nous faire une idée précise de la distance de l\'amas (34 000 années-lumière).La plupart des étoiles de l\'amas sont âgées de 10 milliards d\'années mais il contient un nombre assez élevé d\'étoiles bleues, donc jeunes.

le groupe des chiens i
Le groupe des Chiens I
  • C’est un groupe proche centré autour de NGC 4214, 4244 et 4395. La galaxie spirale M94 se trouve très certainement à l\'extrémité opposée de ce groupe. Ce dernier est remarquable par le nombre de galaxies naines de taille moyenne qu\'il contient.
  • Le groupe des Chiens I (Canes I) est un groupe de galaxies voisines, mais qui ne contient pas beaucoup de galaxies remarquables. Il y a énormément de galaxies dans cette région et ce n\'est que récemment que les mesures de distance sont devenues suffisamment précises pour pouvoir distinguer le groupe de galaxies Canes I des nombreuses galaxies d\'arrière-plan de cette région du ciel.
les deux plus grandes galaxies du groupe
les deux plus grandes galaxies du groupe

Ci-dessous, les deux plus grandes galaxies du groupe des Chiens I. NGC 4244 (à gauche) est une galaxie spirale vue par la tranche, et son diamètre d\'environ 65000 années lumière en fait la plus grande galaxie du groupe. NGC 4395 (à droite) est un exemple de (très faible) \'galaxie de Seyfert\' - elle possède un noyau quasi-ponctuel très brillant (contenant un trou noir supermassif de quelques milliers de masses solaires) et des bras spiraux peu lumineux.

NGC 4244

NGC 4395

m51 galaxie du tourbillon
M51 Galaxie du Tourbillon
  • Découverte en 1773 par Charles Messier, ce couple de galaxies, distant de 31 millions d\'années-lumière, est composé d\'une galaxie spirale massive dont le diamètre est de 100 000 années-lumière et d\'une petite galaxie irrégulière.Ses bras spiraux facilement visibles lui ont valu son surnom de « galaxie tourbillon ». Une supernova a été observée dans la galaxie en 1994. La galaxie principale NGC 5194 a été découverte par Charles Messier en 1773 mais sa compagne NGC 5195 n\'a été observée qu\'un peu plus tard par Pierre Méchain en 1781.
  • Lord Rosse découvrit la structure spirale de la galaxie principale en 1845 avec son télescope de 182 cm de diamètre, le Léviathan de Parsonstown, et fut le premier à dessiner la galaxie telle qu\'on peut la voir avec nos instruments actuels.
  • En 2001, l\'observation de la galaxie par le télescope spatial Hubble a amené les spécialistes à revoir le modèle de formation des galaxies spirales à deux bras.
  • La photographie à plus haute résolution de M51 a été effectuée par le télescope spatial Hubble en janvier 2005
  • Distance 31 millions al (8,9 millions pc) Magnitude apparente (V)8,4 Dimensions apparentes 9\'x7\' minutes d\'arc
m63 galaxie du tournesol
M63 Galaxie du Tournesol
  • Magnitude apparente (V)+8,6 Dimensions apparentes 10 x 6 minutes d\'arc
slide23

M63 vue en infrarouge avec le télescope Spitzer

Cette galaxie, dite du Tournesol, est l\'une des premières spirales reconnues en tant que telles, citée par Lord Rosse comme l\'une des 14 "Nébuleuses Spirales" découvertes à cette époque (1850). Elle a été classée de type Hubble Sb ou Sc, montrant une structure spirale tachetée qui peut être clairement observée à la périphérie de sa région centrale, petite et finement texturée, de seulement 6 secondes d\'arc.

Bien que 6 degrés plus au Sud, elle semble former un groupe physique avec M51 et plusieurs galaxies plus petites, le groupe de M51, qui est distant d\'environ 37 millions d\'années-lumière.

La supernova 1971I est apparue dans cette galaxie le 25 mai 1971 et atteignit la magnitude 11,8.

slide25
M94
  • M94 (ou NGC 4736) est une galaxie spirale située dans la constellation des Chiens de chasse. Elle a été découverte par Pierre Méchain le 22 mars 1781, puis Charles Messier en détermina la position exacte grâce aux indications de Méchain et l\'inclut dans son catalogue le 24 mars de la même année.
  • Elle est située à environ 14,5 millions d\'années-lumière du système solaire. Bien visibles sur les images, les bras spiraux contiennent un grand nombre d\'étoiles bleues, c\'est-à-dire des étoiles très jeunes et extrêmement chaudes, entourées de nuages de gaz ionisés (des régions HII, rougeoyantes), signe que ces bras sont le siège d\'une intense activité de formation d\'étoiles.
  • Magnitude Apparente (V)+8,2
  • Dimensions apparentes7x3 minutes d\'arc
slide27
M106
  • M106 (ou NGC 4258) est une galaxie spirale. Elle a été découverte par Pierre Méchain en 1781. Celui-ci n\'eut pas l\'occasion de l\'inclure lui-même dans le catalogue Messier, bien qu\'il en ait probablement eu l\'intention, et c\'est Helen Sawyer Hogg qui l\'introduisit dans la version moderne du catalogue en 1947, en même temps que M105 et M107.
  • M106 est située à une distance de 21 à 25 millions d\'années-lumière du système solaire, et possède un diamètre de 30 000 années-lumière environ. Elle s\'éloigne du système solaire à la vitesse de 537 km/sec. Elle est classée de type Sbp sur la séquence de Hubble, les bras spiraux étant bien visibles sur les images, délimités notamment par des régions d\'intense activité de formation stellaire, où l\'on peut apercevoir de nombreuses étoiles bleues, très jeunes et très chaudes, et des nuages de gaz ionisé, ou régions HII, de couleur rouge.
  • M106 est connue pour rayonner très fortement dans le domaine des ondes radio, et est à ce titre classée comme galaxie de Seyfert de type 1,9.
  • Magnitude apparente (V)+8,4
  • Dimensions apparentes19x8 minutes d\'arc
ngc 4449
NGC 4449

Cette image nous montre la forme grossièrement barrée de NGC 4449, caractéristique qu’elle partage avec le Grand Nuage de Magellan, et les amas de jeunes étoiles bleues qui la parsèment. Près du bas se trouve la lueur rosâtre de l’hydrogène atomique, le traceur révélateur des massives régions de formation d’étoiles. NGC 4449 est membre d’un groupe de galaxies qui se trouve dans la constellation des Chiens de Chasse. On pense que les interactions gravitationnelles avec les membres proches du groupe galactique ont pu influencer la formation d’étoiles dans NGC 4449.

Magnitude apparente: 9.4 Diamètre apparent: 5.1\'

ngc4490 galaxie du cocon
NGC4490 Galaxie du Cocon

NGC 4490, dite Galaxie du Cocon, est une galaxie spirale barrée de la constellation des Chiens de chasse. Faisant partie du même groupe que M106, elle est complètement déformée par sa rencontre avec NGC 4485. On a observé dans NGC 4490 les Supernovas SN 1982F (Type II-P) et SN 2008 ax (Type IIb). NGC 4490 a été découverte par William Herschel le 14 juin 1788.

A x20 cette galaxie est facile à voir en vision périphérique comme une tache allongée et homogène.

Magnitude apparente: 9.8 Dimensions: 5.9‘ x 3.1’

slide32

TEC 140 à FD 7 sur Losmandy G11. Caméra SXV-H9. Guidage Orion 80ED à 600 mm de focale et capteur MX5

Luminance (bining 1x1) : 2 h en poses en 12 x 10 min

Rouge (Bining 2x2) : 6 poses de 5 min

Vert (Bining 2x2): 6 poses de 5 min

Bleu (Binning 2x2) : 6 poses de 5 min

Halpha 6 nm (Binning 2x2) : 6 poses de 5 min

histoire
Histoire
  • Les constellations sont capricieuses en étendue, nombre, forme, éclat... Leurs noms varient selon les pays, les latitudes, les époques. Certaines ont connu de curieux avatars. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, des astronomes européens "ont tenté de supprimer des constellations anciennes pour en créer de nouvelles". le célèbre Halley, fort connu pour sa comète, en bon sujet de Sa Majesté le roi d’Angleterre, a donné à l’étoile principale de la constellation des "Chiens de chasse" le nom de "Cœur de Charles".
  • Des notabilités de l’Eglise s’en sont mêlées. Aux fins d’évangélisation d’un ciel aux dieux multiples, il fut proposé de changer le Bélier en Apôtre Pierre et de donner au Soleil le nom de Jésus-Christ, à la Lune celui de Sainte Vierge, à Vénus celui de Jean-Baptiste, sans omettre aucune planète. Comme le rapporte F. Ziguel, il est des phénomènes célestes qui auraient donné lieu à des descriptions blasphématoires.
constellations r centes
Constellations récentes

Dans la liste des constellations composée vers la fin du XVIIe siècle par Hevelius, éminent astronome de Dantzig, on trouve plusieurs constellations récentes pour l’époque : la Girafe, la Mouche, la Licorne, la Colombe, les Chiens de Chasse, le Renard, le lézard, le Sextant, le Petit lion, le lynx, l’Ecu.

L’astronome français Lacaille, explorateur du ciel austral, compléta cette liste, en 1752, par 14 autres constellations : le Sculpteur, le Fourneau, l’Horloge, le Réticule, le Burin, le Peintre, I’ Autel, la Boussole, la Machine pneumatique, l’Octant, le Compas, le Télescope, le Microscope, la Table, toutes constellations de l’hémisphère Sud.

mythologie
Mythologie

Diane et Callisto, par Titien (v. 1488-1490)

bouvier et chiens de chasse
Bouvier et Chiens de Chasse

La mythologie de la constellation des Chiens de Chasse est liée à celle du Bouvier.

Le nom de cette dernière provient de la mythologie sumérienne qui y voyait un Bouvier ou un Berger. Les Anglo-Saxons y voient quant à eux un laboureur derrière sa charrue, la Grande Ourse. L’idée du berger se retrouve chez les Romains, où c’est le gardien des sept Boeufs (les étoiles de la Grande Ourse).

La mythologie grecque propose également sa version:

Callisto (en grec ancien Καλλιστώ / kallístê, « la plus belle ») est une nymphe d\'une très grande beauté. Son ascendance est incertaine et certaines versions en font la

fille de Lycaon (roi d\'Arcadie) ou de Nyctée (fils de Poséidon).

Elle était une des suivantes d\'Artémis (déesse de la chasse), qui avait exigé d\'elle de faire vœu de chasteté. Zeus, maître des dieux et père d\'Artémis, s\'éprit d\'elle et, comme il le faisait souvent pour mener à bien ses conquêtes féminines, il inventa une ruse pour la séduire. Un jour que la jeune nymphe était étendue sous un arbre, il s\'approcha d\'elle déguisé (selon certains) en Artémis ou (selon d\'autres) en Apollon . Callisto ne se méfia pas et se retrouva enceinte.

col re
Colère

Elle chercha à cacher son état à Artémis, qui ne supporterait pas, de la part d\'une de ses suivantes, cette infraction aux règles de la chasteté. Mais un jour que Callisto se baignait dans la rivière, la déesse la surprit et découvrit la vérité.

Artémis entra alors dans une violente colère et la menaça de ses flèches redoutables, insensible au fait que Zeus pût être le principal coupable. Zeus, inquiet pour la nymphe et l\'enfant qu\'elle portait, la transforma en ourse et la cacha dans la montagne. Plus tard, Artémis, lors d\'une de ses longues courses, aperçut l\'ourse et lui décocha une flèche. Callisto mourut et Hermès, dépêché par Zeus, recueillit son enfant, un garçon nommé Arcas (qui devint après sa mort la constellation de la Petite Ourse).

Zeus, ému par le sort de la nymphe, la transforma en la constellation de la Grande Ourse..

les chiens d art mis
Les chiens d’Artémis

Une autre version raconte qu’il aurait été transformé en l’étoile la plus brillante de la constellation du Bouvier, Arcturus (qui signifie le gardien de l’ours), afin de veiller sur sa mère.

Les chiens de chasse eux sont donc les chiens envoyés par Artemis, déesse de la chasse, pour tuer Callisto. Comme Zeus a sauvé Callisto en la plaçant sous la forme de la Grande Ourse, Artemis plaça alors ces chiens de chasse sous la queue de l’Ourse afin qu’ils puissent la poursuivre à jamais.

slide39
FIN

Merci à tous de votre attention …