Les intoxications l.jpg
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 61

LES INTOXICATIONS PowerPoint PPT Presentation


  • 236 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

LES INTOXICATIONS. Infirmier Xavier COULPIED Infirmier d’ Urgences Adultes Formation d’ oxyologie paramédicale et de médecine de catastrophe SSSM 78 – CIS HOUILLES/SARTROUVILLE. SOMMAIRE. I -LES FUMEES D’ INCENDIES I -1: l’ incendie. I -2: les conséquences humaines.

Download Presentation

LES INTOXICATIONS

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Les intoxications l.jpg

LES INTOXICATIONS

Infirmier Xavier COULPIED

Infirmier d’ Urgences Adultes

Formation d’ oxyologie paramédicale et de médecine de catastrophe

SSSM 78 – CIS HOUILLES/SARTROUVILLE


Sommaire l.jpg

SOMMAIRE

  • I-LES FUMEES D’ INCENDIES

    I-1: l’ incendie.

    I-2: les conséquences humaines.

    I-3: conduites à tenir.

  • II-L’INTOXICATION AU CO

    II-1: les caractéristiques.

    II-2: conduites à tenir.

  • III-LES INTOXICATIONS

    III-1: les circonstances de l’ incident.

    III-2: différents types d’ intoxications.

    III-3: conduites à tenir.

  • IV-TERMES MEDICAUX

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


I les fumees d incendies l.jpg

I-LES FUMEES D’INCENDIES

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


I 1 l incendie l.jpg

I-1:L’ INCENDIE:

  • La chaleur

  • Les fumées

  • Les risques d’ effondrement des structures

  • Les risques d’ explosion

  • Les risques de paniques

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


La chaleur l.jpg

LA CHALEUR

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Slide6 l.jpg

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Slide7 l.jpg

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Slide8 l.jpg

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Les fumees l.jpg

LES FUMEES

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Slide10 l.jpg

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Slide11 l.jpg

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Slide12 l.jpg

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Les risques d effondrement de structure l.jpg

LES RISQUES D’ EFFONDREMENT DE STRUCTURE

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Slide14 l.jpg

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Slide15 l.jpg

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Slide16 l.jpg

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Les risques d explosion l.jpg

LES RISQUES D’EXPLOSION

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Slide18 l.jpg

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Slide19 l.jpg

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Slide20 l.jpg

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Les risques de paniques l.jpg

LES RISQUES DE PANIQUES

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Slide22 l.jpg

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Slide23 l.jpg

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Les types de l sions rencontr es l.jpg

Les types de lésions rencontrées

  • Les brûlures.

  • Les traumatismes.

  • Le blaste.

  • L’ intoxication dans tous les cas.

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


4 ph nom nes engendr s par un incendie l.jpg

4 phénomènes engendrés par un incendie:

  • Production de suies.

  • Production de gaz toxiques.

  • Production de chaleur.

  • Diminution de la teneur en oxygène dans l’ air ambiant.

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Une production de suies l.jpg

Une production de suies:

  • Comprenant:

    - des cendres,

    - des goudrons,

    - des particules de carbones.

    Elles sont responsables d’ obstruction des voies aériennes en créant de véritables bouchons voir un moulage des bronches.

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Une production de gaz toxiques l.jpg

Une production de gaz toxiques:

  • TOUTES LES FUMEES D’ INCENDIE SONT TOXIQUES.

  • Le monoxyde de carbone,

  • Des cyanures,

  • Du chlore,

  • Des oxydes d’ azote,

  • De l’ hydrogène sulfuré

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Une production de chaleur l.jpg

Une production de chaleur:

  • Première cause:

    - BRULURES CUTANEES,

    - BRULURES DES VOIES AERIENNES

    SUPERIEURES

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Une diminution de la teneur en oxygene dans l air ambiant l.jpg

UNE DIMINUTION DE LA TENEUR EN OXYGENE DANS L’ AIR AMBIANT

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


I 2 les consequences humaines l.jpg

I-2:LES CONSEQUENCES HUMAINES:

  • L’ inhalation de fumée est la cause principale de morbidité et de mortalité chez les victimes

    d’ incendie.

  • Elles font à elles seules presque toute la gravité des victimes

    d’ incendies. On observe:

    - des atteintes neurologiques,

    - des atteintes circulatoires,

    - des atteintes ventilatoires.

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Slide31 l.jpg

CES DIFFERENTES ATTEINTES SONT RESPONSABLES D’ UNE MORT RAPIDE DANS CERTAIN NOMBRE DE CASOU DE DETRESSES SECONDAIRES APRES UN INTERVALLE DE TEMPS LIBRE.

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


I 3 conduites a tenir l.jpg

I-3: CONDUITES A TENIR:

  • Mise en sécurité de toutes les victimes,

  • Tri de toutes les victimes,

  • Examen complet de toutes les victimes et conditionnement,

  • Bilan au centre 15 par interconnexion au 18 de toutes les victimes.

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Examen complet l.jpg

EXAMEN COMPLET

  • Bilan vital,

  • Bilan fonctionnel,

  • Bilan lésionnel,

  • Recherche de signes d’ inhalation de fumées:

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Signes d inhalation de fumees l.jpg

SIGNES D’ INHALATION DE FUMEES

  • Suies au niveau des orifices de la face

    ( nez, bouche, oreilles)

  • Toux irritative,

  • Crachats striés de suies,

  • Modification de la voix,

  • Géne ventilatoire,

  • Nausées, vomissements,

  • Céphalées,

  • Brûlures de la face.

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Conditionnement des victimes l.jpg

CONDITIONNEMENT DES VICTIMES

  • LVA,

  • Couverture de survie,

  • Oxygène 15 litre/mn,

  • Ventilation suffisante du VSAV,

  • Auscultation médicale,

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Ii intoxication au co l.jpg

II- INTOXICATION AU CO

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Ii 1 les caract ristiques l.jpg

II-1: les caractéristiques:

  • Le CO ou monoxyde de carbone, est un gaz produit pendant toutes combustions incomplètes d’ une substance contenant du carbone, c’ est à dire toutes les situations où l’ air ambiant ne contient pas assez d’ oxygène pour permettre une combustion complète des matériaux qui brûlent.

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


C est un gaz l.jpg

C’ est un gaz:

  • INCOLORE,

  • INODORE,

  • INSIPIDE,

  • LEGER (densité proche de l’ air),

  • TOXIQUE POUR LES CELLULES,

  • EXPLOSIF A CERTAINE TENEUR.

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Sa toxicit d pend de sa concentration dans l air et de la dur e d exposition de la victime l.jpg

Sa toxicité dépend de sa concentration dans l’ air et de la durée d’ exposition de la victime.

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Slide40 l.jpg

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Phase d installation l.jpg

Phase d’ installation:

  • Pour des teneurs faibles ou au début d’ une intoxication:

    * céphalées,

    * vertiges,

    * fatigue (malgré le repos),

    * nausées,

    * vomissements sans diarrhées,

    * acouphènes,

    * troubles visuels,

    * somnolence,

    * confusion,

    * sensation de malaise,

    * « ébriété »,

    * angoisse,

    * palpitations,

    * douleurs abdominales.

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Phase d tat l.jpg

Phase d’ état:

  • Pour des teneurs importantes:

    * impotence musculaire,

    * troubles de la conscience,

    * convulsions,

    * tachycardie,

    * inconscience,

    * augmentation de la fréquence ventilatoire,

    * cyanose,

    * phlyctènes,

    * teintes rouge « cochenille » de la peau,

    * collapsus,

    * œdème aiguë pulmonaire,

    * arrêt cardio - respiratoire.

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Ii 2 conduite tenir l.jpg

II-2: conduite à tenir:

  • Extraction,

  • Oxygénation,

  • Bilan complet,

  • Régulation centre 15 par interconnexion 18

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Le co testeur l.jpg

Le CO-TESTEUR:

  • Appareil qui mesure uniquement la quantité de CO, soit:

    - dans l’ air expiré (%).

    - dans l’ air ambiant (PPM).

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Mesures l.jpg

Mesures:

  • Chez la victime (%): prendre une grande inspiration, bloquer sa respiration pendant 15 à 20 secondes, puis expirer lentement et complètement dans l’ appareil.

  • Dans l’ air ambiant (PPM): retirer la cellule de prélèvement, agiter l’ appareil pendant 20 à 30 secondes dans la piéce à analyser.

    La lecture s’ effectue dans les deux cas après stabilisation totale de la valeur.

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Resultats l.jpg

- RESULTATS -

  • TAUX NORMAUX:

    * chez le non fumeur: 1%

    * chez le fumeur: 8 à 10 %

  • INTOXICATION AIGÜE:

    * chez le non fumeur: >5%

    * chez le fumeur: > 10%

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Iii les intoxications l.jpg

III- LES INTOXICATIONS

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Iii 1 les circonstances de l incident l.jpg

III-1: les circonstances de l’ incident:

  • Voies d’ administration:

    - digestive,

    - respiratoire,

    - cutanée.

  • Origine:

    - volontaire,

    - accidentelle.

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Rechercher l.jpg

RECHERCHER:

  • Quels sont les risques,

  • Quel est le nombre total de victime,

  • Avec quoi,

  • Combien,

  • Comment,

  • Depuis quand.

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Iii 2 diff rent types d intoxication l.jpg

III-2: différent types d’ intoxication:

  • L’ intoxication médicamenteuse,

  • L’ intoxication par drogue (OVERDOSE),

  • L’ intoxication éthylique,

  • L’ intoxication au cyanure.

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


L intoxication m dicamenteuse l.jpg

L’ intoxication médicamenteuse:

  • Les risques encourus sont fonction de:

    - la dose,

    - des antécédents de la victime,

    - de sa susceptibilité propre à l’ intoxication

    - du nombre de toxique.

  • Toxicité et signes possibles:

    - neurologique (coma, convulsion, confusion, agressivité, angoisse,

    somnolence…)

    - respiratoire (polypnée, cyanose, dyspnée, arrêt ventilatoire, apnée…)

    - cardio-vasculaire (collapsus, troubles du rythme, tachycardie, arrêt

    cardiaque…)

    - digestive (nausées, vomissements, ulcère, hémorragie, rectorragie,

    hépatite…)

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Attention l.jpg

ATTENTION

  • A la dissimulation des doses ou des produits,

  • Une intoxication peut être grave même après un bilan vital rassurant,

  • Un médicament peu toxique peut tuer à cause d’ une complication.

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


L intoxication par drogue ou overdose l.jpg

L’ intoxication par drogue (ou OVERDOSE)

  • Il est important de connaître:

    - le ou les produits,

    - le mode d’ administration,

  • Les sujets suspectés d’ overdose doivent être placés sous oxygénothérapie à fort débit, dans un endroit calme et être stimuler pour éviter qu’ il ne s’ enfonce dans un coma toxique accompagné d’ une dépression ventilatoire sévère.

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Attention54 l.jpg

ATTENTION

  • Les toxicomanies par injection sont souvent associées à des porteurs de virus tels que l’ hépatite B ou le VIH.

  • Un intervenant n’ a pas à dénoncer à la police un toxicomane auquel il donne ses soins. A moins que celui-ci, par une absence de coopération ou par son agressivité, se révèle dangereux pour lui même ou l’ entourage.

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


L intoxication thylique l.jpg

L’ intoxication éthylique

  • L’ ivresse est la première phase de

    l’ intoxication, c’ est paradoxalement la phase la plus dangereuse.

  • Au delà, il s’ endort: c’ est le coma éthylique.

  • La victime peut présentée également des complications de type convulsions, détresse circulatoire ou hémorragie dues à l’ alcool.

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Attention56 l.jpg

ATTENTION

  • L’ intoxication éthylique est accompagnée d’ une hypoglycémie,

    d’ hypothermie et de déshydratation.

  • Un tableau de violence ou de forte agitation doit faire appel à une aide policière.

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


L intoxication cyanhydrique l.jpg

L’ intoxication cyanhydrique

  • Elle est souvent associée à une intoxication au CO.

  • Lors d’ une exposition aux fumées d’ incendie, sont en faveur d’ une intoxication au cyanure:

    - des troubles de la conscience,

    - un collapsus cardio - vasculaire,

    - un arrêt cardio - vasculaire,

    - une dyspnée ample et profonde,

    - une apnée,

    - une forte agitation,

    - une confusion,

    - une perte de connaissance,

    - un coma,

    - des convulsions,

    - un décès.

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Iii 3 conduite tenir l.jpg

III-3:conduite à tenir:

  • Extraction rapide au toxique,

  • Mise en sécurité de la victime et des intervenants,

  • Bilan complet,

  • Oxygénation,

  • Couverture de survie,

  • Surveillance stricte,

  • Régulation centre 15 par interconnexion18.

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Iv termes medicaux l.jpg

IV- TERMES MEDICAUX

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Slide60 l.jpg

  • Mydriase: dilatation anormale de la pupille avec immobilité de l’ iris.

  • Myosis: rétrécissement permanent pupille avec immobilité plus ou moins

    complète de l’ iris.

  • Hypoglycémie: diminution de la quantité de glucose contenue dans le sang.

  • Cyanose: coloration bleue de la peau due à l’ augmentation dans les

    capillaire sanguin de la concentration en dioxyde de carbone.

  • Hypoxie: diminution de la quantité d’ oxygène distribuée aux tissus par le

    sang.

  • Anoxie: conséquence de la diminution de la quantité d’ oxygène contenue

    dans le sang. Si elle est faible on parle d’ hypoxémie.

  • Hypoventilation: diminution de la quantité d’ air inspiré qui entre par minute

    dans les alvéoles pulmonaires et qui ne suffit plus à la

    consommation d’ oxygène du sujet.

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


Slide61 l.jpg

  • Hyperventilation: augmentation de la quantité d’ air inspiré qui entre par minute

    dans les alvéoles pulmonaires et qui devient excessive par

    rapport à la consommation en oxygène du sujet.

  • Tachypnée: accélération considérable du rythme respiratoire.

  • Polypnée: respiration rapide et superficielle.

  • Dyspnée:respiration difficile et pénible.

  • Convulsion: contractions involontaires et instantanées, déterminant des

    mouvements localisés à un ou plusieurs groupes

    musculaires ou généralisés à tout le corps.

  • Collapsus: chute rapide des forces, par suite de laquelle les

    mouvements deviennent pénibles, la parole faible, le pouls

    dépressible.

  • Coma: état morbide caractérisé par un assoupissement profond avec perte totale

    ou partielle de la conscience et de la vigilance, de la sensibilité et de la

    faculté de se mouvoir, avec, sauf dans les formes les plus graves,

    conservation des fonctions respiratoires et circulatoires.

Inf Xavier COULPIED - LES INTOXICATIONS- Septembre 2005


  • Login