slide1
Download
Skip this Video
Download Presentation
Historique

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 19

S.Bourmer, L.Corminbeuf, N.Hensch, J.Kuehne, V.Meylan - PowerPoint PPT Presentation


  • 73 Views
  • Uploaded on

Historique. Compagnie américaine privée fondée en 1916. Accords avec l’aviation militaire lors des deux guerres mondiales. Fin des années 1960 le 747 est construit, il est alors l’avion civil le plus grand du monde. 1994: Airbus lance son projet de développement du A3XX.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'S.Bourmer, L.Corminbeuf, N.Hensch, J.Kuehne, V.Meylan' - osias


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
historique
Historique
  • Compagnie américaine privée fondée en 1916.
  • Accords avec l’aviation militaire lors des deux guerres mondiales.
  • Fin des années 1960 le 747 est construit, il est alors l’avion civil le plus grand du monde.
  • 1994: Airbus lance son projet de développement du A3XX.
  • 1995: lancement du 777 qui fera l’objet d’un grand accord entre Boeing et l’Asie.

S.Bourmer, L.Corminbeuf, N.Hensch, J.Kuehne, V.Meylan

analyse comparative des commandes d avions
Analyse comparative des commandes d’avions
  • Boeing a été dépassé par Airbus au niveau des commandes nettes d\'avions depuis 2002.

Commandes nettes d’avions de 2002-2005

S.Bourmer, L.Corminbeuf, N.Hensch, J.Kuehne, V.Meylan

slide4
Point de vue:

Développer un super Jumbo pour répondre à l’avancement de Airbus et à la demande de la clientèle toujours accrue.

S.Bourmer, L.Corminbeuf, N.Hensch, J.Kuehne, V.Meylan

slide5

Avenir de l’aviation

  • La croissance se fera non seulement sur les voyages « point-to-point »,mais aussi dans les « hub-to-hub ».
  • Les aéroports clés accueilleront toujours plus de monde.
  • Les voyages aériens ne cesseront d\'augmenter.

S.Bourmer, L.Corminbeuf, N.Hensch, J.Kuehne, V.Meylan

slide6
Boeing doit construire un Super Jumbo:
    • Afin de satisfaire la demande croissante (marché asiatique).
    • Cela augmente sa palette d’offre.
    • Il pourra ainsi augmenter sa rentabilité par embarquement ainsi que par siège et miles parcourus.

S.Bourmer, L.Corminbeuf, N.Hensch, J.Kuehne, V.Meylan

slide7
Super Jumbo vs 747
    • La technologie et le design du Boeing 747 ne feront pas le poids face au nouveau Super Jumbo d\'Airbus.
    • Sans le Super Jumbo, les profits iront à la baisse.
    • Il est temps de remplacer les 747 par un avion plus grand, au design plus aérodynamique et plus efficient.
    • Boeing doit réussir à évoluer, sans passer par une modification du 747 et donc passer au-delà de l\'attachement émotionnel.

S.Bourmer, L.Corminbeuf, N.Hensch, J.Kuehne, V.Meylan

slide8
Réduction de goulots d\'étranglements:
    • Actuellement les aéroports peuvent avoir plusieurs départs et arrivées de 747 en même temps.
    • Nous pensons que le super Jumbo va réduire les goulots d’étranglement par sa plus grande capacité, donc diminuera le nombre de vols.

S.Bourmer, L.Corminbeuf, N.Hensch, J.Kuehne, V.Meylan

slide9
Au sujet des subsides
    • Jusqu’à présent Boeing n’a pas eu de problèmes de compétitivité malgré les subsides octroyés à Airbus.

S.Bourmer, L.Corminbeuf, N.Hensch, J.Kuehne, V.Meylan

slide10
Point de vue:

Ne pas développer un super Jumbo pour répondre à l’avancement de Airbus, mais plutôt chercher à se focaliser sur des avions plus petits pouvant faire de longues distances.

S.Bourmer, L.Corminbeuf, N.Hensch, J.Kuehne, V.Meylan

slide11

Avenir de l’aviation

  • On remarque une tendance vers des voyages de plus en plus "point-to-point", c’est-à-dire sans escale.
  • Le voyage "hub-to-hub", c’est-à-dire avec escales, est de moins en moins attractif.
  • Le trafic s’intensifiant, on utilise des routes internationales plus directes entre les petites villes.

S.Bourmer, L.Corminbeuf, N.Hensch, J.Kuehne, V.Meylan

notre avis sur la question
Notre avis sur la question
  • Coûts trop importants pour développer un super Jumbo
    • Boeing ne bénéficiant plus de subsides comme auparavant (Airbus Accord; 1992), celui-ci ne peut envisager de pouvoir développer un super Jumbo, car il n’est pas dans une position financière lui permettant de répondre.

S.Bourmer, L.Corminbeuf, N.Hensch, J.Kuehne, V.Meylan

slide13
La théorie des jeux
    • Airbus ayant fait le premier pas, il est préférable pour Boeing de ne pas suivre la route de celui-ci au risque de perdre. En ne répondant pas, il ne fera ni gain, ni perte.

S.Bourmer, L.Corminbeuf, N.Hensch, J.Kuehne, V.Meylan

slide14
Attachement émotionnel
    • Autant au niveau des employés que des clients, le 747 a été un vrai succès et bénéficie d\'une très bonne image. Il est donc difficile pour Boeing d\'abandonner celui-ci.

S.Bourmer, L.Corminbeuf, N.Hensch, J.Kuehne, V.Meylan

slide15
Problème d\'infrastructures
    • Les aéroports ne sont pas encore prêts à modifier leurs infrastructures pour recevoir un super Jumbo. Le super Jumbo ne peut donc pas pour l\'instant atterrir partout.
    • Un effet d\'engorgement dû au nombre important de passagers simultanés pourra provoquer de longues attentes pour les bagages et les douanes.

S.Bourmer, L.Corminbeuf, N.Hensch, J.Kuehne, V.Meylan

slide16
Super Jumbo vs 747
    • Le super Jumbo contient au minimum 555 sièges, comparé au 747 qui en possède entre 400-500.
      • Le 747 est amené à devenir un marché de niche important. Il ne sera donc pas en compétition directe avec le super Jumbo (Airbus).

S.Bourmer, L.Corminbeuf, N.Hensch, J.Kuehne, V.Meylan

conclusion
Conclusion
  • Il n’y a pas un point de vue plus juste, les deux sont viables.
  • Solution retenue par Boeing : ne pas construire le super Jumbo.
  • Causes:
    • Théorie des jeux
    • Accueil impossible dans les aéroports car l’avion serait trop grand.
    • Congestionnement dans les aéroports dû à un grand nombre d’arrivée de personnes.
    • Problème de rentabilité (dans un avion de 500 places il faut au moins 300 places vendues pour être rentable).

S.Bourmer, L.Corminbeuf, N.Hensch, J.Kuehne, V.Meylan

conclusion suite
Conclusion (suite)
  • La nouvelle série de 787 Dreamliner et ces avantages:
    • L\'utilisation de matériaux composites en fibre de carbone rend l\'appareil plus léger.
    • Durée de vie d\'environ 30 à 40 ans.
    • Il consomme 20% de moins en carburant que ses concurrents.
    • Son empreinte sonore sera inférieure de 60% à celle d\'appareils de taille similaire.
    • 15\'700 km sans escale: premier avion de taille moyenne (200 à 300 places) qui effectuera des vols longs courriers ex: Paris-Papeete (Tahiti).

S.Bourmer, L.Corminbeuf, N.Hensch, J.Kuehne, V.Meylan

conclusion suite et fin
Conclusion (suite et fin)
  • Suivant l’évolution de la demande du marché et leur situation financière, Boeing développera peut-être un super Jumbo.

S.Bourmer, L.Corminbeuf, N.Hensch, J.Kuehne, V.Meylan