Infections virales émergentes
Download
1 / 61

Infections virales émergentes - PowerPoint PPT Presentation


  • 125 Views
  • Uploaded on

Infections virales émergentes. 1983 virus de l ’immunodéficience humaine 1989 virus de l ’hépatite C 1993 sarcome de Kaposi 1994 «  maladie de la vache folle » 1997 grippe aviaire 2003 SARS. Les maladies humaines à Prions (1).

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' Infections virales émergentes' - oistin


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

Infections virales émergentes

1983 virus de l ’immunodéficience humaine

1989 virus de l ’hépatite C

1993 sarcome de Kaposi

1994 «  maladie de la vache folle »

1997 grippe aviaire

2003 SARS


Les maladies humaines à Prions (1)

Maladies dégéneratives subaigues ou chroniques du SNC.

évolution fatale caractérisé par l ’accumulation d ’isoformes

anormales de la protéine cellulaire « prion » PrP.

Le Kuru

La maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ)

Le syndrome de Gerstmann-Straussler-Scheinker (GSS)

L ’insomnie fatale familiale (IFF)

L ’angiopathie amyloide cérébrale (AAC)

La maladie de la vache folle (vMCJ)


Les maladies humaines à Prions (2)

Formes sporadiques : MCJ , IFF

90%

Formes familiales : GSS , MCJ , IFF

5% à 10%

mutation du géne PRPN

Formes infectieuses : Kuru , MCJ , maladie de la vache folle


Les maladies humaines à Prions (3)

MCJ forme sporadique :

62 ans

état dépressif 1à 2mois

syndrome démentiel (100%)

myoclonies (88%)

syndrome extra-pyramidal (66%)

syndrome cérébelleux (62%)

évolution fatale en 6mois


Les maladies humaines à Prions (4)

La maladie de la vache folle :

présentation psychiatrique

ataxie cérébelleuse

évolution vers le coma et la mort en 14 mois.


La protéine « Prion » cellulaire

géne PRNP humain : le bras court du chromosome 20

polymorphisme naturel au codon 129

ARNm : cellules neuronales , cellules folliculaires dendritiques

PrPc : 253 AA

région N-ter clivage d ’un peptide signal de 22AA

région C-ter clivage d ’une région hydrophobe de 23AA

incorporation d ’un phospholipide glyco-inositol (GPI)

40% d ’hélices alpha


Les isoformes anormales de la PrPc (I)

Conversion en PrPsc : proteine prion

40% feuillets beta , 30% hélices alpha

insoluble en présence de détergent non dénaturant

résistante partiellement à la protéinase K

accumulation de PrPsc


Les isoformes anormales de la PrPc (II)

PrPsc

PrPsc

PrPsc

PrPc

PrPsc

PrPsc

PrPc

PrPc


Protéasome 26s ATP protèine-ubiquitine

ADP + Pi

protéine dégradée

Ubiquitine recyclée

Protéine Prion


Diagnostic des maladies à Prions

Approches diagnostiques : 14-3-3

NSE

Amygdale

IRM

Certitudes diagnostiques : spongiose

gliose astrocytaire

perte neuronale

PrPsc


Les viroides (like)

ARN circulaire : qui ne code pour aucune proteine

qui est infectieux

qui est pathogéne pour les plantes

Le virus de l ’hépatite delta est un viroide «  like »


Le virus de l ’hépatite delta :

# ARN génomique circulaire 1700 nt

# code pour deux isoformes de la protéine delta

24Kd active la réplication

27kd joue un role dans l ’assemblage

# possede une enveloppe qui est l ’ag HBs


Le virus de l ’hépatite delta se multiplie:

lors d ’une coinfection avec le virus de l ’hépatite B

hépatite aigue

5% évoluent vers la chronicité

lors d ’une surinfection

hépatite fulminante 10% des cas

hépatite chronique active 60 à 70% des cas


Exogene Endogene

Porteur

Porteur

Infection

(Maladie)

Maladie ?


Grippe

Hépatite B

SIDA


Classification Virale

Icosaèdrique / ADN

Herpes-, Hepadna-viridae

? / ARN Flaviviridae

Enveloppe-Capside

Hélicoidale / ARN Myxo-, Retro-viridae

Capside

Icosaèdrique /ADN Papovaviridae

Parvoviridae

/ARN Picornaviridae


Titre

viral

Virions

intracellulaires

1014

1012

1010

Virions extracellulaires

Latence

108

106

104

Éclipse

102

1

Temps

heures

4

8

12

16

20

24


Technique des plages

Virus

-1 -2 -3 -4 -5

Témoin

cellule


Détermination de la TCID50 (1)

Log dilu ECP Cumulatif Cumulatif non A/A+B %infectés

virale infecté(A) infecté(B)

-5 5/5 9 0 9/9 100%

-6 3/5 4 2 4/6 66,7%

-7 1/5 1 6 1/7 14,3%

-8 0/5 0 11 0/11 0%


Détermination de la TCID50 (2)

La méthode de Reed et Munch

66 ,7% - 50%

= 0,3%

66,7% - 14,3%

-6 + (0,3 x log. facteur de dilution ) soit -6,3

la dose d ’inoculation est de 100µl

donc la TCID50 est de 107,3 par ml


Adsorption

Libération

Assemblage

Pénétration

Réplication

Décapsidation


1)

Pol. V

2)

Rep

TR

RT


VHB : 1/ 2 400 000

VIH : 1/ 3 900 000

VHC :1/ 6 000 000


Rongeurs - Lassa

Oiseaux

Moustique

-West Nile

ROLE DE L’ENVIRONNEMENT


Delta CCR5 - VIH-1

NOTION DE TERRAIN : FOND GENETIQUE


Chimiotherapie anticancéreuse

Transplantation d ’organe

VIH-1

NOTION DE TERRAIN : SYSTEME IMMUNITAIRE


CV

temps


Virus respiratoires : Rhinovirus

Virus respiratoire syncitial

Grippes A et B

SARS

Virus des Gastroentérites : Rotavirus

Adenovirus

Norovirus

Astrovirus


virus de l’hépatite B

Toxicomanie : voie intra-veineuse

Transmission sexuelle

Transmission mére-enfant : 90% si mère HBe + ADN +

10% si marqueurs de réplication

absents

8 génotypes A-H


protéine de surface S

Géne S

proteines Hbe / Hbc

Géne préC/C

Géne P

Géne X

polymérase virale

protéine X


S

ADN

C

S10 S12 S24 S36


Hépatite aigue

800 asymptomatiques

200 symptomatiques

dont une fulminante

Contage

1000

95%

5%

Guérison

950

Chronicité

50

30%

70%

Portage sain

15

Hépatite chronique

35

10-20%

Hépatocarcinome

1-3 en 10ans

3-5% par an

Cirrhose

5


Virus de l’hépatite C

En France 5000 à 6000 nouveaux cas par an

Toxicomanie +++ ; VIH

infections nosocomiales

transmission mére-enfant < 10 %

20 % si VIH +

inconnue dans 20 % des cas


C

3’

5’

E1

E2

NS2 NS3 NS4NS5A NS5B


Hepatite

aiguë

Hepatite

chronique

Années


CV

temps


Famille des Herpesviridae : Herpes simplex 1 & 2

Varicelle-Zona

Epstein-Barr virus


1946 , Zoonose

1959 , 1966 ,1971, 1981 , premiers cas humains d ’ immunodépression

1983 , 1984 , 1986 retrovirus VIH-1 , molécule CD4

1987 , 1989, 1995 , AZT , r AZT , antiprotease

1996 , 1997 corécepteurs , réservoire

1999 , chimpanzé

2002 , 2003 facteurs de résistance cellulaire

2005 40 millions de patients infectés


CV

temps


94%

5%

1%


gp120/gp41

ARN

p24

S1-S2

S2-S3

S4-S6


récepteurs Toll -2

-4

-3

-7

-8

-9


HBV CD8


ad