Quelques statistiques de travail
Download
1 / 15

Quelques statistiques de travail … - PowerPoint PPT Presentation


  • 72 Views
  • Uploaded on

Programme d’enseignement intensif du Français et en français Ministère de l’Education et de la Formation de la R.S. du Viet Nam Agence Universitaire de la Francophonie. Quelques statistiques de travail …. Jean-François Van de Poël – Assistant pédagogique.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' Quelques statistiques de travail …' - odell


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Quelques statistiques de travail

Programme d’enseignement intensif du Français et en françaisMinistère de l’Education et de la Formation de la R.S. du Viet Nam Agence Universitaire de la Francophonie

Quelques statistiques de travail …

Jean-François Van de Poël – Assistant pédagogique


Le programme EIDEF s’inscrit dans un système éducatif qui a connu une énorme expansion lors des dix dernières années en matière d’effectifs scolaires.On peut attribuer cette évolution au fort taux de natalité connu dans les années quatre-vingts et au succès de la politique de généralisation de l’éducation entreprise au début des années 1990 par le MEF.On note également une stabilisation des effectifs depuis cinq ans due en partie aux effets de la politique de contrôle des naissances mise en place en 1994 par le gouvernement vietnamien.


Dans le cadre de cette évolution d’effectifs, une forte augmentation du pourcentage d’élèves apprenant une Langue Vivante Etrangère (LVE) a été observée.On constate d’ailleurs un doublement du pourcentage depuis l’année scolaire 1996-1997


Cette nette augmentation des populations apprenant une LVE s’est essentiellement traduite en faveur de l’apprentissage de l’anglais.On observe en effet que le nombre d’élèves apprenant l’anglais a presque triplé depuis l’année scolaire 1995-1996.


Alors qu’en ce qui concerne les autres langues, les effectifs ont très peu augmenté et même diminué pour certaines.


Dans cette évolution du paysage de l’apprentissage des langues, le nombre d’élèves apprenant le français a toujours augmenté mais de manière peu significative. On constate en effet une quasi stagnation depuis cinq ans.


Ainsi qu’une diminution inquiétante du pourcentage d’élèves apprenant le français dans l’enseignement général depuis l’année scolaire 1994-1995


On constate enfin que le pourcentage de la population scolaire apprenant le français ne parvient pas à décoller malgré les nombreux investissements des coopérations bilatérales et multilatérales.


En résumé, on s’oriente lentement vers une politique éducative ou l’apprentissage de l’anglais serait la seule alternative proposée aux élèves (exemple Vinh : 6 collèges où le français est enseigné et aucun lycée).


C’est donc dans ce paysage linguistique qu’a été lancé le programme EIDEF en 1994-1995 dont le graphique ci-dessous vous résume la progression.Comme on peut le constater, ce programme a atteint sa maturité et les effectifs demeurent quasiment identiques depuis les trois dernières années (en accord avec les prévisions de l’accord cadre signé en 1994).


Un programme ambitieux visant
Un programme ambitieux visant à lancé le programme EIDEF en 1994-1995 dont le graphique ci-dessous vous résume la progression. :

  • Former des futurs cadres vietnamiens de niveau international (par la recherche de l’excellence académique)

  • Former des cadres multilingues ouverts sur les réalités du monde actuel (par la mise en place d’un enseignement instrumentalisé et intensif du français)

  • Assurer le maintien d’un paysage linguistique varié synonyme de richesse culturelle.


Atteignant , malgré un environnement difficile, les objectifs fixés à la base grâce à d’excellents résultats :

L’excellence académique…

  • Excellents résultats des élèves du programme EIDEF aux examens nationaux vietnamiens (brevet collège et bac)

  • Taux d’entrée à l’université proche de 85% (rappel taux national: 15%) et acceptation des élèves issus du programme dans les plus grandes universités vietnamiennes

  • Entrée dans les Filières Universitaires Francophones (FUF) d’une cinquantaine d’élèves.

  • Plus de 200 élèves étudiants actuellement dans de grandes universités françaises


Une maîtrise de la langue française objectifs fixés à la base grâce à d’excellents résultats :

  • Excellents résultats aux examens nationaux mis en place dans le programme (examen EIDEF fin de collège et de lycée)

  • Bon nombre d’élèves du programme se sont distingués lors des concours nationaux de français organisé par le MEF

  • Habilité à suivre un enseignement scientifique en français

    Et une ouverture sur le monde …

  • Nombreuses activités de jumelage avec des écoles du monde francophone dont certaines ont débouché sur des voyages culturels.

  • Participation à des projets internationaux (PAJE, Rassemblement de la Jeunesse Francophone, concours littéraire TV5, ETHNOKIDS, …)


Et de nombreux d fis relever
Et de nombreux défis à relever … objectifs fixés à la base grâce à d’excellents résultats :

  • Amélioration de la qualité de l’enseignement des sciences en français.

  • Diminution de l’érosion des effectifs entre les cycles par une insertion franche du système EIDEF dans le plan éducatif vietnamien (notamment en réglant la situation des enseignants) afin de rassurer les parents quant à la pérennité du programme.

  • Augmentation du nombre d’élèves insérant les Filières Universitaires Francophones.

  • Renforcement du programme en insérant officiellement l’enseignement de l’anglais en tant que LV2 à partir de la classe de 6ème sur la base d’une cotisation des parents en accord avec les décisions du MEF en vigueur.


Conception du diaporama : objectifs fixés à la base grâce à d’excellents résultats :Jean-François Van de Poël – Coopérant APEFEAssistant pédagogique – Programme classes bilingues

  • Sources des données:

  • Département des statistiques du Ministère de l’Education et de la Formation de la République Socialiste du Vietnam

  • Site internet de l’UNICEF au Vietnam – http://www.unicef.org/vietnam


ad