Le principe du multiplicateur
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 13

Le principe du multiplicateur PowerPoint PPT Presentation


  • 47 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Le principe du multiplicateur. +. +. +. +. Variable induite, conséquence. Variable autonome, cause. Variable induite, conséquence. Variable autonome, cause. -. -. -. -. Qu’est-ce que le multiplicateur ?.

Download Presentation

Le principe du multiplicateur

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Le principe du multiplicateur

Le principe du multiplicateur


Qu est ce que le multiplicateur

+

+

+

+

Variable induite, conséquence

Variable autonome, cause

Variable induite, conséquence

Variable autonome, cause

-

-

-

-

Qu’est-ce que le multiplicateur ?

  • Au sens général, le multiplicateur est un processus économique selon lequel la variation d’une grandeur entraîne, au cours d’une période donnée, une variation amplifiée d’une autre grandeur.

  • L’effet multiplicateur peut être positif (cas d’une augmentation).


Qu est ce que le multiplicateur1

+

+

+

+

Variable induite, conséquence

Variable autonome, cause

Variable induite, conséquence

Variable autonome, cause

-

-

-

-

Qu’est-ce que le multiplicateur ?

L’effet multiplicateur peut être également être négatif (cas d’une diminution


L origine du multiplicateur

+

+

Emplois

induits

Création initiale d’emplois

L’origine du multiplicateur

  • Le principe multiplicateur a été mis en évidence en 1931 par Richard Ferdinand Kahn. Dans un article « The Relation of Home Investment to Unemployement" (La relation entre l'investissement intérieur et le chômage) de l’Economic Journal en 1931, il avançait que la création d’emplois « primaires » à l’occasion de nouveaux investissements, engendrait dans les autres industries une création amplifiée d’emplois « secondaires ». Le multiplicateur d’emplois mesurant le rapport des uns aux autres.


Le principe du multiplicateur

J.M. KEYNES (1883-1946)

Keynes reprendra ce mécanisme dans la « Théorie générale de l'emploi, de l'intérêt et de la monnaie » en présentant deux mécanismes multiplicateurs : un multiplicateur d'emplois, un multiplicateur d'investissement.

"En des circonstances données, un rapport défini, qui sera appelé Multiplicateur, peut être établi entre le revenu et l'investissement et, sous le bénéfice de certaines simplifications, entre l'emploi total et l'emploi directement affecté à l'investissement (que nous appellerons l'emploi primaire). Cette nouvelle étape est une partie intégrante de notre théorie de l'emploi car, la propension à consommerétant donnée, elle établit un rapport précis entre le flux d'investissement et les volumes globaux de l'emploi et du revenu"*

Variation de l’investissement

Variation du revenu

Variation de l’emploi directement affecté à l’investissement

Emploi total


Le principe du multiplicateur d investissement

Le principe du multiplicateur d’investissement

Selon Keynes, un accroissement de l’investissement entraîne une variation amplifiée des revenus.

Dans une première vague, l’investissement va donner lieu à une distribution de revenus équivalente au montant investi.

Investissement public

Distribution de revenus

L’ETAT

Exemple : 1 milliard d’€

1 milliard d’€


Le principe du multiplicateur

Mais le processus ne s’arrête pas là : les revenus distribués vont à leur tour être dépensés. Supposons que la propension marginale à consommer soit égale à 0,8 dans cette économie. Cela signifie que l’on aura tendance à consommer 80 % du supplément de revenu et à épargner le reste, soit 20 %. Cette dépense supplémentaire va constituer de nouveaux revenus pour un montant équivalent.

640 millions d’€

1 milliard d’€

800 millions d’€

Revenus induits

(1ere vague)

2e vague de revenus

3e vague de revenus

Le processus se poursuit ainsi par vagues successives jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien à dépenser

Consommation

induite

Consommation

induite

640 millions d’€

800 millions d’€

Epargne

induite

Epargne

induite

160 millions d’€

200 millions d’€


Le principe du multiplicateur

Ainsi les revenus distribués correspondent à un montant plus élevé que le montant initialement investi. On a donc :

Variation du revenu

(variable induite, conséquence)

Effet

multiplicateur

Variation de l’investissement

(variable autonome, cause)


Le principe du multiplicateur

On démontre mathématiquement que le multiplicateur k est égal à soit

Dans notre exemple, l’effet multiplicateur sera de :

Ainsi, l’investissement initial de 1 milliard d’€ va engendrer 5 milliards de revenus .

Investissement initial

Revenus induits

Effet multiplicateur


Le principe du multiplicateur

Consommation induite de produits nationaux

Consommation induite de produits nationaux

Consommation induite de produits importés

Consommation induite de produits importés

Epargne induite

Epargne induite

  • L’efficacité du multiplicateur peut cependant présenter des limites.

  • - La valeur du multiplicateur est d’autant plus élevée que la propension marginale à consommer est elle-même élevée ;

  • Il doit exister dans l’entreprise des capacités de production inemployées. Si tout le travail est utilisé, la demande ne pourra être immédiatement satisfaite et l’augmentation des dépenses de l’Etat pourra être inflationniste, ou il faudra recourir à l’importation ;

  • En économie ouverte, le principe multiplicateur est plus faible. "Dans un système ouvert, en relations commerciales avec l'étranger, le multiplicateur du flux d'investissement supplémentaire profite en partie à l'emploi dans les pays étrangers, puisqu'une partie de la consommation additionnelle s'inscrit au passif de la balance des comptes" (Keynes).

Revenus induits

(1ere vague)

2e vague de revenus

3e vague de revenus

Etc.


Le principe du multiplicateur

Fin


La propension consommer

La propension à consommer

Il ne faut pas confondre deux notions distinctes :

1er Cas : La propension moyenne à consommer:

elle mesure la part du revenu qui va être dépensée.

CONSOMMATION 

Exemple : 1 400 €

Exemple du budget d’un ménage

REVENU

Exemple : 1 500 €

EPARGNE

Exemple : 100 €

  • Le partage entre la dépense et l’épargne permet de calculer :

  • La propension moyenne à consommer = Consommation / Revenu = 0,933 (soit 93,3%)

  • Propension moyenne à épargner = 1- propension moyenne à consommer = Epargne / Revenu = 0,067 (soit 6,67%)

  • La somme des propensions à consommer est égale à 1


La propension consommer1

La propension à consommer

2e Cas : La propension marginale à consommer:

elle mesure la part du revenu supplémentaire qui va être consacrée à un supplément de consommation. Autrement dit, quand le revenu augmente, quelle est la part qui va être dépensée ?

Exemple du budget

d’un ménage

Date n

Date n+1

Propension marginale à consommer =

Rn = 1 500 €

Rn+1 = 1 875 €

REVENU =

Cn = 1 400 €

Cn+1 = 1 700 €

CONSOMMATION

+ EPARGNE

En = 100 €

En+1 = 175 €

Propension moyenne

à consommer =

Retour vers le multiplicateur


  • Login