La famille de l’homme :
Download
1 / 18

La famille de l’homme : - PowerPoint PPT Presentation


  • 75 Views
  • Uploaded on

La famille de l’homme :. TARSIIFORMES. HOMINOÏDÉS. SIMIIFORMES. CATARRHINIENS. CERCOPITHECOÏDÉS (Macaques, Mandrills). PLATYRRHINIENS (Singes sud-américains). HYLOBATIDÉS (Gibbons et Siamang). PONGIDÉS (Orang-outan). HOMINIDÉS. HOMININÉS. Le Bonobo (Pan paniscus). Le Chimpanzé

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' La famille de l’homme :' - novia


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

TARSIIFORMES

HOMINOÏDÉS

SIMIIFORMES

CATARRHINIENS

CERCOPITHECOÏDÉS(Macaques, Mandrills)

PLATYRRHINIENS (Singes sud-américains)


HYLOBATIDÉS(Gibbons et Siamang)

PONGIDÉS (Orang-outan)

HOMINIDÉS


HOMININÉS

Le Bonobo (Pan paniscus)

Le Chimpanzé

(Pan troglodytes

GORILLINÉS

Les Homo et genres apparentés


Ardipithecus, Orrorin, Sahelanthropus

Australopithecus, Paranthropus, Kenyanthropus

Homo habilis, H. rudolfensis

Les Homo proches sapiens


Homo erectus, H. floresiensis,

H. ergaster

Homo heidelbergensis, H. antecessor,

H. georgicus

Homo (sapiens) neanderthalensis

Homo sapiens sapiens(l' Homme moderne)


Homo sapiens sapiens l homme moderne
Homo sapiens sapiens(l' Homme moderne)


L a ma trise du feu
La maîtrise du feu

Nos ancêtres qui

avaient la maîtrise

du feu:

Homo erectus

La maîtrise du feu est l'une des premières preuves de notre humanité. En effet, l'homme est le seul animal qui a non seulement domestiqué le feu, mais qui a aussi été capable de le reproduire à volonté. Aux environs de 400 000 ans, avec l’apparition des premiers foyers aménagés, se développe vraisemblablement autour du feu une

vie sociale plus organisée.

Homo erectusTautavel

Homo floresiensis

Homo

sapiensCro-magnon

Homo neanderthalensis


Le feu a été un formidable moteur d’hominisation. Il éclaire et prolonge le jour aux dépens de la nuit ; il a permis à l’homme de pénétrer dans les cavernes. Il réchauffe et allonge l’été aux dépens de l’hiver ; il a permis à l’homme d’envahir les zones tempérées froides de la planète. Il permet de cuire la nourriture et, en conséquence, de faire reculer les parasitoses. Il améliore la fabrication des outils en permettant de durcir au feu la pointe des épieux. Mais c’est surtout un facteur de convivialité".


Apparition des arts
Apparition des arts éclaire et prolonge le jour aux dépens de la nuit ; il a permis à l’homme de pénétrer dans les cavernes. Il réchauffe et allonge l’été aux dépens de l’hiver ; il a permis à l’homme d’envahir les zones tempérées froides de la planète. Il permet de cuire la nourriture et, en conséquence, de faire reculer les parasitoses. Il améliore la fabrication des outils en permettant de durcir au feu la pointe des épieux. Mais c’est surtout un facteur de convivialité".

L'émergence de la conscience et la structuration de la psyché a vraisemblablement créé un

véritable fossé entre l'humain et l'animal. La sortie de l'animalité semble s'être réellement

déroulée avec la création d'un symbolisme psychique extériorisé par ce que l'on nomme

l'art préhistorique.


Les premi res technologies
Les premières technologies éclaire et prolonge le jour aux dépens de la nuit ; il a permis à l’homme de pénétrer dans les cavernes. Il réchauffe et allonge l’été aux dépens de l’hiver ; il a permis à l’homme d’envahir les zones tempérées froides de la planète. Il permet de cuire la nourriture et, en conséquence, de faire reculer les parasitoses. Il améliore la fabrication des outils en permettant de durcir au feu la pointe des épieux. Mais c’est surtout un facteur de convivialité".

Foret pour allumer un feu


Peigne et lunettes Inuits éclaire et prolonge le jour aux dépens de la nuit ; il a permis à l’homme de pénétrer dans les cavernes. Il réchauffe et allonge l’été aux dépens de l’hiver ; il a permis à l’homme d’envahir les zones tempérées froides de la planète. Il permet de cuire la nourriture et, en conséquence, de faire reculer les parasitoses. Il améliore la fabrication des outils en permettant de durcir au feu la pointe des épieux. Mais c’est surtout un facteur de convivialité".

Homme de

Neandertal

fabriquant

un biface


Les premiers rites fun raires et les premi res religions
Les premiers rites funéraires éclaire et prolonge le jour aux dépens de la nuit ; il a permis à l’homme de pénétrer dans les cavernes. Il réchauffe et allonge l’été aux dépens de l’hiver ; il a permis à l’homme d’envahir les zones tempérées froides de la planète. Il permet de cuire la nourriture et, en conséquence, de faire reculer les parasitoses. Il améliore la fabrication des outils en permettant de durcir au feu la pointe des épieux. Mais c’est surtout un facteur de convivialité".et les premières religions

En enterrant ses morts, il y a plus de 100.000 ans et en plaçant dans leurs tombes des objets précieux et de la nourriture, l’homme de Neandertal était le premier a manifester sa croyance en l’au-delà et il inventait un rituel que l’on retrouve aujourd’hui dans toutes les religions du monde. Plus de 1000 siècles après cette première manifestation d’un sentiment religieux, les hommes continuent de célébrer les moments importants de leur vie : la naissance, la puberté et la mort, de faire des sacrifices et d’entretenir avec la nature et les animaux des rapports comparables à ceux que recommandent encore les derniers survivants des religions premières.


L éclaire et prolonge le jour aux dépens de la nuit ; il a permis à l’homme de pénétrer dans les cavernes. Il réchauffe et allonge l’été aux dépens de l’hiver ; il a permis à l’homme d’envahir les zones tempérées froides de la planète. Il permet de cuire la nourriture et, en conséquence, de faire reculer les parasitoses. Il améliore la fabrication des outils en permettant de durcir au feu la pointe des épieux. Mais c’est surtout un facteur de convivialité".'être humain éprouve un besoin vital de concrétiser ses craintes, ses angoisses, mais également ses aspirations, sa quête de sens et ses intuitions, bref son sens religieux, dans une discipline, une métaphysique, une croyance, des pratiques, des rites, etc.

À travers l'histoire, les hommes ont élaboré de multiples religions. Certaines se sont répandues dans le monde entier et sont très pratiquées.


Les populations humaines d’aujourd’hui… éclaire et prolonge le jour aux dépens de la nuit ; il a permis à l’homme de pénétrer dans les cavernes. Il réchauffe et allonge l’été aux dépens de l’hiver ; il a permis à l’homme d’envahir les zones tempérées froides de la planète. Il permet de cuire la nourriture et, en conséquence, de faire reculer les parasitoses. Il améliore la fabrication des outils en permettant de durcir au feu la pointe des épieux. Mais c’est surtout un facteur de convivialité".Les populations humaines forment un seul et même groupe taxinomique, une seule espèce.

Aucune population humaine ne possède exclusivement des gènes propres. Les Homo sapiens forment une seule et même espèce. Les différences anatomiques que l’on perçoit, par exemple entre un individu asiatique et un européen, ne sont que l’expression plus ou moins forte de gènes communs.Cette mixité génétique dans l’espèce humaine est tellement importante que si vous avez besoin d’un don d’organe ( un rein par exemple) vous avez autant de chance de trouver un donneur compatible dans votre voisinage qu'à Dakar (Sénégal).


ad