Transports en ile de france enfin r pondre aux besoins
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 7

Transports en Ile-de-France : enfin répondre aux besoins PowerPoint PPT Presentation


  • 73 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Transports en Ile-de-France : enfin répondre aux besoins. PCF Ile-de-France/ journée de travail transport du 4 février 2005. L’automobile progresse toujours.

Download Presentation

Transports en Ile-de-France : enfin répondre aux besoins

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Transports en ile de france enfin r pondre aux besoins

Transports en Ile-de-France :

enfin répondre aux besoins

PCF Ile-de-France/ journée de travail transport du 4 février 2005


L automobile progresse toujours

L’automobile progresse toujours

  • Un nombre de déplacements stable 3,5/personne/jour, l’automobile qui progresse toujours (70% des déplacements mécanisés), les transports en commun stagnent

  • A moyen terme, congestion automobile croissante, des conséquences graves pour l’environnement et la santé publique

  • Un aménagement du territoire limitant l’étalement urbain est souhaitable, mais la priorité : une relance massive de l’utilisation des transports en commun

  • Une priorité écologique et aussi sociale : assurer le droit à la mobilité pour tous


Des objectifs et des moyens ambitieux

Des objectifs et des moyens ambitieux

  • Un objectif ambitieux : atteindre en 2015-2020 50% des déplacements mécanisés en TC (passer de 7,5 à 13 millions de déplacements TC par jour)

  • Il faut à la fois un développement massif du réseau, de sa qualité de service et une tarification incitative

  • L’enjeu : lancer une troisième grande phase de développement des TC en IDF, après le début du 20e siècle (métro/billet unique) et les années 70 (RER/carte orange)


L urgence d une relance massive des investissements

L’urgence d’une relance massive des investissements

  • Depuis 1990, en moyenne 1,2 milliards € d’investissement par an, dont seulement 200 à 300 millions € pour les nouvelles infrastructures

  • 0,4% du PIB investi dans les TC en IDF au lieu de 1% à Madrid, Rome ou Berlin

  • Un réseau et du matériel roulant vieillissants, des nouveaux projets qui sortent trop lentement (retards cumulés du Contrat de Plan Etat-Région)


Des investissements partout plusieurs nouvelles rocades

Des investissements partout, plusieurs nouvelles rocades

  • Objectif : doublement, voire triplement des investissements pendant 10 ans

  • Mise en œuvre de schémas directeurs pour toutes lignes de RER et Transilien

  • Plusieurs nouvelles rocades : tangentielles, rocade métro proche couronne, grand tram, maréchaux, petite ceinture

  • Prolongation nombreuses lignes de métro, toutes les lignes de bus au standard mobilien


Tarification pour une galit g ographique et sociale

Tarification : pour une égalité géographique et sociale

  • Tarification sociale : gratuité pour tous les chômeurs et toutes personnes à faibles ressources (en dessous du SMIC ?)

  • Tarification d’égalité géographique : la carte orange à 46 € pour tous

  • A l’horizon 2020, une perspective de gratuité des transports pour tous ?

  • Le financement : augmentation du VT et modulation/emploi, retour du Farif à la Région (augmentation des taux), contribution Etat, Emprunt, taxation plus-values immobilières, contribution secteurs routier et aérien, …


2 f vrier 2005 un premier pas important

2 février 2005 : un premier pas important

  • A l’initiative du groupe CACR du Conseil Régional, vote le 2/2/2005 d’une subvention supplémentaire au STIF de 50 M€

  • 50 M€ pour travailler à la mise en place à partir du 1/10/2005 de la tarification sociale, d’une baisse modulée des tarifs et d’un travail sur la réduction du nombre de zones

  • Un premier pas historique après des décennies de décisions continues de hausses de tarifs

  • Un point d’appui majeur dans la perspective du transfert du STIF à la Région et aux départements (au 1/7/2005)


  • Login