Impact du milieu socioéconomique
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 53

Aperçu de l’exposé PowerPoint PPT Presentation


  • 67 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Impact du milieu socioéconomique sur l’apprentissage de la lecture et pistes d’intervention Alain Desrochers le 25 mars 2009 Centre de recherche sur les services éducatifs et communautaires. Introduction Partie 1: L’effet de la défavorisation socioéconomique sur l’apprentissage de la lecture

Download Presentation

Aperçu de l’exposé

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Aper u de l expos

Impact du milieu socioéconomique sur l’apprentissage de la lecture et pistes d’interventionAlain Desrochersle 25 mars 2009Centre de recherche sur les services éducatifs et communautaires


Aper u de l expos

Introduction

Partie 1: L’effet de la défavorisation socioéconomique sur l’apprentissage de la lecture

Partie 2: L’encadrement d’une stratégie d’intervention

Supplément: Un exemple d’intervention auprès des enfants à la maternelle

Conclusion

Aperçu de l’exposé

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Introduction

Introduction


Pour me pr senter

Ph.D. en psychologie expérimentale à l’Université Western Ontario

Spécialisation en psycholinguistique, méthodologie de la recherche, traitement statistique des données de recherche

Professeur à l’École de psychologie de l’Université d’Ottawa depuis 1982

Je dirige :

Le Laboratoire de psychologie cognitive du langage (LPCL)

Le Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL)

Mes travaux sont financés

Le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH)

Le Conseil de recherches en sciences naturelles et Génie (CRSNG)

Pour me présenter

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Quelques mots sur mon programme de recherche

Élaboration d’outils pour évaluer les habiletés en lecture

Dépistage des enfants à risque: signes précurseurs des troubles de lecture

Pistage des progrès en lecture

Évaluation de la conscience phonologique

Évaluation diagnostique: Profilage des forces et des faiblesses en lecture

Évaluation de l’efficacité des programmes d’intervention en lecture

Recherches transversales et longitudinales sur le développement des habiletés en lecture du français

Trajectoire de développement des habiletés fondamentales: conscience phonologique, maîtrise de l’alphabet, vocabulaire orthographique, lecture orale, grammaire de l’écrit et compréhension en lecture

Élaboration de programmes d’intervention en lecture-écriture

Maternelle: Préparation à la scolarisation et à l’apprentissage de la lecture

Primaire: Apprentissage de la lecture et de l’orthographe

Quelques mots sur mon programme de recherche

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Bilan sommaire 1 outils d valuation

Bilan sommaire 1: Outils d’évaluation

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Partie 1 l effet de la d favorisation socio conomique sur l apprentissage de la lecture

Partie 1L’effet de la défavorisation socioéconomiquesur l’apprentissage de la lecture


Objectifs de la partie 1

Faire un retour sur les connaissances que les élèves apportent dans leur milieu d’apprentissage à l’école

Clarifier les conséquences de la défavorisation sur l’apprentissage de la lecture

Objectifs de la Partie 1

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Les points d appui cognitifs de la lecture fluide

Les points d’appui cognitifs de la lecture fluide

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Chantillonnage des coles dans l outaouais

Échantillonnage des écoles dans l’Outaouais

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


R partition des l ves par niveau n 1 260

Répartition des élèves par niveau (N = 1 260)

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


R partition des l ves par langue maternelle

Répartition des élèves par langue maternelle

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Patrons de r sultats en fonction du milieu socio conomique

Patrons de résultats en fonction du milieu socioéconomique

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Aper u de l expos

Patron 1: Vocabulaire oral à la fin de la maternelleÉpreuve: Échelle de vocabulaire en images Peabody (ÉVIP)

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Aper u de l expos

Patron 1: Vocabulaire oral à la fin de la maternelleÉpreuve: Échelle de vocabulaire en images Peabody (ÉVIP)

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Patron 2 conscience phonologique preuve l lision retrait d une syllabe ou d un phon me d un mot

Patron 2: Conscience phonologiqueÉpreuve: l’élision (retrait) d’une syllabe ou d’un phonème d’un mot

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Patron 2 ma trise des lettres de l alphabet preuve le son des graph mes simples et complexes

Patron 2: Maîtrise des lettres de l’alphabetÉpreuve: le son des graphèmes simples et complexes

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Patron 2 lecture orale exemples de mots utilis s 1 re la 6 e ann e

Patron 2: Lecture oraleExemples de mots utilisés – 1re à la 6e année

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Patron 2 lecture orale preuve la lecture de mots voix haute 1 re la 6 e ann e

Patron 2: Lecture oraleÉpreuve: la lecture de mots à voix haute – 1re à la 6e année

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Patron 2 lecture orale preuve la lecture voix haute de mots simples maternelle

Patron 2: Lecture oraleÉpreuve: la lecture à voix haute de mots simples - Maternelle

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Patron 3 fluidit de la lecture orale preuve la rapidit de la lecture de mots voix haute

Patron 3: Fluidité de la lecture oraleÉpreuve: la rapidité de la lecture de mots à voix haute

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Patron 3 compr hension en lecture preuve l identification de synonymes et d antonymes

Patron 3: Compréhension en lectureÉpreuve: l’identification de synonymes et d’antonymes

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


En r sum

La détection d’écarts dans les indicateurs de performance en lecture en fonction des niveaux socioéconomiques dépend des indicateurs choisis

Dès que les épreuves sont modérément exigeantes, des écarts sont détectés et ils le sont souvent dès la maternelle

La scolarisation fait une différence: pour plusieurs indicateurs, les écarts diminuent en fonction des années de scolarisation

Pour certaines compétences, les écarts persistent au-delà du primaire

Fluidité de la lecture orale

Lecture pour le sens

Les conséquences des difficultés propres à la langue française sont observées à tous les niveaux scolaires et pour tous les niveaux socioéconomiques. Ex. des difficultés prononcées avec:

Les graphèmes accentués (ex. é, è) ou complexes (ex. eau, ph)

Les mots porteurs de graphèmes contextuels ou irréguliers

Les marques conditionnelles en grammaire de l’écrit (ex. participe passé)

En résumé

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Pistes d intervention

Plusieurs travaux américains montrent qu’il est possible de réduire l’effet de la défavorisation socioéconomique en recadrant notre approche à l’intervention à la maternelle et au primaire

Stratégies auprès des enseignants

Formation d’une communauté éducative

Formation professionnelle continue: amélioration des compétences

Bonification des pratiques pédagogiques

Différenciation plus nette entre « Apprendre à lire » et « Lire pour apprendre »

Identification plus précise des obstacles à l’apprentissage de la lecture

Meilleur équilibre entre enseignements explicite et implicite

Identification d’activités d’apprentissage pertinentes aux obstacles à surmonter

Identification d’activités de consolidation des savoirs et des savoir-faire en lecture

Stratégies auprès des enfants

Bonification de la préparation à l’apprentissage de la lecture dès la maternelle

Dépistage précoce et systématique des enfants à risque

Prévention des difficultés d’apprentissage: intervention précoce

Promotion de la pratique de la lecture

Pistes d’intervention

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Partie 2 l encadrement d une strat gie d intervention le mod le d intervention multi niveaux

Partie 2L’encadrement d’une stratégie d’intervention:le modèle d’intervention multi-niveaux


Objectifs de la partie 2

Introduire le modèle multi-niveaux d’intervention en lecture (Haager, Klingner, & Vaughn, 2007)

Deux observations

Son noyau central

Ses principes généraux

Ses conditions de mise en œuvre

Les résultats attendus et observés

On peut agir autrement sur 2 plans

Le contexte d’apprentissage: intervention distale

L’enseignement: intervention proximale

Objectifs de la Partie 2

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Observation 1 l chec de la strat gie actuelle de d pistage des enfants risque

Approche actuelle au dépistage

Approche: On estime qu’un enfant est à risque lorsqu’un écart significatif est observé entre son QI et son rendement en lecture

Problème: Lorsque ce critère est atteint, l’enfant est déjà en état d’échec scolaire et le désengagement scolaire est déjà amorcé

Conséquence: Moins de 2% des élèves dépistés tardivement pour des troubles de lecture complètent un diplôme secondaire ou collégial: les jeux sont déjà faits!

Approche proposée

Dépistage précoce (dès la maternelle) des enfants à risque

Mise en œuvre d’une intervention préventive avant que l’enfant se trouve en état d’échec

Observation 1: l’échec de la stratégie actuelle de dépistage des enfants à risque

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Observation 2 les besoins des l ves diff rent source haager klingner vaugn 2007

Observation 2: Les besoins des élèves diffèrentSource: Haager, Klingner & Vaugn (2007)

Niveau 1

(60%– 75%)

Niveau 2

(20%–30%)

Niveau 3

(5%–10%)

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


L approche multi niveaux

L’approche « Multi-niveaux »

  • Objectifs

    • Hausser la réussite

    • Hausser la motivation

    • Réduire le décrochage

  • Moyens proposés

    • Insérer l’élève dans une « communauté éducative »

    • Hausser la qualité de l’enseignement

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Le noyau central de l approche multi niveaux

Observation

Les élèves peuvent avoir besoin de différents « niveaux d’encadrement » pour apprendre à lire

Action

On doit fournir aux élèves le niveau d’encadrement dont ils ont besoin pour progresser de manière continue dans leurs apprentissages scolaires

Niveau 1: Enseignement universel (EU) en grande classe

Niveau 2: EU + un léger supplément

Niveau 3: EU + un supplément intensif

Le noyau central de l’approche « Multi-niveaux »

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Le niveau d encadrement d pend du besoin ponctuel

Le niveau d’encadrement dépend du besoin ponctuel

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Principes g n raux de l approche multi niveaux

Dépistage précoce des enfants à risque: on intervient avant qu’ils se trouvent en état d’échec

Qualité: on hausse la qualité de l’enseignement universel (Niveau 1) dès la maternelle

Accent sur l’enseignement direct et explicite

Pistage: on prend une mesure du progrès des élèves régulièrement (ex. 3 fois par année)

Agir tôt: on ajuste l’intensité de l’intervention selon les besoins de l’élève et on le fait tôt

Une procédure optimale a été établie pour chaque niveau d’encadrement: pratiques exemplaires

Principes généraux de l’approche « Multi-niveaux »

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Conditions de mise en uvre de l approche

Formation d’une communauté éducative

Collaboration entre tous les intervenants

Développement professionnel à l’intention de tous les intervenants

Accompagnement des enseignants par des formateurs-experts

Programmes d’intervention éprouvés

Utilisation judicieuse des procédés d’évaluation

Dépistage précoce des enfants à risque

Pistage continu des progrès: au moins de la maternelle à la 3e année

Évaluation diagnostique des troubles de lecture

Intervention orthopédagogique précoce

Intervention ciblée et adaptée aux besoins réels de l’élève

Conditions de mise en œuvre de l’approche

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


R sultats observ s la suite de l implantation

À court terme

Hausse de la communication et de la collaboration entre les intervenants

Formation d’une communauté éducative

Changement de la culture organisationnelle

Mise en œuvre de stratégies d’intervention plus efficaces

Mise en œuvre de stratégies d’évaluation axées sur l’intervention

À moyen terme

Mise en œuvre d’un système d’appui à l’enseignement et à l’intervention: formation, mentorat, consultation, etc.

Amélioration significative de l’enseignement

Utilisation stratégique des données d’évaluation pour planifier et guider les interventions

Amélioration significative de l’apprentissage et du sentiment d’auto-efficacité

Réduction significative du nombre d’élèves qui nécessitent une intervention de niveau 2 ou 3

Réduction significative du nombre d’élèves qui continuent à éprouver des difficultés en lecture

Hausse significative de la motivation et de la persistance scolaire

Résultats observés à la suite de l’implantation

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


On peut cibler deux plans d intervention

Intervention distale: contexte d’apprentissage

Formation d’une communauté éducative

Coordination entre les intervenants

Pratiques de gestion dans l’école ou dans la classe

Stratégies qui favorisent l’intégration au monde scolaire

Contribution des autres intervenants: ex. les parents

Intervention proximale: enseignement

Pratiques pédagogiques qui ont un impact direct sur le développement des compétences en lecture et en écriture

On peut cibler deux plans d’intervention

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Quelques obstacles surmonter

La formation d’une communauté éducative

L’importance des relations entre les intervenants et des pratiques de gestion dans l’école

Le rehaussement de la qualité de l’enseignement

L’importance de l’ouverture des intervenants au changement

L’appui aux intervenants: formation, mentorat, accompagnement

L’appui matériel à l’intervention

Le matériel pédagogique: niveau 1 à 3

Les outils d’évaluation

Le rehaussement des pratiques pédagogiques qui ont un impact direct sur le développement des compétences en lecture

Approches pédagogiques

Activités d’apprentissage: niveaux 1 à 3

Le financement des projets d’intervention

Quelques obstacles à surmonter

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Bilan sommaire 2 programmes d intervention

Bilan sommaire 2: Programmes d’intervention

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Conclusion

Dans la mise en œuvre d’une stratégie d’intervention:

Il est possible de tirer des leçons utiles des expérimentations qui ont été guidées par le modèle multi-niveaux ou des modèles similaires

Les problèmes rencontrés et les solutions trouvées

Les actions qui conduisent aux meilleurs résultats

Les commissions et les établissements scolaires sont généralement intéressés et réceptifs

Avec une concertation efficace, il est possible de relever les défis:

Planification

Formation professionnelle

Mise en œuvre de l’intervention et questions de logistique

Accompagnement compétent et soutenu

Mise en œuvre des procédés d’évaluation

Utilisation de l’évaluation pour améliorer l’intervention

Conclusion

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Merci de votre accueil et de votre attention

MERCI DE VOTRE ACCUEIL

ET DE VOTRE ATTENTION


Suppl ment une intervention aupr s des enfants de la maternelle le projet de la travers e

SupplémentUne intervention auprès des enfants de la maternelle: le projet de la Traversée


Objectifs du suppl ment

Décrire un projet conçu à l’intention des enfants de la maternelle à la Commission scolaire des Draveurs (CSD)

Ses objectifs

Ses axes de développement

Les moyens mis en œuvre

Le programme d’intervention

Le contexte d’apprentissage

L’évaluation des effets de l’intervention

Obstacles et solutions

Objectifs du supplément

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Projet la travers e ses objectifs

Objectif général

Hausser le niveau de préparation des enfants à la scolarisation

Hausser leur motivation à apprendre

Inscrire l’intervention dans le programme du MELS

Objectifs spécifiques

Hausser le niveau de préparation des enfants à l’apprentissage de la lecture

Prendre en compte les facteurs qui peuvent nuire à cette préparation. Ex.:

Vocabulaire limité

Comportement social inapproprié

Projet La Traversée: ses objectifs

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Programme du mels comp tences vis es

Agir avec efficacité sur le plan sensoriel et moteur

Affirmer sa personnalité

Interagir de façon harmonieuse avec les autres

Communiquer en utilisant les ressources de la langue

Construire sa compréhension du monde

Mener à terme une activité ou un projet

Programme du MELS: compétences visées

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Hi rarchisation des comp tences vis es

Hiérarchisation des compétences visées

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Le monde des sons de la parole et des lettres

La prise de conscience des unités segmentales de la parole: les mots, les syllabes et les phonèmes

La prise de conscience des mouvements de l’appareil de phonation

Le développement de la mémoire phonologique

La prise de conscience du rapport entre les sons de la parole et les lettres de l’alphabet

Le développement du sentiment d’efficacité dans l’identification et la manipulation des sons de la parole

Le monde des sons de la parole et des lettres

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Moyens mis en uvre intervention proximale

Habiletés narratives à l’oral

Le voyage de Pénélope autour du monde

Conscience phonologique

La forêt de l’alphabet

Raconte-moi l’alphabet

Latéralisation

Gauchè et Drédrée

Comptines, rimes, mémoire phonologique

Imagine et Moi

Collection de chansons, de comptines et de poésies graduées

Projets et exercices

Réciter et construire des poèmes, travailler l’intonation

Raconter en prose et en vers

Activités complémentaires (transversales)

Le yoga et les lettres: former des lettres avec son corps

Moyens mis en œuvre: intervention proximale

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Moyens mis en uvre intervention distale 1

Direction de la CSD

Appui financier au projet: matériel et formation

Affectation d’une conseillère pédagogique au projet

Direction de l’école

Le projet a été sollicité par la direction de l’école

Appui soutenu de la direction

La directrice adjointe participe à toutes les réunions de travail

Libération des enseignantes et de l’orthopédagogue

La formation d’une communauté éducative

Équipe de travail: 3 enseignantes, 1 orthopédagogue, 1 conseillère pédagogique, la directrice adjointe et 1 consultant

Réunions de travail régulières

Appropriation du projet par les enseignantes

Décision finale sur le choix du matériel

Échange de matériel et d’activités d’apprentissage entre les enseignantes

Attitude positive et ouverture: bonnes relations et coopération

Moyens mis en œuvre: intervention distale 1

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Moyens mis en uvre intervention distale 2

Parents

Utilisation de toutes les rencontres avec les parents pour expliquer ce qu’on fait à l’école

Début de l’année: Visite des lieux

Rencontre avec les enseignantes: description des objectifs et des activités

Petit atelier sur ce que les parents pourraient faire pour aider leurs enfants: Rousseau et Chiasson (2004) – guide pour parents

Pourquoi lire avec son enfant

Quoi lire

Petites fêtes à l’école

Activités: récital de poésie, exposition de dessins commentée

Services publics

La bibliothèque municipale

Le théâtre pour enfants

Les expositions

Moyens mis en œuvre: intervention distale 2

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Projet la travers e son valuation

Conséquences attendues de ce volet du programme

Conscience phonologique

Identification et manipulation de la rime

Différenciation et manipulation des syllabes

Différenciation et manipulation des phonèmes

Différenciation des paires minimales

Maîtrise des graphèmes simples du français

Développement de la mémoire et de l’autorégulation

Capacité de réciter des vers courts, avec intonation

Relater une histoire, fournir une explication

Transfert des savoirs

Écrire son nom au complet et sans effort

Lire des mots courts (2-3 lettres) spontanément

Principal outil d’évaluation: la batterie ÉCOLE

Projet La Traversée: son évaluation

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Projet la travers e obstacles et solutions

Formation d’une communauté éducative

Rôle très actif de la directrice adjointe: leadership très efficace

Appui financier du projet

Concertation entre la direction de la Commission scolaire et celle de l’école

Matériel et formation

Libération des enseignantes et de l’orthopédagogue

Recherche et choix du matériel pédagogique

Travail d’équipe: excellente collaboration

Cadence du travail

Décision de travailler sur un axe de développement à la fois

Manque de temps pour mettre en œuvre le programme d’intervention de niveau 2 (orthopédagogique)

Ce programme sera mis en œuvre l’an prochain

Projet La Traversée: Obstacles et solutions

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Conclusion1

Dans la mise en œuvre d’une stratégie d’intervention:

Il est possible de tirer des leçons utiles des expérimentations qui ont été guidées par le modèle multi-niveaux ou des modèles similaires

Les problèmes rencontrés et les solutions trouvées

Les actions qui conduisent aux meilleurs résultats

Les commissions et les établissements scolaires sont généralement intéressés et réceptifs

Avec une concertation efficace, il est possible de relever les défis:

Planification

Formation professionnelle

Mise en œuvre de l’intervention et questions de logistique

Accompagnement compétent et soutenu

Évaluation de l’impact réel de l’intervention

Utilisation de l’évaluation pour améliorer l’intervention

Conclusion

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


Merci de votre accueil et de votre attention1

MERCI DE VOTRE ACCUEIL

ET DE VOTRE ATTENTION


Comment me joindre

Alain Desrochers

Directeur du Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture,

Laboratoire de psychologie cognitive du langage,

Université d’Ottawa,

Pavillon Montpetit, 4e étage,

125 Université,

Ottawa, Ontario K1N 6N5

Tél. 613-562-5800 poste 4291

Télécopieur : 613-562-5147

Courriel : [email protected]

Comment me joindre

Groupe de recherche sur l’apprentissage de la lecture (GRAL) – Université d’Ottawa


  • Login