Nader Srage
Download
1 / 26

Nader Srage Université Libanaise - PowerPoint PPT Presentation


  • 109 Views
  • Uploaded on

Nader Srage Université Libanaise. Mais, et ses Correspondants Arabes Lākin, Lākinna, Walākin, Bal, marqueurs apparentés ; Comparaison de l’arabe et du français. Nader Srage Université Libanaise Faculté des Lettes et Sciences Humaines Section I Beyrouth [email protected] 3-9 Avril 2008.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' Nader Srage Université Libanaise' - myrrh


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

Nader Srage

Université Libanaise


Mais, et ses Correspondants Arabes

Lākin, Lākinna, Walākin, Bal, marqueurs apparentés ;

Comparaison de l’arabe et du français

Nader Srage

Université Libanaise

Faculté des Lettes et Sciences Humaines

Section I Beyrouth

[email protected]

3-9 Avril 2008

Nader Srage

Université Libanaise


Nader Srage

Université Libanaise


Problématique

Cette communication se propose répondre à deux grandes questions :

Comment le connecteur Mais fonctionne sémantiquement et syntaxiquement en français ?

Comment la traduction en arabe, d’un texte écrit originairement en français, pourrait rendre compte de ce connecteur en arabe, en tenant compte des objectifs communicationnels qui se trouvent dans le texte français ?

Nader Srage

Université Libanaise


Démarchessuivies

  • Le texte discursif de haut niveau pouvant servir de corpus de base pour cette recherche est celui de Samir Kassir Histoire de Beyrouth (732 pages), Fayard, Prais, 2003. La traduction arabe (690 pages) est parue aux éditions Dar-An-Nahar, Beyrouth 2006.

  • J’ai consulté les deux versions de l’ouvrage pour choisir mes corpus, et plus particulièrement la particule Mais dans ces deux positions :

    • Mais  interphrastique (au début de la phrase)

    • Mais intraphrastique (au milieu de la phrase)


Interphrastique (au début de la phrase) :

Ex : « Mais Beyrouth est, de toutes les villes arabes, celle où se rencontrent le plus d’Européens et d’Américains » (22).

. Ce connecteur a été traduit par لكنَّLākinna (27) dans la version arabe. Cette particule arabe marque l’opposition et l’antithèse, et a plusieurs équivalents en francais : "mais ; cependant ; néanmoins ; pourtant".

Nader Srage

Université Libanaise


Intraphrastique (au milieu de la phrase) :

Ex : « En ligne de mire : La Syrie, mais aussi l’Irak, la Jordanie, l’Egypte voire l’Iran […] ». (23)

L’équivalent arabe choisi pour traduire le connecteur dans la version arabe estأمّا’amma (27).

Nader Srage

Université Libanaise


Définitions

a) Les Unités

Mais est un monème qui fait partie des coordonnants dont la classe comporte et, ou, ni,mais, soit, car […] on pourrait y joindre les synthèmes comme maissurtout, mais aussi et puis, etalors, …

Nader Srage

Université Libanaise


b) Identification

La coordination, d'après Martinet, étant une relation syntaxique au sens large du terme, elle n'existe par définition, qu'entre les éléments d'une même phrase.

Pourtant, Martinet remarque que "là où un monème, identifié comme coordonnant, établit une relation sémantique de phrase à phrase, on le considérera comme transféré à la classe des adverbes: "Il était peu rigoureux. Mais il n'hésitait pas à se mesurer physiquement avec autrui".

Nader Srage

Université Libanaise


c) Morphologie

Le coordonnant mais apparaît entre les coordonnées qu'il oppose les unes aux autres, etet ou pouvant relier celles qui se groupent de chaque côté de mais: "il était malingre ET contrefait, MAIS habile ET avisé". L'insistance peut se marquer la répétition de mais, devant les différents composants éventuels du second élément en contraste: "Ilaime nonsa beauté, MAIS son intelligence, MAIS sa douceur, MAIS sa sensibilité".

Nader Srage

Université Libanaise


d) Axiologie

On distinguera, en premier lieu, parmi les coordonnants, ceux qui sont orientés comme mais dans le sens que l'ordre des deux éléments reliés par mais n'est pas indifférent: "paresseux mais brillant" implique toute autre chose que "brillant mais parsseux". Au contraire, il importe peu, en général, qu'on dise rouge ou jaune ou jaune ou rouge.

Nader Srage

Université Libanaise


– Les trois genres de coordination

Pour préciser les différents emplois des connecteurs arabes relevés dans le texte de Samir Kassir, nous nous contenterons de présenter les trois genres de coordination suivants mentionnés par Blachère:

Nader Srage

Université Libanaise


a) Coordination par بَلْ – فاٍنﱠ etc

بَلْ

La particule بَلْ s'emploie, elle aussi, en phrase simple ou complexe. Dans une phrase positive, elle indique une rectification qui complète ce qu'on vient de dire, bien mieux, plus exactement.

كانت العلوم والصنائع... والفواكه بل والحيوانات مخصوصة بالاعتدالLes sciences, les arts les fruits, bien mieux, les animaux, sont spéciaux au [climat] tempéré. (IH. 71).

Nader Srage

Université Libanaise


لأنَّ، فإنَّ، إنَّ

On a dit que peut apparaître comme expositif du discours, surtout quand il s'agit de tirer la conclusion d'une constatation précédemment exposée; cet emploi est très fréquent dans le Coran:

إسمعوا ربكم إنه كان غفاراً ﴿écoutez votre Seigneur: Il est miséricordieux! (Cor. LXXI, 9)

la locution فإنَّ Précise ce sens déductif: car.


b) Particules dites “du cas direct” ou de coordination par لكنّ - لكن

لكنْ et لكنّ Mais : la première selon Blachère, est construite avec un verbe, la seconde avec un substantif ou un pronom au cas direct; composée de la corroborative, de ki et du ’an’anna, dont elles suivent l’emploi.

Les unes et les autres combinent avec les autres :

إنّني ou إنّي, إنّك, إنّه, إنّنا ou إنّا, إنّكم , etc.

Nader Srage

Université Libanaise


c) Locution de transition par

إلآ أنّ et غير أنّservent surtout à marquer une transition avec une nuance restrictive: toutefois, entre deux phrases ou deux développements. Ces locutions paraissent avoir une signification plus forte que لكنْ

في كتب المسعودي من المَطْعَن ما هو معروف…

إلا أنّ الكافة اختصت بقبولأخباره

Dans le livre d’al-Massoudi est l’attaque quel’on sait… Toutefois la totalité des gens se

montre particulièrement disposée à accepter ses récits.

Nader Srage

Université Libanaise


IV - Valeur et Fonctions de par Mais

La particule Mais s’emploie dans une proposition verbale et fait plus ou moins étroitement corps avec le verbe.

Elle s’emploie également dans une proposition nominale.

Elle introduit une opposition à ce qui a été affirmé (syn. Pourtant, Cependant, toutefois),

Elle introduit une restriction à ce qui a été dit (syn. En revanche, Par contre),

Elle renforce les réponses (syn. Assurément),

elle lie un mot et sa répétition insistante,

elle sert de particule de transition.

Nader Srage

Université Libanaise


V - Dépouillement du corpus  par

Le Corpus collecté dans les deux versions du livre de Kassir a été dépouillé et les premiers résultats nous montrent une répartition presque équivalente.

Nous avons relevé 53 exemples de Mais interphrastique et 45 exemples de Mais intraphrastique.

Nader Srage

Université Libanaise


A) En ce qui concerne les équivalents arabes, nous avons remarqué le fait suivant :

- Les 53 exemples de Mais interphrastique ont donné lieu aux correspondants arabes suivants :

لَكِنّ Lākinn 24 fois

و لَكِنّ wa Lākinn 3 fois

و لكنّه wa Lākinnahu 1 fois

لكنّها Lākinnaha 1 fois

لكنْ (مخففة) Lākin (atténuée) 4 fois

و لكن wa Lākin 6 fois

بل هي bal hiya 1 fois

بل لأنّّ bal li’anna 2 fois

عندما ‘indama 1 fois

Nader Srage

Université Libanaise


أمّا remarqué le fait suivant : ’amma 1 fois

و لأنّ wa li’anna 1 fois

و كذلك wa kāzālika 1 fois

و رغم أنّ wa rugma’anna 1 fois

ثمّ أنّtumma ’anna 1 fois

و حدث أنّ wa ħadada ’anna 1 fois

فإنّ fa ’inna 1 fois

و فيما wa fīma 1 fois

و بما أنّ wa bimā ’anna 1 fois

Nader Srage

Université Libanaise


B) Quant aux 45 exemples de remarqué le fait suivant : mais intraphrastique, les équivalents arabes sont les suivants :

لكنّLākinn 10 fois

و لكنّ wa Lākinn 1 fois

لكنّاLākinna 1 fois

لكنّنا Lākinnana 1 fois

لكنّهاLākinnaha 2 fois

و لكنّها wa Lākinnaha 3 fois

لكنّهنّLākinnahunna 1 fois

Nader Srage

Université Libanaise


Lākinnahu 4 fois remarqué le fait suivant :

لكنLākin 5 fois

و لكن wa Lākin 2 fois

بل لأنّ Bal Li’anna 1 fois

بل Bal 3 fois

لا بل Lā bal 1 fois

بل من Bal min 1 fois

أما... ف ’amma fa 1 fois

بالاضافة bil ’idāfa ’ila 1 fois

و ﺇن كانت wa ’in kānat 1 fois

و (واو) wa 3 fois

و ﺇنما wa ’innama 1 fois

---- (p.351, v.ar.) 1 fois

Nader Srage

Université Libanaise


VI – Constatations remarqué le fait suivant :

Le premier équivalent de “mais” est لكن.

L’utilisation de بل est prépondérant dans les phrases où l’opposition est de mise et où le deuxième élément de l’argumentation est précédé de « parce que ».

Nader Srage

Université Libanaise


VII – Conclusion remarqué le fait suivant :

Cette brève étude atteste que Mais a le statut d'un marqueur linguistique qui exige plusieurs équivalents en arabe. Le contexte est plus que jamais maître de la situation. Comme nous pouvons le remarquer, la langue arabe jouit d'une richesse telle, qu'elle est capable d'offrir un éventail d'équivalents permettant de rendre le sens aussi exact que celui voulu en français.

Nader Srage

Université Libanaise


I- remarqué le fait suivant : MAIS INTERPHRASTIQUE (au début de la phrase) :

Nader Srage

Université Libanaise


II - remarqué le fait suivant : MAIS INTRAPHRASTIQUE: (mais au milieu de la phrase)

Nader Srage

Université Libanaise


ad