Besoin spirituel du malade quel accompagnement
Download
1 / 18

Besoin spirituel du malade : quel accompagnement - PowerPoint PPT Presentation


  • 150 Views
  • Uploaded on

Besoin spirituel du malade : quel accompagnement ?. Giens – 13 octobre 2006. Certes il faut toujours qu'un homme attende son dernier jour ; et nul ne doit être dit heureux avant son trépas....

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Besoin spirituel du malade : quel accompagnement ' - myrrh


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Besoin spirituel du malade quel accompagnement

Besoin spirituel du malade : quel accompagnement ?

Giens – 13 octobre 2006


Certes il faut toujours qu'un homme attende son dernier jour ; et nul ne doit être dit heureux avant son trépas....

Car c'est alors des paroles de vérité qui jaillissent enfin du fond du cœur ; le masque est arraché, demeure la réalité.

Michel de Montaigne


La relation… ; et nul ne doit être dit heureux avant son trépas....

La nuit n'est jamais complète.

Il y a toujours au bout du chagrin, une vie, la vie à se partager.

Paul Eluard


Au contact de la souffrance, ; et nul ne doit être dit heureux avant son trépas....

on ne peut faire autrement que de rencontrer sa propre humanité.

Reine Malouin


Même un corps maladif n’empêchera pas l’esprit de continuer à fonctionner et à porter ses fruits, ni de continuer à aimer, à être à l’écoute de soi-même, des autres, de la logique de cette vie.

Etty Hillesum


Tout être humain a le sens d’un dépassement de soi, de ce qui se passe au-delà de lui.

L’autre est déjà un au-delà.

Marie de Hennezel


«  Lutter contre la mort, ce qui se passe au-delà de lui.

c’est d’abord s’ouvrir aux autres.

C’est cela seulement qui permet

d’échapper à notre somnambulisme habituel.

Quand on examine sa vie, cette accumulation d’instants morts, on y discerne quelques instants vrais et vivants et, parmi eux, les plus précieux et les plus authentiques sont ceux où nous avons découvert que l’autre existe.


Toute la pratique spirituelle est affaire de relation : ce qui se passe au-delà de lui.

relation avec nous-même, relation avec les autres, relation avec les situations de l'existence.

Jack Kornfield


Là où la personne se trouve dépouillée d’un passé, ignorante de l’avenir, dans la fragilité du présent, là elle retrouve la dimension spirituelle de son être.

Il n’y a de réalité humaine et spirituelle que lorsque l’invisible de l’homme (la face cachée de son être, son histoire, ses sentiments…) prend l’initiative de se donner à voir, lorsque l’intime d’un être a assez de confiance en un autre pour s’offrir en vérité à sa présence.

Lorsque l’on entre dans cette dimension de « l’être en vérité », dépouillé de toute certitudes, on quitte l’ordre de la bonne volonté, des bonnes intentions, et une relation vraie peut s’instaurer.

René Claude BAUD


Accompagner quelqu'un, ce n'est pas le précéder, lui indiquer la route, lui imposer un itinéraire, ni même connaître la direction qu'il va prendre; mais c'est marcher à ses cotés en le laissant libre de choisir son chemin et le rythme de son pas.

Patrick Verspieren


Aider est de l’ordre du fruit et non du but : indiquer la route, lui imposer un itinéraire, ni même connaître la direction qu'il va prendre; mais c'est marcher à ses cotés en le laissant libre de choisir son chemin et le rythme de son pas.

Le fruit, c’est tout le chemin parcouru, de type initiatique, qui conduit de façon souterraine de l’accompagnement "pour" à l’accompagnement "parce que"…

La mission intérieure qui était la mienne m’a amené peu à peu à abandonner le "pour", l’intentionnel, qui me menait vers autrui, qui le mettait dans une situation de dépendance vis à vis de moi, qui d’ailleurs n’est pas accepté par l’accompagné.

J’ai du découvrir le "parce que" qui me met en position de recevoir. Je vais voir la personne parce que cela me fait plaisir d’être avec elle.

René-Claude BAUD


Le silence
Le silence indiquer la route, lui imposer un itinéraire, ni même connaître la direction qu'il va prendre; mais c'est marcher à ses cotés en le laissant libre de choisir son chemin et le rythme de son pas.

Accompagner l'Autre, c'est aussi supporter que le langage se dérobe.

Patrick Verspieren


L’amour est le miracle d’être un jour entendu jusque dans nos silences, et d’entendre en retour avec la même délicatesse :

La vie à l’état pur.

Christian Bobin


L'écoute entend l'autre dans son propre silence. dans nos silences, et d’entendre en retour avec la même délicatesse :

Michel Random


Aimer
Aimer… dans nos silences, et d’entendre en retour avec la même délicatesse :

La plus grande souffrance est de se sentir seul, sans amour, abandonné de tous.

Mère Teresa



Accompagner
Accompagner… partage.

- J’aurai l’air d’avoir mal…j’aurai un peu l’air de mourir. C’est comme ça. Ne viens pas voir ça, ce n’est pas la peine…

- Je ne te quitterai pas.

Antoine de Saint-Exupery


Besoin spirituel du malade quel accompagnement1

Besoin spirituel du malade : partage.quel accompagnement ?

Giens – 13 octobre 2006


ad