Evaluation des poly antibioth rapies en m decine interne
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 16

Evaluation des poly- antibiothérapies en Médecine interne PowerPoint PPT Presentation


  • 48 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Evaluation des poly- antibiothérapies en Médecine interne. 13 ème Congrès du CLIN HDF 15-16 Octobre 2010 Matta Matta , MD ICC chairperson BMC . Introduction. Bon usage des antibiotiques est une problématique de santé publique Classe tr ès utilisée avec réputation d’ inocuité

Download Presentation

Evaluation des poly- antibiothérapies en Médecine interne

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Evaluation des poly antibioth rapies en m decine interne

Evaluation des poly-antibiothérapiesen Médecine interne

13 èmeCongrès du CLIN HDF

15-16 Octobre 2010

MattaMatta, MD

ICC chairperson BMC


Introduction

Introduction

  • Bon usage des antibiotiquesestuneproblématique de santé publique

  • Classetrès utilisée avec réputation d’inocuité

  • Multiples campagnes, conférencessur le sujet:

    • ANAES 1996

    • HAS 2002


Evaluation des poly antibioth rapies en m decine interne

  • Divergence entre l’intérêtcollectif ( diminuer les résistances, les coûts …) et celui du patient ( maximiser les chances de guérison)

  • Doncquandfautilprescrireune poly-antibiothérapie?


B n fices d une poly th rapie

Bénéficesd’une poly-thérapie

  • l’élargissement du spectre d’activité.

  • l’obtention d’un effet synergique.

  • l’augmentation de la vitesse de la bactéricidie.

  • prévention de l’émergence de mutants résistants.

    • Denes Antibiotiques 2009


En pratique

En pratique

  • Efficacité contrastée

  • Paul et al. ont comparé l’efficacité clinique bêta-lactamineseule VS associée à un aminoside dans les infections graves à bacille à Gram négatif (64 essais, 7586 patients) :

    (1) la mortalité similaire

    (2)une fréquence d’échec clinique moins importante avec la monothérapie

    (3) l’absence de différence sur le taux de développement des résistances

    (4) une fréquence plus importante des toxicités rénales avec la bithérapie.

    Paul et al . BMJ 2004


Cependant

Cependant

  • l’association d’une bêta-lactamine et d’une fluoroquinolone VS une monothérapie: réduction de la mortalité pour les patients les moins sévères

    • Al hasan AAC 2009

  • Une combinaison d’antibiotiques est associée à une meilleure survie dans les sepsis sévères

    • Micek AAC 2010


  • Evaluation des poly antibioth rapies en m decine interne

    • Pour cette raison des « guidelines » existent avec pour but d’encadrer la prescription d’antibiotiques

    • La compliance est variable ( 50-78%)

      • Patrymed mal inf 2008

      • Asseraymed mal inf 2009

      • Roger med mal inf 2008


    Objectifs

    Objectifs

    • Evaluer la prescription d’une combinaison d’antibiotiques selon les guides de bonne pratique

    • Evaluer l’effet d’une consultation d’un référent.


    Mat riel

    Matériel

    • CHU de 717 lits

    • Service de médecine interne de 57 lits

    • Avis d’expert selon le fonctionnement usuel de l’hôpital

    • Recommandations d’antibiothérapie sur les ordinateurs avec prescription électronique.


    M thodes

    méthodes

    • Evaluation de toute prescription par un comité

    • En fonction : molécule, dosage, durée et route, 4 décisions:

      • Conforme guidelines

      • Conforme antibiogramme

      • Non conforme avec perte de chance

      • Non conforme sans perte de chance


    R sultats

    Résultats

    • 87 associations évaluéesur un an

    • 67 / 87 des associations étaientconformes (77%)

    • 14 associations étaient non conformes sans conséquencescliniques

    • 6 non conformes avec perte de chance pour le patient

      • 3 probabilistes

      • 3 documentées

    • Aucune cause de non conformité due à la duréeouposologie


    Caract ristiques des infections

    Caractéristiques des infections


    Conformit des associations

    Conformité des associations


    R sultats1

    Résultats

    Effets de la présence de recommandations locales


    Effet d un avis d infectiologue

    Effet d’un avis d’infectiologue

    • 45/87 associations prescrites par infectiologues

      • 44 conformes (98 %)

      • 1 non conforme avec perte de chance (2%)

    • 42/87 vusuniquement par internistes

      • 23 conformes (55%)

      • 14 non conformes sans perte de chance (33%)

      • 5 non conformes avec perte de chance (12%)


    Conclusions

    Conclusions

    • Taux de suivi des recommandations est de 50%

    • L’avis d’expert augmente ce taux à 98%

    • L’éducation passive n’est pas une solution efficace

    • Il faut réfléchir à la mise en place d’un modèle éducatif actif


  • Login