slide1
Download
Skip this Video
Download Presentation
LE TABAGISME CHEZ LES PERSONNES AGEES THEORIE

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 43

LE TABAGISME CHEZ LES PERSONNES AGEES THEORIE - PowerPoint PPT Presentation


  • 136 Views
  • Uploaded on

LE TABAGISME CHEZ LES PERSONNES AGEES THEORIE. 1. LA PROBLEMATIQUE 2. LES BIENFAITS DU SEVRAGE 3. STRATEGIES POUR S’ARRETER DE FUMER . IL PROBLEMA. LE TABAGISME CHEZ LES PERSONNES AGEES. Il y a 1,1 milliard de fumeurs dans le monde. 1/3 des personnes âgées de plus de 15 ans fument.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'LE TABAGISME CHEZ LES PERSONNES AGEES THEORIE' - mireya


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
il problema
IL PROBLEMA

EHLE project: Enpowering Health Learning in the Elderly

le tabagisme chez les personnes agees
LE TABAGISME CHEZ LES PERSONNES AGEES
  • Il y a 1,1 milliard de fumeurs dans le monde.
  • 1/3 des personnes âgées de plus de 15 ans fument.
  • 42% des hommes et 24% des femmes fument dans les pays développés.
  • En Italie, 30% de la population fume. Cela représente 29,1% des hommes et 19,2% des femmes, soit 13 à 14 millions de personnes (estimations corrigées de la prévalence dans les états membres de l’OMS, enquête sur le tabagisme de 2005).
  • Le tabac est responsable de 90 000 décès chaque année.
  • Le tabac est responsable de 85 à 90% des cancers du poumon.
  • En Italie, un décès sur six est lié au tabac. 246 personnes meurent chaque jour parce qu’elles fument

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

slide5
100 millions de décès au 20e siècle

5,4 millions de décès chaque année

S’il n’y a pas une prise de mesures urgente, on prévoit plus de 8 millions de décès par an à l’horizon 2030

Sur ces 8 millions de décès, plus de 80% surviendront dans des pays en voie de développement

On prévoit 1 milliard de décès au 21e siècle

L’OMS: UNE EPIDEMIE “Le nombre des décès liés au tabagisme”(Rapport Mpower 2008 de l’OMS)Dr Margaret Chan, Directeur Général de l’OMS

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

tabagisme passif
TABAGISME PASSIF
  • Le tabagisme passif représente lui aussi un danger. Il est causé non seulement par une exposition à la fumée de tabac mais aussi à celle des poêles et des réchauds à gaz ou à pétrole qui élèvent les taux de monoxyde d’azote.
  • La prévalence de la Bronco-Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) est plus importante chez les personnes à faible statut socio-économique que dans l’ensemble de la population, avec des problèmes de santé qui vont s’aggravant au fur et à mesure que la qualité des conditions de vie diminue.
  • Le risque d’être atteint de Bronco-Pneumopathie Chronique Obstructive augmenterait avec un régime alimentaire pauvre en antioxydants (fruits et légumes) et l’excès d’alcool.

(Tabagisme et maladies respiratoires, Risk Score Cards for BPCO et Tumeurs Pulmonaires, Zuccaro, Viegi, Porta et coll.)

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

tabagisme passif rapport mpower 2008 de l oms
TABAGISME PASSIF(Rapport Mpower 2008 de l’OMS)

Aux Etats-Unis, le tabagisme passif est responsable chaque année de:

  • 3 400 décès par cancer du poumon
  • 46 000 décès liés à une maladie cardiaque
  • 430 cas de mort subite du nourrisson (MSN)
  • 24 500 faibles poids à la naissance
  • 71 900 naissances prématurées
  • 200 000 cas d’asthme de plus en plus graves chez les enfants

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

slide10

COMPARAISON AVEC LES EFFETS DE LA POLLUTION DE L’ENVIRONNEMENTConséquences à court terme sur la santé de l’augmentation de 10μg/m3 dans la concentration des poussières fines: étude au niveau européenRoyal College of Physicians. Smoking and health now. London: Pitman Medical and Scientific Publishing, 1971.

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

le role de la bpco
LE ROLE DE LA BPCO
  • La plupart des dégâts causés par le tabagisme ne sont pas perceptibles dès la première cigarette: ils ne surviendront qu’après des années, voire des décennies
  • LA BPCO est une maladie qui touche la population âgée. 90% des décès liés à la BPCO surviennent après 65 ans.
  • En tenant compte du rôle de plus en plus important de la BPCO dans la population âgée (on pense qu’elle pourrait devenir en 2020 la 3e cause de mortalité parmi les plus courantes et la 5e cause d’invalidité parmi les plus courantes (Murray-Lopez, Global Burden of Disease Study, lancet 349;1498,1997)), le diagnostic précoce de cette maladie liée au tabagisme est devenu primordial, afin que les personnes âgées ne cherchent pas à être traitées seulement quand lorsqu’elles éprouvent des difficultés à respirer.
  • De ce point de vue, la société a également évolué, et depuis 2005, l’American Thoracic Society et l’European Respiratory Society se réfèrent par consensus à la BPCO en tant que maladie curable !

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

les bienfaits du sevrage

LES BIENFAITS DU SEVRAGE

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

les bienfaits du sevrage13
LES BIENFAITS DU SEVRAGE

La médecine et les faits sur lesquels elle s’appuie montrent que la seule action capable d’enrayer la morbidité et la mortalité à court et à long terme est l’arrêt du tabagisme

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

les bienfaits du sevrage14
LES BIENFAITS DU SEVRAGE

La plupart du temps, la personne âgée n’est motivée pour s’arrêter de fumer que lorsque la maladie (cancer, attaque, ou infarctus) fait son apparition.

Il est donc important d’expliquer à la personne âgée qu’

ARRETER LE TABAC :

  • Apporte des BIENFAITS pour la SANTE
  • Améliore la QUALITE DE VIE
  • Augmente l’ESPERANCE DE VIE

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

slide15
Nous devons avant tout délivrer des messages positifs aux personnes âgées:QUELQUES BONNES RAISONS POUR ARRETER LE TABAC:

DE SUBSTANTIELLES ECONOMIES D’ARGENT

UNE MEILLEURE SANTE

UNE MEILLEURE IMAGE DE SOI

UNE MEILLEURE APPARENCE GENERALE

MONTRER LE BON EXEMPLE AUX AUTRES

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

les bienfaits du sevrage www sfuma it
LES BIENFAITS DU SEVRAGE(www.sfuma.it)
  • Moins de 30 minutes après la dernière cigarette, la pressionsanguine et la température des pieds et des mains redeviennent normales.
  • Après 8 heures, le taux d’oxygène dans le sang redevient normal et le taux de monoxyde de carbone se réduit.
  • Après 48 heures, le goût et l’odorat s’améliorent et les terminaisons nerveuses commencent à se régénérer.
  • Après 72 heures, il est plus facile de respirer avec l’accroissement de la capacité pulmonaire.
  • Après 1 semaine, le risque d’infarctus se réduit, la nicotine est éliminée de l’organisme, améliorant ainsi le goût et l’odorat et réduisant la mauvaise haleine. Les dents sont plus blanches et les cheveux plus brillants.
  • Entre 2 semaines et 3 mois, le fonctionnement des poumons augmente de 30% et la circulation sanguine s’améliore, la marche devient plus facile et on reprend de l’énergie.

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

les bienfaits du sevrage www sfuma it17
LES BIENFAITS DU SEVRAGE(www.sfuma.it)
  • Entre 1 et 9 mois, un tiers des personnes qui avaient pris du poids au moment où elles ont arrêté de fumer ont retrouvé leur poids d’origine. Les poumons se purifient plus facilement et lesrisques d’infection diminuent sensiblement; les rhumes, la toux, la fatigue etl’essoufflementdiminuentégalement.
  • Après 1 an,le risque d’infarctus diminue de moitié et le risque de cancer commence à diminuer.
  • Après 5 ans, le risque de cancer du poumon diminue de moitié et le risque d’accident vasculaire cérébral est comparable à celui d’un non-fumeur.
  • Après 10 ans,le risque de mortalité liée au cancer du poumon est comparable à celui d’un non fumeur et le risque de cancer de la bouche, de la gorge, du pancréas, de la vessie, du rein et de l’œsophage diminue. Les cellules précancéreuses sont remplacées peu à peu par des cellules saines.
  • Après 15 ans, les principaux indicateurs de risque sont redevenus normaux.

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

strategies pour s arreter de fumer

STRATEGIES POUR S’ARRETER DE FUMER

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

slide19

STRATEGIES PROPOSEES PAR L’OMS POUR LUTTER CONTRE L’EPIDEMIE DE TABAGISME: (Recommandations de Politique Générale de l’OMS concernant le Sevrage Tabagique et le Traitement de la Dépendance à l’Egard du Tabac) MPOWER

  • Monitor: surveiller la consommation de tabac et les politiques de prévention
  • Protect: protéger la population contre la fumée du tabac
  • Offer: offrir une aide à ceux qui veulent renoncer au tabac
  • Warn: mettre en garde contre les dangers du tabagisme
  • Enforce: faire respecter l’interdiction de la publicité en faveur du tabac, de la promotion et du parrainage
  • Raise: augmenter les taxes sur le tabac

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

slide20

STRATEGIES DE L’OMS POUR LUTTER CONTRE L’EPIDEMIE DE TABAGISME:(Recommandations de Politique Générale de l’OMS concernant le Sevrage Tabagique et le Traitement de la Dépendance à l’Egard du Tabac)

  • Transformer le climatsocial et favoriser les conditionspropices aux non-fumeurs;
  • Promouvoir et adopter les meilleures pratiques cliniques (comportementales et pharmacologiques)
  • Une démarche englobant recherche, vigilance et information qui favorise l’échange d’informations et de connaissances, pour encourager l’idée qu’une évolution des normes sociales est nécessaire (Chapter I, Matrix 1, pages 7-10).

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

slide21

STRATEGIES DE L’OMS POUR LUTTER CONTRE L’EPIDEMIE DE TABAGISME:(Recommandations de Politique Générale de l’OMS concernant le Sevrage Tabagique et le Traitement de la Dépendance à l’Egard du Tabac)

  • Les anciens fumeurs peuvent servir de modèles pour inciter à arrêter le tabagisme, et peuvent offrir un soutien aux personnes qui essaient de renoncer au tabac.
  • Ils peuvent aussi faire partie d’un cadre plus propice à l’abandon du tabac.

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

slide22
Les actions suivantes ne réussissent vraiment que si elles sont menées ensynergie et s’inscrivent dans le cadre d’un programme complet de lutte contre le tabac

motivation,

conseil et information,

assistance psychologique,

soutien téléphonique et en ligne

aides pharmacologiques adaptées

STRATEGIES DE L’OMS POUR LUTTER CONTRE L’EPIDEMIE DE TABAGISME:(Recommandations de l’OMS de Politique Générale pour le Sevrage Tabagique et le Traitement de la Dépendance à l’Egard du Tabac)

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

comment encourager le changement

Parler des risques

Motiver le fumeur:

pourquoi est-il nécessaire

qu’il change son comportement?

Fixer des objectifs bien ciblés :

que faut-il modifier

dans son comportement?

COMMENT ENCOURAGER LE CHANGEMENT

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

comment encourager le changement les conseils de base
COMMENT ENCOURAGER LE CHANGEMENT:LES CONSEILSDE BASE

(Agency for Health Care Policy and Research (AHCPR): linee guida per la dissuasione dal fumo; JAMA 1996, 257/16: 1270-80)

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

comment encourager le changement25
COMMENT ENCOURAGER LE CHANGEMENT:
  • Faire un suivi du fumeur en période de sevrage par des contrôles réguliers chez le médecin, dont l’utilité a été prouvée pour augmenter la motivation à arrêter le tabac (Ann Intern Med 1989, 110: 648-652)
  • Sans thérapie comportementale, les tentatives de sevrage sont la plupart du temps de courte durée et liées à un risque de rechute élevé durant la première année (Eur J Cancer 1994, 30A/2: 253-263).

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

slide26

Envisager la possibilité d’une rechute

STRATEGIE: EVALUER LE POSITIF ET LE NEGATIF

Accéder au changement et le préserver

STRATEGIE: GARDER

SON EFFICACITE

OUTILS POUR SE MOTIVER :LA SITUATION DE CHAQUE PERSONNE EST PARTICULIERECHAQUE PERSONNE A BESOIN DE MESURES PARTICULIERES (DOTT. FORZA G., Stop smoking clinic, Az. Ospedaliera Padova)

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

slide27

Envisager la possibilité du changement:STRATEGIE: EVALUER LE POSITIF ET LE NEGATIF (REGARDER LES DEUX COTES DE LA BALANCE POUR PRENDRE UNE DECISION)

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

acc der au changement et le pr server strategie garder son efficacite
Accéder au changement et le préserverSTRATEGIE: GARDER SON EFFICACITE

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

les mots du changement
LES MOTS DU CHANGEMENT:

Questions ouvertes

Ecoute Active

Synthétiser

Consolider

Dégager des idées positives pour travailler sa motivation

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

slide30

Test de Fagerström (dépendance à la nicotine) (Heatherton TF, Kozlowski LT, Frecker RC, Fagerstrom KO. The Fagerstrom Test for Nicotine Dependence: A revision of the Fagerstrom Tolerance Questionnaire. British Journal of Addictions 1991;86:1119-27)

1. Dans quel délai après votre réveil fumez-vous votre première cigarette?

¨ 60 minutes (0)

¨ 31-60 minutes (1)

¨ 6-30 minutes (2)

¨ moins de 5 minutes (3)

2. Trouvez-vous difficile de ne pas fumer dans les endroits interdits?

¨ Non (0)

¨ Oui (1)

3.Quelle cigarette trouvez-vous la plus indispensable?

¨ La première du matin (1)

¨ Une autre (0)

4. Combien de cigarettes fumez-vous par jour en moyenne?

¨ 10 ou moins (0)

¨ 11 à 20 (1)

¨ 21 à 30 (2)

¨ 31 ou plus (3)

5.Fumez-vous de façon plus rapprochée dans la première heure après le réveil que pendant le reste de la journée?

¨ Non (0)

¨ Oui (1)

6.Fumez-vous même si une maladie vous oblige à rester au lit?

¨ Non (0)

¨ Oui (1)

Votre dépendance à la nicotine est :

0-2 très faible

3-4 faible

5 moyenne

6-7 forte

8-10 très forte

[moins de 5 points: “votre dépendance est encore faible. Il est temps de réagir avant qu’elle ne soit plus forte.“

[5 à 7 points: “votre dépendance est moyenne; si vous ne renoncez pas au tabac rapidement, votre accoutumance augmentera jusqu’à ce que vous soyez totalement dépendant. Agissez maintenant pour vous libérer de votre dépendance à la nicotine.”

[plus de 7 points: “votre dépendance est forte. Vous ne contrôlez pas votre consommation, c’est le tabagisme qui vous contrôle! Quand votre décision de renoncer au tabac sera prise, renseignez-vous auprès votre médecin sur un traitement à base de substituts nicotiniques ou médicamenteux pour vous aider à arrêter de fumer.”

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

slide31
1. J’ai décidé de renoncer au tabac spontanémentOui Non

2. J’ai déjà arrêté de fumer pendant plus d’une semaineOui Non

3. Je n’ai pas de problèmes au travail en ce moment Oui Non

4. Je n’ai pas de problèmes familiaux en ce moment Oui Non

5. Je souhaite me libérer de ma dépendanceOui Non

6. Je pratique une activité sportive ou j’en ai l’intentionOui Non

7. Je souhaite être dans une meilleure forme physiqueOui Non

8. Je souhaite m’occuper de mon allure physiqueOui Non

9. J’attends un enfant/Ma compagne attend un enfantOui Non

10. J’ai des enfants en bas âgeOui Non

11. Mon état d’esprit est bon en ce moment Oui Non

12. Je finis en général ce que j’ai commencé

Oui Non

13. Je suis détendu(e) et calme en général Oui Non

14. Mon poids est stable en général Oui Non

15. Je souhaite améliorer ma qualité de vie

Oui Non

Questionnaire de Motivation(H.Mondor, Paris) Le questionnaire suivant permet d’évaluer la motivation d’une personne qui consulte son médecin pour arrêter le tabac (www.fumo.it)

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

comment encourager le changement32
COMMENT ENCOURAGER LE CHANGEMENT

Rôle du médecin:

  • Connaître le passé du patient en matière de tabagisme;
  • Aider le patient à mieux comprendre les besoins ou les motivations qui se cachent derrière son tabagisme pour parvenir à trouver des réponses spécifiques à ces besoins et motivations;
  • Fournir des informations, du matériel éducatif pour un apprentissage autonome;
  • Procurer un soutien émotionnel et psychologique;
  • Et si nécessaire, procurer une aidepharmacologique pour assister le patient dans son combat contre le tabac.

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

5 etapes pour un changement de comportement
5 ETAPES POUR UN CHANGEMENT DE COMPORTEMENT:
  • Vous fixer une date précise et significative à vos yeux pour arrêter complètement de fumer, avec quelques semaines de préparation psychologique au préalable et communication de la date aux amis, aux proches et au médecin afin qu’ils puissent vous soutenir;
  • Tenir un ‘journal de sevrage’par écrit pour déterminer les situations et les moments de la journée où l’envie de fumer est la plus forte;
  • Définir de nouveaux comportements pour réagir face à des situations spécifiques où l’envie de fumer est la plus forte, en imaginant une activité de distraction afin de diminuer le stress lié à l’arrêt du tabac; dresser par écrit une liste des situations difficiles pour vous et de nouveaux comportements à envisager peut sembler ennuyeux mais se révèle tout à fait utile à long terme.
  • Se concentrer sur des pensées positives afin de rester motivé(e), en dressant par écrit une liste des raisons pour s’arrêter de fumer, des récompenses pour chaque succès, en restant en contact régulier avec des amis qui ont arrêté de fumer, en pointant les jours passés depuis l’arrêt du tabac sur un calendrier.
  • Considérer toute défaillance comme une erreur et s’en servir pour mieux comprendre ses propres raisons de fumer et mieux combattre son envie de fumer avec plus d’efficacité quand elle se représente.

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

les fumeurs ont plus de chances de r ussir s ils s attaquent un seul probl me la fois
Les fumeurs ont plus de chances de réussir s’ils s’attaquent à un seul problème à la fois:
  • Les fumeurs qui se fixent une date pour arrêter de fumer, en suivant la plupart du temps un programme réparti sur 4 à 6 semaines, sont dès lors plus déterminés pour s’arrêter de fumer (Med Clin North Am 1992, 76: 477-494).
  • Les fumeurs qui parviennent à s’arrêter de fumer pendant au moins 2 semaines risquent moins de rechuter (JAMA 1988, 259: 2883-9).
  • La plupart des rechutes surviennent au cours des 6 premières semaines après le sevrage (J Clin Psych 1977, 27: 455-6).

EHLE progectEnpweringHealthLearning in the Elderly

les fumeurs ont plus de chances de r ussir s ils s attaquent un seul probl me la fois35
Les fumeurs ont plus de chances de réussir s’ils s’attaquent à un seul problème à la fois:
  • La prise de poids représente un obstacle majeur à l’arrêt du tabac, notamment chez les femmes (Ann Behav Med 1989, 11: 144-153).
  • L’obligation de se mobiliser pour empêcher une éventuelle prise de poids liée au sevrage (par le biais d’une thérapie nutritionnelle, etc) peut infléchir la volonté d’arrêter de fumer (Am J Public Health 1992, 82: 1238-1243).

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

des objectifs cibl s
Des objectifs ciblés
  • Respiration abdominale
  • Techniques de distraction (pour ne pas penser à fumer)
  • Exercices contre la résistance respiratoire

(avec un masque PEP)

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

des objectifs cibl s37
Des objectifs ciblés

Apprendre à respirer correctement et lentement:

Comment respirer lentement en prenant conscience de son diaphragme

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

des objectifs cibl s38
Des objectifs ciblés

Exercices contre la résistance respiratoire

(avec un masque PEP – Pression Expiratoire Positive)

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

des objectifs cibl s39
Des objectifs ciblés

Techniques de Distraction (pour ne pas penser à fumer)

(see www.quitguide.com)

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

slide41

PARTIE PRATIQUE (1)

  • Groupe d’activité : interview de motivation
    • Groupes de 10 personnes
    • 3 fois 10 minutes (10+10+10 minutes)
    • 1 leader par groupe (pharmacien, docteur, infirmière ou autre expert)
  • Dans chaque groupe, deux personnes ont choisi de faire un dialogue entre le médecin et la personne (fumeur).
  • À la fin de l\'interview le reste du groupe commente les étapes, la progression et la conclusion qu\'ils ont entendu, guidés par le chef de groupe (10 minutes).

21/03/09

slide42

PARTIE PRATIQUE (2)

  • Ils discutent ensuite les prochaines étapes possibles, par exemple : planifier une visite de suivi, et comment ces prochaines étapes peuvent être planifiées avec le patient (10 mins).
  • La brochure «Avec les années, j’apprends à mieux respirer " est alors remise. Elle explique les différentes techniques pour soutenir les patients dans l’arrêt du tabac, et les participants discute alors du contenu (10 mins).
slide43

Pour les organismes de santé publique, un défi: rendre nos choix de santé plus simples

EHLE progect: Enpowering Health Learning in the Elderly

ad