La diarrhée
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 15

La diarrhée illustrée PowerPoint PPT Presentation


  • 71 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

La diarrhée illustrée. DIARRHEE. Un enfant est allongé sur une natte souillée par des selles liquides. Dans la cour on aperçoit des plantes bien vertes. C’est le premier jour de la maladie, l’enfant est tonique, son regard est vif .

Download Presentation

La diarrhée illustrée

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


La diarrh e illustr e

La diarrhée

illustrée


La diarrh e illustr e

DIARRHEE

Un enfant est allongé sur une natte souillée par des selles liquides

Dans la cour on aperçoit des plantes bien vertes.

C’est le premier jour de la maladie, l’enfant est tonique, son regard est vif.

Cependant, avec chaque selle liquide il perd de l’eau et risque la déshydratation.

Il ne faut donc pas attendre que l’état de l’enfant s’aggrave mais lui donner dès maintenant le SRO qui remplacera l’eau perdue.


La diarrh e illustr e

DESHYDRATATION

Un enfant est allongé sur une natte souillée par des selles liquides

Il est maigre, son regard est éteint.

La diarrhée s’est aggravée. L’enfant a perdu beaucoup d’eau, il est en état de déshydratation

Dans la cour la terre est craquelée par la sécheresse, les plantes ont perdu leur vigueur et leur couleur, elles manquent d’eau et risquent de mourir

Si le SRO n’est pas donné rapidement à cet enfant, il va mourir.


La diarrh e illustr e

LE S.R.O: (IRAY SY VALO)

De même que les plantes retrouvent de leur vigueur et ne meurent pas si on les arrose, l’enfant atteint de déshydratation sera sauvé s’il boit suffisamment.

Dès qu’une mère constate que son enfant a de la diarrhée, elle doit lui donner le soluté de réhydratation.

Ce soluté contient du sel et du sucre qui permettent à l’eau de pénétrer dans le corps (l’eau pure serait directement éliminée).

Pour préparer le iray sy valo il faut 1 litre d’eau, une cuiller à café (ou une capsule) de sel pilé et huit cuillers à café (ou capsules) de sucre.

Il est important de donner ce soluté dès le début de la maladie et jusqu’à la guérison.


La diarrh e illustr e

Le SRO doit être proposé à l’enfant aussi longtemps que dure l’épisode diarrhéique

De 0 à 6 mois

4 tasses par jour

6 tasses par jour

De 6 à 11 mois

De 1 à 5 ans

8 tasses par jour

La posologie du SRO varie en fonction de l’âge de l’enfant

De 0 à 6 mois : 4 tasses / 24 heures

De 6 à 11mois : 6 tasses / 24 heures

De 1 à 5 ans : 8 tasses / 24 heures

Si l’enfant vomit, il faut lui donner de toutes petites quantités à la fois (l’équivalent d’une cuiller à café) très souvent (toute les dix minutes environ).


La diarrh e illustr e

VILLAGE SALE

  • Un village de la région :

  • Le sol est jonché de détritus.

  • La clôture autour de la borne fontaine est détruite.

  • Un seau a été abandonné à proximité.

  • Des canards barbotent dans une mare d’eau.

  • Un enfant défèque derrière un buisson

Un village mal entretenu est un village insalubre. Les mouches et les moustiques y pullulent augmentant les risques de transmission des maladies aux jeunes enfants.


La diarrh e illustr e

VILLAGE PROPRE

  • Les cours devant les maisons sont propres.

  • Une femme se dirige vers la borne fontaine.

  • Celle-ci est bien protégée par une clôture en bon état.

  • Un canal permet de drainer les eaux résiduelles.

Dans un village où les déchets sont éliminés, les eaux drainées la pullulation des insectes (mouches, moustiques) diminue.

Ceci réduit les risques de transmission des maladies de l’enfant notamment la diarrhée.

L’eau potable contribue à diminuer ces risques c’est pourquoi il est important de la valoriser en entretenant régulièrement la borne fontaine


La diarrh e illustr e

LES MICROBES

Sous les caféiers, un enfant remonte son short. Il vient de faire ses besoins. On aperçoit des selles éparpillées sur le sol.

Chaque gramme de selles contient des milliers de microbes (petites bêtes invisibles) responsables des diarrhées.

C’est la source la plus importante de contamination.

Les mouches se posent sur les selles laissées à l’air libre et vont transporter les microbes sur les aliments.

Pour éviter cela il est très important de déposer les excréments dans les latrines bien aménagées.


La diarrh e illustr e

LES LATRINES

On aperçoit par la porte entrouverte un jeune enfant ajustant son vêtement. Il vient de faire ses besoins dans des latrines.

Les selles contiennent des milliers de microbes invisibles mais responsables des diarrhées.

Lorsque les selles sont déposées à l’air libre, les mouches se posent dessus.

Leurs pattes sont pleines de selles donc de microbes.

Elles s’envolent puis vont se poser sur les aliments qu’elles souillent.

Les membres de la famille se contaminent en ingérant ces microbes.

Il convient donc de toujours enterrer les selles en les déposant dans les latrines.

La cheminée en bambou fermée par un morceau de moustiquaire est un piège à mouches.


La diarrh e illustr e

LAVAGE DES MAINS

Après la défécation il est habituel de se nettoyer les fesses avec des feuilles d’arbres, du papier…

En effectuant ce geste les mains se souillent avec des selles qui contiennent des microbes.

Au cours de la journée, de multiples occasions se présentent de porter les mains à la bouche.

Les microbes peuvent ainsi pénétrer dans le tube digestif et provoquer une diarrhée.

La même chose peut se produire lors de la préparation des repas.

Il est donc important de se laver correctement les mains après les selles.

Se laver les mains ne signifie pas passer ses mains sous l’eau.

Il faut utiliser soit du savon soit des cendres qui sont abrasives et permettent d’éliminer les saletés de la peau.


La diarrh e illustr e

EAU SALE

Lorsque des excréments sont déposés à proximité d’un cours d’eau, ils finissent par se répandre dans cette eau sous l’action du ruissellement des eaux de pluie.

Ainsi l’eau des rivières, du canal ou de la rizière est très fréquemment polluée. Elle est impropre à la consommation car elle contient des microbes responsables de diarrhées.

Il est donc déconseillé de boire cette eau.

Si cette eau est la seule source d’approvisionnement, il convient de la faire bouillir avant consommation. L’ébullition prolongée (10 minutes) tue les microbes.


La diarrh e illustr e

EAU POTABLE

L’eau de la borne fontaine est captée à une source.

Cette eau de source n’est pas en contact avec l’extérieur et ne peut pas être souillée.

Elle est transportée dans des tuyaux qui la protègent de toute pollution.

Elle n’est jamais en contact avec l’extérieur et ne peut pas être polluée.

Cette eau ne contient pas de microbes elle peut être bue sans aucun danger pour la santé.

Il est cependant très important de bien entretenir les ouvrages ( boite de captage) pour éviter de contaminer cette eau.

Il convient de conserver l’eau de boisson dans un récipient propre à l’abri des mouches.


La diarrh e illustr e

LAVAGE DU SEAU

Avant de puiser de l’eau à la borne fontaine, une femme nettoie son seau.

Si le seau utilisé pour puiser l’eau et la conserver à la maison n’est pas nettoyé correctement les saletés vont s’y accumuler et souiller cette eau de boisson.

L’eau ne sera plus potable car contenant beaucoup de microbes.

Il est donc important de laver le seau avant de le remplir. Pour cela il faut le frotter avec de la cendre puis le rincer à l’eau.

Enfin, à la maison il ne faut pas oublier de couvrir ce seau afin d’éviter que l’eau ne soit souillée par les saletés, les mouches…


La diarrh e illustr e

LE RANONAPANGO

Lorsqu’il n’y pas de borne fontaine dans le village il est possible de disposer d’une boisson « propre » en faisant bouillir le ranonapango.

L’ébullition détruit en effet la plupart des microbes.


La diarrh e illustr e

Merci de votre attention


  • Login