PRESENTATION du CENTRE de FORMATION à la SECURITE pour les TRAVAUX en HAUTEUR
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 20

Journées d’information et d’animation de l’IGEN « STI » PARIS le 22 novembre 2006 PowerPoint PPT Presentation


  • 59 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

PRESENTATION du CENTRE de FORMATION à la SECURITE pour les TRAVAUX en HAUTEUR Implanté à COULAURES au LP de CHARDEUIL. Journées d’information et d’animation de l’IGEN « STI » PARIS le 22 novembre 2006. Gérard GIROUD IEN - Académie de BORDEAUX. 1. CONSTATS.

Download Presentation

Journées d’information et d’animation de l’IGEN « STI » PARIS le 22 novembre 2006

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Journ es d information et d animation de l igen sti paris le 22 novembre 2006

PRESENTATION du CENTRE de FORMATION à la SECURITE pour les TRAVAUX en HAUTEURImplanté à COULAURES au LP de CHARDEUIL

Journées d’information et d’animation de l’IGEN « STI »

PARIS le 22 novembre 2006

Gérard GIROUD IEN - Académie de BORDEAUX


1 constats

1. CONSTATS

  • Au sein du régime général, le secteur du bâtiment et des travaux publics présente le plus haut niveau de risque d'accident. En 2003, le BTP occupe 7,4% des salariés mais recense 16,6% des accidents avec arrêt et 27,4% des décès.

  • Les chutes de hauteur sont la principale cause d’accidents graves et de décès dans le secteur du BTP. Les décès résultent surtout de chutes à travers des ouvertures dans le sol de bâtiments en construction et depuis les passerelles et les galeries surélevées.


Journ es d information et d animation de l igen sti paris le 22 novembre 2006

Dans nos ateliers les situations de travail ne sont pas représentatives

des conditions du chantier.

En maçonnerie

En couverture


3 opportunites

2.ORIGINE DU PROJET

3. OPPORTUNITES

  • En 2000, souhait d’un inspecteur de l’éducation nationale d’intégrer un savoir être face aux conditions de travail sur chantier plus proches des réalités professionnelles.

  • En 2002 la rénovation des référentiels intègre en « S6 » la connaissance des principaux risques dont le travail en hauteur et 2 semaines spécifiques consacrées à la sécurité.

  • En septembre 2004 le décret 2004-924 relatif à l’utilisation des équipements de travail mis à disposition pour les

  • travaux temporaires en hauteur

  • change la donne en matière de responsabilité


Journ es d information et d animation de l igen sti paris le 22 novembre 2006

4. OBLIGATIONS LEGALES

Directive européenne 2001/45/CE du 27 juin 2001Décret 2004-924 du 1er septembre 2004Complété parl’arrêté du 21 décembre 2004 et la circulaire du 27 juin 2005

Obligations pour les entreprises

  • travail en hauteur à partir d’un plan de travail sûr

  • priorité à la protection collective

  • compétence et formation pour les travaux d’échafaudage

  • l’utilisation de matériel conforme


Journ es d information et d animation de l igen sti paris le 22 novembre 2006

5.OBJECTIFS DU CENTRE

  • Mettre à la disposition de l’académie de Bordeaux un site permettant la formation continue des enseignants de LP et formateurs de CFA.

  • Rendre les élèves capables :

    • d’évaluer les risques liés au travail en hauteur,

    • de choisir et de mettre en œuvre des équipements de travail conformes aux normes de sécurité.

  • Sensibiliser les entreprises du bâtiment notamment les tuteurs et maîtres d’apprentissage


Journ es d information et d animation de l igen sti paris le 22 novembre 2006

Choix d’un site

Constitution d’un comité de pilotage

Les IEN de la filière BTP,Le proviseur et le chef des travaux du lycée de Chardeuil,Le coordonnateur du Centre Académique de Prévention et de Sécurité,La CRAM Aquitaine,La DDTE de Dordogne,Le Conseil Régional.

  • DEMARCHE DE MISE EN

  • PLACE DU PROJET


Journ es d information et d animation de l igen sti paris le 22 novembre 2006

Dans un atelier réservé exclusivement aux activités du CENTRE de FORMATION à la SECURITE pour les TRAVAUX en HAUTEUR cinq zones représentatives des filières de l’académie ont été définies : 1 : charpente, couverture, menuiserie 2 : équipement thermique énergétique, métallerie 3 : gros oeuvre 4 : finitions 5 : protection générale de chantier.

7.CONCEPTION DU CENTRE


Chaque zone comporte trois quatre situations de travail en hauteur

Chaque zone comporte trois à quatre situations de travail en hauteur :

-Travaux sur un point

n’entraînant pas de déplacements,

-Travaux sur une ligne

entraînant un déplacement linéaire horizontal,

-Travaux sur un plan vertical, horizontal, oblique

pouvant entraîner un déplacement quelconque.

La protection générale des chantiers

est destinée à toutes les filières.


Le choix des quipements de travail et de s curit r pond trois n cessit s

Le choix des équipements de travail et de sécurité répond à trois nécessités :

1 - Permettre aux stagiaires de choisir,

parmi une gamme étendue d’équipements,

le matériel adapté à une situation de travail donnée

2 - Permettre aux stagiaires de mettre en oeuvre

les équipements pour travailler en sécurité

3 - Permettre aux entreprises de mieux connaître

les équipements nécessaires pour le travail

en hauteur et en sécurité


Equipement

EQUIPEMENT

  • Nacelle

  • Échelles

  • Filet de sécurité

  • Échafaudage roulant

  • Échafaudage de pied

  • Protections des maçons

  • Protections du plan de travail

  • Équipements de levage

  • Interventions sur couverture

  • Lignes de vie avec protection individuelle associée

  • Protection individuelle

  • Signalisation et protection du chantier

  • Plates-formes Individuelles Roulantes

  • Protection des travaux de charpente et couverture

NOTA : la nacelle permet de faire passer 2 CACES


Journ es d information et d animation de l igen sti paris le 22 novembre 2006

1 – Aux enseignants. - prévention des risques particuliers liés au travail en hauteur- présentation des divers équipements- application de la démarche préventive à des situations de travail- formation de monteur d’échafaudages- utilisation de la nacelle élévatriceDes supports pédagogiques leur sont remis

Les formations dispensées


Journ es d information et d animation de l igen sti paris le 22 novembre 2006

2 - Aux élèves. - prévention des risques particuliers liés au travail en hauteur,- présentation des divers équipements,- formation d’aide monteur d’échafaudages,- exercices pratiques liés à des situations de travail en lien avec leur spécialité.


Journ es d information et d animation de l igen sti paris le 22 novembre 2006

3 - Aux entreprises (tuteurs, maîtres d’apprentissage, chefs d’entreprise).- la prévention des risques spécifiques aux travaux en hauteur,- présentation des divers équipements.

La CNAM a élaboré la recommandation R408

qui définit les référentiels de compétence pour

la formation du personnel

Une habilitation nous permet de les enseigner dans le cadre du GRETA


La formation chafaudage r 408 et le conventionnement

conception  : 5 jours

montage et démontage : 4 jours

réception : 2 jours

- montage- démontage

et réception : 5 jours

- utilisation  : 1 jour

Formation théorique :

30% à 50% du temps

Formation pratique:

50% à 70% du temps

Matériel conforme

La formation échafaudage R 408et le conventionnement


Journ es d information et d animation de l igen sti paris le 22 novembre 2006

8.COUT DE REALISATIONLa mise en place et le fonctionnement du site sont pris en charge par les trois partenaires :

Académie de Bordeaux

(Rectorat et lycée de Chardeuil) :

- mise à disposition d’un poste et demi d’enseignants

pour le fonctionnement du site, l’organisation et l’animation.

- financement futur de nouveaux équipements de travail

et maintenance du site.

- définition du déroulement pédagogique et des supports de cours.


Journ es d information et d animation de l igen sti paris le 22 novembre 2006

par l’Institution prévention : CRAM Aquitaine- Financement des équipements de travail et de sécurité (71 180 €),- financement de la formation des professeurs ressources (13 820 €),- accompagnement de l’équipe pédagogique.

par la Région Aquitaine :

- financement de la réhabilitation des locaux pour accueillir

le site (42 800 €),- financement du déplacement des élèves sur le site


9 bilan

9 - BILAN

  • Tous les professeurs et formateurs de maçonnerie, peinture, charpente, couverture, ont été formés. Ceux de SEGPA le seront cette année.

  • Plusieurs groupes d’élèves ont obtenu une

    ATTESTATION DE COMPETENCE DE PERSONNEL TRAVAILLANT EN HAUTEUR

    AIDE-MONTEUR D’ECHAFAUDAGE Niveau 5

  • Le LP de Chardeuil participe au concours européen des bonnes pratiques, en matière de formation à la sécurité.

  • Valorisation de l’image d’un LP rural excentré.


10 perspectives

10 - PERSPECTIVES

  • Partager un savoir faire avec tous ceux qui en feront la demande

  • Former les professeurs des académies voisines

  • Ouvrir des formations dans le cadre du CERPET

  • Participer à des échanges européens

  • Créer un centre de ressources pédagogiques pour l’enseignement de la sécurité.


Merci

Monsieur Guy MAGNIEZ

Monsieur MOREAU Christian

Madame TALEC Véronique

Monsieur FORGET Gilles

Monsieur LEGENDRE Alain

Monsieur TEYSSANDIER Jean Claude

Ingénieurs sécurité de la CRAM Aquitaine et leurs Directeurs

Professeurs, Chef de travaux et leurs Proviseurs

MERCI

  • Monsieur THEVENY Laurent - INRS

Ils se sont engagés sans compter dans la réalisation de ce projet qui a pour ambition de limiter les accidents


  • Login