Niveaux-guides pour le personnel d’intervention
Download
1 / 16

Florival 01/04/2004 - PowerPoint PPT Presentation


  • 55 Views
  • Uploaded on

Niveaux-guides pour le personnel d’intervention pour les situations d’urgence radiologique Dr P. Smeesters. Florival 01/04/2004. Niveaux-guides d’intervention Plan de l’exposé. Références juridiques Qui sont les intervenants ? Qu’est-ce qu’une situation d’urgence radiologique ?

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' Florival 01/04/2004' - minowa


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

Niveaux-guides pour le personnel d’interventionpour les situations d’urgence radiologiqueDr P. Smeesters

Florival 01/04/2004


Niveaux guides d intervention plan de l expos
Niveaux-guides d’interventionPlan de l’exposé

  • Références juridiques

  • Qui sont les intervenants ?

  • Qu’est-ce qu’une situation d’urgence radiologique ?

  • Protection des intervenants

  • Qu’est-ce qu’une exposition d’urgence ?

  • Qui peut-être soumis à une exposition d’urgence?

  • Conditions pour une exposition d’urgence

  • Limites de dose et niveaux-guides pour l’intervention 

  • Niveaux‑guides opérationnels dérivés


R f rences juridiques
Références juridiques

  • Décision de l’Agence du 17/10/2003[MB du 24/11/2003]fixant les niveaux-guides d’intervention pour les situations d’urgence radiologiques.

  • Arrêté royal du 20/07/2001[MB 30/08/2001]portant règlement général de la protection de la population, des travailleurs et de l'environnement contre le danger des rayonnements ionisants – RGPRI.

  • Arrêté royal du 17/10/2003 [MB du 24/11/2003]

    portant fixation du plan d’urgence nucléaire et radiologique pour le territoire belge

  • Règlement général pour la Protection du Travail– RGPT.


Qui sont les intervenants
Qui sont les intervenants ?

toute personne appelée à participer

à l’intervention

en situation d'urgence radiologique:

  • pompiers,

  • protection civile,

  • services de police,

  • personnel des ambulances et services médicaux,...

  • personnes ayant une mission d'appui : chauffeurs de moyens de transport réquisitionnés, équipes de mesure

  • autres


Qu est ce qu une situation d urgence radiologique
Qu’est-ce qu’une situation d’urgence radiologique ?

Toute situation qui appelle des mesures de radioprotection urgente de la population (comprend toute situation susceptible de provoquer un dépassement des limites de dose fixées pour les personnes du public) : accident, acte malveillant, ....

Caractère accidentel, donc doses non maîtrisées: En cas d’intervention en situation d’urgence radiologique, les limites de dose fixées à l’article 20.1 du RGPRI ne s’appliquent ni pour le public, ni pour le personnel d’intervention; elles sont remplacées par des niveaux-guides


Protection des intervenants en g n ral
Protection des intervenants (en général) 

Information (personnes susceptibles de participer et personnes appelées à participer: à froid + à chaud):

reçoivent une information adéquate sur les risques pour leur santé et sur les mesures de précaution à prendre

Considérés comme personnes professionnellement exposées:

  • Mesures de protection radiologique appropriées

    Surveillance dosimétrique (individuelle ou collective), comprimés d’iode, écartement des femmes enceintes et allaitantes et des moins de 18 ans…

  • Suivi médical a posteriori:

    • Enregistrement des doses (dossier médical, autorités)

    • Si dépassement limites de dose personnes professionnellement exposées: surveillance médicale exceptionnelle/prolongée par médecin agréé

  • mais pas d’ examen d’embauche spécifique préalable à l’entrée en service ou à l’intervention


Qu est ce qu une exposition d urgence
Qu’est-ce qu’une exposition d’urgence ?

Une exposition des intervenants pour

  • porter secours à des personnes,

  • empêcher l’exposition d’un grand nombre de personnes

  • sauver une installation ou des biens de grande valeur

    au cours de laquelle une des limites de dose fixées pour les personnes professionnellement exposéespourrait être dépassée. 

    Définie par le « risque de » et non par la dose lue


Qui peut tre soumis une exposition d urgence
Qui peut-être soumis à une exposition d’urgence  ?

  • uniquement des volontaires,

  • préalablement informés des risques de l'intervention et des précautions à prendre

  • En sont exclus: les personnes de moins de 18 ans révolus et les femmes enceintes et allaitantes

  • En outre, les femmes doivent être mises en garde contre le danger d’exposition aux rayonnements ionisants en cas de grossesse méconnue


Conditions pour une exposition d urgence
Conditions pour une exposition d’urgence

  • Dosimétrie directe (alarmes!)

  • moyens de protection appropriés

  • avis qualifié préalable si possible

  • Respect des prescriptions relatives aux niveaux-guides


Limites de doses en situation normale
Limites de dosesen situation normale

* en fait, par 12 mois consécutifs glissants.

** dose moyenne sur toute surface de 1 cm2 de peau, quelle que soit la surface exposée.


Principe des niveaux guides
Principe des niveaux-guides

  • Impossibilité de garantir le respect des limites de dose en situation accidentelle (doses non maîtrisables!)

  • Limites de dose basées sur des comparaisons avec d’autres risques en situation normale (autres métiers, vie courante)

    Définir des niveaux de référence (pré-justifiés)

    (en terme de doseefficace au corps entier oude dose équivalente pour un organe particulier)

    qui vont orienter les stratégies d’intervention en situation d’urgence radiologique.

    • pour la population en général

    • pour les intervenants


Choix des niveaux guides pour les intervenants intervention suppos e unique
Choix des niveaux-guides pour les intervenants (intervention supposée unique)

  • Eviter les effets aigus: seuil général: 500 mSv (sauf embryons et foetus!)

  • Incorporer une marge de sécurité pour les erreurs dosimétriques: diviser par 2:

    250 mSv

  • Limiter les effets aléatoires (cancer, effets héréditaires): objectif de dose (50 mSv) basé sur la limite de dose annuelle tolérée épisodiquement pour les personnes professionnellement exposées (50mSv/an: ICRP 60)


Utilisation des niveaux guides pour les intervenants intervention suppos e unique
Utilisation des niveaux-guides pour les intervenants (intervention supposée unique)

Principe général: ALARA

Si pas de risque de dépassement des limites pour professionnels (généralement « à l’arrière  »):

le personnel ne doit pas être volontaire mais il faut garantir le respect des 20 mSv

Si exposition d’urgence (volontaires: généralement « au front »):

  • Objectif de base: ne pas dépasser 50 mSv (rotation!)

  • Si impossible: ALARA + respecter un maximum de 250 mSv

  • En situation exceptionnelle: on pourrait aller jusqu’à 500 mSv (ou 5 Sv peau) et même au-delà (uniquement pour sauver des vies: volontaires dûment informés: danger!)


Signification des niveaux guides
Signification des niveaux-guides

< 50:

50-250:

250-500 …..


Risques li s aux niveaux guides d intervention

10

Risque (cancer/100 pers.)

1

Dose efficace (mSv)

250

20

1

500

50

Volontaires confirmés:

Effets détermin.

Volontaires

tous

Risques liés aux niveaux-guides d’ intervention 


Exemples de niveaux guides op rationnels d riv s
Exemples de niveaux-guides opérationnels dérivés

  • Zone « froide à tiède » avec garantie de respect des 20 mSv:

    • critère de débit de dose :

      < 1 mSv/h

    • Seuil d’alarme dosimètres : 16 mSv cumulés

  • Zone chaude: expositions d’urgence (> 20 mSv):

    • Seuil d’alarme successifs des dosimètres:

      40 /200 mSv cumulés


ad